WWE Over The Limit – La joie de l’inégalité

WWE Over The Limit – La joie de l’inégalité

Après un Extreme Rules au final assez peu mémorable (tant et si bien que je ne l’ai pas vraiment chroniqué, alors que toute la période d’après Wrestlemania a connu des bons moments qui aurait pu être notés, comme le changement de gimmick et le titre tout frais de Jack Swagger), cet Over The Limit débarque au final plutôt vite, et ce malgré son délai d’un mois. Je ne peux d’ailleurs que saluer cette idée de la WWE (décaler les ppv d’un mois au lieu de trois semaines) tellement cela permet la construction de feuds, des shows hebdomadaires plus contents, moins dans la hâte, et cela rend bien plus agréablement.

Un nouveau ppv donc, enfin un nouveau « nom » tellement cet Over The Limit pourrait être Backlash 2010 ou The Bash qu’on ne verrait guère la différence. Un ppv situé à Detroit, empruntant donc encore la thématique automobile. Tiens donc comme au Royal Rumble 2009 qui lui-même se passait déjà à Detroit. Bon ok l’industrie automobile est son centre mais… oh et puis zut on s’en fous.

Au programme donc de ce mois-ci: le draft bien évidemment, son impact sur la qualité intrinsèque de RAW & Smackdown, la qualité globale d’Over The Limit qui se révéla un pay-per-view assez satisfaisant, et quelques craintes pour l’avenir. Tout de même !

JerichoPavasse.jpg
Wow pavé !
– Respect !

Mais commençons donc par le draft. Bon, je dormais ce jour-là (ça arrive, je revenais d’un dur week end à Paris et…) et je n’y ai pas assisté en direct, je n’ai d’ailleurs même pas assisté à l’émission en elle-même. J’ai juste eu les noms et basta. Et évidemment je ne vais pas pointer l’évident: Smackdown s’en sort très très mal. Là où l’an dernier, ils avaient eu juste le draft le plus avantageux en terme de qualité inring, cette année, c’est RAW qui remporte un très gros lot. Pour même être plus précis, à part Christian et Kingston (et éventuellement Chavo, que je rêve depuis longtemps de revoir à son plus haut niveau,) rien de bien intéressant. Néanmoins !Il est très intéressant de voir comment va en profiter les nombreux jeunes talents qui se trouvent dans l’émission puisqu’au final le show manque de grandes stars qui occultera le reste du casting (si on excepte bien évidemment l’Undertaker, voué à être de moins en moins vu, et éventuellement Mysterio, mais lui est un peu maudit.) Et à voir également comment va en profiter Christian. Mais là je pensais surtout à Ziggler, à McIntyre, à Archer, à Swagger, à Rhodes où bien à Kingston qui ont là plus que jamais leur chance de montrer qu’ils peuvent être des main-eventers solides sur qui la WWE peut miser pour l’avenir ! Certes, Smackdown sera moins intéressant à regarder qu’il ne l’a été lors de cette faste année 2009/2010 mais les expériences qui y seront faites autoriseront vraiment le coup d’oeil…

KnoxMerde.jpg
Comme ça on pourra voir Knox utilisé à sa juste val… et merde.

De l’autre coté, bah à RAW c’est un peu le menu Maxi Best Off, et très sérieusement je serais à la place des bookers, je me chierais un peu dessus. On a TOUTES LES GROSSES STARS (minus là encore l’Undertaker, mais bon, lui il a le droit de venir à RAW quand il veut ce qui est encore plus… fun), entre Triple H, John Cena, Randy Orton, Edge, Sheamus, Batista, Chris Jericho, The Miz, Morrisson, R-Truth, Dibiaise… la tête tourne de partout et la grande peur sera de voir ce casting etouffer les star montantes, les midcartes, et ses consors. Pour l’instant, il n’en est rien, mais ce qu’on a pu voir en quatre semaines, c’est que RAW est tout simplement devenue une des émissions de catch les plus jouissives. Pour être encore plus clair: mis à part la partie divas (de plus en plus négligée par la WWE…), et des trois RAW post-drafts observés, eh bien il n’y a juste RIEN à jeter. Ok, si il y’en a, mais ils restent plus de l’avis subjectif pour ma pomme qu’autre chose: il se passe en permanence des trucs, après libre à nous de juger si c’est naze ou pas.

