[Néant Sept #17] Le top 7 des fins de Nisekoi

[Néant Sept #17] Le top 7 des fins de Nisekoi

Pas de surprises: Nisekoi devrait se terminer cette année. Les ventes commencent à s’éroder, la popularité de la série est en berne et l’intrigue commence à se clôturer, avec des filles clairement exclues du « harem » et la conclusion de certaines sous-intrigues.

Je suis pas comme les fans ricains du Jump qui crachent sur Nisekoi en permanence et veulent sa mort continuellement  1, dans le sens où j’avoue méga kiffer Nisekoi et pas être gêné le moins du monde par l’absence d’évolution dans l’intrigue romantique principale vu que je lis surtout parce que c’est drôle, joli et que j’aime beaucoup tous les personnages. A partir de là, cette histoire de clé et de cadenas je m’en fous largement, tant que y’a des gags. 

Comment Nisekoi va se finir ? Naoshi Komi va t-il éviter le piège de la fin qui n’en est pas une ? Quelle sera la best girl ? Ruri et Shuu vont-ils enfin s’avouer leurs sentiments ? Fuu va t-elle enfin pouvoir profiter du fait que Haru est désormais une butch pour tenter sa chance ? Y-san de Chiba deviendra t-il un personnage de la série ?

On peut se poser des tas de questions. Moi de mon côté, j’ai imaginé 7 fins.

Et je vous ai fait un top avec ça.

Il peut y’avoir un peu de mauvaise foi et de choses irréalistes. JE SAIS PAS.

Si ça peut vous rassurer je lis pas trop les scans japs (je sais que 2/3 trucs dont le fait que certaines filles sont sorties du game) donc l’article spoile pas la parution française. 

Et, oui, vous avez peut-être remarqué si vous êtes un lecteur fidèle: c’est le troisième article d’affilée sur un manga romantique. Et pas le premier sur Nisekoi. Je suis désolé.

Endcard dun des épisodes de Nisekoi:
Endcard d’un des épisodes de Nisekoi:

Mentions honorables

Yume End: Raku se réveille et, ho, c’était un rêve depuis le début ! En vrai il est déjà marié à Yui depuis dix ans.

Shueisha End: l’auteur devait terminer le manga en trois chapitre parce que la série se fait axer du coup il improvise une fin avec un mécha, une déclaration d’amour avortée à cause d’un accouchement soudain et une dernière page ou on voit Raku dire à une fille « je t’aime également, sortons ensemble » sans qu’on ne voie ni son visage ni ses signes distinctifs. Malin.

Bayrou End: Raku aime Kosaki, Raku aime Chitoge, Chitoge aime Raku, Kosaki aime Raku, Chitoge aime Kosaki et Kosaki aime Chitoge. Qu’est-ce qu’on se fait chier depuis le début, la polygamie c’est pas si mal et ça évite de fournir une fin qui va faire rager la moitié du lectorat.

Graou Graou End: Kosaki et Chitoge comprennent que Raku vaut pas tripette et que le tribadisme en fait c’est super génial. Elles finissent ensemble et deviennent un couple de lesbiennes qui s’occupent d’un orphelinat-zoo-pâtisserie super badass.

Classic End: Raku retrouve le traineau qu’il utilisait quand il était gosse. En essayant de le réparer, il constate qu’une clé s’était cachée dans l’objet. La clé ouvre le cadenas. Depuis le début, c’était son traîneau.

7/ Chitoge End

Nisekoi04
Illu officielle ? Je ne trouve pas la source originale.

Raku découvre qu’en fait il kiffe Chitoge depuis le début, se rend compte qu’il ressent plus rien pour Onodera, la clé de Chitoge ouvre son cadenas, ils partent en lune de miel en France, s’installent dans le quartier parisien des Pyramides, ils vont reprendre le Book Off local et vivent une vie éternelle merveilleuse de libraires loin de toutes contraintes yakuzas. Ils vont mourir heureux à 87 ans, dans leur sommeil, après avoir offert un gorille au Zoo de Vincennes.

Chitoge a gagné, tout le monde aurait pu le deviner dès le chapitre pilote et parce que Chitoge était omniprésente dans la com autour de la série.

Pendant ce temps: Kosaki Onodera ne croyant plus en l’amour, elle vire aigrie, cynique et misanthrope, maltraitant toutes les apprenties qui viennent travailler à sa patisserie. La qualité des gateaux se dégradant à cause de ses nombreuses crises de dépression, la clientèle déserte et la pâtisserie doit mettre la clé sous la porte. Le système japonais ne permettant guère à Kosaki de se contenter de toucher le RSA toute la vie, elle finit par vivre aux crochets de sa petite soeur et meurt seule et malheureuse à l’âge de 43 ans à cause d’une toux sèche qu’elle n’avait pas l’envie et le courage d’aller traiter. Si seulement une balle de base ball n’avait pas interrompue sa confession ou si seulement Raku ne s’était pas endormi quand elle a voulue lui en rouler une !

6/ Koshiverse End

Calendrier officiel de la Shueisha
Calendrier officiel de la Shueisha

Une météorite explose sur la ville de nos héros qui parviennent à survivre tant bien que mal. La météorite disposait d’éléments extraterrestres qui créent une sorte de virus particulièrement dangereux. Par esprit survivaliste, dans une société humaine qui a regressée de plusieurs siècles au point de redevenir le moyen-âge, Raku couche avec Chitoge ET Kosaki et leur fait à chacune de beaux enfants.

Hélas, Chitoge et Kosaki meurent lors de leur accouchement, Raku doit alors confier les deux enfants à deux familles différentes. L’enfant de Chitoge est un jeune garçon nommé Kiri, que Raku confie à deux gentils artisans nommé les Luchille, tandis que l’enfant de Kosaki, Elraine, semble atteinte par le virus précité, peut l’absorder chez les autres et doit être confié à un monastère de bonnes soeurs. Raku disparaît alors à jamais dans la nature, avec l’objectif de revenir quand leurs enfants seront adultes…

Twist de fou: la dernière page de Nisekoi est alors la même que la première page de Double Arts.

 

5/ Marika Harem End

Nisekoi
Théorie de fin illustrée par la couverture du tome 22

Marika revient, le status quo est toujours à fond. A cause de son absence, Kosaki, Tsugumi, Raku et Chitoge se sont rendus compte à quel point Marika leur manquait, elle, sa bonne humeur, son patois bouseux et son absence d’inhibition. Les quatre personnages commencent alors à développer de sacrés sentiments pour la revenante. Marika revient avec une révélation: chez elle, elle a retrouvée, elle aussi, un mystérieux cadenas ! A la surprise de tout le monde, la clé de Chitoge ouvre le cadenas de Marika !! Tout le monde est alors convaincu que Marika et Chitoge sont liés par la destin, et les deux femmes acceptent leur destinée !!! En parallèle, Raku et Kosaki décident de tenter leur coup avec leurs propres clés/cadenas et, surprise, la clé de Kosaki ouvre le cadenas de Raku… qui contenait en son sein une clé, de taille plus réduite !!! Clé en question qui ouvre aussi le cadenas de Marika !!! D’ailleurs, la clé de Kosaki ouvre aussi le cadenas de Marika, merci de poser la question !!!

Marika se rendant compte qu’elle aime tout le monde et que tout le monde l’aime, et que son cadenas permettant toutes les possibilités, elle accepte d’être au centre des affections de tout un chacun !

20 ans plus tard, un article de la presse locale questionnera les étranges relations entre la chef de la police, avec les deux héritiers des plus puissants clans yakuzas locaux, la plus grande patissière du Japon et, euh, une garde du corps qui passait par là.

Pour témoigner sur Marika, Mikage est invitée à un super talk-show japonais. Sur le plateau elle rencontre Johnny Depp. Une autre grande histoire d’amour commence.

 

4/ Seul & Célibataire End

Pas de Raku, pas de problèmes
Pas de Raku sur la couverture, pas de problèmes

Raku finit seul et célibataire, Chitoge et Kosaki sont saoulées du fait qu’il capte que dalle. La première se casse gérer la division Gabon des Bee Hives quand celui-ci est incapable de comprendre ce que signifiait le message « JE VEUX ME MARIER AVEC TOI » qu’il a reçu sur un gateau qu’elle lui avait fait tandis que la seconde part se caser avec le plus grand pâtissier français du Japon, Michel Etaugustin, après s’être rendue compte que Ruri allait pas lui filer des conseils éternellement.

Du coup Raku accomplit le rêve de sa vie finit fonctionnaire au ministère des anciens combattants. Seul et célibataire. Et il se sent comme Claude François à Castorama, comme Dark Vador dans un sauna, comme Tabatha Cash au Vatican, comme Francis Hulster dans un rôle de méchant…

Bonne note: il se mariera vers ses 37 ans, un peu par hasard, après avoir signé un mauvais papier alors qu’il remplissait et approuvait des autorisations de subventions pour des familles d’anciens criminels de guerre. Erreur bête mais facile à faire dans un contexte aussi exigeant et dangereux que les responsabilités dans le service public.

Il ne rencontrera par contre jamais son épouse, qui ne découvrira l’erreur de l’administration qu’à l’âge de 87 ans, quand elle constatera qu’elle n’a jamais disposée des réductions d’impôts que son mariage aurait pu alors lui permettre.

 

3/ Square Jump End

Merci Takumi na Michi
Merci Takumi na Michi

En fait, non, la Shueisha trouve que Nisekoi c’est une bonne vache à lait et que ça a juste besoin d’être dynamisé. La série passe donc dans le Square Jump, magazine mensuel de bon goût, et gagne énormément en… euh… maturité ? Aussi mature que peut l’être des séries cultes du magazines comme Seraph of the End ou Platinum End.

Dans cette suite, nommée Nisekoi Dangerous, c’est Haru Onodera qui devient l’héroïne. Ses sentiments pour Raku reviennent et elle se dit que c’est du gachis toutes ses filles amoureuses du héros alors que si on faisait un harem ça irait plus vite. Haru se coupe toujours plus les cheveux, se gonfle les seins et entame donc une longue intrigue à base de harem, ou elle va manipuler tous les personnages de manière maligne pour qu’ils couchent avec Raku et fasse avancer ses plans. Du fanservice va soudainement se mettre à faire pas mal son apparition et Naoshi Komi va devoir apprendre à dessiner des seins pour l’occasion. Une seconde intrigue sera mise en place, centrée sur Tsugumi, et va développer son passé de tueuse dans une intrigue qui n’intéressera personne mais qui permettra toujours plus de fanservice.

20 tomes de Nisekoi Dangerous plus tard, Raku n’aura toujours pas eu la moindre once de sexe mais l’oeuvre sera devenue culte pour… différentes raisons…

 

2/ Reborn End

Nisekoi01
Endcard d’un des épisodes de Nisekoi:

On s’en fout des histoires de romance.

Parce que ayé les Bee Hive et les yakuzas se font la guerre, ils se sont rendus compte qu’on se foutait de leur gueule depuis 23 tomes.

Du coup Raku et Chitoge se retrouvent dans deux camps séparés, devant se battre pour l’honneur de leur camp, malgré leurs réticences et leurs envies de paix. Très vite ils fondent un troisième camp, les Peace Makers, et sont rejoints par tous leurs camarades: Kosaki, Marika, Tsugumi, Haru, Yui, Fuu, Mikage, Paula, la meuf blonde qui ressemble à Chitoge, Shuu, la prof que kiffe Shuu, Ruri à la compta…

Ce camp va devoir apprendre à se battre et à faire respecter la paix dans une ville corrompue et en proie à la violence. Très vite, Kosaki va se découvrir des pouvoirs de magiciennes qui seront duês au fait qu’elle est l’héritière du sang de Neuphée, une mystérieuse divinité scélée il y’a 3000 ans et libérée par les Frelons Noir, un gang de 10 yakuzas à la force exceptionnelle qui vont kidnapper, euh, par exemple, Paula, et forcer nos héros à se rendre dans un monde parallèle nommé le… le… le… Diamond World tiens voilà et du coup paf ils vont devoir se battre pour leur amie grâce à leurs nouveaux pouvoirs !!! Car Chitoge c’est une shinigami, Raku un ninja, Marika une chuunibyou, Yui une super-héroïne, Haru une prêtresse amnésique au collier mystérieux et Tsugumi une… euh.. garde du corps !

A la fin ils découvriront que le grand méchant était Claude depuis le début. Il kidnappe Chitoge, l’enferme dans une cage, la déguise en fée et essaie de la rendre amoureuse de lui. Raku apprend à voler, intervient, et à la fin lui, Chitoge et le fantôme de Kosaki (qui s’est sacrifiée pour sauver le monde 2) s’embrassent sous un feu d’artifice traditionnel.

Un nouvel arc commencera alors, ou ils devront faire face aux vrais descendants de la méchante Neuphée, les terribles White Things qui forcera nos héros à trouver en eux les véritables pouvoirs qui se cachent, bah, euh, en eux.

Des nouveaux personnages seront introduits tous les vingt tomes pour redynamiser le récit 3 et le manga septuple ses ventes en France.

A la fin, le trésor c’est l’amitié. Et Naoshi Komi a 67 ans.

 

1/ Onodera End

Nisekoi07
Illu de Naoshi Komi <3

Il l’aimait dès le début, elle l’aimait dès le début, ils s’aiment donc à la fin. OUF. Pas de déçus.

S’en suit une histoire d’amour extrêmement excitante entre un fonctionnaire et une pâtissiere. Ils feront beaucoup d’enfants, s’aimeront tendrement jusqu’à la fin, et décéderont ensemble dans leur sommeil à l’âge de 89 ans.

Le bonheur se trouve aussi dans la simplicité. 

Chitoge repart en Amérique, connaît une super carrière, trouve l’amour avec une super personne, gagne beaucoup d’argent, en donne beaucoup à des associations de défenses animaux, elle passe le reste de sa vie super pote avec ses anciens amis, sans remords ni regrets. Marika devient super chef de la police, arrête plein de bandits, devient ministère de l’intérieur puis rapidement impératrice du Japon suite à la mort de tous les membres de la famille impériale dans une réunion de famille sur une île perdue en mer du Japon. Ruri devient une super traductrice et case des références à la classe américaine dans les sous titres japonais de Star Wars IX, dont elle a la responsabilité. Tsugumi est toujours garde du corps. Yui reste la personne la plus influente de l’histoire de la Chine et sa générosité permet au pays de devenir un modèle d’écologie et de libertés civiques, qui permet au monde entier de respirer et de connaître un nouvel espoir.

Ah, dire que ce manga aurait pu se stopper dès le premier tome, ça aurait été con.

 

~ Notes de fin de page ~

  1. Tout en continuant à le lire, parce que quitte à être branquignole, autant l’être jusqu’au bout. Après les fandoms américains sur les mangas et les animes, et surtout les « experts » du Jump, j’ai tendance à pas les supporter de base tant ils disent de la merde. Non Haikyuu c’est pas de la merde pour yaoistes, bande de teubés et oui c’est normal que Assassination Classroom a pas de couverture du Jump la semaine de son départ: aucune série a la couv la semaine de sa dernière apparition dans le Jump. Ni Naruto, ni Dragon Ball l’a eu, je veux dire. Bon pardon, je rage dans le vent mais ça fait du bien.
  2. Mais reviendra dans le tome 63
  3. Dont, tome 48, le personnage de Red Wire Amnesia, une indienne avec des pouvoirs télékinésiques et un passé tragique
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir l\'auteur de l\'article ? Retrouvez Amo sur Patreon:

9 réactions au sujet de « [Néant Sept #17] Le top 7 des fins de Nisekoi »

  1. J’aime beaucoup la fin Reborn en mode Gundam SEED yolo , mais la seule fin que mérite Raku c’est la fin célibataire de toute façon xD

  2. Aucun amour pour Chitoge dans ce post, c’est ouf 🙂

    Mon cerveau peu réveillé en ce vendredi matin a cru que les Bee Hive dont parlait l’article c’était le groupe de rock amateur dans Lucille Amour et Rock & Roll avant de se rappeler que c’est aussi le nom d’un des gangs de Nisekoi.

    Hé ouais.

    1. Pareil pour moi. Mais je suis déçu du coup car le concept de la guerre Rock And Roll vs Yakusa est autrement plus puissant qu’une banale guerre de gang

  3. Fin Onodera en première position (…) Putain Amo, t’es juste un gros fag en fait.

    Osananajimi + Kana Hanazawa ce n’est suffisant qu’à satisfaire les weebs débiles: Onodera est un personnage creux sans interêt.

    Chitoge master race.

  4. La fin sera forcément une fin Raku/Chitoge (ou une fucking fin harem). La fin Raku/Onodera est juste impossible actuellement et c’est pas plus mal, où serait la morale sinon ? ça serait vraiment vraiment vraiment trop chiant si ça finit comme ça, c’est mon manga préféré, surtout grâce à Chitoge, si elle perd j’aurai tellement les boules… Je vois mal ça arriver de toute, puis merde quelle classe elle a dans les scans récents !

    à part ça je prédis une fin pour fin Juin, et sinon le manga se vend toujours pas si mal que ça, ok y a eu une foutue baisse avec le tome 22 mais bon… c’est bientôt fini, on aura une fin normale, ce qui me gêne c’est la venue ou non de la « 3e saison » dont j’espère plus une arrivée, merci Shaft…

    Sinon je vois pas où les ricains critiquent Nisekoi, ça dépend où tu vas, perso je vois surtout les français critiquer plus que les ricains, malheureusement.

  5. Raku sort avec Haru car il se rencontre qu’il sont trop de point commun (apprécie et aime les même choses), en plus elle ressemble à Kosaki et comme ça, une fin originale qui restera dans l’histoire (bien sur vu comment parte les scan sa n’arrivera jamais car leur relation ne fait que de stagner), mais on n’a bien le droit de rêver ?

N'hésitez pas à commenter l'article~