Archives mensuelles : mars 2015

La semaine de tous les dangers

Je suis sûr qu’au fond, vous vous dites tous « holala c’était tellement mieux quand sur Néant Vert on avait des articles fourre-tout » ou bien « c’était super génial quand tu choissisais au hasard des mecs que t’aimais pas et que tu t’acharnais dessus d’articles en articles avec des petites phrases assassines et super matures. » Ptet même que certains d’entre vous pensent que c’était encore mieux quand je faisais des concours de génériques ou je fourrais mes articles d’artworks non sourcés.  Certes. Y’a des choses sur lesquelles je ne peux pas revenir, ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas temps pour un article fourre-tout !

Printemps01

Commençons en parlant de Jonetsu, tiens. C’est une convention qui se déroulera ce week-end dans le sud du Paris, pas trop loin de porte d’Italie. J’en parle un peu tout le temps ces derniers temps, que ça soit sur Twitter ou dans LOLJAPON, mais je n’en ai toujours pas parlé ici et je pense que cinq jours avant et dans le cadre de cet article c’est le meilleur moment.

Bref, qu’est-ce que ça sera ? Ca se déroule du samedi 10h au dimanche 19h, ça a pour thème la création dans les milieux un peu otakus et il y’aura un planning assez séduisant de conférences qui verra témoigner des créatifs, des éditeurs ou des connaisseurs sur des sujets aussi variés que le graphisme dans le manga, la situation du visual novel en France ou bien encore les enjeux du simulcast. Sans compter évidemment la première projection de la version finale de l’AMV Enfer 3 et, well, les Prix Minorin 2014.

Car à titre personnel j’y serais en tant que couteau suisse puisque je serais à la foi organisateur de jeux avec Thalie, à la fois modérateur de conférence, à la fois maître de cérémonie de remise de prix mais également staff de manière général, responsable des activités de la convention et speakerine au micro pour les annonces etc. Je crois que mon hyperactivité n’aura jamais été aussi bien résumé que dans ce paragraphe.

Maintenant même si tout ça semble faire beaucoup, je tiens vraiment à signaler que c’est rien par rapport au travail ahurissant qu’ont abattus beaucoup de personnes en six mois. Alors certes, ça reste une convention qui sera finalement petite et modeste, mais les ambitions derrière le projet sont nombreuses et on espère que ça sera un point de départ enthousiasmant. En outre l’expérience de tous les participants en tant qu’associatifs ou visiteurs offrira un moment , on l’espère, alimentés par une passion sincère et authentique.

Dans tous les cas je suis à fond. En tant que staff j’ai hâte d’être à la rencontre du public, d’être partie intégrante du projet et de présenter une cérémonie des prix Minorin qui va être, je vous l’assure, riche en découverte, en coup de coeur et en mauvaise foi mal assumée. En tant que visiteur, j’ai hâte d’assister à nombre de conférences et, surtout, à l’AMV  Enfer 3 qu’on attend depuis deux ans et demi et qui part sous toutes les bonnes augures.

Je crois que c’est Corti sur un forum qui avait dit un jour « les conventions, t’es visiteur puis dix ans plus tard, si t’y es encore, c’est que t’y es organisateur. » Ca va faire dix ans l’année prochaine que je me suis rendu à ma première Japan Expo et, voilà. Emotion.

Tiens, en parlant d’émotion…

Printemps02

Shigatsu wa Kimi no Uso c’est terminé.

Continuer la lecture de La semaine de tous les dangers 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Boku no Hero Academia – Serious Sentai School

LES SUPER HEROS.

\\\ ٩(๑❛ワ❛๑)و ////

Je prétends pas être un gros lecteur de comics mais la mythologie autour des héros de l’univers Marvel et DC m’a toujours assez fasciné. Sans jamais ouvrir le moindre bouquin, j’ai toujours eu un malin plaisir à ouvrir des pages TVTropes ou des wikis dédiés à l’univers de certains héros et découvrir leurs histoires, leurs dynasties, leurs antagonistes. Alors, certes, je vais voir les films du MCU comme un geek lambda et j’attends Age of Ultron avec une impatience non dissimulée. Finalement j’éprouve envers les super héros le même attachement que Star Wars, dont j’ai découvert sans déplaisir l’univers étendu au fil de mes aventures sur Internet… et sans jamais en avoir lu les ouvrages centraux.

Par contre ce pour quoi je me prends de plus en plus de passion, ce que je dévore de plus en plus, c’est les mangas du Shonen Jump. Je vous ai déjà raconté mes passions récentes pour des ouvrages contemporains du magazine tels que Nisekoi, Haikyuu, Medaka Box ou Food Wars: Shokugeki no Sôma. Si j’avoue avec une légère gêne que je n’ai jamais été vraiment très intéressé par « l’âge d’or » du magazine – duquel finalement je ne connais que Saint Seiya sans jamais avoir vraiment réussi à me plonger dans Ken le Survivant, City Hunter voire même un Dragon Ball dont je n’ai jamais dépassé le centième chapitre -, la période beaucoup plus contemporaine me fascine et me passionne. Est-ce l’effet Bakuman ? Est-ce que c’est cette vague de changement qui souffle sur une publication qui met en avant de plus en plus de nouveaux auteurs et doit se démener pour trouver le successeur à Narutoalors même que One Piece n’est même plus publié à rythme régulier à cause des premiers signes de faiblesse d’un auteur qui ne s’est jamais vraiment reposé en plus de quinze ans.

Donc pourquoi je vous parle de comics et de Shonen Jump ? Car aujourd’hui je vais vous parler d’une série toute jeune du Jump – une trentaine de chapitres à peine – mais qui a l’air très bien parti pour en devenir une de ses locomotives. Un titre attachant, un shonen pur jus qui puise son univers visuel d’un amour sincère des comics américains: c’est Boku no Hero Academia. Aussi nommé sous son nom occidental My Hero Academia. 

Hero01

Boku no Hero Academia prend place dans un univers contemporain ou, pour faire simple, les humains naissent tous avec un pouvoir nommé « Quirk », qui est un pouvoir aléatoire qui peut changer selon la personne. Tous ? Non, une poignée d’irreductibles naissent sans quirk et sont donc la risée de la société. Notre héros, Deku, est un de ces quirkless. Ce qui le traumatisme évidemment énormément, d’autant qu’il est un fana absolu des super héros qui, évidemment, constituent quasiment à eux seuls une industrie. Parmi ceux là le plus connu est All Might,  la caricature même du Superman américain, beau, grand, fort, musclé et toujours souriant, digne de l’âge d’argent des comics..

Un beau jour, alors qu’il se lamente encore une fois de ne pas avoir de quirk et d’être la risée de ses camarades, Deku rencontre All Might… et lui sauve la vie face à un monstre étrangement puissant. Ayant une dette pour le jeune homme, All Might lui dévoile son secret: son pouvoir est limité dans le temps, commence à s’affaibilir et il vit la majorité du temps avec un corps malingre, chétif et terrorisant. Mais son pouvoir il peut le transmettre à Deku et c’est, après quelques événements, ce qu’il va faire. Dès lors, et possédant entre les mains un pouvoir ahurissant qu’il ne contrôle encore que peu, Deku va pouvoir rejoindre l’académie Yuuei, qui forme des héros en devenir…

Hero03
Les nouveaux héros !

 

Continuer la lecture de Boku no Hero Academia – Serious Sentai School 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

La liste (très commentée) des main-event de Wrestlemania

On va arriver en mars, sonnez hautbois raisonnez musettes puisque ça veut dire qu’à la fin du mois tombera Wrestlemania qui est, pour caricaturer, le Superbowl du catch. Oui c’est une caricature assez peu fine mais, eh, c’est le plus efficace. Du coup je me disais, et si je faisais mon père Castor et que je vous racontais les 30 main-events de l’histoire de Wrestlemania.

Sachant que:

– Bon, si vous savez pas, Wrestlemania c’est donc l’événement le plus important de la WWE, qui est la fédération n°1 du catch mondial. Ca a lieu chaque fin mars / début avril et la préparation des matchs, les histoires etc, tout ça commence parfois dès novembre.

– Le main-event c’est techniquement le dernier match de la soirée. C’est censé être le plus important. Donc c’est celui qui bénéficiera du plus de promotion, de préparation, de concentration, de temps. C’est là ou on trouvera les plus grosses stars du moment, en somme. Après, oui, officieusement, il peut y’avoir plusieurs main-event à Wrestlemania et la WWE est de plus en plus fana du concept d’avoir 2 ou 3 main event, mais pour des soucis de simplicité et traditionalité, on ne va évoquer que les derniers matchs de chaque soirée. Celui ou le gentil est toujours censé gagner à la fin (spoiler: y’a deux fois sur 30 ou ça arrivera pas.)

– La liste qui vient m’empêchera pas de vous donner mon opinion sur pas mal de trucs, et je vous assure que je peux pas sacquer Hulk Hogan.

– Comme cet article est un peu dédié à ceux qui s’y connaissent peu en catch, je rappelle la définition de deux termes importants: le face c’est le catcheur qui est gentil, le heel c’est le catcheur qui est méchant. Et oui messieurs dames, le catch c’est un sport scripté qui sert avant tout à raconter des histoires. 

Bref, après tout ça ça vous intéresse toujours ? Allez, c’est parti Marcel !

 

Wrestlemania I – Hulk Hogan & Mr.T vs Roddy Piper & Paul Orndoff (avec Mohammed Ali et Pat Petterson en arbitres invités)

WM1
Mr.T se préparant à transformer Onrdorff en purée pendant que Hulk Hogan fait le doigt de Gurren Lagann.

31 Mars 1985 – Madison Square Garden, New York

Qui est qui ?

Pour chaque match je vais essayer d’introduire les catcheurs présents dans le match. Par exemple ici y’en a six.

Hulk Hogan – Si vous pensez « catcheur » vous pensez peut-être à Hulk Hogan qui a été une figure très importante de la pop culture américaine des années 80 et 90. C’est un des catcheurs les plus importants de l’histoire de la WWE, vous vous en doutez bien, et sera au centre de toutes les attentions dans une assez longue période qui va du début des années 80 (environ 1982) jusqu’a son départ de la WWE en 1993. Dans cette période, il sera indéboulonnable. D’une part grâce à sa popularité légendaire qui fait que si elle veut vendre du billet, la WWE doit absolument compter sur Hulk Hogan. D’autre part grâce à son talent politique certain qui fait que de toute façon il a longtemps fait en sorte dans les coulisses que la WWE ne puisse compter sur personnes d’autre. Sa gimmick est la même pendant 15 ans – il est le gentil héros américain qui n’abandonne jamais. Et quand on mate ses promos avec 25 ans de recul on constate que c’est un peu un connard, en fait.

Mr.T – Si vous pensez « Agence Tous Risques », vous pensez à Mr.T. Oui c’est le Mister T. Et non il n’a jamais été catcheur professionnel. Juste que pour vendre son Wrestlemania au public le plus large possible, la WWE avait besoin de ramener des stars à la fois connue ET crédible dans un ring. Et, bon, Mr.T ça le fait grave. Il est donc pour ce match le pote d’Hulk Hogan.

Roddy Piper – Roddy Piper est un catcheur canadien qui s’est crée une gimmick d’écossais grand gueule assez efficace. Ennemi naturel d’Hulk Hogan durant toutes les années 1984 et 1985, son personnage est alors celui d’un gros connard raciste et misogyne. Il a par exemple pas hésité à frapper Cindy Lauper en milieu d’un ring. Oui, la Cindy Lauper de « Girls Just Wanna Have Fun« . Quel connard ce Roddy Piper !

Paul Orndorff – Honnêtement je le connais peu donc je vais pas faire semblant j’ai pas copié Wikipedia. Roddy Piper est son manager et le surnomme « Mr.Wonderful. » Pour résumer, Piper est le cerveau et Orndorff les muscles. Mais si il se retrouve là c’est surtout parce que, un mois avant Wrestlemania, il a interrompu le match Hogan vs Piper pour aider son collègue écossais…

Mohammed Ali – Arbitre spécial du match, c’est un fameux boxeur que vous connaissez peut-être.  Il est là un peu par hasard et parce qu’il fallait un grand nom… Il va se ramener à Wrestlemania totalement pété, ce qui exige qu’un second arbitre spécial l’assiste, en l’occurence:

Pat Petterson – Un catcheur canadien qui a commencé sa carrière dans le début des années 60. Assez populaire, il sera à la WWF principalement assistant du alors tout jeune Vince McMahon, tout jeune PDG ayant fraîchement hérité de la fédération de son père. Il est le créateur du Royal Rumble et un des bookers les plus intelligents de l’industrie. Il est aussi un des rares catcheurs ouvertement gay dans une industrie assez macho, ce qui est d’autant plus génial qu’il l’était déjà dans les années 60 et que ça n’a jamais été sa gimmick ou quoi que ce soit.

Pourquoi ils se battent ? Donc pour résumer, Roddy Piper a attaqué Cyndi Lauper, ce qui a énervé Mr.T et Hulk Hogan, et donc ils se battent pour l’honneur de la chanteuse et pour abattre le claquet à un Roddy Piper qui vient avec son protégé et son meilleur pote.

Le match il vaut quoi ? … Ce qu’il vaut. Honnêtement on est pas trop trop loin d’un main event d’un épisode 2014 de RAW, avec une célébrité dans le lot. Hulk Hogan bodyslamme Piper à l’infini, Mr.T s’imagineune force tellement exagérée qu’il lui suffit de faire une pichenette pour que Orndorff s’envole. Le finish est dû à Bob Orton qui veut attaquer Hogan mais qui attaque son ami Orndorff par erreur et qui finit par subir un tombé de la part d’Hulk Hogan. Non c’est un match assez moyen techniquement mais d’un il est assez divertissant et de deux il est important de le mettre dans son contexte.

Ah, et Mohammed Ali n’aura pas servi à grand chose.

 

Et le ppv en lui-même, il vaut quoi ? Y’avait Cindy Lauper qui accompagnait la challengeuse au titre mondial féminin et André The Giant a jeté 15 000$ dans une foule en délire. Ah, et si vous trouvez qu’ils abusent avec le push de Roman Reigns, attendez de voir le match de David Sammartino parce que niveau « fils de » over-pushé, on a échappé au pire.

Les main-eventers feront quoi à WM2 ? Piper et Mr.T s’affronteront dans un match de boxe (!), Hulk Hogan défendra son titre mondial dans une cage en acier et Paul Orndorff va faire un double contout face au Magnificient Muraco dans le tout premier match de l’événement. Ca va. Ils seront encore là c’est déjà ça.

Wrestlemania 2 – Hulk Hogan (c) vs King Kong Bundy (Steel Cage Match pour le WWF Championship)

WM2
Deux hommes dans une cage

7 Avril 1986 – Nassau Veterans Memorial Coliseum, Uniondale NY.
Rosemont Horizon, Rosemont IL.

Los Angeles Memorial Sports Arena, Los Angeles CA.

Continuer la lecture de La liste (très commentée) des main-event de Wrestlemania 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr