Archives quotidiennes :

[Néant Sept #16] 10 Japan Expo plus tard

Allez pur blogging perso ce soir, je sens que vous êtes motivés à donf rien qu’à l’idée. En vrai je me suis rendu compte d’un truc terrible en ce début d’année: on est en 2016 et, donc, cette année, ma première Japan Expo va fêter ses dix ans. Ca paraît rien pour vous mais pour rien cet événement signifiait un peu mon entrée dans le monde « otaku » parce que, bon, avant ça, j’étais un normand qui faisait ça dans son coin et qui parlait jamais de manga ou d’animé avec ses copains de lycée parce que, tout simplement, je connaissais personne qui était à fond dans le délire.

Du coup dix Japan Expo au total. C’est cool: ça me permet de faire un top dix. 

Voilà donc un top 10 de mes Japan Expo, le tout étant basé sur des ressentis très personnels. En bas ceux dont j’ai des mauvais souvenirs ou dont l’expérience m’a été quasi traumatisante et en haut du classement, bah ceux qui m’ont le plus éclatés. C’est simple, non ? En plus je me livre à vous, ça participe à mon humanisation, des conneries comme ça, c’est mon agent qui m’a dit que ça serait bien ಠ_ರೃ.

Tant qu’à parler convention, je serais ce week-end avec l’asso Thalie à Japanantes, pour des jeux, des projos et des tas de trucs cools. A titre encore plus perso, j’animerais une conférence sur, vous l’avez déjà deviné, le Shonen Jump pour les Nuls. Ca sera samedi à 13h !

Bon, on est chauds, on est parti, ça va être simple et efficace comme craquer une noix avec une pelleteuse:

 

10 / Japan Expo 2008

Krosoft

Présent: du vendredi midi au dimanche soir en tant que visiteur

2008 c’était… bizarre. C’est cette période un peu bizarre ou je quitte progressivement mon ancien groupe-de-potes-Internet™ mais que Thalie existe pas encore vraiment donc je cherche une nouvelle communauté dans laquelle m’intégrer sans vraiment en trouver une donc parce que malgré mes grands airs de blogueur qui a 3000 projets, je reste un vrai cas social qui préférerait faire brûler une forêt plutôt que devoir amorcer une conversation avec un pompier pour lui dire que ça brûle.

Donc bref faisons la simple: Japan Expo 2008 c’est celle que je fais quasi intégralement en solo. Et les conventions en solo à vadrouiller sans trop savoir quoi faire, well, c’est clairement pas le kiff.

Je me souviens même, avec un peu de gêne, que je voulais faire un truc sur le stand de la Brigade SOS, que je l’avais annoncé sur ce blog, puis que j’ai finalement fait le mort parce que fuck that shit. Ca me gêne tellement que je crois que c’est la dernière fois que j’ai annoncé un truc sur Internet que j’ai jamais fait pour pas revivre cette gêne et cette honte.

En plus 2008 c’est aussi l’édition ou j’ai pas masse de thunes donc le côté « claquer de le pognon » m’a même pas aidé à aller vraiment mieux. C’est aussi l’édition ou je m’inscris à un concours Guitar Hero que je perds (bon ok) mais où l’organisateur m’appelle « Emo » tout le long du concours, ce qui est un peu traumatisant. Je voulais une dédicace de Oh!Great et finalement j’arrive trop tard et je me décourage avant même de tenter ma chance. Bref, je fais rien d’intéressant, je suis frustré, souvent seul, et j’assume pas les rares trucs que je voulais faire, que je fais à moitié au mieux. Bref c’était Nullos-Amo à son meilleur.

Mais bon y’a eu des bons trucs: c’est la Japan Expo ou on m’appelle le vendredi soir pour me dire que j’ai eu le bac et que j’aurais pas le rattrapage à passer. C’est aussi celui ou je découvre le karaoké Epitanime et je crois que ce jour là je n’aurais plus été le même. Ah, et je découvre le concours d’AMV France ce qui, évidemment, va me complétement me transformer. Ah découvrir ce palmarès… Seul…

En règle générale, 2008 aura été une très très belle année de merde pour votre serviteur: c’est presque logique que l’édition 2008 de Japan Expo soit donc la pire Japan Expo de ma vie.

Y’avait qui comme invité à cette Japan Expo ? Go Nagai, Takeshi Obata, Yoshiyuki Sadamoto, Oh!Great, Hirano Kouta

Un souvenir, un seul ? C’était la première fois que la Brigade SOS avait son stand et je me souviens que Kazé (ou Hachette ? Ou Kana ?) leur avait refilé beaucoup trop d’autocollants SOS-Dan à distribuer, du coup on en retrouvait littéralement partout dans la convention. Sur les gens, sur les murs, sur les sols, sur les extincteurs, sur le respect. 

Un achat marquant cette année là ? J’avais peu de thunes mais en claquer 30% dans le premier tome de l’Histoire de Nintendo par Florent Gorges, j’ai zéro regrets.

T’écoutais quoi comme musique sur le chemin ? J’avais zéro goût mais j’étais à fond sur les Weezer à l’époque. The Greatest Man That Ever Lived par exemple. Maintenant que je réecoute je suis en mode « wtf » parce qu’elle est pas ouf cette chanson.

Continuer la lecture de [Néant Sept #16] 10 Japan Expo plus tard 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr