Archives quotidiennes :

wow such branloïde

Ok j’ai plus le net chez moi depuis exactement neuf jours. Enfin c’est pas exact: j’ai depuis lundi soir un code sfr wifi qui me permet de pomper la bande passante d’une box sfr quelconque du voisinage. Mais j’ai accès à ce wifi que depuis le salon du duplex et je considère que tout ce qui est en dehors de ma chambre n’est pas vraiment chez moi. Bref, c’est dur d’écrire des articles dans ces conditions. EN PLUS C’EST NOVEMBRE IL FAIT FROID JE SUIS FATIGUÉ ET TOUT ET TOUT.

Donc sans aucune raison, PARLONS DE TOUT ET DE RIEN.

 

Kill la Kill

DoneThis02

 

 

Ouais bah je pourrais être un peu péteux et dire que tout le monde regarde, de toute façon, Kill la Kill, donc pourquoi je me casserais le cul à en parler et à dire des choses mille fois dites ailleurs. Mais eh, si vous avez pas commencé je vous encourage foutrement à regarder. Cet anime il a une particularité assez intéressante et, finalement, assez rare: on a pu se le fantasmer six mois avant même qu’il commence. Habituellement, les animes, ils débarquent à la dernière minute, et on découvrent ceux-ci un peu comme un fait établi. Ils sont rares ceux à avoir une hype colossale de, genre, six mois à un an d’attente.

Kill la Kill on a donc pu rêvasser sur des artworks pendant six mois sans trop savoir à quoi on allait, finalement, vraiment avoir faire. Le cerveau derrière Gurren Lagann et Panty and Stocking qui faisait un truc avec une écolière qui combat des types à coup de ciseau et tout, tchac tchac, méga cool. Surtout que l’écolière à une mèche rouge et ça c’est méga la classe. Et puis finalement on a été mis devant le fait accompli: Kill la Kill se prend peut-être moins au sérieux que ce qu’on pensait et imaginait.

Et c’est tant mieux.

Si j’avais adoré les trois premiers épisodes de cette série (avec un petit crush sur le second et sa partie de tennis colossale), c’est vraiment à partir du quatrième épisode que j’ai commencé à tomber juste amoureux de cet ouvrage. Ah l’épisode 4. Son coté Takeshi Castle, ses délires visuels et graphiques permanents, ses économies de budgets tellement voyantes que les mecs arrivent à passer l’économie au rang d’art. C’était génial et c’était, surtout, foutrement drôle. La qualité de Kill la Kill réside surtout là dessus. Car en plus d’un univers très personnel et des hommages permanents à tout et n’importe quoi, Kill la Kill c’est un de ces animes particulièrement rares qui arrive à être drôle et en plus à pouvoir alterner cet humour avec des scènes particulièrement badass. Deux personnages peuvent s’affronter de manière super épique, être soudainement interrompu par une gamine débile qui fait des mimes pour sauver sa copine, et reprendre leur baston comme si de rien n’était sans que jamais la crédibilité générale de l’univers soit brisée. Je trouve ça magistral.

Alors quand maintenant l’anime rajoute des résistants qui s’appellent fièrement NUDIST BEACH et que les combats gagnent en démesure, désolé mais j’applaudis avec mains, pieds et couilles. Ouais finalement c’est ça qui est cool avec Kill la Kill: la démesure. Les types derrière cet anime kiffent ce qu’ils font et on le ressent grave.

LOLJAPON épisode 2

DoneThis03

 

Ce soir vendredi à 20h50 sur SynopsLive ! Distribution en format podcast sur RadioKawa à partir d’environ 22h ! 1h10 dédiée à Pokémon, l’Attaque des Titans, Garden of Words, Diabolik Lovers et le gokkun. 

Les retours sur le premier épisode ont été en l’état majoritairement positifs et on est heureux, Concombre et moi, d’avoir su toucher un public large. Maintenant vous le savez: un premier épisode n’est pas représentatif et c’est à nous d’assurer sur le long terme. Cet épisode 2 est, à mon avis, un poil moins brouillon que le précédent et on commence vraiment à se trouver un rythme. L’émission va continuer à aller en se peaufinant et on tient compte de toutes les remarques et critiques… J’ai par exemple essayé de surveiller mon débit et de le ralentir. Ca se ressent parfois tandis qu’a d’autres moments, well, le naturel revient au galop.

Enfin en espérant que vous serez à l’écoute. D’autant qu’en plus vous pourrez gagner un exemplaire de Games & Wario sur Wii U ! Concombre est sévère avec ce jeu mais ne l’écoutez pas: moi je le trouve très sympa même si, évidemment, pas aussi cool qu’un vrai Wario Ware.

Continuer la lecture de wow such branloïde 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr