Archives quotidiennes :

[Néant Sept #18] Le Top 15 des openings de Bleach

J’ai toujours pas Internet chez moi, ça fait un mois et demi que j’ai déménagé, le technicien d’Orange a vu l’installation Internet de mon immeuble et a envisagé de démissionner, je suis dans la merde, j’ai plus que 3Go de data sur l’airbox que Orange m’a prêté, je suis un peu blasé et vener donc ok vous savez quoi je vais me faire plaisir. Donc voilà, vous avez tous vus passé l’info: Bleach c’est fini. Vous êtes une majorité à vous en foutre, c’est super, vous êtes tous passés à autre chose dans vos vies, bravo pour vous, mais moi j’étais encore un des types qui lisait ce manga, qui aimait le lire et qui donc est super deg que ça soit fini, d’autant que la fin est méga rushée et que si vous avez des nouvelles d’Urahara – genre si il est en vie ou pas – envoyez moi un DM, merci bien.

Bleach j’avais commencé y’a dix ans, pendant l’été 2006, avec, justement, l’animé. Une autre époque. J’avais chopé les 60 premiers épisodes d’un coup avec un logiciel torrent franchement bizarre et j’avais réussi à les choper sans niquer mon ratio MononokeBT ce qui, pour un adolescent du milieu des années 2000, veut dire beaucoup 1. Et évidemment, j’étais alors un jeune otaku sans expérience ni culture mais j’avais déjà un hard-on pour tous les génériques d’ouvertures du monde. Et ça tombe bien, Bleach en proposait des biens !

Une Rukia badass par Nadame
Une Rukia badass par Nadame

DU COUP VOILA. J’aurais bien aimé vous faire un article sur Bleach en général, disséquer le truc point par point, mais avant ça, bon, faut que je relise la série. Ca devrait pas me prendre moins de quatre heures vu le nombre de texte que y’a à lire dans les tomes mais, eh, c’est beaucoup d’effort. Alors que là je vais juste shitposter tout en faisant en classement top objectivité des quinze génériques d’ouverture de l’histoire de Bleach. Vu que y’aura jamais d’animé couvrant l’arc final, bon, je pense que j’aurais même pas besoin de le mettre à jour, c’est déjà ça.

Nota bene: les puristes me feront remarquer que certains openings existent en deux versions: la version « normale » et la version « faut faire la promo du film qui va sortir » qui faisait un montage d’images du films sur la musique. Je m’en bat les couilles de la seconde, évidemment.

15/ After Dark (OP7)

Episodes 144 à 167 / Chanson interprétée par Asian Kung-Fu Generation

Oh nom de dieu de putain de merde de saloperie de connerie grognassante de chie rouillée, je sais pas qui sont les types qui ont fait cette horreur de générique mais déjà, d’une, me forcer à mettre en bon dernier un putain de générique qui utilise du foutu Asian Kung-Fu Generation, ça passe tellement pas. Avant de remater les génériques, je me souvenais que After Dark était bien naze mais naze à ce point ? Chaud.

Continuer la lecture de [Néant Sept #18] Le Top 15 des openings de Bleach 

  1. De toute façon mon compte s’est fait supprimer pour cause d’inactivité parce que si je me souviens vraiment d’un truc vis à vis de Mononoke BT c’est que les mecs essayaient de trouver les meilleurs moyens de supprimer le plus de comptes possibles selon leur humeur. T’es absent trois heures ? Compte supprimé. Tu as mis une bonne note à Mai Otome ? Compte supprimé. T’as dit bonjour à un nouveau en oubliant le putain de point final dans ta phrase ? Compte supprimé. Tu préfère To Aru Majutsu no Index à Ghost in the Shell ? Putain de compte supprimé.
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr