366 jours de JV ~ 2015/2016

366 jours de JV ~ 2015/2016

Yadda yadda yadda, c’est le bilan annuel vidéoludique de Néant Vert. Comme chaque année depuis 2008 je prends les douze mois de l’année qui vient de s’écouler et, pour chaque mois, je prends le jeu qui m’a le plus marqué. Ce n’est pas forcément un jeu sorti ce mois-là, juste quelque chose auquel j’ai joué à ce moment là.

Une année JV très calme, avec à peine une vingtaine de jeux à dénombrer, ce qui a fait de ce bilan quelque chose de facile à réaliser. C’est aussi l’année où j’ai chopé une Xbox One, ce qui se constate arrivé à mi chemin.

Mais fi de longues introductions, partons dès maintenant dans le vif du sujet.

Août

Mafia 2

maxresdefault

Il était à genre 2€ sur le XBLA, on venait de voir quelques teasers de Mafia 3, je me suis rendu compte que j’ai toujours voulu faire un Mafia du coup, hop, c’est parti. Et je dois bien avouer que Mafia 2 est un jeu avec qui je n’ai jamais vu le temps passer tant il est simple de s’y immerger. Le fait que l’univers prenne place durant une période historique qui me passionne (les années 40 / 50) aide considérablement, le gameplay était simpliste sans être raté et l’histoire racontée remplissait le taff.

Evidemment, quand on compare à un GTA V, Mafia 2 fait pâle figure mais le jeu cherchant surtout à raconter une histoire et poser un univers qu’offrir un vrai bac à sable fun et débordant de choses à faire, on s’y fait… surtout qu’il le fait bien.

Bref, mis à part 2/3 passages un peu chauds sur la fin (une mission de gunfight dans le port que j’ai mis des plombes à passer) qui m’ont pas mal frustrés, j’ai quand même vachement apprécier le jeu, au point de le compléter à 100%, ce qui est preuve d’un certain manque de raisonnabilité.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – The Darkness
  • 2009 – Mirror’s Edge
  • 2010 – Bioshock 2
  • 2011 – Fallout New Vegas
  • 2012 – Guitar Hero: Warriors of Rock
  • 2013 – Spec Ops The Line
  • 2014 – Dance Central 2

 

Septembre

Resident Evil 6

resident-evil-6-50082f844d319

Troisième fois que j’essayais de me mettre à Resident Evil 6, plus par envie de compléter les succès qu’autre chose, et ça a enfin été la bonne…  Il faut dire que j’avais entamé le jeu par le campagne de Chris qui était, si vous me permettez l’expression, une bonne grosse purge de merde. Pour la défense du jeu, j’ai fait l’erreur de jouer en difficulté Professionnel en solo alors que c’est très clairement pensé pour le co-op… même si c’est pas très clair.

Donc oui, j’imagine que Resident Evil 6 doit être top en co-op mais, je sais pas, Resident Evil fun qu’en multi, dans ma tête, c’est bizarre 1 et contre-nature. Enfin, une fois que je suis passé à la bonne difficulté et que je ramais plus contre chaque ennemi, le jeu est devenu relativement sympa. C’est vrai qu’il est beau, qu’il fait voir du pays et qu’il possède des scènes fortes. C’est juste un jeu finalement assez mineur et assez oubliable dans une saga qui avait été géniale jusque là.

Mais bon, la nouvelle un peu plus triste c’est qu’il va falloir dans un futur proche que je m’y remette pour la quatrième fois: j’ai pas terminé la campagne de Léon et il me reste celle d’Ada derrière :’DD.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – Dead Rising
  • 2009 – Project Gotham Racing 4
  • 2010 – F1 2010
  • 2011 – LA Noire
  • 2012 – Rock Band Blitz
  • 2013 – Grand Theft Auto V
  • 2014 – Dishonored

Octobre

Danganronpa Another Episode

Danganronpa04

Y’a un article (pas le meilleur de l’histoire de Néant Vert, pour être honnête)

En gros: le jeu m’inspirait une curiosité assez vague, je m’attendais à un jeu moyen et, effectivement, ce n’est pas dans son gameplay que le jeu brille. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il est moche et chiant à jouer mais, eh, c’est tout comme.

Néanmoins, ce qui rend le jeu intéressant et le sauve carrément c’est son histoire. Le jeu aurait pu être du simple fanservice pour fan de Danganronpa ou  être un apéritif malingre pour faire patienter avant le 3 2 mais il pose son propre univers, son propre ambiance et file une putain de bonne histoire à base de gosses qui butent les adultes d’une mégalopole, avec des antagonistes qui en ont bien gros sur la patate.

Bref, jouez y vraiment si vous avez aimé les deux premiers et que vous cherchez une histoire du même cru. Passez votre chemin dans tous les cas si vous n’êtes pas dans ce cas de figure.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – Persona 3 FES
  • 2009 – Bioshock
  • 2010 – Rock Band 3
  • 2011 – Driver San Francisco
  • 2012 – Just Cause 2
  • 2013 – Pokémon Y
  • 2014 – 999: 9 Doors, 9 Hours, 9 Persons

 

Novembre

Undertale

Undertale

Tout le monde à un avis sur ce jeu – même ceux qui n’y ont pas joués – donc voilà le mien: pendant 3h je me suis demandé à quoi je jouais et si j’étais séduit par l’excellente OST et le très fun système de combat j’en tirais pas non plus un plaisir incomparable, voire même je me forçais un peu. Et puis arrive la fin du jeu, les conséquences que tu comprends, le développement des personnages, et là ça devient maboule.

Je suis souvent assez méfiant des oeuvres qui invoquent le méta à tire l’arigot. Briser le quatrième mur est un artifice qui trop régulièrement est une facilité utilisée pour camoufler une flemme ou chercher à être populaire aisément, vu que les gens ne s’en sont pas encore lassés. Mais là je dois avouer que Undertale le fait bien et va jusqu’au bout de l’idée. Ce n’est pas qu’un clin d’oeil, c’est un point sur lequel le jeu se centre.

Je ne porte pas autant le jeu aux nues que beaucoup mais Undertale est suffisamment intéressant et malin pour mériter son succès et son fandom.

(Mais, vraiment, l’OST tue.)

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – Smackdown vs RAW 2009
  • 2009 – Apollo Justice: Ace Attorney
  • 2010 – Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth
  • 2011 – Sonic Generations
  • 2012 – Sonic & Sega All-Stars Racing Transformed
  • 2013 – Phoenix Wright Ace Attorney: Dual Destinies
  • 2014 – Total Extreme Warfare 2013

 

Décembre

Rock Band 4

01ec2aa08afce38dee774afb6c38e2e3

Je vais pas nier que c’est un des jeux qui m’a le plus motivé à faire le saut de générations et passer sur One. Et, bon, jusque là vous avez toujours connu sur Néant Vert un Amo qui peine à camoufler son érection quand on lui parle d’Harmonix et de Rock Band donc vous vous attendez sans doute à un nouveau paragraphe dithyrambique sur le jeu, la franchise, ses créateurs etc etc.

Ah ah.

Bof.

Harmonix fait n’importe quoi depuis deux/trois ans et Rock Band 4 est la preuve finale qu’ils se barrent en couilles de cacahuète. Le jeu est sorti clairement pas fini, avec trois quarts des modes de jeu qui manquaient à l’appel. Le jeu en lui-même possède une setlist vaguement médiocre et la mode carrière est relativement limitée si vous n’avez pas une bibliothèque de DLC de taille raisonnable. Alors oui le jeu gagne en évolution chaque mois mais presque un an après sa sortie le jeu continue de proposer un contenu rachitique vis à vis de Rock Band 3… et se permet d’annoncer un DLC payant à 30€ au cas où. Même les DLC sont affligeants, distribués désormais au compte goutte et avec des artistes de plus en plus régulièrement hors sujet.

Maintenant ça reste Rock Band, ça reste cool à jouer et les feelings sont là mais nom de dieu, qu’est-ce que ce jeu se fout finalement un peu de ma gueule.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – Rock Band
  • 2009 – Halo 3
  • 2010 – BlazBlue Continuum Shift
  • 2011 – Mario Kart 7 & Umineko no Naku Koro Ni Chiru
  • 2012 – The Walking Dead
  • 2013 – Gran Turismo 6
  • 2014 – Hotline Miami

 

Janvier

Shovel Knight

ShovelKnight

C’est tellement bien.

Là pareil, les jeux indépendants qui sortent le gros pixel et veulent faire « comme à l’époque » j’en suis toujours méga méfiant parce que, encore une fois, je vois ça un peu comme de la flemme et comme un moyen de branler dans le sens du poil des joueurs et joueuses trentenaires et nostalgiques d’un âge d’or idéalisé.

Mais, ok, quand c’est aussi bien fait que ce Shovel Knight, je vais pas cracher. Quand on a un level design aussi bien pensé, des musiques aussi extraordinaires, des univers aussi variés et une difficulté aussi bien équilibrée, c’est oui. Quand on amène des vraies idées comme les checkpoints destructibles, c’est oui. Quand on récupère des vieilles bonnes idées oubliées comme les ennemis mobiles sur la map ou le pogo stick, c’est oui.

Shovel Knight c’est tellement bien que j’ai été à deux doigts de le speedrunner. Ce qui en dit long venant d’un mec dans mon genre qui a zéro capacité à rejouer ou revoir ce qu’il a déjà fait.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2009 – Rock Band 2
  • 2010 – Bayonetta
  • 2011 – Minecraft
  • 2012 – Deus Ex: Human Revolution
  • 2013 – Hitman Absolution
  • 2014 – Bravely Default
  • 2015 – Super Danganronpa 2

 

Février

Metal Gear Solid V: The Phantom Pain

Cool guys

 

Mon jeu de l’année, comme j’ai du le dire dans cet article, en substance.

On a beaucoup dit sur son scénar qui cumule un peu le meilleur et le pire de Kojima, avec son univers très barré et son écriture parfois très maladroite, mais je veux vraiment mettre l’accent sur le gameplay du jeu qui offre, quand même, un putain d’excellent open-world ce que, à ma grande tristesse, on mentionne moins.

Metal Gear Solid V est un jeu ultra plaisant à jouer et à explorer. Le système de R&D du jeu est ultra bien étudié et on passe vraiment l’ensemble du jeu à évoluer, passant de soldat à poil sur le terrain qui flippe dès qu’il entend le moindre soldat soviétique à agent d’elite qui peut sniper à coup de tranquilisants un campement de vingt hommes et en laissant son chien assommer les quelques survivants. Le fait que le jeu propose toujours un truc à faire est aussi un vilain piège et chaque « petite partie d’une heure max » devient une session de six heures assez chronophage.

Puis, en vrai, le scénario en lui-même une fois qu’on prend le recul nécessaire et qu’on accepte les tics de Kojima (qui sont parfois un peu beaufs et il ne s’en cache pas) n’a qu’un seul gros problème: sa fin. Car MGS V souffre aussi du poids de ses ambitions et après un chapitre 1 qui se termine en 50h offre un chapitre 2 plus… pauvre en contenu. Et on ne parle pas du chapitre 3 qui nous est juste teasé et qu’on ne verra jamais. Bref bizarre.

Non, rien à dire, même six mois après l’avoir fini à 100% (toutes les missions en S, salu), j’arrive pas à redescendre de mon nuage pour ce jeu.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2009 – Team Fortress 2
  • 2010 – Guitar Hero II
  • 2011 – Alpha Protocol
  • 2012 – Catherine
  • 2013 – Far Cry 3
  • 2014 – Need for Speed: The Run
  • 2015 – Persona Q: Shadow of the Labyrinth

 

Mars

Wolfenstein: The New Order

WolfensteinNO

Je savais que le jeu avait une bonne réput mais je savais pas qu’on retrouvait derrière lui les anciens de Starbreeze qui avaient bossés sur le génial mais toujours très sous-estimé The Darkness ce qui m’aurait motivé à le faire encore plus tôt si j’avais sû.

En gros: Wolfenstein New Order possède un univers génial avec son uchronie d’un monde où les Nazis ont gagnés, univers qui est considérablement bien développé et gagne en crédibilité un peu plus à chaque mission. On possède comme héros un type bien entouré de mecs et meufs badass qui résistent contre des nazis monstrueux mais non dénués d’un certain charisme. Les gunfights envoient du pâté, on traverse des situations extrêmement variées et on termine sur la Lune à faire péter des robots de guerre.

En seize chapitres, le jeu propose pas mal de choses et si il se termine finalement en une quinzaine d’heures, c’est suffisamment intense et mémorable pour en sortir avec l’envie d’en avoir plus. Je conseille !

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2009 – Persona 4
  • 2010 – Pokémon Argent Soul Silver
  • 2011 – Brütal Legend
  • 2012 – Katawa Shoujo
  • 2013 – Sim City
  • 2014 – South Park et le bâton de la vérité
  • 2015 – Cities Skylines

Avril

Oddworld: New N’Tasty

1383309823-2

Quand j’avais 11 ans j’avais fait – et terminé – l‘Exode d’Abe et maintenant que j’ai touché à ce remake-avec-pas-mal-de-rajouts de l’Odyssée d’Abe une seule chose me vient en tête: mais comment j’ai pu finir l’Exode, putain, C’EST DUR LES ODDWORLD EN FAIT. Les jeux ont zéro pitié et si ce New N’Tasty est supportable c’est parce que y’a de la putain de quicksave. Y’a des passages si j’avais du les faire d’une seule traite d’un checkpoint à l’autre sans pouvoir me poser avec une save, ma rage aurait été le seul monument humain visible à l’oeil nu depuis la lune.

Du coup merci à Just Add Water pour la fonction anti-frustration, c’est bienvenu. Et sinon le jeu reste pas mal cool même si très années 90 dans son concept, c’est à dire que y’a des Mudokons, si t’as pas de soluce, jamais tu le trouves. Une fois qu’on accepte ça, on a un jeu très cool et qui donne vraiment envie soit d’un remake de l’Exode, soit d’un nouvel Oddworld car c’est définitivement un univers chouette.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2009 – Phoenix Wright Ace Attorney: Trials & Tribuation
  • 2010 – Mass Effect
  • 2011 – Red Dead Redemption
  • 2012 – Metro 2033
  • 2013 – Batman Arkham City
  • 2014 – Pokémon Link Battle
  • 2015 – Professeur Layton Vs Phoenix Wright

 

Mai

Trackmania Turbo

trackmania-turbo-56d863868f50c

EN PARLANT DE RAGE ET DE FRUSTRATION PUTAIN TRACKMANIA VA TE FAIRE ENCULER PUTAIN ENFIN JE VEUX DIRE JE TE DECOUVRE AVEC CETTE VERSION CONSOLE DE TURBO ET OK CA DEFONCE VISUELLEMENT ET C’EST SUPER SIMPLE A JOUER MAIS T’ES SERIEUX ME FAIRE FAIRE DES WALLRIDE SUR DU PARQUET ???? DES SAUTS A L’AVEUGLE A 180° ??? ME FAIRE ROULER SUR DU SABLE ???????

Bon tl;dr – j’aime beaucoup Trackmania mais le jeu est tellement putassier dans son level design que j’y jouerais plus maintenant que je suis dans un appart où les voisins entendent tout ce que je fais. Vu les cris bestiaux que je peux lâcher sur certaines pistes, c’est un coup à finir avec la police chez moi…

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – Grand Theft Auto IV
  • 2009 – Fallout 3
  • 2010 – Prototype
  • 2011 – The Saboteur
  • 2012 – Banjo-Kazooie Nuts & Bolt
  • 2013 – Fire Emblem Awakening
  • 2014 – Mario Kart 8
  • 2015 – Tearaway

 

Juin

Football Manager 2016

FM

J’avais réussi à ne pas réinstaller Football Manager 2009 durant l’Euro 2012 et pendant le mondial 2014, j’étais content. Mais, hélàs, l’Euro 2016 et l’épisode 2016 de Football Manager à -70% sur Steam pour fêter la future victoire de la France 3 m’a fait replonger…

… enfin minimement. Parce que quand tu dois préparer un déménagement et ta Japan Expo associative, tu prends pas le risque d’avoir un après-midi entier bouffé par ce jeu si diablement immersif. Enfin j’avoue que là j’ai fait le meilleur pour me dissuader d’y jouer: je gère le club de Boulogne Club d’Opale, un club pas sexy de National avec des finances si limitées que je peux pas changer mes joueurs. Je les ai sauvés de la relégation, c’est cool, mais c’est pas très bandant. Enfin, bon, en règle générale, j’adore jouer des petits clubs dans Football Manager, je trouve ça plus gratifiant et plus challengeant que les grands clubs. Encore une fois, j’ai un souvenir ému de cette partie de Football Manager 2005 ou j’ai emmené Niort en ligue des champions (et à la fin je gérais simultanément Niort et l’équipe de France, parce que pourquoi pas.)

Bon bref je me perds. Sachez juste que j’ai vraiment un trop gros kiff pour les jeux de gestion sportive et que ça me perdra un jour… où l’autre.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – Zelda Twilight Princess
  • 2009 – Theme Park World
  • 2010 – The Movies
  • 2011 – Sega Megadrive Ultimate Collection
  • 2012 – Kid Icarus: Uprising
  • 2013 – Animal Crossing: New Leaf
  • 2014 – Kirby Mass Attack
  • 2015 – GRID Autosport

 

Juillet

Fire Emblem Fates: Héritage

fire-emblem-fates-image-001

Acheté en mai, j’aimerais pouvoir vous dire après 80h de jeu que je l’ai fini en juillet mais hahaha, j’ai découvert avant hier que la dernière map du jeu bah tu dois finir deux maps super chaudes d’affilée et depuis je pleure dans un coin.

J’ai abordé Fates un peu trop en confiance, aussi, faut le dire: j’avais fini Awakening en Difficile Permadeath sans trop en chier (à la fin je roulais vraiment un peu sur tout le monde) du coup je m’étais dit idem dans Fates et, en fait, lol, non, le jeu est parti à Carrefour en oubliant de mettre « De la Pitié » sur sa liste de courses. Du coup c’est chaud. Et paraît que Conquête est encore plus chaud. On va voir.

Sinon Fire Emblem Fates reste le meilleur moyen ever de passer du temps dans les transports. Clairement adapté pour les longs voyage métro boulot dodo, on retrouve un tactical assez passionnant, très bien huilé dans son système et on trouve toujours autant à plaisir aussi bien avec l’amour (jouer l’entremetteur et mettre ses unités ensemble pour leur faire avoir de beaux bébés) que la guerre (nettoyer des maps entières avec ton Onmyouji surpété <3.)

Dans tout ça le seul problème est une histoire maigrichonne, à peine plus intéressante que celle d’Awakening grâce à 2/3 bonnes scènes à la fin. On reste donc plus pour le gameplay et les personnages que pour le scénario, donc, et il faut l’accepter.

Hana best girl.

Jeux précédents pour ce mois: 

  • 2008 – Super Smash Bros Brawl
  • 2009 – Eternal Sonata
  • 2010 – Bully: Scolarship Edition
  • 2011 – Mario Party 5
  • 2012 – The Darkness II
  • 2013 – Danganronpa
  • 2014 – Jojo’s Bizarre Adventure All-Star Battle
  • 2015 – Asura’s Wrath

 

Fourre-tout de l’année: 

  • Final Fantasy VII: Chopé sur ma Vita, j’ai essayé de m’y mettre, j’ai pas encore quitté Midgard. Je l’avais pris pour y jouer dans les transports et c’est étrangement assez mal adapté. Enfin, « étrangement »…. qu’un jeu prévu pour consoles de salon soit pas pensé pour du portable ne devrait pas m’étonner.
  • A-Train HX: C’était nul mais je voulais tester un jour une simulation de gestion de lignes de trains sur Xbox360. Mais c’est nul et jamais clair, donc poubelle.
  • The Witcher II: J’étais à fond dans le jeu, j’ai acheté une One, j’ai jamais rebranché la 360, je suis vraiment désolé. En vrai le seul problème du jeu c’est son univers qui est si touffu que je pige que dalle à la moitié des choses. C’est là qu’avoir un problème à retenir des noms propres m’handicappe sérieusement.
  • Battletoads: Trop dur pour être cool
  • Metal Gear Solid 4: J’ai commencé le jeu puis deux jours plus tard j’ai chopé ma One avec MGS V… TANT PIS.
  • Hitman Go: Excellent jeu de réflexion… auquel j’ai joué sur PC parce que pourquoi pas.
  • The Wolf Among Us: Je peine à être captivé mais je ne peux pas nier que j’adore l’univers. Seulement c’est vrai que Walking Dead est passé par là et que maintenant je sais que mes choix, bon, le jeu s’en branle. Du coup j’y perds grave.
  • Watch_Dogs: Putain c’est tellement pas bon. J’y allais l’esprit vaguement ouvert mais je trouve rien de sauvable. Les gunfights sont mous, conduire un véhicule est un supplice, Chicago n’a aucune âme, les puzzles de hack sont relous et l’intrigue nous fait contrôler un fils de pute sans moralité qui est censé être du côté du bien. Poubelle.
  • Battlefield Hardline: Je me fais démonter la rate en multi parce que j’ai un équipement de merde et que y’a plus que des gros joueurs sur les serveurs mais, au moins, le solo est un bon popcorn
  • Pokémon Go: Mon tel giga rame quand je lance le jeu, le plaisir est pas intense. Je supporte pas de devoir attraper plusieurs fois le même Pokémon, je trouve ça contraire à tout l’esprit de la saga. Je joue pour les Pokéstops j’adore en trouve.
  • FE Tokyo Mirage Session: 4h de jeu plus tard, j’aime bien. L’intrigue peine encore à me captiver mais la mécanique est simple, l’univers coloré et Tiki est une Vocaloid wow. Tsubasa est cool. J’attends le moment où ça va décoller, j’y crois.

Et voilà c’est tout pour cette année, sur ce~

  1. J’ai jamais eu la chance de jouer à Outbreak, c’est ptet pour ça.
  2. Enfin le V3, vous m’avez compris, non ? Non ? Oui bon ok c’est compliqué.
  3. On a gagné contre l’Allemagne, je me souviens plus du reste, trop d’euphorie sans doute
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Une réaction au sujet de « 366 jours de JV ~ 2015/2016 »

  1. Pour la plupart des désaccords que je peux avoir avec ton opinion – comme pour n’importe quel blog, je me base sur « les goûts et les couleurs » et ouala. Mais pour Mafia II, le fossé entre nos avis est assez hallucinant. J’en ai le souvenir d’un jeu absolument creux à tous les niveaux : gameplay et scénario. Les fights sont mous du slip et super répétitifs, la conduite correcte mais les véhicules pas intéressants et l’histoire est un prétexte à des scènes rappelant vaguement les films de mafieux, sans évolution du perso (notamment zéro exploitation du fait qu’il a fait la putain de WW2), sans portée, sans âme, sans perso mémorable. J’ai regretté d’avoir perdu autant de temps dessus une fois que je l’ai fini…

N'hésitez pas à commenter l'article~