Ouendan et écharpe rouge

Ouendan et écharpe rouge

Bon je vais essayer à partir de maintenant d’écrire un article fourre-tout tous les dimanches. Une récap des événements de la semaine écoulée, ce que j’ai vu, ce que j’ai maté, le tout dans des paragraphes que j’essayerais de ne pas faire trop partir dans tous les sens. La confiance est haute. Enfin bref, c’est surtout l’occasion d’essayer de repartir sur du blogging régulier et plus perso.

Tateyama Ayano de Kagerou Project par Ryukadomatsu - Notez l'écharpe rouge badass absolument nécessaire.
Tateyama Ayano de Kagerou Project/Mekaku City Actors par Ryukadomatsu – Notez l’écharpe rouge badass absolument nécessaire.

 

Commençons par la mauvaise nouvelle: pas de conv Epitanime en 2014Le plus marrant c’est que je peux même pas techniquement vous dire vraiment pourquoi car on entend depuis une semaine une dizaine de raisons différentes. Comprenez juste que c’est plus une accumulation de soucis internes à l’association organisatrice qui a crée le problème plutôt que l’excuse publique du « manque de responsables » qui est un peu servie à toutes les sauces ici ou là.

Maintenant le week-end d’Epita ne sera pas morne et triste car l’association prévoit d’organiser durant les deux journées des événements de moindre envergure dans les locaux de l’école. Attendez quelques semaines avant d’annuler tous vos plans car il y’aura quand même moyen de faire des trucs plutôt sympas et de passer un week-end de qualité entre gens de qualité. En attendant, soyons deg de pas avoir nos 48h de brainwash annuel.

MekakuLol00MekakuLol01MekakuLol02MekakuLol03

 

La saison de printemps animée a débutée depuis quinze jours et je suis officiellement #TeamMekakuCityActors. Alors c’est un peu le bordel pour expliquer le background derrière cet anime et je vais retranscrire ce que je sais de tête donc peut y’avoir des bourdes: c’est donc à la base un projet proche de Vocaloid puisqu’un jeune compositeur japonais talentueux s’est dit qu’il allait utiliser la voix électronique IA pour écrire des chansons sur un univers qu’il a crée de toute pièces. On retrouve donc derrière ça le Kagerou Project qui compte en son sein un bon nombre de clips musicaux dont j’en connais finalement peu – mon petit préféré parmi ceux que je connaisse restant Otsukimi Recital. A coté de ça l’univers – du fantastique se mêlant au monde réel, donc – se développe en manga et en light novel, et les nombreux personnages gagnent en profondeur et on obtient un scénario global. Et voilà maintenant l’anime, Mekaku City Actors, qui est un autre pan de cet univers tentaculaire.

TL;DR  – De toute façon on s’en fiche car ce premier épisode est ultra accessible et ne nécessite de cet univers qui semble assez large aucune connaissance particulière. On a donc un héros hikkikomori qui vit chez lui avec une étrange IA incrustrée dans son ordinateur et qui est forcé de sortir à cause d’un pet de clavier absolument dramatique. Mais il termine sa journée dans une prise d’otage et finit par rencontrer des gens aux pouvoirs étranges.

Voilà un premier épisode assez enthousiasmant, avec surtout un excellent travail sonore – l’OST est très très jolie et surtout les doubleurs semblent avoir entre eux une certaine complicité qui rendent leurs dialogues naturels, fluides et particulièrement agréables à écouter. On ne fait jamais assez de compliments sur la manière qu’a SHAFT de diriger ses doubleurs mais c’est de loin une des plus grosses qualités du studio. Parce que, well, techniquement l’anime est pas ouf et l’animation est plutôt cache-misère pendant tout l’épisode. Comme d’habitude le studio utilise ses stratégies habituelles pour gagner du temps et pas avoir l’air trop à la masse mais, eh, comme d’habitude ça se voit quand même.

Dans tous les cas, je suis sorti de l’épisode un avec une grosse envie de voir la suite ce qui est top. Puis l’univers a une patte visuelle pas dégueulasse. Ah, et l’opening défonce.

Again01

En ce moment je découvre plein de mangas sympas qui ont un peu tous la particularité de ne pas encore être sorti en France alors que le potentiel me paraît suffisamment puissant pour une chance de succès. Bon je pense, par exemple, que Shokugeki no Sôma – ou Master Chef rencontre le fucking Shonen Jump – ou Onepunch Man c’est qu’une question de temps avant que ça déboule mais par contre parmi mes lectures actuelles je serais triste qu’Again!! reste confiné à l’archipel.

Histoire très simple: un lycéen nommé Inamura un peu dépressif termine sa 3e année de lycée et est enfin bien content de quitter un lycée qu’il exécrait. Grand blond solitaire à l’air menaçant, il n’avait aucun ami et tant mieux pour lui. Alors qu’il explore une dernière fois une aile abandonnée de son lycée, il croise une jeune fille elle aussi fraîchement sortie du lycée et nommée Akira. Celle-ci, suite à un énorme quiproquo, chute dans les escaliers après avoir essayé de fuir le grand bonhomme. Et, malchance ultime, Inamura aussi tombe.

Quand ils se réveillent, les trois personnages sont revenus trois ans dans le passé, le jour de la rentrée en première année. Inamura va alors essayer de peut-être revivre ces trois années d’une manière bien différente, tandis qu’Akira qui était jusqu’alors populaire et aimée de beaucoup va se retrouver rejetée et un peu rendue cinglée par les événements.

Ok. Donc déjà on a cette histoire un peu fantastique mais après ça va se mettre à mélanger encore plus de genre – y’aura de la romcom, y’aura du sport, y’aura du mystère. Car le héros va s’engager au sein d’un club de Ouendan, géré par une fille aux gros sourcils, qui a une rivalité assez chaude avec le club de cheerleaders, et pas mal de choses vont en découler. C’est parfois drôle, parfois intense, parfois un peu tristounet, la sauce prend bien, et le rythme est très bien géré avec des rebondissements réguliers qui rendent le scénario en plus assez passionnant. Je me suis avalé 77 chapitres en quatre jours et maintenant je suis platinum deg.

Et en plus ? C’est super bien dessiné. Pour un manga publié à rythme hebdo c’est assez ouf.

totalementlegit

Bref, Again!! est une très bonne surprise. Là je me suis également mis à un plus vieux manga, nommé Nononono qui raconte l’histoire d’une adolescente méga douée en saut à ski, qui veut gagner une médaille pour l’honneur de SA FAMILLE mais qui doit se travestir car le saut à ski olympique est encore interdit aux femmes. C’est très sympa et plutôt intéressant grâce à son sujet – j’en avais un peu rien à foutre du saut à ski avant ça et maintenant j’ai compris que c’était un sport de ouf. Je finis ça dans la semaine et je vous en reparle, muha.

EcharpeBryan

Bon finissons sur du catch parce que FOUYAYA. Y’a une semaine c’était la fin de Wrestlemania XXX, qui n’est pas un truc porno mais juste la trentième édition de l’événement annuel le plus important du calendrier catchesque. Après trois éditions qui ont passées leur temps à souffler le chaud et le froid, avec surtout une vingt-septième édition particulièrement merdique (merci Cody Rhodes Vs Rey Mysterio d’avoir été le seul bon truc du lot) ça fait plaisir de revoir un Wrestlemania de grosse grosse qualité. Et c’était la première fois que je voyais un bon Wrestlemania en live ! Et c’est méga cool !

Donc grosso modo: des tas de bonne surprise ! A commencer par Cesaro qui gagne la Battle Royale de manière très inattendue. La double victoire de Daniel Bryan est elle aussi très très enthousiasmante avec deux gros matchs de qualité ultra solide, surtout grâce à un build qui a mis du temps à devenir un peu bandant. C’est là que les mecs de la WWE ont quand même bien joué leur coup: c’était sans doute pas leur plan initial pour la 30e édition mais ils ont du un peu improviser à cause du départ de CM Punk et de la réaction ultra hostile des fans par rapport au retour de Batista et mon dieu merci et heureusement que c’est arrivé. Ma rage après le Royal Rumble était GARGANTUESQUE parce que je pouvais pas supporter l’idée de voir un Orton Vs Batista. En même temps j’avais confiance sur le fait que ça allait sans doute bouger à Elimination Chamber d’une façon ou d’une autre… et finalement ça a bougé de bien meilleure manière.

Mais le truc qui défonce, c’est la fin de la Streak de l’Undertaker. Comme ça. Sans prévenir. Dans le match qu’on croyait TOUS ingagnable pour Brock Lesnar. C’est à dire que les années précédentes, on se disait tous que Undertaker allait forcément gagner mais il reste un « peut-être que… »

Genre contre Shawn Michaels à WM26 on se disait que la WWE allait peut-être pas oser envoyer Shawn Michaels à la retraite. Donc on avait ce doute minuscule. Il était pas bien grand mais il était là. L’année suivante c’était Triple H. Et là on préjugeait. On se disait aucune chance que HHH gagne mais, en même temps, c’est le beau fils du patron de la boîte et le mec est connu pour aimer avoir le projecteur rien que sur sa gueule donc peut-être qu’il oserait faire ça. Finalement, non, il est resté sobre.

Après c’était le « End of the Era », le second match contre HHH avec Shawn Michaels en arbitre. Là pareil. « End of the Era. » Peut-être qu’ils oseront le faire pour dire que ayé c’est fini remballez. Peu de chance que ça arrive mais si ça arrive y’aurait une raison. 

L’année dernière c’était CM Punk. On se disait là aussi aucune chance que ça soit CM Punk mais peut-être que. Après tout il sortait d’un règne d’un an et la WWE avait tout interêt à en faire une star d’une calibre encore plus imposant ? Puis ça paraîtrait pas sorti de nulle part. Donc peut-être que. 

Mais là, Lesnar ?

Pfffr. Aucune raison ne nous semblait créer vraiment un doute. Ok, c’est un champion de l’UFC, ok, d’accord, ouais, pourquoi pas. Mais bon, le doute s’est jamais crée. Lesnar partait perdant à 100% sans l’ombre d’une incertitude. Et le match arrive. Il est lent. L’Undertaker est en mode automatique, il semble lent et pas super badass. Il fait un petit Chokeslam ici, un petit Last Ride là, ok, ouais, c’est mignon. Il se mange un F5 il résiste, normal. Un second F5 ? Au compte de deux, normal. On y croit même pas. Et là, paf, un troisième F5. QUI EN A ENCORE QUELQUE CHOSE A FOUTRE. Allez, il va se lever à deux, d’ailleurs le public compte même pas parce qu’il y’a AUCUNE CHANCE qu’il reste allongé.

Puis l’arbitre tape trois fois. Et l’Undertaker a perdu.

Je trouve ça TELLEMENT BIEN FOUTU. Toute la storyline elle est là, depuis le début. L’Undertaker qui se ramène tranquille balancer un challenge à la gueule de Brock Lesnar. Qu’est-ce qu’il en a à foutre l’Undertaker, il a toujours gagné à Wrestlemania, donc Brock Lesnar ou pas il va se le faire. Il passe tout le buildup à être ultra dominant et à faire son mindgame comme si de rien n’était. Il est en mode automatique. D’ailleurs il a déjà préparé le cercueil de Brock parce qu’il va à ce match comme une formalité. La Streak elle est en mode automatique.

MAIS NON. HA.

La Streak qui se termine sans gloire et sans avertissement c’est juste parfait et ça rentre parfaitement dans la thématique de la soirée qui était la prise de pouvoir par la jeune génération et la mise au placard du passé « glorieux » de la fédération. Et me parlez pas de la victoire de Cena qui contredirait ça parce que Wyatt est sorti tellement grandi de son match que c’en est presque indécent :’D.

Et le RAW du lendemain avec cette alliance Bryan/Shield, cette arrivée de Paige, le combo Cesaro/Heyman ? Fuck oui.

Est-ce qu’on est au début d’un nouvel âge d’or de la WWE ? J’espère bien ! Mais la dernière fois que j’ai dit ça c’était en juillet 2011 suite au début du Summer of Punk et cet âge d’or avait duré un putain de mois. Donc j’espère que ça sera plus long que ça.

EcharpeLaHype

Bon sur ce je vous quitte pour cette semaine ! N’oubliez pas vendredi soir 21h sur SynopsLive c’est l’épisode 7 de LOLJAPON qui sera dédié au studio Trigger avec un quart d’heure dédié à l’histoire du studio (de la création de « l’esprit » avec Gurren Lagann jusqu’a Inferno Cop et Little Witch Academia) et un quart d’heure dédié à notre opinion forcément très intéressante de Kill la Kill. Concombre est mi figue mi raisin moi je suis joyeux sans plus. Mais bon, Concombre a regardé Skelter Heaven c’est à dire le pire anime de l’histoire selon MyAnimeList donc ça va être beau comme du sang.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

2 réactions au sujet de « Ouendan et écharpe rouge »

  1. Raaah et dire que pour une fois, j’avais décidé de ne pas mater Wrestlemania en live pour faire sérieux, à cause du boulot tout ça…Et je suis bien content de ne pas m’être écouté.

    Mais la Streak quoi, je suis resté sur le cul pendant 5 minutes devant mon écran, la bouche ouverte, alors que j’étais en train de m’endormir devant le match, qui, ne mâchons pas nos mots, se trouvais être littéralement soporifique avant son final pour le moins surprenant.
    Le plus étrange avec le catch, c’est quand même ce curieux mélange entre ce que le cerveau nous dicte, à savoir que tous est écris à l’avance, et de l’autre- quand c’est bien fait-comment notre cœur réagit, car les émotions qui nous envahissent sont, elles, bien réelles.
    Et quand la main de l’arbitre à tapé la toile pour la troisième fois, c’était carrément fou de voir à quelle point ça a foutu un silence de cathédrale dans un stade où il y avait quand même près de 70.000 personnes. Tout le monde à refusé d’y croire et pourtant…
    Enfin, je te rejoins sur ce point, ce n’était peut être pas la meilleure fin possible pour l’undertaker et son impressionnante série de victoire, mais c’était très bien fait…Plus grosse baffe dans ma gueule depuis que je suis le catch. On en oublierais presque que Bryan est ENFIN champion incontesté et incontestable après une des perf les plus incroyable de l’histoire. Chapeau bas.

N'hésitez pas à commenter l'article~