Un an d’anime ~ 2009

Un an d’anime ~ 2009

On est fin novembre début décembre et en tant que blogueur voici venu le moment où il faut se plier à certaines traditions qu’on s’est soi même imposé. En l’occurence, l’heure du « bilan annuel anime » a sonné et avec lui son histoire prestigieuse, ses 12 animes nommés et son lot de captures d’écrans symboliques.

Toujours la même règle donc: je prends les douze mois de l’année qui vient de s’écouler, de décembre 2008 à novembre 2009, et je colle un anime sur chaque mois, comme « symbole » de ce mois en question. Ce n’est pas forcément des animes sortis entre 2008 et 2009, on tapera aussi dans le plus ancien (jusqu’en 1988 !), et après avoir bien dit du bien (ou du mal, parce que c’est arrivé) de ces douze animes, je reparlerais plus légèrement, limite comme sur twitter, des autres animes vu durant cette année. Et cette année, y’en a encore plus que l’année dernière ! Je me demande bien pourquoi ? Est-ce la vie étudiante, un virus, une histoire de coeur ? Mystère !

En 2007 avait été cité de décembre 2006 à novembre 2007, dans l’ordre: Fate/Stay Night, La Mélancolie d’Haruhi Suzumiya, Death Note, Black Lagoon, El Cazador de la Bruja, Code Geass, Bleach, Welcome to the NHK, Gurren Lagann, Darker Than Black, Ouran Host Club High School et Claymore, en plus de voir être utilisé des captures d’écrans avec encore des fansubs dessus, ce qui est une infâmie !
Par contre, en 2008, d’autres animes avaient été cités pour le bien de la planète, et pour réprésenter chaque mois de décembre 2007 à novembre 2008: Serial Experiments Lain, Full Metal Panic, Baccano!, Sayonara Zetsubou Sensei, Code Geass R2, Bamboo Blade, Persona Trinity Soul, Hikaru No Go, Macross Frontier, Le sanglot des cigales / Hinamizawa le village maudit / Higurashi No Naku Koro Ni, Excel Saga et enfin Zoku Sayonara Zetsubou Sensei parce que je n’avais aucune imagination.

Mais quels seront les animes pour cette fois-ci ? La encore comme d’habitude: si vous lisez régulièrement, peu de surprises puisque quasiment tous les animes cités ont été chroniqués / ont fait l’avis d’un article. Mais là où ça peut être intéressant, c’est en parler avec encore plus de recul qu’a l’époque ! Oh oui, que c’est génial comme idée, je m’aime.

Décembre 2008

Des scènes d'urinoir émotionnellement fortes ! Clannad

C’était avec le souvenir d’un ennui profond sur Kanon que j’avais commencé à mater Clannad, je ne suis plus trop pourquoi d’ailleurs. Reste que la bonne surprise avait du coup été décuplée tellement Clannad m’a pleinement séduit et pleinement emporté. Que ce soit au niveau des personnages, tous terriblement attachants, qu’au niveau des émotions ressenties, avec ce mélange toujours aussi puissant d’humour plutôt efficace (toutes les scènes avec Sunohara) et de passages où on te sort les violons (l’arc de Fuuko les gens, c’est là qu’on voit la différence entre les corps d’artichauds et le reste des gens) et où le pauvre Amo est donc obligé de pleurer longtemps. Clannad est donc, en plus d’être vraiment agréable à la vision, techniquement très bon, ce qui ne gâche rien. Clannad est une belle série, et certainement pas une « série vide » comme se plaisent à le dire quelques crevards qui n’ont, de toute évidence, rien de mieux à foutre que d’oublier d’utiliser le peu de neurones que la nature a bien osé leur daigner pour qu’ils puissent éviter de baver partout et de secouer leur queue sur la jambe des jeunes filles. Oui j’insulte gratuitement parce que voyez, y’a quand même quelques limites à ne pas dépasser dans ce monde: et dire, et même penser tant qu’a faire, que Clannad est « vide » en est une.

Article du 28 Décembre 2008 dédié à Clannad

Janvier 2009

Et tout le casting vous dit "meh" !
Maria†Holic

Parodie brut de décoffrage et peu subtile de la série Maria-sama ga miteru, Maria†Holic n’a finalement que peu d’interêt et entre parfaitement dans la catégorie dite des « animes mineurs que tu peux mater pour mieux oublier que tu as un exposé sur Pépin le Bref à faire pour après-demain », ce qui est pas trop mal vu qu’il ne prétend pas tellement à mieux. Il est surtout intéressant à la fois pour sa réalisation assez déjantée (Shinbo donc) et pour le duo Kanako/Mariya qui fonctionne plutôt bien, même si au final faut l’avouer hein: je matais ça surtout pour Mariya. Le concept dit du trap sadique, vengeur et manipulateur est tellement rempli de promesses que c’est au final la seule chose qui ne soit pas trop répétitive dans un anime où toutes les blagues possibles ont été faites quand on arrive à la fin de la série et dont une seconde saison ne sera pas forcément souhaitable. Même si je materais quand même juste pour Mariya. C’est ça de se faire du mal.

Article du 21 Mai 2009 dédié à Kannagi et Maria Holic

Février 2009

Danser sur du Polnareff nuit à votre santé
Soul Eater

Partageant de nombreux points communs avec Full Metal Alchemist (publication dans le même magazine, adaptation par Bones, fin totalement inventée, 52 épisodes, tout ça), il en partage aussi sa qualité et son inventivité: si Soul Eater reprend les bonnes vieilles bases classiques du shonen avec les héros adolescents rempli de potentiel qui vont connaître de fortes évolutions de pouvoir au fil de la série, tout en sauvant le monde et en combattant de l’esprit maléfique tout-en-surveillant-des-méchants-encore-plus-méchants, il impose plutôt bien son propre univers totalement débridé et presque carrément loufoque, en arrivant à le rendre crédible alors que c’était casse gueule à la base quand même. Si BONES gère plutôt bien techniquement le truc, la série télévisée est en outre plutôt pratique puisqu’elle arrête de suivre la trame du manga au moment où celui-ci devient graphiquement acceptable. Même si au final tout le coté « exclu anime » est franchement très loin d’être à jeter par terre et à écraser trois fois avec un tractopelle conduit par une cosplayeuse obèse: si on excepte les dix dernières minutes de l’anime, presque proche du viol, tout est même plutôt bien intégré, sauf hélàs nombre de personnages secondaires.
Soul Eater est donc l’exemple de la bonne adaptation de shonen, en plus d’être en lui-même un très bon shonen, à la galerie de personnages extrêmement fourni (Erika ! Medusa ! Maka ! Death Scythe ! Franken Stein ! Justin Law !) et vraiment, avec un de ces purs univers qu’on a envie de voir quand on rêve la nuit.

Article du 4 Mai 2009 dédié à Soul Eater (ce qui permet de voir que je réutilise la même capture d’écran, pfff faible.)

Mars 2009

AHAHAHAHAHAH AHAHAHAH HAHAHAHAH AHAHAHAH HAHAHAHA HAHAHAHAHAAHAHA
Cowboy Bebop

I think it’s time we blow the scene, get everybody and the stuff together, OK ? 3, 2, 1, LET’S JAM !
Cowboy Bebop est un anime assez particulier. Déjà parce que c’est un chef d’oeuvre indéniable, aussi parce que je ne l’ai toujours pas fini et enfin parce que sa structure épisodique (un épisode = une histoire différente) est encore quelque chose d’assez rare. Car la plus grande force de Cowboy Bebop vient de cette structure, qui fait que chaque épisode est totalement différent par rapport à l’autre, qui fait que chaque épisode pourrait être un film de 1h30 que ça serait pareil, qui fait qu’on peut mater Cowboy Bebop à un rythme totalement aléatoire, qui fait que chaque épisode tente de taper dans un style différent à chaque fois et qui du coup fait que chaque épisode possède vraiment SA scène emblématique, épique, qui vous désosse le bras. Cowboy Bebop c’est donc aussi bien le fantastique duel entre Spike et Pierrot le fou que cette histoire de fou avec un BETAMAX, ou bien une introduction de la navette Columbia pour sauver la vie de Spike. Les personnages sont également un exemple de ce qui doit être fait, avec un équipage particulièrement mémorable et tous aussi attachants les uns que les autres (Spike le roublard 50§ Cool 50% Classe 100% Divin ; Jet le bourrin au coeur d’or et au cerveau en action ; Faye la miss fanservice la plus utile de tous les temps ; le chien ; Ed !), mais aussi des personnages secondaires qu’on ne voit pour beaucoup le temps qu’un seul épisode sans que cela n’empêche de les voir considérablement développés et devenir tous aussi géniaux les uns que les autres. PIERROT LE FOU PUTAIN.

Avril 2009

Les filles de Clannad sont toutes circonspectes à l'idée d'être cité deux fois
Clannad After Story

N°1 sur MyAnimeList avec son joli 9 de moyenne, je suis pourtant loin de le kiffer autant que Clannad. La faute à un début de saison extrêmement pénible, presque décourageant même, avec des arcs basés sur des personnages secondaires pas forcément palpitant: l’arc de Yukine restera à jamais pour moi l’exemple même du truc chiant. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont tous à jeter, puisque j’ai particulièrement bien aimé l’arc de Mei et plutôt apprécié (mais sans plus) celui de Misae. Mais dès lors que Clannad AS s’attaque à la vie de famille et à l’entrée de Tomoya dans la vie active, ça redevient du bon vieux Clannad, avec les filles à gros seins remplacées par les parents de Nagisa. Ce qui n’empêche pas l’histoire d’être assez en dent de scie avec des épisodes encore une fois très fort émotionnellement (le putain d’épisode 16, juste trop cruel pour être vrai, ou bien l’épisode 21) mais d’autres plus pénibles et/ou douteux (tout l’épisode 19 est très très mal branlé, et pas très subtil), mais globalement Clannad After Story complète très bien Clannad, mais je continue à lui préférer son prédécesseur, plus… stable.

Puis pas assez de Kyou quoi. C’est éliminatoire.

Article du 8 Avril 2009 sur Clannad After Story

Mai 2009

Des maillots de bains et des infirmières !
K-On!

Gateaux. Musique. Sucre. Sous-entendus lesbiens. Léger. Agréable. Énergie.

Tout ça. Je voulais faire un truc genre « ne parlons de K-On qu’avec des termes super courts » mais non en fait du coup j’abandonne la rédaction en plein milieu, ni vu ni connu. Bon je vais pas revenir trop sur K-On! parce que c’est si c’est très bien, tout le monde l’a vu et tout le monde a son opinion sur la question: la mienne c’est que c’est très bien, comme dit précédemment.

Article du 14 Octobre 2009 « analysant » K-On!

Juin 2009

Gareizero.jpg
Ga-Rei Zero

Ga-Rei Zero est un anime assez intéressant, déjà parce qu’il se révèle être la préquelle d’un manga et que du coup raconter le scénario du manga suffit à spoiler une grosse partie de l’anime, ensuite parce qu’il possède un des premiers épisodes les plus amusants de tous les temps sur lequel on pourrait même apposer l’adjectif « jouissif » (« salut on t’a présenté pendant 6 mois avant la sortie de l’anime une équipe de héros totalement clichés, on espère que tu ne les aimes pas trop ») et enfin parce qu’il se permet de taper dans le gros what the fuck sans jamais être décrédibilisé. Voir une handicapée maîtriser des arts martiaux avec son fauteuil roulant, voir une grosse brute épaisse virile mais gay ou bien encore voir les héroïnes utiliser des armes magiques aussi géniales qu’un fer à repasser ou qu’une soupière magique est bien top. Mais tout l’aspect rigolo de l’anime est régulièrement battu à coup de lattes par des scènes plus noires et pas franchement plus sympas. Ca crève souvent, ça saigne souvent, ça crie souvent et… ça rit souvent. Un anime assez singulier qui se révèle au final peut-être un de mes meilleurs souvenirs de l’année, en plus d’être une excellente surprise puisque je n’attendais rien de cet anime, et il m’en a donné le triple. Comment ça 3×0 ça fait 0 ? Argh merde.

Article du 16 Juin 2009 sur Ga-Rei Zero

Juillet 2009

L'invitation au dîner était si alléchante...
Umineko No Naku Koro Ni

La découverte pour ma poire de l’univers singulier (et exceptionnel) d’Umineko s’est fait en trois phases: la phase « matons le début de l’anime OMG CA TUE », la phase « bon ras le cul d’attendre une semaine LISONS LE SOUND NOVEL OMG MON DIEU CA DECHIRE GRAVE C’EST LE MEILLEUR TRUC QUE J’AI JAMAIS LU » et enfin la phase « bon matons l’anime pour voir ces scènes si géniales et fantastiques en version animée ». Tout ça pour dire que je ne veux pas cracher sur DEEN: Umineko No Naku Koro Ni était, de base, très chaud à adapter, surtout quand des choses très importantes d’un point de vue scénario et univers brisent complètement le 4e mur en utilisant pleinement le média « sound novel » (comme l’utilisation du rouge ou bien le metaworld), mais le studio s’en est bien sorti. Si on peut noter une réalisation parfois molle (surtout dans la fin du second arc) et quelques travers techniques toujours très drôles (Rudolf qui se voit gonfler de musculature), il faut quand même avouer que plus l’anime avance, plus ces travers sont corrigés. Reste encore le problème de l’adaptation en 26 épisodes, qui force les événements à se succéder très rapidement, ce qui du coup fait que parfois l’ambiance doit être un peu sacrifiée, et qui peut en rajouter à la confusion et à l’impression, chez les béotiens, que c’est vraiment du grand n’importe quoi.

Mais on s’en branle. Enfin je m’en branle au final: tout ça reste inchangé et Umineko No Naku Koro Ni est un chef d’oeuvre. Pour une centaine de raisons, parce que Ryukishi07 offre un rythme assez exceptionnel, joue souvent avec le lecteur/auditeur, parce que l’univers se permet toutes les libertés, que l’introduction de la magie très prometteuse est utilisée aussi souvent qu’il le faut. Mais ce qui est encore plus superbe est le développement et l’écriture des personnages. Quand on possède un casting de base aussi élevé (18 personnages direct dans votre gueule), ce n’est pas facile de s’en sortir: mais putain qu’est-ce que le système d’arc « à la Higurashi » se prête parfaitement pour développer chaque personnage. Si un personnage n’est pas developpé dans un arc, il le sera sans doute dans le suivant, et je fais confiance à Ryukishi07 pour développer les personnages encore peu connus dans les prochains volets. Mais le pire c’est quand il rajoute ENCORE PLUS DE PERSONNAGES sans que ça ne soit abusé. Des personnages du calibre de Béatrice, des relations aussi bien écrites que le couple Rosa/Maria, des scénarii qui s’adaptent aussi bien à ce que veut voir son auditeur, j’en ai vu rarement. Au délà d’un anime qui fait polémique comme toute adaptation qui se respecte, c’est vraiment l’univers, le travail de l’auteur que je veux applaudir ici.

Août 2009

NGE.jpg

Fallait bien se coltiner le monolithe un jour, ça a été fait. Et ce fut loin d’être aussi désagréable que me l’avait laissé quelques souvenirs plus lointains. Neon Genesis Evangelion est évidemment un très bon anime: extrêmement inventif (particulièrement dans la méthode d’action de chaque Ange), extrêmement créatif (un épisode = une ambiance), aux personnages forts, présents et bien écrits – qu’ils soient principaux, secondaires ou même simples figurants – et techniquement loin d’être à jeter, il est indubitable que sa vision est vivement conseillée au moins une fois dans sa vie. Après il y’a tout le coté strass et paillettes qui font qu’Evangelion n’est pas un très bon anime comme les autres et que son statut ne le rattrape que trop souvent, parce qu’on en fait trop. Il faut outrepasser ça, essayer d’oublier tout le boucan autour du bouzin pour enfin comprendre les qualités propres à cet anime, pour ne pas rejeter ça sous le coup de la déception, pour ne pas voir sa vision altérée par les éjaculations où les morsures de ceux qui en parlent le plus, il ne faut pas se sentir imposer, il faut juste lancer le truc et prendre son pied…

Enfin bref j’ai pas forcément envie de m’étendre plus: Evangelion est très bien mais j’en ai déjà beaucoup parlé, et puis tout comme K-On!, y’a pas tellement d’interêt à en parler plus: tout le monde a deja son opinion à son sujet. Et comme K-On! mon opinion c’est que Neon Genesis Evangelion c’est très très bien. Fin de discussion.

Article du 17 août 2009 sur Neon Genesis Evangelion

Septembre 2009

Hitagi elle dit que Evangelion peut aller se faire enculer
Bakemonogatari

Hop encore une adaptation made in Shinbo pour la peine, et là on touche encore une fois à un OVNI. Au délà de la réalisation très bling-bling mais pas dénuée de qualité, le principal interêt de Bakemonogatari est d’être une série très parlante, aux dialogues omniprésents, longs et au final assez riches. En plus d’agréablement flatter la rétine en permanence. Flirtant parfois avec des thèmes devenus assez rarement évoqués dans l’animation japonaise (la sexualité entre autres) tout en brisant allégrement le 4e mur dès que l’occasion se présente, Bakemonogatari doit là encore tous ses mérites à une oeuvre de base particulièrement riche, ayant réussie à créer un univers et surtout des personnages. Si évidemment on ne se lasse plus d’entendre le doux nom de Senjougahara, elle ne doit pas pour autant eclipser des personnages comme Nadeko, Meme (et sa chemise hawaïenne) ou Araragi, héros lui aussi très attachant.

Le tout se révèle donc assez enthousiasmant, avec une apogée d’enthousiasme lors de l’épisode 12 et tout ce romantisme supertropchoubimignonjeveux. Hitaaaaagi ;_;.

Octobre 2009

Gunbustaaaah !
Gunbuster

Six OAV de 25mn, qui vous offrent autant de scènes bourrées d’épique qu’une série de 13 épisodes (voire voire de 26), avec en bonus le personnage le plus GAR de tous les temps (Coachyyyy), les débuts du gainaxing / gainax bouncing / boing boing c’est cool les poitrines animées, l’évolution du fanservice, le mécha géant le plus classe de tous les temps, un sixième épisode totalement techniquement surprenant, une fin qui fait pleurer et tout une thématique autour des voyages dans l’espace-temps qui donne lieu à des très bonnes idées. Gunbuster est là aussi inventif, techniquement irréprochable et aux multiples niveaux de lecture qui font que tout est plus suggéré qu’explicité. Ce qui est toujours bon à prendre.

Coach m’apprends que Gunbuster ça déchire dans cet article du 19 Novembre 2009

Novembre 2009

MEUUUUUWA KEEEEEEEUWA ?
To Aru Kagaku No Railgun // To Aru Majutsu No Index

Deux séries qui partagent un même univers commun qui me semble pour l’instant extrêmement prometteur. Je reste extrêmement faible à toutes oeuvres qui s’amusent à rajouter des éléments fantastique dans notre monde contemporain, Umineko et Harry Potter m’avaient déjà bien eus sur ce terrain là, il est logique que la série des To Aru arrive encore à me toucher là où il faut. Après 9 épisodes de railgun et 3 d’Index, je suis globalement assez accroché: principalement, là encore, par les personnages qui arrivent à insuffler un certain souffle au truc, avec chacun leur caractère bien à eux. A voir pour la suite mais c’est pour l’instant, comme dit plus haut, très prometteur, et j’avoue vraiment être très curieux du développement de l’univers.

Mais a aussi été maté cette année :

Detroit Metal City: A se pisser dessus. Mais genre vraiment. Encore plus quand on est un metalleux.
Clannad: Tomoyo Chapter – Très sympa, très mignon, très bien écrit, on pleure à la fin, tout ça. Ca reste dans la continuité de Clannad quoi. Enfin dans l’esprit. Parce que la « continuité »…
Higurashi No Naku Koro Ni Rei – Cinq OAV, trois arcs différents. Si le premier et le cinquième OAV sont juste hilarants et se moquent avec justesse de l’univers de la série, l’arc dit « Dice Killing » est plus passionnant, plus prenant mais doit hélàs subir une fin en queue de poisson assez indigeste, mais qui ne doit pas pourtant eclipser les excellents OAV2 et OAV3. Dommage aussi que le chara-design soit assez mauvais. J’y reviens dessus ici.
Xam’d: Lost Memories: Laché au bout de dix épisodes. Malgré la qualité technique et les personnages bien écrits, je peinais vraiment à y trouver quelque chose pour m’y accrocher. Dommage donc, je reprendrais peut-être un jour, qui sait ?
La Mélancolie d’Haruhi Suzumiya 2009: Si on excepte le toujours très amusant à évoquer Endless Eight, ce sont surtout les soupirs qui sont à mémoriser dans cette saison 2009 de la divinité la plus polémique du net, devant Mahomet et Hideaki Anno. On en parle plus en détail ici.
Higashi No Eden: 11 épisodes passionnants, avec un scénario assez prometteur mais… qui ne tient pas toutes ses promesses. La faute principalement à une fin en « à suivre » particulièrement frustrante. Pour le reste ça déchire, comme évoqué ici
Kannagi: C’est gentil, c’est léger, c’est mignon mais ça manque de force. Du coup ça se mate, puis ça s’oublie. C’est pas dramatique en soi, puisqu’on a pris un peu de plaisir sur l’instant, mais voilà.
Ponyo sur la falaise: Un Miyazaki sous acides, aussi onirique que gros potentiel à cauchemar (putain les vagues avec des yeux elles sont FLIPPANTES), pas aussi fort en qualité qu’un Chihiro ou un Laputa mais on va pas chier non plus: ça reste assez extraordinaire.
Oban Star-Racers: Les 13 premiers épisodes mettent du temps à démarrer mais une fois lancés ils deviennent assez passionnants et s’enfilent en une seule soirée, ce qui est souvent bon signe. J’attends de choper le second coffret DVD pour me faire un vrai bilan de la série mais là j’ai des a prioris positifs dessus.
Saki: J’ai testé deux épisodes, pas tellement ma came. Je préfère le mahjong tel que décrit dans Higurashi Rei.
SoulTaker: Essayé, pas accroché non plus. Alors que l’univers est plutôt cool avec des personnages assez attachants mais là aussi, comme Xamd, impossible de vraiment me motiver et impossible de se concentrer sur un épisode tout en le matant. « Dropped » mais avec du regret: je pense que je lui redonnerais sa chance, vraiment.
Clannad: Kyou Chapter
Toradora! – Ah nan j’en ai parlé dans l’article précédent, je vais pas me répeter. Ok bon alors c’était agréable à regarder, la seconde partie m’a plus fait kifé que la première, et j’adore Minorin. Voilààà.
Magical Lyrical Girl Nanoha – Première saison, maté parce qu’on m’avait dit que la seconde était meilleure, et qui m’a tellement peu évoqué de choses que j’en ai toujours pas maté la seconde saison. C’est juste très manichéen, les personnages donnent envie de leur filer des baffes, et seule quelques éclats de réal sauve le truc. Mais ça reste très mouais.
Kara no Kyoukai 1 / Kara no Kyoukai 2: Très mystérieux, mais vu la conception assez particulière de l’ordre chronologique qu’ont eus les créateurs des films, je vais attendre de mater le reste pour avoir un avis – je me demande d’ailleurs qu’est-ce que j’attends.
Utena: Apocalypse de l’Adolescence: Putain de cool. Un peu comme la série mais en encore mieux.
Genshiken: La technique est pas super, mais l’adaptation se fait comme une lettre à la poste, en plus de rajouter des nombreuses scènes aux mangas, scènes qui sont loin d’être à jeter. Mais n’empêche, faire 22mn sur le chapitre de Saki et Madarame seuls dans le local, c’est assez héroïque.
NieA_7: J’ai du me forcer un peu à le finir, mais au final ça se révèle une série tranche de vie pas trop mal, mais qui là aussi manque d’une certaine force pour me motiver à mater.
Kobato.: Une adaptation assez singulière piochant à la fois dans l’esprit des créatifs de Madhouse et dans le manga original, et qui pour l’instant se passe plutôt bien. Mention spéciale à la doubleuse de Kobato, qui se débrouille comme une chef.
Queen’s Blade: C’est juste du grand n’importe quoi. C’est indubitable que c’est de la grosse merde mais de la grosse merde lorgnant plus du coté du nanar que du navet, à mater mais alors vraiment avec du trentième degré, et si possible en assumant pleinement qu’on mate un truc presque honteux. Tellement honteux qu’il en devient attachant, au final. Et c’est peut-être ça le pire !
Full Metal Alchemist: Brotherhood: 9 épisodes seulement de mater et ça fonctionne plutôt bien. Ben c’est la seconde adapt de l’un des meilleurs shonen en activité de toute manière hein donc bon hein voilà quoi.
Kimi No Todoke: Le premier épisode réchauffe le coeur, je me materais le reste en journée de déprime, ça devrait faire une bonne injection de joie et de bonheur.

Donc voilà, un article certainement essentiel. J’avoue que j’ai eu un peu de mal à me plier à l’exercice pour cette fois. Pas de motivation, et puis Halo 3. Et puis du live gold.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

44 réactions au sujet de « Un an d’anime ~ 2009 »

  1. Pour Kimi ni Todoke il commence à y avoir du scénario au zode 3 qui annonce pas que de la grosse joie, gaffe =D
    Bon sinon pas mal d’accord sur beaucoup de tes review d’anime si ce n’est sur Umineko que j’ai lâché au bout de 3 zodes tellement ça m’inspirais rien. Bon et puis pour Bakemonogatari, t’aurai quand même pus évoquer les dialogues qui deviennent parfois très très chiant, particulièrement dans l’arc de Mayoi l’Escargot.

    Sinon, matte la suite de Magical Girl Nanoha, c’est réellement sympa et ça a presque le mérite de faire passer la pilule d’une saison 1 plutôt fade.

    Bon, plus qu’à voir ton année JV maintenant =D

  2. > Evangelion est très bien mais j’en ai déjà beaucoup parlé, et puis tout comme K-On !, y’a pas tellement d’interêt à en parler plus.

    Le mec écrit un paragraphe de dix lignes quelquepart entre deux potins qui se résume à « C’est bien » et conclue par « J’en ai déjà beaucoup parlé ». Ca fait quinze ans que cette série transfuse une animation japonaise exsangue, quinze ans que le fandom en discute sous toutes les latitudes, quinze ans qu’on attend une quelconque nouvelle impulsion, tu n’as parlé de rien du tout mon ami. De rien. Du tout. Ca n’a strictement rien à voir avec ce bousin de K-On ! dont il n’y a rien à dire, rien à comprendre, rien à ressentir, rien à garder, qui n’aura influencé personne et qui ne connaitra jamais 2012.

    PS : GunBuster compte six épisodes.

  3. Uuuuh.. Je. Dois. Regarder. Plus. D’animes. Et Hitagi… Yay.

    Gemini: je crois qu’Amo parle de la série « condensée » en OAVs qui sont sorties y’a pas trop/très longtemps.

  4. @Gemini : Oui bon six, ok, d’accord. Au moment de la rédac j’en ai imaginé que cinq, c’est fou.

    @Amrith Zêta: Sérieusement y’a un jour prochain où je te dirais d’aller te faire enculer tellement tu me les brises. Non tiens pourquoi attendre, on est en décembre:

    Amrith, s’il te plaît, va te faire enculer.

    J’espère que tu auras juté en lisant ça.

  5. « N°1 sur MyAnimeList avec son joli 9 de moyenne »
    OMG il a dépassé Ginga Eiyû Densetsu pendant que j’avais le dos tourné.
    Zut, et moi qui voulait découvrir la meilleure série d’animation de tous les temps, je me rends compte que je l’ai déjà vue. :-/

  6. @Amrith :
    Si seulement ! Mais ils vont nous faire K-On! 2 en 2012 tu vas voir !
    Sinon, comme tu as l’air de le remarquer, ici ce n’est pas le coin « fandom evangelion » dont tu as l’air de faire partie, désolé pour toi…

    Sinon Amo, tu as l’air d’avoir raté les meilleures séries de 2009, mais c’est pas grave ~

  7. Ouais, qu’est ce que tu attends pour te mater les Kara no Kyoukai (surtout que tu as passé les plus « indigestes ») ? Va y mec, fonce, et mange toi le bras en attendant qu’on nous sorte le 7eme qui à l’air de poutrer d’une violence rare.

    Et pour Clannad, le problème c’est pas que c’est vide, l’anime est vraiment très bien foutu et on passe un bon moment. Le problème c’est qu’il n’est pas d’un immense intérêt (et Dieu sait à quel point j’ai horreur de ce mot) qui ferait que je le conseillerai jamais à quelqu’un (sauf si il recherche un anime peinard avec le cerveau en mode off) contrairement à l’AS qui poutre quand même relativement bien (de l’ep 1 à la fin de l’arc de Mei et de l’ep 9 à 21 en sachant que l’ep 22 et 24 n’existe pas)… ET PUTAIN OUI, ÇA MANQUE DE KYOU !

  8. @MrK : L’avantage quand tu tâches ton propre froc c’est que tu gardes ta crasse avec toi plutôt que de la faire partager au plus grand nombre. A l’opposé, tes âneries du genre « NGE est au niveau de la téléréalité de Secret Story » ont clairement démontré l’étendue de ta générosité.

    S’agissant du coup de nerf de Amo, prévisible venant de celui qui soutenait il n’y a pas si longtemps que le seul intérêt de NGE reposait dans ses H doujin, il se passe de commentaires. De Okada à Azuma, tous les spécialistes de la culture otaku qui nous servent de socle dissertent encore quotidiennement sur l’anime le plus important du genre depuis 1979. Ca t’énerve mais c’est un fait, on ne traite pas de NGE comme on fait des papouilles vides à Clannad. Maintenant libre à chacun de mettre sa tête dans le sable franco-français en attendant que ça passe, tant qu’on entend pas remonter des non-sens comme « J’en ai déjà beaucoup parlé ».

  9. Ce n’est pas un coup de nerf: c’est juste quelque chose pour te dire que tu n’es VRAIMENT PLUS le bienvenu ici. Donc va te faire enculer, comme j’ai dit, et ne fous plus les pieds ici, n’ose même plus penser me lire, n’ose même plus penser écrire ici, n’ose même plus me juger parce que tu ne peux pas te le permettre. Oui j’ai « beaucoup écrit sur Evangelion »: j’ai fait un gros article dessus, je sais que je ne suis rien par rapport à toi sur ce sujet et j’en ai rien à foutre, va te faire enculer.

    Et pour que les choses soit bien claires, puisque tu es assez tétu pour encore poster ici malgré mon « coup de nerf » (alors que je t’envoie juste te faire enculer, ce qui est assez normal dans la vie de tous les jours quand on croise des péteux qui veulent t’apprendre la vie presque quotidiennement pendant neuf mois), je supprimerais dorénavant TOUTES tes interventions. Jusqu’a ce que tu en aie marre de taper des pavés pour les voir supprimer dans la demi-journée qui suit. C’est honteux, contraire à mes principes ? J’en ai conscience mais là j’en ai rien à battre, va te faire enculer.

    PS: Je l’ai dit 4 fois, j’espère que tu as bien compris le message. Je sais que t’es pas forcément doué pour voir les évidences à cause de tes oeillères tout ça donc là j’ai vraiment essayé de m’adapter.

  10. OBJECTION!!! (faut que j’arrête de sortir ça dès je suis pas d’accord :D) Comment peux tu dire que Kanon est ennuyeux? C’est du tranche de vie féérique après tout donc normal que le rythme soit lent :-).

    Excellent choix pour l’image de Noriko ;-).

    Ah toi aussi t’apprécies Railgun au moins. Fatiguant d’entendre des individus dire que c’est de la daube par rapport au manga. Mais je veux voir les autres level 5 n’empêche. Sinon Index reste plus prenant et sanglant ^^.

    Bon mes bilans 2009 sont prévus pour le mois prochain et ça sera encore bien long à vu de nez.

  11. @Inuki : C’est fatiguant toutes les comparaisons en général, même VN vs anime ! y a 2 oeuvres différentes, si on veut se gâcher le plaisir d’une en la comparant à l’autre, tant pis, on a tout à perdre et rien à gagner en faisant cela !
    Après, il est possible que le manga soit bien et l’anime pas terrible sans comparer ^^

  12. Amrith est « LE » personnage français du fandom NGE. Il a beaucoup sévit sur le forum d’evalegend d’ailleurs. C’est un vrai de vrai, un dur, un expert en la matière.
    Et il n’a pas tout à fait tort sur le fait que tu sois passé « assez » rapidement sur cette série. Bon, après tout, ça fait quelques années que NGE provoque le débat, et y’aura toujours les pour ou contre. Il te reproche peut être (avec un poil de cynisme et de violence) le fait que tu ne maîtrises pas assez le sujet pour en donner un avis « utile » sur ce blog qui devient, mine de rien, une réference (sisi !).
    Après, tu le prends comme çà, c’est ton choix, c’est juste dommage d’être entré dans son jeu.

    • Houuu ! je joue mes fesses sur ce coup là*

    « Six OAV de 25mn »
    Ca ressemble beaucoup à six épisodes çà : d’un point de vue durée en tout cas.

  13. Bon, ça me fait une liste d’anime à découvrir pendant les vacances de Noel. J’ai déjà fini Maria+Holic, je passe à K-on, potentiel yuri oblige.

  14. Tiens l’arc de Yukine il m’a tellement marqué que je n’en ai aucun souvenir.
    Le problème que j’ai eu avec les 2 Clannad, ce sont les fins de chaque saison qui m’ont déçue alors que ça partait bien (les arcs de Fuko, Kotomi et Misae sont des réussites à mon goût).

    J’ai regardé Kara no Kyoukai 2 dans la journée, j’ai tous les épisodes qui trainent depuis un bail mais le problème c’est surtout le format, j’ai de plus en plus de mal avec les films :/

  15. @kPt3® : non, ce qui a dégouté Amrith, c’est qu’Amo a maté Evangelion comme on mate K-on. Regarder vite fait, se branler pendant un passage moe, puis totalement oublié ce qui s’est passé pendant la série sans regarder l’ensemble du tableau. De ne réduire Evangelion qu’à une simple bouffe de fast food, alors que c’est du foie gras.

  16. Bon j’interviens un peu là parce que vous faites chier (je dis « vous » hein, vous me comprenez tout ça), ça me permettra en plus d’en rajouter à mon casier judiciaire auprès des gros cons en argumentant ma pensée et mon dégout, et puis j’ai pas envie de gacher un billet sur la thématique:

    Dites les gars, c’est pas parce que j’ai fait exprès de vous provoquer en mettant K-On! et Evangelion dans la même phrase que faut tomber dans le piège comme le premier bênet venu hein. Où alors vous débranchez votre cerveau dès qu’on parle d’Eva (« oh mon dieu il la mis K-On! et Eva dans la même phrase ! Bûcher ! ») et du coup ça fait que vous êtes rien de plus que des fans attardés à mettre dans le même panier que les autres.

    Mais c’est très bien hein: dégoutez le monde entier de parler et de voir Evangelion, comme ça vous pourrez rester entre vous à détenir la vérité ultime dans votre coin. C’est très très bien. Restez entre vous à vous sucer la queue surtout hein. On voudrait vraiment pas déranger votre manège hein.

    (je m’adresse pas forcément qu’a Rukawa là. Même si au secours quand même ~~. J’en ai marre de cette ambiance d’opposition éternelle, de si tu es pas avec nous tu es contre nous, de cette ambiance agressive, hautaine, méprisante, fermée. J’en ai juste ras le cul. De ce mot « troll » qu’on sort toutes les 2s, de ce second degré dont personne ne sait au final se servir. Je suis lââââs ~~.)

  17. ah non, moi je n’ai donné que l’impression que j’avais par rapport à ses messages à lui, je m’en fout complemement de K-on dans la même phrase que Evangelion. j’avoue n’avoir pas lu l’article original. On m’a juste pointé à 18:29:37 le commentaire #14. Du coup, j’ai voulu savoir pourquoi il faudrait qu’il se fasse sodomiser.
    Bref, je n’ai fais que traduire l’impression que j’avais de son ressentie. j’en ai rien à faire de cette croisade contre le moe.

    si j’avais voulu réellement jeter mon grain de sel à propos d’Evangelion, je dirai que tu n’as pas parlé d’Evangelion, t’es totalement passé à quelques lieux de la série, tu n’as que tartiner du descriptif dans ton article.
    « oh là ya gendo c’est un bad guy, ya aussi asuka bah c’est une pute; ah tu sais quoi ? la fin elle est zarbi »
    manquait plus que Rei est un clone, et on aurait eu la totale.
    mais bon, JMEF quoi, ce n’est en rien un problème pour moi. Prend le comme du mépris ou une attitude hautaine si tu veux.

    Et pis en effet faut arrêter d’utiliser le mot troll n’importe comment pour tout et n’importe quoi.

  18. @Amrith Zêta :

    De Okada à Azuma, tous les spécialistes de la culture otaku qui nous servent de socle dissertent encore quotidiennement sur l’anime le plus important du genre depuis 1979.

    Premier point : Azuma « disserte mal ». D’un point de vue théorique, il est mauvais.
    Deuxième point : A partir du premier point, on conclut facilement que les conclusions qu’il apporte sur eva sont extrêmement discutables. Les présupposés socio-philosophique sur lesquels s’appuient ses réflexions ne tiennent pas la route deux secondes.
    Troisième point : Tirer de là la conclusion selon laquelle eva est et doit restée important, c’est tout autant discutable.

  19. Bon…

    D’abord, désolé Amo, mais je crois que tu viens de faire une énorme connerie avec cet histoire de censure. Comme tu le soulignais ça va à l’encontre de ton discours. T’as les boules, je comprends, Amrith est franchement pénible, mais là tu tends à prouver une bonne vieille thématique d’anime sur le pouvoir qui avilit, toussa. Bref, je désapprouve fortement à mon petit niveau.

    Perso, je ne verrais pas d’un mauvais œil un retour sur tes pas. Je sais bien qu’il faut préserver sa e-fierté, que changer de positions c’est mal, toussa, mais c’est humain. Et vaut mieux reconnaitre avoir pété un mini câble plutôt que d’en péter un vrai.

    Bon après, tu fais comme tu veux, t’es le boss ici. Je n’aime juste pas du tout l’idée et aux dernières nouvelles toi non plus (je sais, je l’ai déjà dit, mais ça me semble important).

    Sinon Amrith, tu veux VRAIMENT nous convaincre ? Fais un article sur le sujet nous expliquant en quoi Eva est si profond, concrètement.

  20. il ne vous convaincra pas, vous ne savez pas utiliser google.
    en googlant ‘evangelion’ tu trouves facilement des écrits de lui.
    je dis pas que ce qu’il dit est juste -il a sa sale manie de penser que ce qu’il dit sur evangelion est canon et dit parfois des conneries-, mais il a écrit plusieurs kilometres de texte dessus bien avant que beaucoup ici ne savent ce qu’était un clavier.
    mais personne ne lira, çà dépasse la limite de 140 caractères.

    enfin bon, pas mal de troll comme ceux de gundam france ou manganimation.net sont enfouies sous l’érosion, mais ceux de evalegend sont encore là, où vous pouvez même avec chance retrouver votre idole. là, çà peut plus vous intéresser.
    et en plus vous pourrez comprendre la private joke suivante :
    http://www.raton-laveur.net/post/16

  21. Plus de 140 caractères ? Il y a des dessins au moins ?!

    Juste un détail tout de même : il faut quand même se rendre compte qu’à la base nombre d’entre nous ne sommes pas fan d’Eva. Perso le manga m’avait bouleversé. L’anime, pas du tout. Mais le côté mystère toussa, je ne suis que moyennement intéressé. Du coup, bizarrement je ne passe pas des heures à chercher à comprendre le truc.

    Ce que je veux dire c’est que si on me propose je lirai, même si ça dépasse la taille d’un SMS, mais que je ne vais surement pas me casser le cul pour comprendre les mystères, les mécanismes de narration, les constructions de personnage etc d’une série qui ne m’excite pas.

    Bon, il y aussi le fait que je n’ai vu QUE la série originale et que nombre d’écrits spoilent des trucs que je n’ai pas vu. Et s’il y a bien une chose que je déteste c’est me faire spoiler.

    Bref demander une attitude de fan hardcore à des gens qui ont juste apprécié, c’est débile. Mais je pense que j’irais tout de même lire tout ça quand j’aurais vu The End of Evangelion.

  22. La limite de 140 caractères est une référence à twitter. La plèbe préfère lire un truc en 1 ligne « ouais c génial pcq stro génial » pour être convaincus qu’un avis argumenté de 2 pages qui en ferait un mouton aussi.
    j’ai du mal à voir comment le manga très maladroit de Sadamoto a pu te bouleverser plus que l’anime car çà a la même storyline que la version originale en rajoutant quelques maladresse (rédondance quand tu nous tiens).
    T’es paradoxal quand même, tu dis que le mystère t’es pas intéressé par, alors qu’au vu des derniers épisodes, le mystère on s’en fout au final tel est un des messages que peut porter la série. Après tout, être chrétien au Japon c’est du cosplaie.
    En fait ya pas de mystère réellement, les « pourquoi Rei est une autiste », « d’où viennent les anges », « qui a tué Kaji », « Shinji est-il gay », « l’eva-01 c’est ta mère » ce sont juste des questions que ceux qui regardent la série, peuvent se poser légitimement, même s’il se sont fait chier devant. Endless 8 ou K-on en est la preuve « quand c’est qu’il se passe un truc » était une question qui a souvent dû se poser.
    Mais je comprend qu’à force de consommer les anime à la chaine, on fatigue, on s’ennuie, on ne lit même plus les sous titres et qu’on passe à côté de choses écrites en gros, bien qu’étant devant son écran. Et qu’au final, on oubliera pour mater un autre anime dans les instants suivant.

    Je dirai aujourd’hui les gens ne sont plus fan de rien, ils ne regardent pas des anime, ils consomment de l’anime. Parce qu’ils n’ont rien d’autre à faire de leurs journées.
    Je ne fais pas de prosélytisme, ce n’est pas à moi de lui faire aimer les anime, mais à force d’en bouffer ainsi peut-être qu’un jour, il s’attardera sur un anime qui lui fera aimer les anime, qui lui donnera envie de comprendre les anime, de regarder l’ensemble du tableau.
    je précise pour les 2 du fond, çà peut être n’importe quel anime/manga, que ce soit Naruto ou Paradise Kiss.

  23. Après Rukawa, quand bien même la majorité est plus consommatrice qu’amatrice, elle choisit l’animation jap et pas autre chose donc je vois pas en quoi elle est moins fan que toi qui va chercher des réponses…
    C’est ça qui m’énerve le plus dans ce type de raisonnement, j’ai l’impression qu’il y a un jugement de valeur: sérieux, te dire que certains aiment juste passer un moment devant un animé X, ça te suffit pas déjà pour te dire qu’ils sont fans?
    C’est comme pour la musique: Il se trouve que certains se contentent uniquement des tubes façon MTV renouvelés tous les 2 mois environ (tubes qui n’en seraient pas si ces gens apprenaient ce qu’est un album :x) et d’autres vont, à l’aide d’un artiste qui leur a plu, s’intéresser à son label et les autres auteurs y étant regroupés. Ben toi Rukawa (et d’autres) vous êtes plus du 2eme genre et c’est très bien pour vous, mais pitié arrêtez de cracher sur la 1ère catégorie. Déjà, elle AIME ça quoi bordel, même si elle ne cherche pas à s’approprier le sujet

  24. Et blague à part:
    J’ai pas accroché plus que ça à K-On, abandonné au bout de 4 épisodes, je garderai l’ending en mémoire surtout alors que j’adore Eva et positionne cet animé dans mon top 10…

  25. Pareil que Ruk’ pour le coup, comment peut-on être « bouleversé » (terme assez lourd) par le manga d’Evangelion alors que c’est l’anime avec des trucs purgés (au revoir Iruel et Leliel, pourtant 2 des anges les plus intéressants), des persos moins subtils et des changements parfois assez difficile à légitimer (Kaworu, Gendô…). C’est juste la même chose en moins bien. Le seul passage où le manga brille vraiment est le flashback de Kaji.

    MimS > Faut aussi qu’ils percutent que quand tu regardes des animes juste pour remplir ton MAL (ce site mérite vraiment l’acronyme qui lui sert de nom) ben t’es pas forcément un otaku l33t. Je clame pas la supériorité des vieux cons sur les jeunes merdeux, mais mon expérience empirique et subjective prouve que ces derniers sont ‘achement moins ouverts à la découverte et au partage, trop occupés à suivre le troupeau.

  26. Sauf qu’ils sont tous loin de se prétendre « otaku l33t ». Mais continuez à rester dans un esprit d’opposition et à vous imposer des préjugés, ça fera avancer les choses.

    (là normalement je rajoute un « Putain de merde vous faites chier pas un pour rattraper l’autre » mais là pfff non pas envie.)

  27. Hum…
    Tu sais Tetho, pas que j’ai envie de raconter ma vie mais quand j’ai commencé à matter des animés, j’avais facilement un rythme de un par jour (grandes vacances FTW!), le niveau moyen de ce que je regardais était pas dantesque, je n’avais aucune idée de quel réalisateur, quel studio étaient à l’origine de l’animé. Porter une attention à l’OST était de l’ordre de l’inconcevable (bon sauf ce putain de morceau au piano dans Suzuka, ouais j’aime cet animé! -surtout le manga en fait) et pourtant, j’ai pas le sentiment d’avoir été fermé.
    Au contraire, j’ai testé pas mal de trucs, j’ai comparé, j’ai compris que y’avait des animes « pré-fabriqués » notamment en découvrant certaines teams de fansub fr de kalitay (et ouais). Bon, au début, vu le « consommateur » que j’étais, tu dois imaginer le boulet sur le fofo (« ouais les couleurs dans les sous-titres c’est pratique », merde j’ai osé dire ça un jour, merci à ces gens qui m’ont ouvert les yeux).
    Enfin bref, peu importe, tout ça pour dire que c’est grâce à cette façon de fonctionner que mes goûts se sont forgés. Maintenant, je dois finir 5 animés en un an (et encore) et cracher sur le reste.

    Bilan: Je dis pas que tous les types font comme moi (de toute façon, rien ne m’assure que aujourd’hui, ma façon de fonctionner te convienne – en plus je fais des AMVs, han la honte quoi :p) mais à mon avis, ils sont moins cons que tu le penses. Tout consommateur qu’ils peuvent être, ils consommeront d’abord ce qu’ils considéreront bons (toi peut-être pas, mais bon les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas même si les miens sont les meilleurs).

    Après, sur un ton plus posé qu’Amo (mec que je kiffe soit dit en passant, mais là ça se voit qu’il a craqué du slip grâce à Zeta huhu), je vois pas pourquoi tu vas balancer qu’en plus, ils vont se prétendre otak ou quoi que ce soit…
    …Style être otak, y’a de quoi être fier, franchement dans la vie courante, j’préfère afficher autre chose que le fait que j’aime les animés x). Puis, plus sérieusement, c’est pas parce-que tu mattes énormément que ça t’empêche de prendre du recul sur ce que t’as vu.

    P.S: Bon j’ai ouvert ma gueule alors que je m’étais dit « ne l’ouvre pas, surtout pas », j’ai fait du 3615mylife en plus ====> afk suicide

  28. Ah, on vient de griller que j’étais assez loin d’être un accrocs aux réseaux sociaux en tout genre… (Donc Twitter c’est 140 caractères… eh ben…)

    Sinon, je préfère amplement le format manga au format anime. Question de rythme, surtout, mais aussi de dessin que je préfère marqué, griffé, personnel, plutôt que passé au mixeur nécessaire d’un anime. Ce qui fait que j’ai été extrêmement déçu par le dessin que l’anime (Eva) m’offrait. C’est déjà quelque chose de pas super facile à surpasser.

    Ensuite il y a Rei. Elle m’avait laissé un souvenir impérissable dans le manga. Alors que dans l’anime, surement pour la simple raison qu’il n’y avait pas la découverte et que le dessin ne la sublimait pas, je dois dire qu’elle ne pas spécialement intéressée. (Du coup, c’est plus Asuka qui me plait comme personnage dans l’anime).

    Et il y a une différence d’approche. Je suis allé vers le manga parce que j’avais vaguement entendu le nom. Autant dire que je n’ai pas été déçu. Par contre l’anime que j’ai découvert bien plus tard m’avait été vendu comme absolument exceptionnel surpassant le manga (qui était soit disant mauvais). Et ce n’est clairement pas le sentiment que j’ai eu une fois l’anime devant les yeux. Il a vieilli. Je me doute bien que pour des personnes l’ayant connu à la grande époque ça doit moins jouer. Mais quand on a vu Samourai Champloo, sérieusement Evangelion fait dépassé. (J’aurais pu citer FlCl aussi)

    Alors que le temps est plus sympa avec les manga et j’adore Sadamoto.

    Donc oui, j’ai été bouleversé, vraiment, par ma lecture d’Evangelion (et le mot n’est pas trop fort dans mon cas, je l’assure) alors que déçu par l’anime. Concours de circonstance, mais comme je fonctionne principalement à l’affectif malgré des tentatives de mettre tout ça à plat, c’est irréversible. Enfin, jusqu’à ce que je relise le manga.

    Ps: Il y a au moins deux choses que je préfère dans le manga. Attention Spoiler : Shinji qui met une droite à son père et la mort de Toji. Ah oui, et on est pas obligé de supporter la pitoyable tentative de la seiyu d’Asuka de parler allemand… ^^’ (Ça détruit la crédibilité, ce genre de truc…)

    PPs : Je ne suis pas du tout un gros bouffeur d’anime. Le peu que j’ai vu, c’est ce que je possède en Dvd et il n’y a pas vraiment homogénéité. Cowboy Beebop y côtoie Elfen Lied et Gurren Lagann y cotoie Lain… Du coup ça me les casse un peu quand je vois des gens se fritter alors que j’ai des affinités avec les deux camps…

    Tehto => Ouais, mais c’est légèrement le propre de la jeunesse. Laissons les moutonner si ça les amuse, soit il changeront de voie, soit ils s’abrutiront devant des jeux à la con sur TF1. Comme les vieux de maintenant.

    A propos de la consommation à rythme industriel. Je pense que le net en est une des raisons, je ne parle pas de l’aspect pratique évident, mais plus d’une sorte de compétition dans la « culture » otake qui n’a pu vraiment prendre son aspect actuel que grâce au net et à la formation de communautés facilement en contact. D’où la course à celui qui aura vu le plus de truc insignifiants, inconnus. C’est humain.

  29. Amo & MimS > Heureusement que j’ai précisé que je ne clamais pas la supériorité des vieux cons sur les jeunes merdeux, hein… Tendez l’oreille en convention, on entends souvent des trucs à faire dresser les cheveux sur la tête, et ouais pour certains (plus nombreux que vous l’imaginez) y a une « otaku pride » qui consiste à se sentir supérieur parce que on est trop underground à mater des dessin animés japonais. On retrouve ça a une autre échelle dans la communauté elle même avec les concours de langdeputage sur Naruto/Death Note/wahtever. Forcément quand, en ligne ou ne conv’, t’échanges avec un type que tu ne connais ni d’Adam ni d’Eve tranquillement, et qu’au détour d’une suggestion on te réplique « Mais c’est vieux ça, c’est moche/nul/chiant », ouais ça me fait dire que la logique d’opposition est plus chez les jeunes merdeux que les vieux cons. Ensuite y a des cas désespérés (et désespérants) partout, c’est sûr.
    Je dis pas qu’il faut en revenir à l’époque des VHS Dybex à 120€, même si au moins on savourait notre anime dûment acquis. Mais quand on enchaine des séries de 25eps en 2-3 jours comme une norme, je me demande ce qu’il en reste une fois que tout à décanté.

    Putois > Eva c’est quand même une série qui a passé son temps à courir après le moindre yen économisable. Ses problèmes de budget sont mythiques, et malgré ça elle offre de très beaux moments d’animation lors de ses combats. (la comparaison avec FLCL est irrecevable, TV contre OVA c’est pas égal comme combat) Et au delà de l’animation purement technique, la mise en scène est juste incroyable. Anno fait passée énormément avec trois fois rien. Deux regards échangés, un plan sur un décors ou un témoin peuvent en dire beaucoup (je pense notamment à quand Shinji croise son père à la sortie de l’hosto).
    Par contre jette un coup d’œil à The End of Evangelion. Si tu trouves ça vieillit et dépassé, y a plus grand chose à faire. Teste aussi les nouveaux films, c’est juste sublime et Rei y brille.
    Sinon pas envie de débattre en long en large et en travers du manga vs la série, mais y a quand même un truc clair : le manga est blindé d’incohérences et de contradictions du au fait que Sadamoto a jamais cherché à vraiment s’approprier le récit (il part dans un truc à sa sauce avant de revenir vers une adaptation texto de la série, puis ré-imagine un autre passage, revient au script original… forcément ça laisse des trace un comportement comme ça) là où l’anime est au pire très vague sur certains concepts (notamment tout ce qui touche à Adam/Lilith).

  30. vous avez enervé Tetho, il a fait un triple post 🙁

    @MimS : « chercher des réponses », mouais tu sais, en tant qu’humain, j’aime bien parler de l’anime que je viens de mater, idem pour le film que je viens d’aller voir au ciné. çà aussi çà fait parti de « chercher des réponses », la simple discussion, le débat.
    avec cette phrase « elle choisit l’animation jap et pas autre chose » donc c’est génial, tu montres bien un certain dédain de la chose, ç’aurait pu être du gothisme ou du foot en effet. Oui, c’est totalement interchangeable. Mais cette phrase montre bien que c’est juste pour passer le temps.
    Et tu appelles donc çà être fan ?
    Là avec la consommation en masse, il n’y a même plus d’échange au jour le jour. Bien sûr le gars qui aura maté ses 26 épisodes pourra toujours faire une review a posteriori, mais un dialogue enflammé sur l’épisode 14 de Mai-HiME, çà vaut bien mieux qu’un texte sur l’ensemble de la série 30 ans après la guerre en disant que la série est nulle au final.
    Mais ce qu’il oubliera c’est qu’à l’épisode 14 qu’on atteint le pic de consommation, et qu’avant d’avoir eu une fin merdique, la série était vraiment passionnante dans sa seconde partie, jusqu’à l’épisode 24.

    les AMV, je trouve çà vraiment bien, c’est plus respectable qu’être coplayeur, même si dans cette communauté ya beaucoup de péteux (mais moins que dans le cosplaie)

    @Tetho : parce que c’est qu’un gosse.
    lui aussi a sa fierté, il ne veut pas que le vieux con lui dise de faire ceci ou cela « j’ai maté La mélancholie de Aroui Souzoumilla moi, je suis un otaku moi, toi t’es qui ? Pourquoi tu me parle de Touch ? faut être stupide pour apprécier ce truc. »

    @Pépé : je préfère aussi lire un manga que maté des anime. Mais pour le dessin, je trouve que c’est un faux argument. La preuve avec St Seiya la version manga et la version OVA avec les Golden Saint devant le mur des lamentation. Même la version fan made par Jérôme Alquié faisait plus pleurer que cette pathétique adaptation en OVA.
    Et comme le dit Tetho, Evangelion est énormement basé sur des non dit. La fameuse scène de l’ascenseur avec toute cette tension. Une minute de plan fixe avec Asuka et Rei. C’est une des scènes qui a marqué le publique.
    Encore un plan fixe, la scène où l’Eva-01 choppe Kaworu, scène inspiré de Tom & Jerry, avec une intensité incroyable. C’est ce passage qui fait de Kaworu un perso mythique malgré un seul épisode d’antenne.
    ce sont des ambiances que le manga ne peut te faire ressentir.

    Sinon ouais OVA/TV pas le même budget, FLCL a eu le fric d’une série de 13 épisodes pour en faire 6. Et surtout elle avait Imaishi à sa réalisation, une bête de travaille, un gars qui n’a fait que 5 épisodes en tant qu’intervalliste avant qu’on ne lui demande faire du genga dans la même série qui n’a pourtant que 26 épisode : Evangelion.

  31. @Tetho : Non c’est vrai, après tout tu n’utilises pas du tout des termes qui font tout pour prouver une certaine inferiorité de la « classe » que tu nous dépeint. C’est vrai que traiter de mouton, c’est pas du tout, mais alors pas du tout une insinuation de la « supériorité » d’un camp, et donc de l’opposition bien manichéenne entre les « bons mateurs d’anime » dans ton genre et les « mauvais » comme une classe indéfinie que tu présentes comme existante alors que si j’en lis tes descriptions, j’en ai jamais croisé un.  J’ai pas parlé de vieux cons ou de jeunes merdeux pour autant. Mais encore une fois il y’a du « oh ils matent pas les animes comme moi, ils ont rien compris à la vie. »

    Mais putain les mecs sérieusement, touchez à votre cul quoi, quand je lis des merdes comme ça:

    « Mais ce qu’il oubliera c’est qu’à l’épisode 14 qu’on atteint le pic de consommation, et qu’avant d’avoir eu une fin merdique, la série était vraiment passionnante dans sa seconde partie, jusqu’à l’épisode 24. »

    C’est vraiment que vous pas beaucoup d’estime pour quiconque quoi. J’imagine que le brave Rukawa s’inspire d’un fait réel, mais de là à le généraliser considérablement, il y’a un fossé. Venez sur le channel de thalie les mecs, et vous verrez si on discute comme monsieur fumoffu le dit.

    Mais bon, si vous voulez vous avez le droit d’encore continuer à chouiner vos mères, à répéter encore une fois que mater 26 épisodes en 2 jours c’est très très très très mal, mais bon on a fait un peu le tour non ? Mais non, je préfère cloturer sur une excellente phrase de Rukawa, décidément bien en verve pour m’offusquer:

    « Oui, c’est totalement interchangeable. Mais cette phrase montre bien que c’est juste pour passer le temps.
    Et tu appelles donc çà être fan ? »

    L’animation, tu l’aimes a 200% où tu la quittes.
    Là normalement je te traites de plein de mots mignons, mais ça serait trop d’honneur pour ta poire. Mais c’est cool de tels propos, ça me conforte que les mauvais mateurs d’animes, bah eux au moins, ils sont pas aussi pédants. A quoi ça sert de discuter « anime » a l’épisode prêt si c’est avec des mecs qui pondent des merdes pareilles ? Je préfère mes mecs médiocres quoi.

  32. L’épisode 19 de Shuffle était énorme, je me souviens que ma soeur (encore un petit bébé à l’époque) tapait sa crise à minuit alors que j’étais devant mon écran en train de découvrir la vraie Kaede.
    Priceless cet épisode, cette casserole vide, ce cutter lancé, ces révélations et ce pétage de câble, c’était dantesque.
    Bon j’irai pas jusqu’à dire que shuffle est un animé génial mais juste pour cet épisode, j’regrette pas de l’avoir matté…
    …en 2 jours au milieu de plein d’autres animés qui eux ont pas su retenir un quelconque intérêt chez moi (y’avait Mai Hime dans le tas d’ailleurs, déjà que je trouvais ça pas génial, mais alors quand enfin la série décolle, bien tard soit dit en passant, faut que la fin soit merdique, je hais cet animé, je le hais).

    Je n’ai vu Shuffle qu’une fois…

    Un animé, s’il est bon (au moins par intermittence), peu importe le temps que tu passeras dessus, les moments forts tu les retiens.
    Après vouloir parlé de la critique de la race humaine ou des moeurs dans telle culture dans un animé x y ou z ou encore la référence à tel oeuvre à tel épisode, j’pense que ça ne fait pas parti du plaisir de spectateur mais du plaisir de fan de L’animé concerné (avec un L majuscule j’insiste).

    Franchement, y’a des animés que j’ai pas mal bien aimé globalement, genre La loi d’Ueki (et je le préfère même à One Piece, oui j’assume mes goûts totalement illogiques) mais qui va se faire chier à aller dire que dans ce shonen, on peut trouver une métaphore magnifique de nombreuses valeurs, comme l’amitié, le courage et j’en passe.
    Bon pour éviter de tomber dans la caricature, je peux dire que par contre, le manga de Hikaru no Go dont je suis fan, personnellement, toute personne qui me dit « la fin est naze », je lui réplique « c’est que tu n’as rien compris au manga »…

    En plus pour le cas des références, parfois t’en découvres (genre celle sur Eva et Tom et Jerry, les diverses inspirations dans TTGL), elles t’apprennent rien car tu connais rien de l’oeuvre de base personnellement…

    P.S: Han, genre les AMV-Makers (avec l’accent ricain) sont parfois péteux, j’vais porter plainte pour diffamation : o

  33. toi aussi t’es enervé Amo tu oublies des mots 🙁

    non, ma phrase sur laquelle tu conclues c’est que, d’après ce que je lis, pour lui ce qui compte ce sont les statistiques, ‘augmenter le nombre’ de ceux qui matent des anime. En gros, on s’en fout au final s’il appreciera la chose, tant qu’il le mate. Pour augmenter sa liste MAL.
    Oui, je trouve que c’est une sale mentalité, plus que des goûts et des couleurs que toi tu opposes. Il n’a jamais été question de goûts et de couleurs depuis le début. Toi tu t’es obsédé sur çà depuis le début, alors qu’il n’en a jamais été réellement question, excepté la parenthese Manga VS anime d’Evangelion lancé par PP. On parle de mentalité imbue, de manque de recul, de non-prise de conscience. C’est pas Evangelion > K-on que j’oppose, c’est bien le lemming > jereflechieparmoimême où je ne suis pas d’accord.
    c’est comme chez cdt où tu disais un truc du genre que tu attendais que quelqu’un blog sur un oldie pour que tu t’y intéresses, que balancer un nom ne suffisait pas. pourquoi attendre alors que t’as google et que d’autres personne que des bloggeurs s’en sont chargé ?
    de quoi as-tu peur ? Tu as le risque de perdre ton temps oui, mais çà change quoi que tu perdes ton temps devant une bouse des 2000’s comme Kanon et entre un anime pas exceptionnel des 80’s comme Dirty Pair ? Juste parce que c’est pas moe ? A part çà, tu n’as rien à perdre à tester par toi même.
    je veux bien t’aider, je vais d’abord te dire qu’il existe autre chose que des blogs.
    des sites comme Cyber Namida ou Animint sont de véritables mine de diamant. Même si aujourd’hui 15 ans après, on découvre que Naoki a dit quelques conneries, çà reste très cultivant.
    Les anciens Animeland était bien meilleurs que ceux d’aujourd’hui si t’as la possibilité t’en lire, ne te gène pas. Tout simplement parce qu’on nous parlait d’anime/manga inédit et que le digifansub n’existait pas, alors aujourd’hui qu’est-ce qui est inédit, à part ces mêmes oldies qui n’intéressent personne ? J’ai fais ma culture avec Animeland, à 16 ans, je me suis fais spoiler Gunbuster, Tiger Mask, Ashita no Joe, kimengumi et d’autres ainsi, pourtant je n’ai aucun regret.

    Et ensuite, tu te démerdes. Tu cherches par toi même comme un grand.
    Mais peut être que çà ne t’interesse pas de découvrir et que tu préfères cette situation d’opportuniste que je critique. Mais après faut pas pleurer quand on vous traite de mouton, ce ne serait pas très logique.

    Le fait réel qui m’inspire est surtout Bourdieu à propos de Ségolène qui disait qu’elle n’est pas de gauche, elle est « à gauche » simplement parce que c’était hype à l’époque.
    Là tu peux adapter la même chose pour certains ‘fans d’anime’ ici ou là.
    Après c’est sûr tu ne réagirais pas comme un blasé ci-dessus si tu ne te sentais pas quelque peu visé, même inconsciemment. Mais çà c’est pas grave si l’anime fan s’en fout de tout cela comme je disais plus haut. Moi j’expose surtout une observation. Mais j’avoue que çà me fait grave marrer que certains se prennent des otaku parce qu’ils ont vu raki suta. Et comme je l’ai dis plus haut, ce n’est pas à moi de les changer. Ils s’en rendront compte tout seul à un moment.
    Justement, ton « L’animation, tu l’aimes a 200% où tu la quittes » n’est pas une connerie. Je connais pas mal de personne qui trainaient sur IRC au début des 2000’s, ont disparu dun coup sans vraiment laisser de trace, réapparaissant quelques années plus tard dans un moment de nostalgie. On découvre alors qu’ils ont eu une vie, sont mariés ou en couple et ne matent pratiquement plus d’anime. Et je dis que c’est très bien qu’ils n’étaient pas d’immense fan d’anime vu leur avancé dans la vie. Raton prendra un enorme coup de vieux/poignard le jour où tu te marieras avec une fille qui tiendra elle aussi un blog sur blogchan et que vous lui avouerez « c’est grâce à toi ».
    Eux aussi ont peut être maté des anime à cause d’un hype ou d’autres raisons. Je connais même un gars qui avait commencé Evangelion après avoir trouvée une image sur le net d’une image un peu dénudé de Rei Ayanami. Il la dessinait en classe jusqu’à un de ses camarades lui dise « ah mais c’est Evangelion çà, c’est diffusé en ce moment sur Mangas ».
    Bref, ce n’est pas sale.

    tu as insulté Amrith çà veut donc dire que tu le portes plus en estime que moi, zut, j’ai mal à l’égo 🙁

    Mims : la fin de HikaGo n’est pas naze, elle est faite pour éviter un incident diplomatique. Mais fallait le savoir. Enculé de coréens.
    pour Evangelion et Tom et Jerry, c’est une connerie heing.
    quoique

  34. Ru… Rukawa. Pourquoi nous disputons nous ainsi ? Alors que nous devrions nous tenir la main, marcher droit vers l’océan, et propager notre amour du travail bien fait partout sur la planète bleue ? Peut-être est-ce que parce que sur ce fil de commentaires j’ai mes règles ?

    « Tu cherches par toi même comme un grand. »

    Ah mais non, j’ai autre chose à faire aussi. Du genre surfer sur tvtropes, jouer à la démo de Bayonetta ou bien encore préparer un gateau pour l’anniversaire de ma maman (car j’aime ma maman.) Le problème d’une telle solution (« chercher tout seul ») c’est que sur Internet c’est dur de savoir où commencer et que moi-même je ne suis pas un féru de me lancer dans l’inconnu. C’est tout de même plus agréable de tomber sur un article dédié pour savoir si le truc en question vaut le coup ou pas, ce qu’on peut y trouver, si mes interêts risquent d’être rassasier, tout ça.

    Je ne trouve en outre pas très amusant de traiter de « moutonnisme » le fait que soi-disant si on a commencé une série, c’est parce qu’on a attendu qu’un blog nous en parle ou nous dise qu’on peut le mater. Parce que le libre-arbitre reste tout de même très important dans la décision. Dans mon post sur cdt, c’était surtout une réponse à ceux qui proclamaient que les gens de la Blogchan – et les lecteurs du coup – en avait rien à secouer des oldies alors que non, et c’était vraiment un encouragement à ceux experts dans cette époque là d’afficher fièrement leurs couleurs. Et effectivement j’ai demandé quelques noms parce que je suis curieux, mais pas suicidaire. Bref « mouton » c’est trèèès exagéré quoi, c’est juste que j’ai suivi le bon conseil de quelques personnes, que j’aurais pu envoyer se faire voir au final. Si j’ai maté Gunbuster ou que je m’apprête à mater Gundam, c’est plus parce que je le veux vraiment que parce qu’on m’a cité ces animes là en priorité ou que Tetho il fait peur quand il me parle en pv sur IRC et m’a menacé physiquement.

    De toute manière ce n’est pas comme si Gunbuster et Gundam avaient un certain prestige qui de toute manière m’y aurait amené d’une manière ou d’une autre: ça m’a juste foutu un pied au cul et encouragé à m’y mettre. Mais eh pourquoi je me justifie au fait.

    De toute manière, je continue a être offusqué (parfaitement, offusqué) par l’usage de mots tels que « moutonnisme ». C’est très surfait quoi, on est tous le mouton de quelqu’un, donc c’est pas très pertinent et à part essayer de se démarquer de la masse – tu y arrives déjà très bien avec ton super gravatar -, c’est toujours de trop. Donc moi quand je suis offusqué, tu vois, je saigne du vagin. Et quand je saigne du vagin bah voilà. Hein. Zut. Crotte.

    Puis de toute façon jfais ce que je veux, j’ai commencé à mater des animes qu’il y’a trois ans, ma vraie passion c’est le jeu vidéo. Prwt.

  35. @Rukawa : « Encore un plan fixe, la scène où l’Eva-01 choppe Kaworu, scène inspiré de Tom & Jerry »
    Tu viens de me bousiller cette scène à tout jamais. Ca va être dur de ne pas rire lors du visionnage du 3.0 si la scène est conservéee…

    Quant à la discussion actuelle, je n’ai pas grand chose à apporter vu que je ne discute pas avec les fans d’animes : ce sont tous des fous, et il n’y a pas de bon ou de mauvais fou.

  36. @pen2 : « Quant à la discussion actuelle, je n’ai pas grand chose à apporter vu que je ne discute pas avec les fans d’animes : ce sont tous des fous, et il n’y a pas de bon ou de mauvais fou. »
    Bien dit : tout le monde est un fou en puissance, on le devient quand les autres s’en rendent compte.

    @Amo : tu fais des gâteaux à ta maman ? Si c’est des Spaces Cakes, c’est pas forcément une preuve d’amour…
    « L’animation, tu l’aimes a 200% où tu la quittes. » : excellent ! Pas du tout « manichéen » en plus… 🙂

    @Mims : « mais qui va se faire chier à aller dire que dans ce shonen, on peut trouver une métaphore magnifique de nombreuses valeurs, comme l’amitié, le courage et j’en passe. »
    Les mecs qui ont un brin de culture et qui respectent ainsi d’une certaine manière le travail réalisé par les équipes. Sisi.

  37. le truc qui me fait rire c’est que la beaucoup de gaçons critiquent les shojo manga sans connaitre mais des qui y a une adaptation en anime ou en drama ils regardent et trouvent ça bien ! enfin je regrette que les adaptations de shojo soit si courte par rapport au shonen alors que le manga continu et il y a souvant que 5 volumes adaptés en anime alors qui en à au moins une 20taine! depuis les annees 2000 le shojo est complètement mi de côté au profi du shonen dans le monde anime est c’est tres injuste il n y a jamais la suite la serie est coupée au milieu de l’histoire alors que naruto et companie on plus de milles episode c’est vraiment pas tres juste vu en plus l’interet mediocre de ces shonens -_-! je me demande pourquoi les japonais mettent comme ça le shojo de côte alors que dans les annees 80 et 90 il y a eu enormement d adaptation jusqu’a la fin du manga et pas juste 20 minable petits episodes….à quant une suite à fruit basket, oran host club…dont le manga à plus de 23 volume pour l un et 15 pour l autre ou un hanime d hana kimi par exemple!

N'hésitez pas à commenter l'article~