Japanantes & Nihon Breizh Festival 2014 – Demat Otaku

Japanantes & Nihon Breizh Festival 2014 – Demat Otaku

Le mois de mars se conclut (il est passé super vite), j’ai récupéré Internet à la maison après (encore) une semaine sans, j’ai passé cette semaine à jouer à des jeux médiocres et lire des mangas de qualité (effectivement, Onepunch Man ça défonce) et le plus important est que je peux retrouver la foi pour bloguer. Wow.

Donc voilà un mince article sur les deux conventions bretonnes que j’ai fait ces deux derniers mois.

 

JAPANANTES 2014

 

La traditionnelle photo DU COULOIR A PALMIERS
La traditionnelle photo DU COULOIR A PALMIERS

 

Donc troisième édition de Japanantes, j’étais aux deux précédentes, je trouvais ça très bien et… c’est toujours une conv solide. Sérieusement. Y’a absolument rien à rajouter par rapport aux deux articles dédiés à la première et seconde édition parce que y’a rien de mieux mais y’a aussi rien de moins bien. Alors si, à la limite, cette troisième édition était un peu handicapée par des travaux dans l’école et un espace jeu vidéo un peu plus réduit mais dans l’ensemble ça reste la même recette que les années précédentes, à l’ingrédient prêt. L’école est toujours aussi vaste et se repérer dans la conv n’est pas toujours très simple, y’a des stands très intéressants comme Black Box ou Japan’s Doors, y’en a beaucoup moins intéressants qui vendent du HK un peu trop librement, on s’est bien amusé avec Thalie pendant ce week-end là et j’ai même pu m’essayer à la modération de conférence, avec des résultats mouairf (les intervenants sont bien meilleurs.)

Japanantes est donc une conv toujours très agréable et assez peu critiquable dans son ensemble, ce qui est certes très plaisant mais, du coup, n’offre pas à un blogueur de quoi faire de gigantesques pavés. Damnit.

 

Vous voyez la chouette Nadeko à droite ? ET BAH ELLE EST A MOI °Ä°. (bravo à Grimm o/ !)
Vous voyez la chouette Nadeko à droite ? ET BAH ELLE EST A MOI °Ä°. (bravo à Grimm o/ !)

 

NIHON BREIZH FESTIVAL

Situé à Rennes, Nihon Breizh Festival était donc l’occasion d’aller visiter une nouvelle ville de Province et découvrir un nouveau public. Bon, c’est sensiblement le même que celui de Japanantes donc, fatalement, la différence est pas énorme.

Essayons d’être concis : Nihon Breizh Festival est une conv qui, comme Japanantes, possède ce bon esprit. Celui d’une volonté d’offrir au public un maximum de contenu et de ne pas rabaisser le visiteur à un simple portefeuille ambulant. Stands professionnels et amateurs étaient mélangés dans le principal couloir d’accueil de la convention tandis que deux étages étaient dédiés à de nombreuses associations et activités variées. Dans l’ensemble la navigation dans le bâtiment se fait bien pour peu qu’on ait pas peur de monter de nombreux escaliers. Deux amphithéâtres étaient également dédiés à des conférences et des projections, offrant un roulement d’activités plaisant. On regrettera l’absence d’associations organisant des jeux et des quizz mais en disant cela on pourrait m’accuser d’être biaisé.

Une photo de l'entrée, yep, c'est en noir & blanc à Rennes. (crédits: Aurélien Chevalier)
Une photo de l’entrée, yep, c’est en noir & blanc à Rennes. (crédits: Aurélien Chevalier)

Néanmoins cette convention m’a fait prendre conscience d’un fait : pourquoi, aujourd’hui, encore faire des projections d’épisodes d’anime en convention ? Je dis cela car déjà durant Japanantes 2014 on pouvait voir cet amphithéâtre vide ou un staff regardait tout seul un épisode de Letter Bee. Ici c’était assez pareil, mais avec d’autres animes Black Box. Autant la projection de contenu « amateur » fonctionne toujours énormément, autant la projection d’épisodes est quelque chose à de plus en plus remettre en question vu le peu d’interêt que le public lui dédie, quel que soit la qualité  et la notoriété de l’anime diffusé. Si ce n’est pas une avant-première, un marathon, un film ou du contenu amateur, la projection n’intéresse personne. On imagine que c’est dommage et on pourrait essayer de chercher comment redynamiser cette partie des conventions pourtant historiquement importante.

Autre point assez étrange de Nihon Breizh Festival : les jeux dans la salle JV qui étaient exactement les même le samedi et le dimanche. Alors c’était certes très sympa de jouer à cet étrange jeu Dreamcast qui mélange Shoot’em up et Bust A Move, excellente découverte, mais ça aurait été encore plus sympa d’avoir des jeux différents les deux jours, ne serait-ce que pour avoir envie de rester plus longtemps. Mais bon dans l’ensemble les salles JV étaient assez sympa : l’ambiance était très bonne, les jeux bien choisis, y’avait du Bomberman Saturn à 5, bref il y’avait de quoi s’amuser. Idem dans les salles jeux de société, gérées par des bénévoles motivés. Mention spéciale aussi au coin Vocaloid de la salle JVM, très richement décorée. Un petit autel à la gloire de Miku et ses copines (sauf le jumeau blond là, qui est pas une fille meuhbon.)

Tout cet argent reversé à Good Smile Company !
Tout cet argent reversé à Good Smile Company !

 

De mon coté j’étais surtout présent à cette conv pour participer à deux conférences, et le stress était total, haha. Le samedi je modérais une conférence en tant que président de l’asso Thalie sur le thème des adaptations d’anime en JV et vice-versa avec des intervenants de qualité (Meeea, Lakav, Alban Suarez) et même si aujourd’hui j’ai du mal à repenser au début de la conférence sans avoir le cringe ça restait dans l’ensemble une chouette conférence qui a juste eu beaucoup beaucoup beaucoup de mal à démarrer les cinq premières minutes.

La seconde j’étais simplement intervenant donc c’était bien plus détendu : conférence sans pression le dimanche matin sur le thème de l’évolution du marché du manga. J’ai du dire deux/trois conneries dans l’élan mais dans l’ensemble c’était bien sympa. Si ça vous intéresse, ces deux conférences ont été filmées et débouleront sur la chaîne Youtube du Nihon Breizh Festival très rapidement.

Le karaoké de Japanantes: LALALALALALALA NO THESE LALALALA ヘ(^o^ヘ) ♪♪♫
Le karaoké de Japanantes: LALALALALALALA NO THESE LALALALA ヘ(^o^ヘ) ♪♪♫

 

Bref Japanantes et Nihon Breizh Festival c’était très semblable : deux conventions organisés par des passionnés, tous les deux situés dans des bâtiments scolaires/universitaires, avec l’ambition à chaque fois d’offrir au visiteur un maximum de contenu et qui parvient ainsi à compenser son relatif manque de moyens avec un enthousiasme communicatif parvenant à maquiller deux ou trois maladresses. C’est ce qu’il faut, yep.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

N'hésitez pas à commenter l'article~