Archives quotidiennes :

Boku no Hero Academia – Serious Sentai School

LES SUPER HEROS.

\\\ ٩(๑❛ワ❛๑)و ////

Je prétends pas être un gros lecteur de comics mais la mythologie autour des héros de l’univers Marvel et DC m’a toujours assez fasciné. Sans jamais ouvrir le moindre bouquin, j’ai toujours eu un malin plaisir à ouvrir des pages TVTropes ou des wikis dédiés à l’univers de certains héros et découvrir leurs histoires, leurs dynasties, leurs antagonistes. Alors, certes, je vais voir les films du MCU comme un geek lambda et j’attends Age of Ultron avec une impatience non dissimulée. Finalement j’éprouve envers les super héros le même attachement que Star Wars, dont j’ai découvert sans déplaisir l’univers étendu au fil de mes aventures sur Internet… et sans jamais en avoir lu les ouvrages centraux.

Par contre ce pour quoi je me prends de plus en plus de passion, ce que je dévore de plus en plus, c’est les mangas du Shonen Jump. Je vous ai déjà raconté mes passions récentes pour des ouvrages contemporains du magazine tels que Nisekoi, Haikyuu, Medaka Box ou Food Wars: Shokugeki no Sôma. Si j’avoue avec une légère gêne que je n’ai jamais été vraiment très intéressé par « l’âge d’or » du magazine – duquel finalement je ne connais que Saint Seiya sans jamais avoir vraiment réussi à me plonger dans Ken le Survivant, City Hunter voire même un Dragon Ball dont je n’ai jamais dépassé le centième chapitre -, la période beaucoup plus contemporaine me fascine et me passionne. Est-ce l’effet Bakuman ? Est-ce que c’est cette vague de changement qui souffle sur une publication qui met en avant de plus en plus de nouveaux auteurs et doit se démener pour trouver le successeur à Narutoalors même que One Piece n’est même plus publié à rythme régulier à cause des premiers signes de faiblesse d’un auteur qui ne s’est jamais vraiment reposé en plus de quinze ans.

Donc pourquoi je vous parle de comics et de Shonen Jump ? Car aujourd’hui je vais vous parler d’une série toute jeune du Jump – une trentaine de chapitres à peine – mais qui a l’air très bien parti pour en devenir une de ses locomotives. Un titre attachant, un shonen pur jus qui puise son univers visuel d’un amour sincère des comics américains: c’est Boku no Hero Academia. Aussi nommé sous son nom occidental My Hero Academia. 

Hero01

Boku no Hero Academia prend place dans un univers contemporain ou, pour faire simple, les humains naissent tous avec un pouvoir nommé « Quirk », qui est un pouvoir aléatoire qui peut changer selon la personne. Tous ? Non, une poignée d’irreductibles naissent sans quirk et sont donc la risée de la société. Notre héros, Deku, est un de ces quirkless. Ce qui le traumatisme évidemment énormément, d’autant qu’il est un fana absolu des super héros qui, évidemment, constituent quasiment à eux seuls une industrie. Parmi ceux là le plus connu est All Might,  la caricature même du Superman américain, beau, grand, fort, musclé et toujours souriant, digne de l’âge d’argent des comics..

Un beau jour, alors qu’il se lamente encore une fois de ne pas avoir de quirk et d’être la risée de ses camarades, Deku rencontre All Might… et lui sauve la vie face à un monstre étrangement puissant. Ayant une dette pour le jeune homme, All Might lui dévoile son secret: son pouvoir est limité dans le temps, commence à s’affaibilir et il vit la majorité du temps avec un corps malingre, chétif et terrorisant. Mais son pouvoir il peut le transmettre à Deku et c’est, après quelques événements, ce qu’il va faire. Dès lors, et possédant entre les mains un pouvoir ahurissant qu’il ne contrôle encore que peu, Deku va pouvoir rejoindre l’académie Yuuei, qui forme des héros en devenir…

Hero03
Les nouveaux héros !

 

Continuer la lecture de Boku no Hero Academia – Serious Sentai School 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr