Archives mensuelles : mars 2014

Japanantes & Nihon Breizh Festival 2014 – Demat Otaku

Le mois de mars se conclut (il est passé super vite), j’ai récupéré Internet à la maison après (encore) une semaine sans, j’ai passé cette semaine à jouer à des jeux médiocres et lire des mangas de qualité (effectivement, Onepunch Man ça défonce) et le plus important est que je peux retrouver la foi pour bloguer. Wow.

Donc voilà un mince article sur les deux conventions bretonnes que j’ai fait ces deux derniers mois.

 

JAPANANTES 2014

 

La traditionnelle photo DU COULOIR A PALMIERS
La traditionnelle photo DU COULOIR A PALMIERS

 

Donc troisième édition de Japanantes, j’étais aux deux précédentes, je trouvais ça très bien et… c’est toujours une conv solide. Sérieusement. Y’a absolument rien à rajouter par rapport aux deux articles dédiés à la première et seconde édition parce que y’a rien de mieux mais y’a aussi rien de moins bien. Alors si, à la limite, cette troisième édition était un peu handicapée par des travaux dans l’école et un espace jeu vidéo un peu plus réduit mais dans l’ensemble ça reste la même recette que les années précédentes, à l’ingrédient prêt. L’école est toujours aussi vaste et se repérer dans la conv n’est pas toujours très simple, y’a des stands très intéressants comme Black Box ou Japan’s Doors, y’en a beaucoup moins intéressants qui vendent du HK un peu trop librement, on s’est bien amusé avec Thalie pendant ce week-end là et j’ai même pu m’essayer à la modération de conférence, avec des résultats mouairf (les intervenants sont bien meilleurs.)

Japanantes est donc une conv toujours très agréable et assez peu critiquable dans son ensemble, ce qui est certes très plaisant mais, du coup, n’offre pas à un blogueur de quoi faire de gigantesques pavés. Damnit.

 

Vous voyez la chouette Nadeko à droite ? ET BAH ELLE EST A MOI °Ä°. (bravo à Grimm o/ !)
Vous voyez la chouette Nadeko à droite ? ET BAH ELLE EST A MOI °Ä°. (bravo à Grimm o/ !)

 

NIHON BREIZH FESTIVAL

Situé à Rennes, Nihon Breizh Festival était donc l’occasion d’aller visiter une nouvelle ville de Province et découvrir un nouveau public. Bon, c’est sensiblement le même que celui de Japanantes donc, fatalement, la différence est pas énorme.

Essayons d’être concis : Nihon Breizh Festival est une conv qui, comme Japanantes, possède ce bon esprit. Celui d’une volonté d’offrir au public un maximum de contenu et de ne pas rabaisser le visiteur à un simple portefeuille ambulant. Stands professionnels et amateurs étaient mélangés dans le principal couloir d’accueil de la convention tandis que deux étages étaient dédiés à de nombreuses associations et activités variées. Dans l’ensemble la navigation dans le bâtiment se fait bien pour peu qu’on ait pas peur de monter de nombreux escaliers. Deux amphithéâtres étaient également dédiés à des conférences et des projections, offrant un roulement d’activités plaisant. On regrettera l’absence d’associations organisant des jeux et des quizz mais en disant cela on pourrait m’accuser d’être biaisé.

Une photo de l'entrée, yep, c'est en noir & blanc à Rennes. (crédits: Aurélien Chevalier)
Une photo de l’entrée, yep, c’est en noir & blanc à Rennes. (crédits: Aurélien Chevalier)

Néanmoins cette convention m’a fait prendre conscience d’un fait : pourquoi, aujourd’hui, encore faire des projections d’épisodes d’anime en convention ? Je dis cela car déjà durant Japanantes 2014 on pouvait voir cet amphithéâtre vide ou un staff regardait tout seul un épisode de Letter Bee. Ici c’était assez pareil, mais avec d’autres animes Black Box. Autant la projection de contenu « amateur » fonctionne toujours énormément, autant la projection d’épisodes est quelque chose à de plus en plus remettre en question vu le peu d’interêt que le public lui dédie, quel que soit la qualité  et la notoriété de l’anime diffusé. Si ce n’est pas une avant-première, un marathon, un film ou du contenu amateur, la projection n’intéresse personne. On imagine que c’est dommage et on pourrait essayer de chercher comment redynamiser cette partie des conventions pourtant historiquement importante.

Autre point assez étrange de Nihon Breizh Festival : les jeux dans la salle JV qui étaient exactement les même le samedi et le dimanche. Alors c’était certes très sympa de jouer à cet étrange jeu Dreamcast qui mélange Shoot’em up et Bust A Move, excellente découverte, mais ça aurait été encore plus sympa d’avoir des jeux différents les deux jours, ne serait-ce que pour avoir envie de rester plus longtemps. Mais bon dans l’ensemble les salles JV étaient assez sympa : l’ambiance était très bonne, les jeux bien choisis, y’avait du Bomberman Saturn à 5, bref il y’avait de quoi s’amuser. Idem dans les salles jeux de société, gérées par des bénévoles motivés. Mention spéciale aussi au coin Vocaloid de la salle JVM, très richement décorée. Un petit autel à la gloire de Miku et ses copines (sauf le jumeau blond là, qui est pas une fille meuhbon.)

Tout cet argent reversé à Good Smile Company !
Tout cet argent reversé à Good Smile Company !

 

De mon coté j’étais surtout présent à cette conv pour participer à deux conférences, et le stress était total, haha. Le samedi je modérais une conférence en tant que président de l’asso Thalie sur le thème des adaptations d’anime en JV et vice-versa avec des intervenants de qualité (Meeea, Lakav, Alban Suarez) et même si aujourd’hui j’ai du mal à repenser au début de la conférence sans avoir le cringe ça restait dans l’ensemble une chouette conférence qui a juste eu beaucoup beaucoup beaucoup de mal à démarrer les cinq premières minutes.

La seconde j’étais simplement intervenant donc c’était bien plus détendu : conférence sans pression le dimanche matin sur le thème de l’évolution du marché du manga. J’ai du dire deux/trois conneries dans l’élan mais dans l’ensemble c’était bien sympa. Si ça vous intéresse, ces deux conférences ont été filmées et débouleront sur la chaîne Youtube du Nihon Breizh Festival très rapidement.

Le karaoké de Japanantes: LALALALALALALA NO THESE LALALALA ヘ(^o^ヘ) ♪♪♫
Le karaoké de Japanantes: LALALALALALALA NO THESE LALALALA ヘ(^o^ヘ) ♪♪♫

 

Bref Japanantes et Nihon Breizh Festival c’était très semblable : deux conventions organisés par des passionnés, tous les deux situés dans des bâtiments scolaires/universitaires, avec l’ambition à chaque fois d’offrir au visiteur un maximum de contenu et qui parvient ainsi à compenser son relatif manque de moyens avec un enthousiasme communicatif parvenant à maquiller deux ou trois maladresses. C’est ce qu’il faut, yep.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Le top 50 des meilleurs top 5 du 900e billet de Néant Vert

ALERTE: Cet article dépasse les 20 000 mots.
ALERTE: Cet article dépasse les 20 000 mots.

900e article. Donc ok depuis le 500e article, je fête plus les articles au chiffre « rond » mais ça c’était avant. Là je me dis que comme c’est le 900e, que le 1000e est pour mi 2015 minimum, et que hier je fêtais mes vingt-cinq ans, et bah autant être un peu joueur et taquin. Je vous ai donc demandé de me proposer des thématiques de top 5 et VOUS AVEZ ÉTÉ BEAUCOUP. Au total j’ai reçu autour de 75 thèmes… dont une bonne poignée auquel je ne peux répondre par manque de culture dans le sujet demandé voire manque de temps parce que j’aurais du checker plein de trucs. Vous retrouverez la liste des refusés à la fin.

Donc j’ai décidé d’en garder cinquante et de faire un top 50 avec ça. Voilà. Je réponds à la plupart de tête et instinctivement parce que je peux pas me poser 30mn pour réfléchir à fond à chaque thème – même si je l’ai fait pour certains d’entre eux. Bref. Je coupe l’intro dès maintenant pour essayer d’atténuer l’effet pavé. Ce n’est pas très efficace. Mais allez c’est parti.

Donc pour résumer à chaque fois est noté le nom du thème, puis le nom de la personne qui m’a donné le thème. Ce n’est pas la personne en question qui l’a rempli, eheh.

Avertissement: l’article est MEGA GROS. La relecture est pas parfaite, elle se fera progressivement, là je pars décéder, merci.

L’ordre des tops est super aléatoire donc vous inquiétez pas si votre thème est placé dans des positions « pourries ». Je le fais au feeling… 

 

50/ Le Top 5 des succès dont tu es le plus fier

Par AxelTerizaki, qui a su capitaliser sur ma réputation de pute à succès. Même si en général les trop chauds je les laisse tomber très vite car ma priorité reste de compléter – dans la mesure du possible – environ 75% des succès d’un jeu.

50x015/ Deus Ex Human Revolution – « Pacifiste » – Finir le jeu sans tuer quelqu’un – Car c’était pas putain de facile. Et j’ai donc fait ça lors de mon premier et unique run parce que, de base, j’ai tendance à jouer des personnages pacifistes  dans les RPG, donc comme là en plus le jeu me récompensait pour ça j’ai fait OUAIS. Dans le même genre j’étais content de finir Mirror’s Edge sans avoir tiré sur un seul mec.

50x024/ Catherine – « Taking on the Gods » – Finir le jeu avec toutes les coupes d’or en Normal ou Difficile – J’ai fini tous les niveaux de Catherine en Normal avec une coupe d’or, ET OUAIS ET OUAIS ET OUAIS REGARDEZ CE TALENT MESSIEURS DAMES.

50x033/ Grand Theft Auto V – « Career Criminal » – Atteindre les 100% – Ces après-midi passés à chercher des foutues lettres dans la campagne. Ou bien ce samedi après-midi de la dépression à essayer de passer sous tous les ponts du jeu. Well, au moins je me suis pas trop fait chier et le 100% est plus gentil que dans d’autres jeux du genre. Mais bon même si tout ça j’en ai déjà parlé.

50x042/ Rock Band 3 – Rock Band Immortal – Inscrire 5 étoiles dans toutes les chansons du jeu en mode Expert – Ce qui était bien, c’est que cela n’impliquait pas de le faire avec le même instrument. Il fallait avoir 5 étoiles en Expert sur toutes les chansons dans au moins un instrument. Pas mal ont été faites à la guitare sans trop de soucis, le reste passait facilement au chant mais y’en avait une dizaine de bien chaudes qui m’ont demandées un bon week-end. Je me souviens particulièrement avoir pas mal bloqué sur The Beast and the Harlot et… Hey Man Nice Shot. Qui est pas spécialement dure ? Enfin bref j’en suis fier pas parce que le challenge est particulièrement dur mais parce que dès le lendemain de mon chopage du jeu j’avais réussi à le débloquer car j’en avais fait mon objectif.

50X051/ Dead Rising – Saint – Sauver au moins 50 survivants – Ce qui est chaud parce que y’en a genre pile 51 ou 52 donc tu peux pas en perdre beaucoup… ce qui est encore plus chaud parce que les survivants sont en général dotés d’une IA super teubée qui rend l’escorte un truc super glissant qui peut se finir n’importe qui. C’est un peu le témoignage de cette époque ou j’ai plus eu le net pendant 20 jours alors j’ai fait tous les succès de Dead Rising… à part ceux liés à la mode Survie parce que faut pas déconner.

 

Mettez un chouette album en fond sonore, l'article va être long.
Comme le suggère Kéké, mettez un chouette album en fond sonore, l’article va être long. Je conseille Supermodel des Foster the People.

 

49/ Top 5 des Clow Cards

Par LiShaolan452, qui a su capitaliser sur le fait que j’ai commencé à regarder l’anime Card Captor Sakura récemment. 

49x055/ The Bubbles – Parce que wow les couilles de faire une carte QUI NE SERT STRICTEMENT A RIEN. Y’avait The Flower dans le même genre mais The Flower Sakura arrive à trouver une utilité à un moment. Mais là The Bubbles non, c’est juste cadeau pour boucler. Et moi je trouve ça couillu.

Et osé.

 

49x044/ The Sword – J’ai toujours un souvenir très affectueux de ce passage ou Sakura utilise la carte et elle est habillée en mousquetaire très classe. A moins que je confonde avec un autre moment dans le manga, je sais plus trop, je l’ai pas relu depuis au moins huit ans. En tout cas la classe a un super design, puis voir Sakura avec une épée cool de temps à autres, moi j’aime bien.

 

49x03

3/ The Fly – C’est une carte assez emblématique que j’aimais bien appeler « Sulfura » quand j’étais jeune parce que why the fuck not. J’aime tout particulièrement la transformation du baton que la carte créée, et je trouve la version transformée encore plus classe. Et la capture dans le manga est mignonne comme tout, avec une bonne utilisation DE LA PUISSANCE DE L’AFFECTION.

 

49x022/ The Shadow – Un conspirationniste en hoodie, y’a quoi de mal à ça ? Très cool, le pouvoir est bien abusé et sa capture est assez sympa à suivre. Surtout parce que y’a Tomoyo qui aide pas mal et Tomoyo <333.

 

 

49X011/ The Erase – Je crois que quand j’étais plus jeune, j’ai décidé arbitrairement que The Erase était ma carte préférée et puis voilà. Tout l’arc – dans le manga parce que j’en suis pas encore arrivé là dans l’anime – autour de la carte était assez bien foutu et assez mystérieux, et j’aime bien le design du personnage. On manque de clowns tristes féminins dans l’animation japonaise.

 

Continuer la lecture de Le top 50 des meilleurs top 5 du 900e billet de Néant Vert 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Finding Something to Do

Un billet rapide pour faire le point sur quelques trucs.

 

Playlist Néant Vert 2013/2014

On commence par le plus bête mais j’ai fait une petite playlist Spotify d’une durée d’environ trois heures avec la plupart de mes kiffs musicaux de ces douze derniers mois. C’est pas forcément des titres sortis l’année dernière: juste tout ce que j’ai découvert ou redécouvert. Ca peut être l’occasion de découvrir des titres et des artistes sympas ainsi que de vous moquer de mes goûts, si vous n’avez vraiment pas de coeur et que vous aimez tirer sur les ambulances. Ce qui est très mal. 

 

Conférences à Rennes

Finding01

Eh, je serais ce week-end à Rennes, oui samedi 8 et dimanche 9 mars ! Oui moi aussi je trouve ça fou. J’y serais aussi sans doute de retour début mai pour le Stunfest, l’odeur de la merguez et les tournois dominés par les japonais et les réunionnais. Mais concentrons nous sur le présent, puisque je serais intervenant lors de deux conférences qui auront lieu dans le cadre du Nihon Breizh Festival, sur le campus Beaulieu.

  • La première, le samedi à 15h, est une conférence dont je serais le modérateur et co-organisateur. Son thème ? Les liens tenus entre Jeu Vidéo et Animation Japonaise, vu principalement sous l’angle des adaptations.  Je serais assisté durant cette conférence du Professeur Lakav, de Mea et d’Alban Suarez (du magazine Games History.) Je me chie dessus. Mais ça devrait bien se passer, la préparation a été solide.
  • La seconde, le dimanche à 10h30, sera une conférence sur l’état du marché du manga en France. Je n’y serais qu’intervenant ce qui me permettra de glander, de dire des énormités et de jouer au bluff et au talent (en vrai je me chie dessus aussi, mais j’ai bien préparé, à nouveau.)

Puis le reste du temps ça sera balade dans la conf, tout ira bien, tralalapinpouin.

 

Le 900e billet

Celui-ci est officiellement le 899e donc le prochain… c’est le 900 !

Finding02

Comme j’en parlais déjà dans l’article précédent, pour ce 900e billet je demande votre fantastique participation puisque la thématique de l’article sera une compilation de plein de minis top 5 sur les thèmes que vous me proposez. J’en ai reçu une trentaine déjà, ce qui est PAS MAL DU TOUT.

Je peux donc maintenant arrêter une date: j’accepte toutes vos propositions jusqu’a mercredi soir ! C’est à dire le mercredi 12 mars. Je commencerais la rédaction à ce moment là et je le finirais (je l’espère) le jeudi soir. Ca devrait être SOMPA.

Pour plus de détails, je vous renvoie vers mon tumblr parce qu’il sert à ça entre une ribambelle de gifs débiles.

 

La Chronique du Jeudi de Crunchyroll.fr

Finding03

J’en ai pas encore parlé beaucoup ici mais depuis maintenant trois semaines je rédige de manière hebdomadaire sur Crunchyroll.fr un article dédié à une série d’animation afin de la faire découvrir ou redécouvrir aux non-connaisseurs. Et ça s’appelle la Chronique du Jeudi car je n’ai aucune imagination et que l’article est publié le jeudi en fin d’après-midi. L’anime de cette semaine, par exemple, c’est The Idolm@ster. Y’a trois semaines c’était Kare Kano. Et puis après ça c’était Eden of the East et Azumanga Daioh. 

Donc voilà la machine est lancée. Yay.

 

South Park et le Bâton de Vérité

… est une bombe d’humour gras, noir et sans limites. J’ai jamais vu un jeu vidéo dépasser autant les limites morales. Même Postal fait un peu couille molle à coté. J’en suis à huit heures de jeu, sans doute à la moitié de l’histoire, et on a affaire à ce qui pourrait être un épisode de South Park assez culte. Mais dans lequel on insérerait des vannes constantes sur le médium jeu vidéo (à commencer par l’archétype du héros muet.)

C’est d’autant plus bizarre que tout ce qui est censuré en Europe soit des minis jeux à base de sonde anale super anecdotique (leur absence se ressent peu – et pour avoir maté des let’s plays ricains du moment, le mini jeu avait pas l’air terrible) mais que derrière y’a des tas de trucs encore plus gores et tabous qui passent sans problème. J’imagine qu’ils ont censurés un truc pour faire passer tout le reste à la place. Bien joué. Bien joué.

Pour le reste niveau gameplay c’est quasiment du copié collé sur l’épisode Gamecube de Paper Mario, y’a pas mal de quêtes, l’histoire a l’air d’être pouvoir rushée super vite mais les joueurs qui voudront faire les trucs annexes boufferont pas mal de temps et c’est très agréable visuellement. Bref c’est très riche. Le seul truc que je regrette c’est de voir un jeu Obsidian ou, finalement, on fait très peu de choix dans l’aventure. Mais y’a pas de gros bugs qui tâchent, yay.

Je le conseille chaudement. Très très chaudement.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr