Archives quotidiennes :

Immortal Hounds – On ne vit qu’une infinité de fois

Bon imaginez: on est dans un monde où les humains sont littéralement invincibles. La seule chose qui peut les tuer c’est la vieillesse mais tout le reste semble ne faire aucun effet. Une balle dans la tête ? Hop le crâne se reforme, comme si de rien n’était. Une chute mortelle ? Zéro problème, le corps reprend sa forme initiale. Une voiture vient de vous percuter à grande vitesse ? Au pire vos vêtements sont un peu détériorés mais vous ça va. Bref un monde magique ou la maladie, par exemple, se soigne avec une balle dans le crâne puisque quand le corps se reforme, il reprends en plus sa santé initiale.

Sauf que dans cette société des humains, nommés les Vectors, ne possèdent pas cet atout et sont aussi vulnérables aux blessures mortelles que vous et moi. Difficile déjà pour eux de vivre dans cet univers où ils sont extrêmement minoritaires  mais quand en plus ceux-ci sont traqués par la police et les autorités car ils sont contagieux et peuvent transmettre – volontairement ou non – leur handicap à leurs proches, inutile de dire que tout se complique lourdement.

Bang4
Ce que je viens de vous résumer c’est l’univers dans lequel se passe Immortal Hounds ou, de son nom japonais, Shinazu no Ryouken, un manga écrit et dessiné par l’auteur Yasohachi Ryou, à qui l’on doit par exemple le tout aussi intéressant Uwagaki (publié en France chez Doki Doki) … et quelques mangas H dont je viens d’apprendre l’existence. La série Immortal Hounds est prépubliée dans le magazine Harta (source de Wolfsmund, Bride Stories ou Gisèle Alain) depuis mi 2013, on en est à l’heure actuelle à une presque trentaine de chapitres et à peine trois volumes reliés dans l’archipel.

Et c’est vraiment pas mal. 

Couverture du tome 2
Couverture du tome 2

Continuer la lecture de Immortal Hounds – On ne vit qu’une infinité de fois 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr