Archives de
Mois : novembre 2017

Un an d’anime ~ 2017

Un an d’anime ~ 2017

Comme chaque fin de novembre sur Néant Vert, il est temps pour moi de vous faire un bilan complet et concis des animés qui m’ont le plus marqués durant l’année écoulée. Et surprise, après quelques années de consommation réduite d’animés, 2017 fut une année très très fructueuse pour le spectateur que je suis. Je reviens donc sur les douze animes les plus forts du lot, de Your Name à Symphogear en passant par Silent Voice, Princess Principal ou bien encore Kemono Friends ! Lire le billet.

Doki Doki Literature Club – Just

Doki Doki Literature Club – Just

Curiosité Steam de cette fin d’année, le visual novel Doki Doki Literature Club vous propose de rejoindre un petit club lycéen rempli de jolies jeunes filles qui n’attendent qu’a être charmés par vos poèmes. 

Evidemment, il y’a un twist.

Je veux dire, le jeu est tagué « horreur psychologique » sur Steam.

En tout cas, je vais essayer de vous expliquer pourquoi ça vaut pas mal le coup d’y jouer.  Lire le billet.

Joue-la comme Néant Vert #02 – Mignon comme un Camion (Croc)

Joue-la comme Néant Vert #02 – Mignon comme un Camion (Croc)

Et c’est reparti pour un tour: second épisode de Joue-la comme Néant Vert où je m’attaque désormais à un jeu Playstation, en l’occurence Croc: Legend of the Gobbos ! Sorti en septembre 1997, ce jeu se voulait être un jeu de plates-formes et d’exploration tout en 3D, suivant le sillage du alors tout récent Super Mario 64, entre autres. Hélàs: le jeu n’est pas jouable au stick, ce qui complique allègrement les choses ! Mais, on va le voir, le début du jeu est moins frustrant que prévu et on va vite se retrouver à faire la chasse aux boules poilues et/ou multicolores… Lire le billet.

Tamako Love Story – Le fil de nos sentiments enlacés

Tamako Love Story – Le fil de nos sentiments enlacés

En bon fan de Naoko Yamada, il était peut-être temps que je m’attarde sur son seul travail original jusqu’à présent, c’est à dire ce duo incongru composé de la série Tamako Market et du film Tamako Love Story, deux œuvres qui s’attardent sur la vie très tranquille d’une lycéenne issue d’une famille de vendeurs de mochi. Mais l’erreur est réparée, ces deux œuvres ont été regardées, je vous donne mes impressions dans cet article et si je peux vous conseiller quelque chose dès maintenant: ne faites pas la même bêtise et n’attendez pas des siècles avant de voir Tamako Love Story, un des plus attendrissants films sur la romance qui puisse avoir été fait.  Lire le billet.