Bilan de la Japan Expo – Du bien, du mou, du dur.

Bilan de la Japan Expo – Du bien, du mou, du dur.

Si le vote pour la finale du Tournoi Vilénie a commencé, le beau sujet de présentation attendra un peu.

Bien, j’ai pris peu de photos, et je me suis rendu compte y’a 30mn que je ne sais pas prendre de photos et qu’un tiers d’entre elles sont trop floues pour être utiles. Bon bah tant pis. De toute façon des tas de gens ont pris plus de photos que moi, surtout niveau cosplay, donc j’indiquerais des liens vers des pages riches.
Tout d’abord: si vous y étiez et n’avez vu aucun prêtre c’est normal. Dans le voyage, la toge s’est méchamment déchirée. Certes, j’aurais pu continuer le délire mais le samedi j’avais une migraine violente et une envie de tuer sévère, quant au dimanche j’avais purement et simplement une légère gueule de bois, légère mais suffisante, mais ça j’y reviendrais à peu près.
Donc pour résumer: une Japan insupportable le samedi, tranquille le vendredi, pas trop mal le dimanche. Mais ça reste Japan Expo, et j’en ai encore mal au crâne.
Jeudi


J’étais au cimetière du père Lachaise toute la journée. \\°0°/ Donc aucun rapport avec la Japan, effectivement.
J’en ai d’ailleurs profité pour faire mon passage habituel au McDonald’s République et j’ai testé pour la première fois le Royal Deluxe: je n’ai pas grand chose à en dire si ce n’est que l’idée de mettre de la sauce au poivre bute. Je réessayerais à l’occasion \\O/. Et j’avoue aussi avoir été tellement crevé que je me suis couché ni plus ni moins qu’a 20h. Faut dire aussi que voir dans tous les journaux la Ingrid (Ingrid, esketu bèze !!?) m’avait tellement saoulé que j’en ai dormi de dépit. Lever prévu à 10h30.

Vendredi
Réveil à 1h du matin, je met 3h à me rendormir. Chiotte. Mais finalement je reviens à la vie le vendredi. Après un GROS déjeuner au Sapporo avec une amie, nous arrivons tous deux à la Japan Expo vers 13h30. Et donc, nous arrivons face à ceci:

UNE BELLE FILE VIERGE \\O/

Et donc nous entrons du coté jeu vidéo, nous nous séparons et caetera. Alors j’explore vite fait la Japan Expo, je passe saluer la brigade SOS (seule fois de la convention ou je passerais les saluer en me présentant, je repasserais de manière « anonyme » le lendemain. J’avoue je suis fourbe.), je prends deux/trois photos, et hop. Je rencontre un copain qui me dira « Bah moi hier je suis arrivé, j’ai exploré et fait le tour en 30mn puis je me suis fait chier », et je suis pas loin d’acquieser parce que je venais de finir de faire le tour et bah… Bon qu’importe.

Vue générale de la section jeu vidéo quand on entre.

Je fais mes premiers achats de la convention, en mettant évidemment la priorité sur le dvd de Haruhi, puis j’en profite pour prendre le bouquin de Pix n’love sur Nintendo (et il est très bon par ailleurs), ainsi que chez Kami Magical Jan Ken Pon de Cardona. En gros que des bons choix. Ensuite je fais un Otaque Contre Attaque chez Tengumi. Petite fierté du jour: coller le monsieur sur Card Captor Sakura. Enfin, pas coller, mais les prendre au piège. Eh oui,  »quel est donc la première carte qu’obtient Sakura dans Card Captor Sakura. », si comme eux vous avez répondu Windy c’est faux puisque c’est Wood. Fierté \\°o°/. Mais déjà on remarque excessivement que c’est bruyant -la section jeu vidéo est inaudible, particulièrement le stand orgames qui met le DDR a fond, ce qui rend injouable Guitar Hero, Singstar ou Pop n’Music -, et au niveau jeu vidéo, BEAUCOUP de Smash Bros Brawl, on retrouve quelques genesis, une dreamcast, beaucoup de jeux de baston, MGS4… et beaucoup de bornes Soul Calibur IV. Ca aurait pu avoir de l’intérêt si le choix de personnages n’était pas limité à Siegfried, Mitsurugi et Hilde… Chez Sega, on pouvait tester Valkyria Chronicles (ça.dé.chire.) et Samba de Amigo Wii (idem) et enfin chez Nintendo, qui était à l’extrême opposé…

… et particulièrement visible, on pouvait jouer BEAUCOUP à Smash Bros Brawl, jouer à Apollo Justice, à Dr.Layton, j’ai pu tester 10mn Phoenix Wright Trials & Tribulation (on trouvait a coté « jeu non annoncé pour l’Europe »… ce qui était le cas aussi pour Apollo Justice…), et surtout Nintendo, fort gentiment, offrait Darkrai, le pokémon légendaire inchopable dans le jeu vidéo, a qui ouvrait sa DS. J’en ai donc profité pour le pécho et ce personnage est un GROS GROBILL (tu endors l’ennemi + Cauchemar + Mauvais rêve = 1/2 pv qui part à chaque tour) …

A 18h30, j’arrive enfin à avoir mon père qui me confirme que j’ai gagné le baccalauréat, mais déjà on remarque à ce moment-là que le réseau est méchamment saturé et que tenter de contacter des gens n’est PAS une bonne idée.
Toujours le vendredi, j’ai pu remarqué un cosplay de personnage Tony Taka, ce qui était chouette. Mais mon premier bilan en rentrant est que ça reste quand même limité tout ça. Du coup j’appréhende les jours suivants moins facilement. Le soir même, j’en profiterais pour faire un passage ECLAIR à l’Epita pour les karaoké, mais j’ai vraiment de vagues souvenirs tellement j’étais sur les rotules, je me souviens juste m’être assis, avoir dit bonjour à deux ou trois personnes, ne pas avoir trouvé la salle de karaoké et être reparti pour manger une pizza – que j’oublierai sur le chemin du retour –

Samedi

Non, ce n’est pas la sortie Japan Expo bien qu’on pourrait s’y tromper…
Arrivée seul à 9h00 dans la queue (mes amis ayant soit du retard, soit se retrouvant dans la file des sans tickets) et première bonne surprise: les portes sont ouvertes à 9h20 pour les titulaires de forfaits 3/4 jours. Ce qui est gentil et sympa. Je croise au passage mon premier cosplay Code Geass et essaie le Pictochat en m’incrustant 30s dans un chat ouvert pour écrire « AMO WUZ HERE ». Folie.

Ah oui puis j’avais méga mal au crâne.

Je note d’ailleurs l’apparition de ces affiches:

Après, effectivement, je ne suis pas allé vérifier dans les stands de goodies si il restait quand même foutre de HK, mais j’imagine que ça devait être le cas: on verra ce que les experts à la matière diront. Donc sinon j’arrive vers 9h45 dans la zone des karaoke et je m’y installe pour en partir vers midi, après avoir participé au Next Gen de chez Bulle Japon et m’être fait éliminer comme une merde parce que la question était trop chaude (c’est quoi comme série Rudy droit au but ?), tellement que j’en ai même pas levé mon carton joker. LA HONTE.

Membre de la Brigade SOS faisant un Hare Hare Yukai. Oui je sais, je suis un TRES mauvais photographe.

Conférence non prévue, on pouvait retrouver quelques développeurs de Pokémon à 12h en conférence… et oui avec des casquettes ridicules.

Ensuite je retrouve moults amis au niveau du Naruto géant de chez Kana, nous mangeons près du JE Live House, on se balade, j’achète les deux tomes de Saint Seya Lost Canvas chez Kurokawa, on se pose et on discute, puis je me rends au tournoi GH orgames qui fut pour ma part un véritable cauchemar. Tout d’abord le type savait pas lire « Amo » et disait « Ama », ce qui fait que je n’ai pas su qu’on m’appelait au moment de faire l’appel et que j’ai été a deux doigts de me faire éliminer avant même de jouer – ce qui aurait été préférable. Puisqu’ensuite les orgas annoncent que ça se jouera au « choc des guitares » parce que y’a trop de monde. CAUCHEMAR. Et donc au bout d’une heure, je suis appellé et PAF.

Cliffs of Dover. OK LOL. Intro vachement chaude. Je loupe le bonus. L’autre non. Je me prends un bloquage de la touche verte dans la tronche, je meurs. 10 secondes. Au revoir. Je hais Guitar Hero III. Surtout que déjà à la Diurne, c’était sur Cliffs of Dover que je m’étais pris une défaite. Sic. Je suis tellement dégouté que je me barre direct vers le catch. Et première surprise: on retrouve Christophe Aigus au commentaire, celui qui fait déjà ce beau boulot sur NT1 et RTL9, et en live il est encore plus énorme que le catch en lui même. Après, on repart vers 17h30 pour passer la soirée ailleurs. Là je coupe pour dire qu’en gros je me suis ensuite couché vers 3h. J’avais dit quoi déjà dans mes conseils ? Ouais oubliez. Surtout qu’ensuite j’ai mangé une pizza, ce qui fut la première chose mangée depuis le chahan de la veille vers midi. Et pour enfoncer le clou je vous dirais que non, je n’ai jamais éprouvé à aucun moment la faim.

Dimanche
Lever à l’arrache vers 8h30, arrivée à l’hotel vers 9h50, sortie de l’hotel vers 10h10 avec valise et tout ça, arrivée à la Japan vers 11h30. Et là j’ai rien compris: si les autres jours on avait quatre queues différentes (« forfaits chéros » / « 3/4 jours » / « 1 jour » / « pas de ticket »), là les tickets 3/4 jours et 1 jour était fusionné, et si y’avait pas grand monde dans cette queue à cette heure-là, celle-ci était quand même très longue car très très très sinueuse, on tournait beaucoup, beaucoup, beaucoup. Si bien que la parcourir a pied sans s’arrêter à un seul moment prenait bien cinq ou six minutes. Ouch.

Et là donc je me suis installé à la conférence animée par Claude Yoshizawa sur les 150 ans de relation entre France et Japon, et si il fut TRES vague sur les années 30 (et je n’ai pas eu le temps de poser une question sur le sujet), il fut très clair et très intéressant, et l’heure ne fut pas du tout perdue. Ensuite j’ai assisté au concours des AMV, et j’ai frissonné à plusieurs reprises (certains AMV fut super + son à fond = émotions) et 2/3 AMV m’ont sciés, comme cet AMV Tengen Toppa Gurren Lagann basé sur du Queen ou bien encore un AMV FULL absolument dément. Ensuite j’ai refait quelques tours m’installant ici et là à observer des trucs divers et variés, mais je dois avouer que j’ai un léger flou et je me souviens plus trop de quoi que j’ai fait jusqu’a 14h30 ou je me suis installé pour assister à la Guerre des Mondes Imaginaires de chez Tengumi. En gros une demi-heure a disparu de mon disque dur. Tant pis. Ensuite j’ai assisté au combat de catch entre American Dragon (un pur heel dans l’esprit qui arrive en traitant les français de gens stupides, qui gagne le tournoi en trichant) et Metal Master (un type gentil comme tout) qui finit sur la victoire du heel sous les huées générales, ce qui est toujours jouissif.
Ensuite participation au quizz jeu vidéo dédié à Namco et Bandai. Bon, je fais une bonne prestation, puisque je finis 7e, mais j’aurais pu faire mieux en évitant de ne pas me souvenir de Splatterhouse et de la musique de Pacman /o\\. Mais j’ai désormais un beau t-shirt Ace Combat, un beau stylo Namco Bandai et une belle trousse Katamari Damacy. Fuhuhu. Mais ce fut un quizz assez relevé, avec des trucs assez compliqués (tin mais heureusement que je me souvenais de Galaga, de quelques trucs genre fusion Bandai – Sega, ou bien du fait que Namco bossait dans l’installation de manèges), et je suis fier d’avoir survécu. Moins fier d’avoir oublié qu’en même temps se trouvait le Sushi Quiz…

Ensuite j’ai cloturé en m’installant du coté karaoké, et après avoir bien pris le micro sur l’opening de Sayonara Zetsubou Sensei puis après avoir trippé comme tout le monde sur des trucs genre Code Geass, pudding à l’arsenic et la totale des openings de Naruto (:s), j’ai quitté la convention peu avant 19h, en notant toutefois que ce n’était pas la frénésie de l’année dernière ou certains exposants jetaient limite des trucs – à moins que ça soit une punition pour ne pas être resté après 19h.

Le stand Sega

Et donc j’ai pu testé Quick. Et bah c’est pas trop mal: disons que leur Suprême Cheese a des vrais légumes et presque du vrai fromage, ce qui en fait un truc plus vrai, mais pas forcément plus bon. :p

Donc bon, en général, beaucoup de cosplays, beaucoup de monde, on se marchait souvent dessus, des stands peut-être un peu trop dispersé, pas assez de monnaie chez les exposants (ha ha), des queues partout (ce n’est pas sale), si bien que j’ai pas tenté de rencontrer Oh!Great, c’est dire. De même la foule près du stand Kana quand on trouvait Obata était comiqué, il restait encore des free huggers, et ça devanait parfois n’importe quoi. Ensuite après le chapeau Urahara l’année dernière, la mode cette année était aux casquettes pokémon et aux masques lapins crétins. Enfin, trop de bruit aux stands jeux vidéo. Faudra trouver une solution parce que je plains tous les exposants qui ont du perdre chacun 4 ou 5 décibels…
Enfin je trouve que la section soit disante sf était quand même TRES pauvre. Sinon rien à rajouter pour le moment, j’ai passé des très bons moments, et j’avoue évidemment me l’être joué discret et pas avoir chercher à rencontrer trop de monde. Et je sais pas pourquoi.

J’éditerais cet article de temps en temps pour mettre moults endroits ou on trouve photos et vidéos. A commencer par ici et même carrément ici

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

9 réactions au sujet de « Bilan de la Japan Expo – Du bien, du mou, du dur. »

  1. Laisse-moi s’il te plaît amender ce que tu as dit. Samba de Amigo sur Wii, c’est de la merde. De la grosse grosse merde. Et c’est triste à dire. Y’a tout ce qu’on aime dans un Samba de Amigo, c’est coloré, c’est sympa et y’a plein de jolies musiques. Sauf que voilà, à cause des limitations de la Wii, c’est de la merde. J’explique. Contrairement à la Dreamcast qui s’etait équipée de capteurs pour détecter la hauteur des maracas – qui manquent terriblement à cette version Wii – la Wii n’a absolument aucun moyen de connaître la position de sa manette (Je parle ici de position géographique) donc elle se base sur la façon dont la manette est orientée. Et ça pue méchamment. C’est loin d’être naturel, c’est pas précis pour un sou, et c’est tout pourri. C’etait sur des Wii de développement, et ça nous plantait aussi à la gueule desfois. Voilà.

    Egalement : J’ai gagné le tournoi Rock Band. Sans toi. Traître.

  2. Effectivement, y’avait un problème au niveau de l’orientation, mais je croyais vite fait que ça venait de moi. Si c’est le cas, effectivement, ça pue méchamment. Je verrais quand je le testerais dans un lieu MIEUX. Pour Rock Band, j’avais même zappé ce tournoi – faut dire que j’avais la gueule de bois, ce que j’assume peu :p.

  3. Je vous rejoins concernant Samba de Amigo, j’ai trouvé ça a chier 🙂
    Sinon j’ai préféré cette JE à celle des années précédentes, notamment pour l’attente largement moins longue que l’an passé (20 minutes max contre 1h30 l’an passé), et j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de trucs divers, comme le stand GN, le laser game ou les jeux de plateau, même si je regrette les espèces de mini jeux japonais de l’an passé.
    Sinon c’est bien le cimetière du père Lachaise ? Parait que c’est immense.

  4. Y’a pas mal de trucs que j’ai oublié et qui me revienne en ce moment, comme par exemple les stands présentant des MMORPG qui étaient toujours méga deserts, ça me faisait mal pour les types, tout comme les agences de tourisme et les trucs vraiment pro et sérieux qui ont du aussi s’éclater à donf. Effectivement, on m’a confirmé que ça pullulait quand même de HK – j’avoue que j’ai soigneusement évite une seule fois de me balader dans la fameuse "Avenue des contrefaçons" -. Et que finalement je remercie grave Tengumi et Bulle Japon d’avoir égayé mes journées.
    Et juste, effectivement: c’était quand même très bordélique la queue le dimanche.

    Et oui, finalement je dirais que c’est moyen, mais je n’ai rien à quoi comparer la Japan Expo. La Basse Normandie n’a AUCUNE convention, et je ne suis jamais allé à une autre ces dernières années. Mais je confirme (déjà) ma présence au prochain Epitanime, et je suis en train de voir pour la Nocturne de la semaine prochaine…

    Effectivement, le père Lachaise est IMMENSE, et je le dis net: c’est sans doute un des plus beaux endroits de paris. C’est un vrai coin de nature au milieu de tout ce bordel, et se retrouver devant les tombes de gens comme Thorez, Molière, Faure ou Haussman ça fait son effet. Et ça fait une grosse balade. Enfin, reste que si la Japan a ses narutards (beaucoup de cosplay de Naruto cette année…) et ses free huggers de merde, le Père Lachaise a ses 14 000 kikoos qui ne viennent que pour Jim Morisson…

  5. Nannn jsuis pas d’accord ^^ J’ai était samedi et malgré la longue(trés) file d’attente , c’etait pas moyen mais extra =D mais bon j’y est était qu’un jour donc peut être que 3 ou 4 c’est different , surtout lorsque qu’on est malade ou qu’on a la gueule de bois mdr!! Sur ceux , j’attend impatiemment d’avoir le nombre de personnes qui ont étaient a la JE!!

  6. Oh la classe ! Non j’aurais bien aimé savoir exactement quelle était la position diplomatique de la France vis à vis du Japon impérialiste et des actions de l’époque genre Mandchourie, invasion de la Chine et caetera. J’ose imaginer que la France avait légèrement peur pour l’Indochine, mais j’aurais aimé savoir si avant la guerre, le Japon impérial avait quelques liens avec la France… et vice et versa. Mais encore une fois félicitations pour votre conférence, j’y ai appris foule de choses.

N'hésitez pas à commenter l'article~