Archives quotidiennes :

Le Vent Se Lève – De Jiro en Zéro

Un nouveau film d’Hayao Miyazaki c’est pas quelque chose qui arrive tous les quatre matins, surtout quand le film en question porte le titre difficile de « dernier film de Miyazaki avant sa retraite. » Bon on connaît le petit père maintenant, on sait qu’il va avoir du mal à vraiment quitter la direction et que son ombre restera présente sur tous les films du studio jusqu’à sa mort. Et peut-être même encore longtemps après mais bon là ça commence à être macabre, je veux pas qu’il meurt un jour moi.

"L'ULTIME" et là paf il revient de retraite

 

Bref nous y voilà : après un Château Ambulant que dix ans après j’ai complétement oublié et un Ponyo dont je n’étais clairement pas le public ciblé, voici le Vent se Lève, un film directement centré sur un sujet dont on le sait passionné : l’aviation. Vous vous en êtes pas rendu compte ? Miyazaki adore les avions et en case dans presque tous ces films. Porco Rosso étant l’exemple évidemment le plus explicite.

Donc nous avons là une histoire trèèèès largement inspirée de la vie d’Horikoshi Jiro, un ingénieur en aéronautique qui a contribué à sortir le Japon de l’entre deux guerres de la préhistoire dans laquelle ses avions s’étaient alors enfermés. Les plus gros fanas de Seconde Guerre Mondiale savent tous que les japonais ont réussis à produire un des meilleurs chasseurs de tout le conflit avec le Zéro mais, avant ça, c’était pas top. Donc grosso modo le film s’inspire d’éléments de la vie réelle du jeune homme, y rajoute pas mal de choses et en plus rajoutes quelques références ici ou là comme de nombreux éléments du roman Le Vent se Lève écrit en 1937 par Tatsuo Hori.

Tout ça fait donc un film de deux heures, raconté de manière chronologique, débutant dans l’enfance du jeune Jiro et se terminant aux alentours des années 40. Est-ce que ça marche ? Absolument.  Néanmoins le film n’est pas exempt de deux ou trois défauts, et voilà le moment très gênant ou un branleur de 24 ans s’amuse à dire à Miyazaki ce qu’il aurait du faire de mieux dans son film. Indécent.

 

Cet article ne contient absolument aucun gros spoiler parce que ça serait très bête de le réserver aux cinq pélés qui ont pu le voir en avant-première (comme moi.) Allez-y sans peur.

Allez viens je t'emmène au vent

 

Continuer la lecture de Le Vent Se Lève – De Jiro en Zéro 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr