Archives quotidiennes :

365 jours de JV ~ 2013/2014

Vous connaissez le truc parce que cet article est le sixième de ce modèle: on est fin juillet / début août donc voici l’édition annuelle de mon bilan annuel vidéoludique. Le concept est simple si c’est la première fois que vous matez ça (sinon allez voir la page Bilans annuels du blog): je prends les douze mois de l’année et à chaque fois j’attribue un jeu auquel je jouais durant ce mois-ci. Un qui m’a particulièrement marqué ou qui, ça peut arriver, était un peu le seul truc auquel je jouais dans cette période là.

C’est parti ♪.

 

Août 2013

Spec Ops: The Line

JV01

 

J’ai écrit dessus y’a à peine un mois pour l’article des sept ans de Néant Vert. Je vais laisser parler ma flemme, j’en ai honte, mais bon le paragraphe que j’aurais fait aujourd’hui aurait été guère différent donc hop, copier/coller:

« Bon ça fait deux ans que le jeu est sorti alors plus grand monde ne le découvre j’ai l’impression mais oui pour ceux qui savent pas c’est un jeu qui se présente comme un TPS ou faut tout faire péter et libérer le monde grâce  à l’Amérique MAIS EN FAIT NON PAS DU TOUT on se rend compte que la situation est moralement ambigue, que notre personnage est peut-être en train de devenir sacrément cinglé et que les choses que le jeu nous ordonne de faire sont pas spécialement susceptibles d’être récompensées par un Prix Nobel de la Paix.  On a plus de chances de finir à la Haye, même, en fait.

Bon après je serais pas aussi dithyrambique que beaucoup parce que le jeu cherche à faire passer de manière parfois un peu trop bourrine des messages qui mériterait un peu plus de… subtilité ? Mais dans l’ensemble ça va, c’est pas non plus écrit comme à la maternelle, quoi. C’est assez intense, j’ai eu du mal à lâcher la manette et j’ai été assez surpris de l’ensemble. Bref, c’est une expérience en plus pas spécialement très longue donc ça vaut le coup de le faire, quoi. »

 Article dédié

Septembre 2013

Grand Theft Auto V

JV02

Je l’ai évidemment longuement attendu car, croyez le ou non, je suis un grand fan de la saga GTA depuis le troisième épisode sur PS2. Et je sais pas si c’est parce que j’ai passé ces trois dernières années à jouer à des open worlds pourri genre Prototype, The Saboteur ou Just Cause 2 mais vraiment GTA V m’a méga fait du bien car putain, enfin un monde ouvert conçu avec un minimum de sens et d’effort. Car au délà du scénario (un peu décevant – le casse final manque d’envergure), le jeu est surtout extrêmement plaisant à jouer et parvient à cumuler un monde de taille plus qu’honorable avec un contenu riche et plutôt varié. Même si, ok, parfois ça trolle sévère de la part de Rockstar, qui ne veut pas que tu prennes trop de plaisir à titiller les 100%.

Mais dans l’ensemble il cumule les bonnes idées bien exécutées, se montre passionnant à jouer et même si j’y ai pas retouché depuis novembre malgré un GTA Online plein de promesses, c’est bien parce que je sais que je pourrais passer mon temps qu’a ça et que, well, j’ai d’autres jeux à faire. GTA IV avait été une petite déception pour le fan de San Andreas que je suis et GTA V me permet d’être plus serein même si le Los Santos des années 2010 est tout de même moins séduisant que celui des années 90. Mais bon, dans tous les cas, on veut le retour de Vice City :(.

Continuer la lecture de 365 jours de JV ~ 2013/2014 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr