AMV Hell, héroïsme vidéo !

AMV Hell, héroïsme vidéo !

Youpi tralala tsointsoin ! Comment c’est sexy !

J’avais évoque très très très rapidement les AMV Hell mi août dernier dans un article parlant des Umineko Hell qui reprenait plus où moins le même principe, mais uniquement avec Umineko. A l’époque je n’avais pas encore vu le quatrième volet des AMV Hell et c’était bien dommage, car alors je n’aurais jamais écrit cet article sur Umineko Hell et j’en aurais fait un uniquement dédié à l’AMV Hell 4, à pourquoi je l’aime, à pourquoi je passe toutes mes nuits avec lui, à le caliner entre mes bras, le tout accompagné de mots qui auraient pu tout à fait remettre en cause mon inclinaison sexuelle aux yeux de tous et toutes. MAIS. Je ne l’ai pas fait car j’étais à l’époque faible et immature. Ou les trois d’un coup. Et là j’écris n’importe quoi pour augmenter le nombre de caractères dans cet article et être remarqué par un grand magazine pour mes talents de remplissage, donc passons à l’essentiel.

HAHA ! CA LE FAIT HEIN ?

L’AMV Hell est donc une série de sept vidéos de durée variable, allant de cinq minutes pour les prototypes à ‘une heure vingt-cinq » pour les trucs les plus avancés et qui part d’un concept très proche du Zapping de canal plus… mais avec des AMV. Dit comme ça, ça peut paraître étrange, mais ça ne l’est plus quand la grande majorité des AMV présentés ne durent maximum que… trente secondes. L’idée de l’AMV Hell c’est ça: au lieu d’exploiter en longueur un gag sur la durée de toute une AMV comme pourrait le faire n’importe quel AMV Maker, il est encore mieux de juste l’exploiter de manière courte mais intense ! Et mieux: pourquoi ne pas compiler tout ça pour donner un truc hypnotisant au possible, où les gags et les séquences de gloire s’enchaînent ainsi non stop, sans temps de respiration ? Et hop, du coup la sauce prend parfaitement, d’autant que l’histoire du projet est riche en rebondissements et que la qualité augmente gravement chaque année… Revenons un peu sur chaque AMV Hell, par conséquent !

AMV Hell

Né le 28 Mai 2004, le premier AMV Hell ne dure que 5mn30 et ne concentre les oeuvres que de deux AMVMakers, Zarxrax et SSGWNBTD, qui devient par la suite les maîtres de projets des AMV Hell suivants. Si il possède déjà de bonnes idées comme la « bande annonce » de l’AMV Hell 2 mixé sur la bande annonce de la Passion du Christ où bien « Candy Girl » mixé à du Azumanga Daioh, il possède comme principal défaut d’être ainsi bien trop court et de ne posséder qu’une vingtaine de petits extraits: pas vraiment le temps de se chauffer et de se faire « happer » par le truc d’autant qu’il n’y a pas vraiment d’éclair de génie particulier durant cet extrait, même si néanmoins on sent du bon boulot de fait autour de la technique et de la synchro image/son. Néanmoins, il laisse présager le meilleur vis à vis de ce concept…

AMV Hell 2: Son of AMV Hell

Là on commence à avoir peur !
Né le 28 Mai 2004, le second AMV Hell a été donc fait très logiquement en parallèle du premier dans un objectif très simple: les auteurs souhaitaient pouvoir diffuser le premier AMV Hell dans les conventions sans aucun problème donc ont préférés mettre les amv « à risque » (gore, hentai, grossièreté, tout ça) à part, et par conséquent dans cet « AMV Hell 2 », premier d’une longue série d’AMV Hell « à risque » même si franchement le plus « soft » de tous les « hardcores ». Il est même assez supérieur au premier AMV Hell avec quelques idées franchement savoureuses (la reprise de la scène finale d’une minute de l’épisode 24 d’Evangelion… mais en running gag tout le long de l’AMV, où ça se termine avec Kaoru chantant « Please Kill Me I Want To Die »… ) et un ensemble au final pas si « offensant » mais parfois pas forcément de l’humour le plus léger possible. Faire une saynëte comique avec Gen d’Hiroshima ? Pourquoi pas ! C’est possible ! Tant qu’on est dans l’humour noir, ça peut passer ! Et ça passe !

AMV Hell 3: The Moving Picture

Star Wars style !
Né le 23 Septembre 2005, le troisième AMV Hell se nomme donc très logiquement AMV Hell 3: The Moving Picture car il dure une heure dix, ce qui est suffisant pour l’appeler… le film ! C’est à partir de ce moment qu’AMV Hell deviendra vraiment le truc bouffeur de temps qu’il est. On y dénombre ainsi deux-cent cinquante sketchs, un générique de fin, un générique d’intro (qu’on zappe à chaque fois car il est très très mal fait), des runnings gags (avec Osaka entre autres), énormément d’animes représentés, une créativité de tous les instants et plein de petits sketchs franchement mémorables (le combo Titanic / End of Evangelion ! Une utilisation amusante de « It’s the End of the World As We Know It » ! Ken le Survivant + Another One Bites The Dust ! L’opening d’Evangelion en version viol de cerveau !), bref tous ces éléments qui en fait déjà quelque chose qui vaut vraiment le coup d’être maté. Même si il n’est pas exempt de défauts comme certains sketchs qui brisent vraiment le rythme (les deux sketchs « téléphoniques », le sketch sur le perso de Chobits qui présente un show tv) et sans doute un abus d’utilisation d’Azumanga Daioh mais ceci est une constante dans les AMV Hell, les mecs sont des fanboys… :p

AMV Hell 0

Lui aussi né le 23 Septembre 2005, l’AMV Hell 0 est la version « NSFW » de l’AMV Hell 3. Et NSFW n’est pas là pour rigoler: on commence à entrer dans du un peu glauque. Le tout reste parfois franchement hilarant et jamais de très bon gout mais certains sketchs utilisent du Princesse 69, du Family Debauchery (la scène de viol ! zoophile ! avec des chiens !), des trucs qui explosent dans tous les sens alors oui, il faut quand même un peu d’estomac et de coeur pour y jeter un oeil. Mais comme j’ai dit, c’est assez dommage car certains sketchs sont à mourir de rire. Ne me parlez plus de maïs, j’ai des visions assez folles du coup. Je l’ai maté cette nuit en compagnie du Concombre Masqué sur mumble et wow, voilà quoi. On a parfois halluciné, parfois fait « oooh putain non pourquoi avoir foutu le goatse autant sans prévenir », et au final on est parti sur un fou rire assez général qui a duré dix minutes non stop à voir les choses que le truc nous infligeait dans la face. C’est un peu là le début de la démence, j’imagine. Surtout que très gentiment, tous les trucs les plus gores, les plus dégueulasses et les plus scatophiles sont mises à la fin, sinon ça ne serait pas drôle !

AMV Hell: Championship Edition

Le titre... et les règles !
Né le 6 Juin 2006 (666 tout ça), l’AMV Hell CE est assez particulier puisqu’il est le résultat d’un concours qui forçait les participants à jouer avec certaines règles comme « utilisez tel anime » ou « utilisez telle chanson », et du coup la vidéo donne des trucs intéressants mais on a évidemment très vite des répétitions. Beaucoup. De. Répétitions. Un peu comme si on mettait Néant Vert dans un AMV Hell. Il ne dure que 23mn et vaut tout de même le coup d’être vu mais peine vraiment à rester en mémoire à cause du coté « artificiel » de la chose et de sa répétition relative…

AMV Hell 3: The Moving Picture : AMV Hell 4: The Last One

Titre à rallonge !
Sorti deux ans après l’AMV Hell 3 (le 21 Septembre 2007), AMV Hell 4 n’était pas du tout prévu et annoncé ! Simplement, durant deux ans, les créateurs de l’AMV Hell ont continués à recevoir une quantité ahurissante de sketchs et AMV, quasiment plus d’un millier, et évidemment la possibilité de faire un AMV Hell supplémentaire s’est crée et ils ont donc saisis cette opportunité bien comme il faut. Conséquence ? Un AMV Hell d’une heure vingt cinq et qui ne possède juste aucun défaut. Evidemment, on notera la surutilisation de certains animes (Death Note, Haruhi et Berserk en tête) mais vu la quantité ahurissante de sketch (plus de 350), ce défaut devient très vite mineur d’autant que les animes en questions sont souvent utilisés à la perfection (Timothy McSweety ou Minus et Cortex sur Death Note ? Let’s do the Warp Time again ou All Star sur Haruhi ?) mais globalement il n’y a de toute manière peu de sketchs « juste » moyens, à peu près la totalité du truc est sérieusement plaqué en or, les idées de folie s’enchaînent, la durée de l’AMV Hell fait qu’on peut s’en mater juste un bout de temps en temps ou tout se faire d’un coup et perdre ainsi un temps ahurissant sauf que ce n’est pas grave ! Cet AMV Hell ayant la possibilité franchement inquiétante de faire défiler le temps à la vitesse du son ! Et là pour une fois la règle des « trente secondes maximum » a été respectée bien comme il faut et aucun extrait n’est trop long ! Ajoutons à cela des sous-titres anglais parfaitement accessibles qui permet de dissiper et retranscrire les rares troubles liés à la barrière de la langue et on obtient un truc que je mate… quasiment une fois par semaine.

AMV Hell divided by Zero

SATAN !
19 Septembre 2008. Des gens attendaient un nouvel AMV Hell ? Ils l’ont eus. Le truc c’est que ça commence sur Gendo qui dit « Satan » cinq fois et sur AMV HELL / 0. Constat ? Vous savez, on est tous d’accord pour dire que l’industrie du porno japonaise est une industrie de malade. Mais je sais pas ce qui est le plus dérangé: l’industrie du porno japonaise ou… les mecs qui font une vidéo de 50mn remixant les pires trucs du hentai ? Mais vraiment les PIRES. AMV Hell /0, contrairement à son « ancêtre », n’est même plus hilarant. Pour tout dire je ne me souviens que de trois ou quatre trucs vraiment drôles (dont du « Discipline » mixé à la chanson Master Exploder), le reste soit je riais vraiment jaune ou nerveusement, soit j’étais à deux doigts de la syncope. Soyons franc: qui pourrait être assez fou pour faire en 20s le mix des pires scène de Bondage Game ? Eh bah un mec l’a fait. L’a mis en musique. A fait en sorte que les images soient synchros à la musique. Et je suis sur qu’il a même pas eu la gerbe, ce sale enculé de fils de porte. Et nous on le subit. Tout l’AMV Hell / 0 est un cauchemar vivant, un truc que j’ai encore pour je ne sais quelle raison sur mon disque dur ! Le truc est vraiment très très hardcore et, pour être franc, ne mérite vraiment pas d’être vu. C’est un peu une gigantesque roulette russe pour être franc ! On aura forcément UN truc qui va nous niquer les dents, et encore: je suis personnellement assez blasé de la vie sur ces questions là, mais qu’est-ce que ça serait si vous êtes encore un peu vierge dans l’univers du hentai vraiment dégueulasse ! A approcher avec modération !

AMV Hell 5

Sortira vraisemblablement en septembre 2010, il est attendu avec envie !

Il y’a également le cas des AMV Minis à évoquer mais je reste suspicieux à l’idée d’avoir plein d’amv hell de cinq minutes une fois par mois. L’idée pourrait de le fusionner pour avoir un AMV Hell custom mais j’ai trop la flemme d’ouvrir VirtualDub pour ça.

Bref, vous pouvez retrouver toutes ces belles vidéos sur le site de l’AMV Hell, il existe même un torrent contenant l’intégralité du matos gravable sur DVD pour faire profiter vos amis partout dans le monde ! Si ce n’est pas merveilleux ! Ou si vous avez la flemme de télécharger, les amv principaux sont trouvables dans leur version complète sur youtube, à l’exception évidente de l’AMV Hell 0 et de l’AMV Hell divisé par zéro (que vous ne voulez pas voir de toute façon), et également sur dailymotion, et même en streaming pour certaines sur le site de l’AMV Hell. Mais si vous avez vraiment la flemme de mater ça tout seul sur ordinateur dans votre coin, eh bien sachez que l’association Forum Thalie diffusera, à l’Epitanime et dans la nuit du vendredi au samedi, l’intégralité de l’AMV Hell 4 en version sous-titrée anglaise (et quelques trucs traduits en français aussi !), pour découvrir ou rédécouvrir en groupe (et pourquoi pas chanter les moments les plus intenses) cette belle oeuvre de la culture visuelle moderne ! Et là est la chute de cet article !

Smile !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

14 réactions au sujet de « AMV Hell, héroïsme vidéo ! »

  1. Le drame c’est quand le légume te laisse un message « Ahah l’AMV Hell 0 c’est marrant à mater entre amis » mais tu le reçois que le lendemain matin et tu le regardes avec ton café et tes biscuits. Le matin est lààààà… En dehors de ce petit contretemps, l’AMV Hell 4 m’a été d’une grande aide, et certains passages sont vraiment intelligents (le passage sur Lain…).

  2. J’avais maté un bout de l’AMV Hell 4 une fois mais ça a fini par me lasser. Honnêtement le principe n’est pas mal mais c’est beaucoup trop long, même quand on a envie de perdre du temps =x. Et globalement la plupart des sketchs, mouarf. Si c’est le 4 le meilleur, les autres sont pas pour moi…

    Sinon j’ai regardé en entier l’AMV Hell divided by Zero aussi (et un morceau de l’AMV Hell 0 mais ça faisait tellement doublon avec le divided par Zero que ça en devenait chiant). C’était… Si la version SFW est vraiment marrante, l’intégrale est un test de courage X).
    (Pas vomi mais les passages scatophiles ont tout de même réussi à faire frémir mon estomac. C’est franchement pas conseillé aux gens sains d’esprit :p)

  3. – Messieurs! Contemplez! Je vous ai apporté… ENCORE PLUS DE MAIS !
    – Beuuh je sais pas trop mec, faut dire la dernière fois
    – MAIS CETTE FOIS CA VA ETRE DIFFÈRENT ! AHAHAHAHAH
    – Tant mieux, j’ai toujours faim
    – C’EST PAS DIFFÈRENT DU TOUT, N’EST CE PAS STEVE? AHAHAH

    (étoiles dans les yeux)

  4. Putain, et moi qui comptais dormir un peu lors de cet epitanime histoire de pas être fracassé pour le resto du dimanche soir…

    Comment résister à l’envie de revoir amv Hell 4 en GROS GROUPE ?

  5. Bon allez, je vais mater l’AMV Hell /0 :< C’est le genre de truc que je peux aimer, mais wow j’ai la flemme de me mettre une heure devant :p Allez, je dl, ça sera déjà un pas de fait.

  6. Alors pour le moment je ne me suis tapé que le pire du pire du glauque du pire, l’AMV Hell Divided By 0, mouui du coup j’étais un peu froid à l’idée d’en maté d’autre mais comme le 4 est visiblement sympa avec en bonus des sous-titre, je vais retenter le bousin =D.

  7. Euh… J’ai bien aimé AMV Hell 0 mais j’ai préféré le divided by zero… même si je n’en suis qu’à la 26è minute. Est-ce grave docteur?

    (Sinon le 4 est pas mal aussi)

  8. Incroyable, on peut réellement revendiquer que ce billet est parfait. J’suis vraiment surpris (enfin pas dans le mauvais sens, c’est juste très bon comme article).

    Et en tout cas ça nous change de ce qu’on peut lire .

    Est ce que vous pouvez me communiquer comment continuer à vous suivre ?

N'hésitez pas à commenter l'article~