Prenons par exemple le RAW du 17 Juin. En direct de Toronto, sans publicité pendant deux heures, le rêve. Le show commence avec trente minutes absolument jouissives qui voit Chris Jericho défendre et promouvoir le Miz auprès de Bret Hart (et au passage mener son coéquipier vers sa propre perte ni vu ni connu), suivi ensuite d’un Edge censé avoir un adversaire choisi par Orton. Et là stupeur, le brave Edge voit son discours être interrompu par la musique d’entrée de CHRISTIAN OH MON DIEU PUTAIN FILEZ MOI DES GLACONS FAUT QUE JE ME REFROIDISSE LES COUILLES SINON CA VA EXPLOSER. S’en suit un match MAGNIFIQUE entre les deux hommes, 13mn superbement construites, sans failles, un suspens de tous les instants, des finishers contrés, un travail magnifique sur le bras gauche de Christian et une conclusion avec la victoire d’Edge sans que Christian ne soit affaibli, c’est du lourd. Et là interruption d’Orton « Eh c’est bien beau tout ça, c’était un match sympa, j’en ai même eu une demi-dure mais euh c’est pas du tout le type que j’ai choisi ! » Ah ouais. Super. Cool. S’ensuite la musique du véritable adversaire, c’est à dire un DONG de l’Undertaker bien inattendu, un gros flan dans la gueule à Edge, un Chokeslam « offert » indirectement par Christian et wooooow.

Par contre le reste du show ? Ok c’est toujours super intéressant à suivre, avec la montée en puissance de Dibiase qui ramène son pote Virgil pour le coup, Batista qui botte gratuitement le cul de Mark Henry (ce qui fait, chose incroyable, Mark Henry servir à quelque chose), mais c’est pas aussi FORT et c’est très mollement que j’ai suivi ça. Et on a même cet instant un peu craignos qui voit Bret Hart prendre le titre US. Bon, ok c’est craignos sur l’instant parce que je peine à applaudir Bret Hart pour ça, son seul mouvement de tout le match étant un Sharpshooter (bon ok, pour sa défense, il peut pas tellement faire plus sinon il a une chance d’y passer, et par y passer je veux dire mourir) mais bon, au moins on est sur de voir le titre US redistribué dans les prochaines semaines et, qui sait, voir le Miz monter en grade. Bref. Et évidemment on a l’habituel match d’avant pay per view qui voit machin combattre truc mais se faire interrompre par son adversaire du dimanche, voir le truc finir en gros bordel général… c’est devenu assez pénible avec le temps mais on s’y fait.

Bref, RAW est plein de talents et c’est communiqué, surtout que chacun à le droit à son temps de parole (je veux dire, même Zack Ryder a le droit à une vraie feud ! Avec Evan Bourne qui ENFIN a lui aussi une vraie feud !) et personne de l’upper midcard semble vraiment laisser sur le carreau. Ce qui fait du show quelque chose de vraiment puissant. J’espère que ça se confirmera sur la longueur mais je vois pas trop pourquoi ça partirait en couilles, surtout si Sheamus et le Miz montent (ou confirment) au statut de main-eventers, et que des gens comme HHH, Cena ou Batista (dont on sait toujours pas si il va se barrer ou pas, du coup) évitent de trop monopoliser la chasse au titre mondial… Bon évidemment, on voit d’ici revenir la feud Sheamus/HHH avec cette fois-ci le titre au bout, mais bon, ne soyons pas trop cyniques…

Oh, et si je ne parle pas de la NXT c’est qu’il n’y a rien à dire. MEME SI le push de Daniel Bryan et sa prestation finale permet d’en attendre du très très bon. D’ailleurs, j’ai été très agréablement surpris de le voir très bien tenir tête à Batista durant sa courte apparition à RAW et ça permet vraiment de « fossiliser » le personnage de Bryan (ou Danielson du coup ?) qui, j’en suis sur, fera de très flamboyants débuts à la WWE et une carrière sans doute très intéressante. SURTOUT si ça débute par une feud avec le Miz à RAW…

De l’autre coté, à Smackdown, comme j’ai dit, ce ne sera pas forcément aussi intéressant qu’a RAW mais ça sera sans doute intéressant quand même. Pas mal de petites feuds intéressants ont d’ors et déjà été entrevues (Christian Vs Ziggler & Chavo (?) je prends. A MORT.), des tag teams en profitent pour s’expérimenter (la très intéressante team Hawkins / Archer, entre autre) donc à voir, surtout quand toutes les cartes seront redistribuées… Et puis j’allais oublier de souligner le gros avantage de ce roster réduit: des matchs qui prennent enfin tout leur temps !

Et enfin, pour conclure, la nouvelle de la perte de pouvoirs des guests hosts ainsi que l’apparition d’un GM était une GRANDE nouvelle, surtout venant de la bouche d’Edge. On attend de voir le nouveau GM ce soir à RAW, et voir comment ça va se passer, ce genre de choses étant bien plus profitable que le bordel des guests hosts, qui ont encore une fois ces derniers temps été que rarement intéressants… (même si Buzz Aldrin, ça en jette)

DrewOsef.jpg
Le mec en bas à gauche qui préfère jouer à Arkanoid plutôt que de voir du charisme se balader devant lui est depuis mort parce qu’il a préféré regarder les nuages plutôt que de regarder si le feu tricolore était rouge.

Mais entamons donc le pvv, et avec lui les principales feuds. Le premier match voyait ainsi Kingston s’opposer à McIntyre pour le titre Intercontinental. Alors là, franchement, c’était bien construit. Certes McIntyre montre de plus en plus ses limites en ring (ce match n’a pas prouvé grand chose de sa part, hélàs) mais tout ce qui a précédé était vraiment bien mené et le conforte vraiment dans sa gimmick de protégé intouchable qui fonctionne très bien ! Ca commence par un passage à tabac absolument virulent sur Matt Hardy (j’ai pas franchement envie de soutenir le pauvre Matt dans cette histoire, le pauvre garçon stagne depuis trop longtemps), qui mène à sa suspension de titres et à son licenciement, le tout dans un début de Smackdown assez brutal, pas forcément choquant, mais qui laisse quand même une mémoire. S’en suit alors l’établissement à la hâte d’un tournoi avec Ziggler, Kingston, Rhodes et Christian. C’est pas de la merde !
Surtout que les matchs sont géniaux ! Le Rhodes Vs Christian est, à ce sujet, absolument génial. Ce qui n’est pas étonnant venant d’un Christian qui en deux semaines nous offre trois matchs géniaux susceptibles de finir dans le bilan de l’an prochain. Mais c’est déjà plus étonnant venant d’un Rhodes que j’ignorais aussi doué. Il faut dire pour sa défense qu’il n’a jamais été un catcheur solo jusqu’a présent et combattait donc surtout en équipe (son arrivée à RAW s’est faite directement pour être pris sous le patronage et en tag team avec Hardcore Holly, puis équipe avec Dibiaise…), dans un RAW qui laissait peu de place aux combats… On a néanmoins pu entrevoir en pay per view de très bonnes choses (Breaking Point ?) mais jusqu’a présent c’est vrai que Rhodes n’avait pas eu le temps de s’imposer. Et là wow ! Ok il perd mais… wow !

Et enfin ouais finale Kingston / Christian assez folle aussi. Avec victoire de Kingston mais suivi de Drew qui annonce qu’il n’est pas viré et qu’il recupère le titre. Pourquoi ? Parce que Vince McMahon l’a décidé. VLAN DANS TA FACE. Et s’en suit cette image absolument géniale avec Drew McIntyre qui pose à l’entrée avec son titre pendant que son thème musical, décidement génial, nous rappelle que « What is yours, now is mine. » Génie !

Du coup ça se retrouve ce soir et constat ? Kingston est toujours aussi bon et, effectivement, McIntyre peine définitivement à s’imposer dans le ring. Non pas que ça a empêché HHH de s’imposer, mais si on pouvait avoir le beurre et l’argent du beurre ça serait bien. C’est d’autant plus dommage que McIntyre à l »aura que j’adore, et qu’en dehors du ring il en impose pas mal. Sa meilleure prestation de la soirée c’est quand il engueule Theodore Long comme du poisson pourri et menace même de s’attaquer à Martin Luther King ! Par contre, je n’ai toujours pas compris l’intervention de Matt Hardy d’après match. Ok, Matt, tu sais que si Drew t’a démoli la gueule c’est parce qu’il voulait plus te voir alors… pourquoi aller le provoquer gratos comme ça ? Enfin bon, si ça veut faire continuer la feud Drew/Matt ok hein, si ils veulent… sauf que moi je veux pas.

De l’autre coté je vais vous avouer que voir le titre Intercontinental entre les mains de Kofi m’agace un peu. Là encore non pas qu’il ne le mérite pas mais le ghanéen en est à son troisième titre intermédiaire en deux ans (deux titres IC, un titre US) avec à chaque fois de longs règnes souvent anonymes. Il faut là espérer que le roster réduit de Smackdown lui permettra de jouer le titre IC contre des heels intéressants: je pense là à Ziggler (qui hélàs semble occuper avec autre chose), peut-être à un MVP faisant un heel turn… ou pourquoi pas à un rookie de la NXT ? Enfin bref, le problème est donc que Kingston n’a pas grand chose à prouver avec ce titre et qu’il serait vraiment bon de le voir viser plus haut. Comme je l’ai déjà dit donc: quel dommage de voir son push magistral de sa feud contre Orton être parti aussi vite !

DibiaiseWow.jpg
Allez Virgile, je suis chaud, allons aux putes !
– J’ai pas été payé pour ça moi…

S’ensuit le choc entre Dibiaise et R-Truth. Très jolie feud d’ailleurs, venant de deux catcheurs dont j’ignorais ce qu’il allait advenire d’eux: R-Truth après le changement de brand, Dibiaise après la fin de la Legacy. Eh bah au final, Dibiaise copie son papa (ce que j’approuve pas forcément) et R-Truth gagne un temps d’exposition assez intriguant, d’autant plus intriguant venant d’un homme qui doit en être à son quatrième ou cinquième push à la WWE sans jamais que ça donne du résultât. Non pas que R-Truth soit un mauvais catcheur où ne mérite pas d’ailler plus haut (même si je pense que la WWE ne filera jamais un titre mondial ou important à un catcheur qui n’a pas le droit de sortir des Etats-Unis à cause de son passé pénitentiaire…) mais c’est bizarre comme l’homme semble faire du yoyo entre lumière et anonymat complet ! Mais là bon, c’est une feud franchement bien construite, avec R-Truth qui fout une bonne beigne à Dibiaise, Morrisson qui vient aider son pote, etc etc. Bref c’est plutôt simple mais l’antagonisme fonctionne bien.

Après je reste plus dubitatif sur l’idée d’introduire Virgile à l’équation, ne lui voyant pas d’utilité particulièrement, mais j’imagine que si j’avais vécu la WWE de la fin des années 80 / début 90, je n’aurais sans doute pas la même réaction, l’homme étant une sorte d’institution (comme l’était Marty Jenetty) mais qu’importe. Reste que le match fut de bonne qualité ! R-Truth remportant même la victoire, ce qui est une sorte de petite surprise…

PunkAvion.jpg
VROUM REGARDEZ TOUT LE MONDE JE SUIS UN AVION !!!

Juste après, voilà le match que j’attendais le plus: Mysterio Vs Punk. Troisième round de leur feud et wowowowowow. Match de folie. Sans doute le meilleur match de la soirée par ailleurs, avec évidemment une problématique assez pénible: l’interruption pendant une ou deux minutes du match pour faire cicatriser CM Punk… et ainsi éviter de voir du sang qui rendrait caduque la classification PG. Tout ça pour quoi ? Pour qu’a la fin CM Punk continue de saigner du front et que cette interruption n’ai servi à rien ! Je comprends très bien l’idée de la WWE de tenir à leur classification, je suis pas non plus un fan de la méthode inverse qui était le blading absolument cochon et dégueulasse (j’ai des souvenirs d’un Ric Flair presque vomitif à voir tellement il saignait du froid), mais sérieusement, laissez couler quoi ! Enfin bon, bref…

Et donc évidemment, ce final TRAGIQUE ou CM Punk se fait raser, ou Kane vient carrément aider Rey Mystério sans AUCUNE raison (la SXE n’a jamais touché à Kane, ce qui est encore plus drôle, et une amitié entre les deux hommes est pas d’actualité… enfin bref, à ce compte il aurait mieux valu MVP), et un Punk qui joue parfaitement bien la tristesse d’avoir perdu ses cheveux. Bon je sais que Punk ne trouvait pas génant de se faire raser (à la base, il aurait du l’être à Wrestlemania !) mais je peux pas m’empêcher d’être un peu triste quand même. Mais enfin cela cloturera la feud entre les deux hommes, qui commençait à devenir un peu longue même si avec encore de bons moments (le discours de Mysterio qui explique que le message straightedge est plutôt cool mais que, bon, CM Punk, bof ; ou bien encore le tabassage gratuit de nouvelles recrues fraîchement tondues), et fera passer CM Punk à autre chose… (MVP ? Kingston ? Ses propres coéquipiers ?) sans compter ce Mystery Man à l’identité toujours un peu étrange (est-ce que c’est Joey Mercury, oui ou non, du coup ? Dos Caras ? Un catcheur sorti de nulle part ? Trogdor ? On sait paaaas.)

HOLOLCACESTRIGOLO.jpg
Et voici l’instant photo honteuse !

S’ensuit un très surprenant match opposant Jericho & Miz à la Hart Dynasty. C’est très artificiel et on sent bien que c’est pour occuper le Miz & Jericho le temps que ça se libère un peu en haut donc du coup le match possédait peu de surprises et la victoire de la Hart Dynasty est logique, surtout parce qu’amené de bien belle manière après un combat assez dur contre un Jericho et un Miz très combattifs. C’est à ce sujet assez amusant de voir le Miz sans ceintures, et de voir les deux hommes tenter de prendre en traître dans les coulisses un Big Show intelligent et rusé !

Le match en général fut de plutôt bonne qualité, il faut dire qu’on y trouvait trois hommes qui ont déjà montrés de bien beaux mouvements et une maîtrise du catch certaine (DH Smith, Tyson Kidd et évidemment Chris Jericho, solide technicien – seul le Miz semble toujours un peu en déça bien qu’il s’améliore grandement), et globalement ce fut un match très animé, avec ce qui faut d’interventions, de suspense et de mouvements un peu fou (Jericho qui contre une attaque de Tyson Kidd avec un putain de Codebreaker sorti de nulle part ! Ce qui tend à confirmer le Codebreaker comme un des finishers les plus géniaux tellement il fait mal rien qu’a être regardé) pour valoir le coup.

EdgeSpear.jpg

Par contre le match Edge/Orton ne vaut, hélàs, vraiment pas le coup. La raison est simple: Orton s’est blessé (où l’était déjà) durant le match et vu l’interruption brutale du match, c’est sans doute pas à prendre à la légère. C’est une grosse déception parce que le début du match s’est révélé très difficile, très pénible – Orton étant pas super bon pour lancer un match, il faut le dire, il ne devient intéressant à voir catcher qu’une fois qu’il est bien chaud, si vous voyez ce que je veux dire. Et quand il se commence enfin, on se prend un double count out un peu incompréhensible à première vue, mais le départ d’Orton avec le staff médical en se tenant difficilement le bras tend à prouver qu’on ne pouvait pas faire grand chose de plus, et tend à confirmer la gravité de la blessure avec son double count out qui remet les pendules à zéro et fait donc comme si ce match n’avait jamais existé…

Et vous savez quoi ? Ca me pète les couilles. Pourquoi ? Parce qu’on tenait là vraisemblablement une feud d’enfer, qui parait sur des putains de bonnes bases, avec un choc entre un Edge jaloux de ne pas s’être imposé en face malgré ses efforts et sa tentative d’imposer la gimmick du Spear au public, et en face un Randy Orton devenu face assez « naturellement », avec un RKO scandé par la foule en furie à la moindre occasion. C’était donc parti pour marcher sur du tonnerre, surtout connaissant l’habitude de Edge à monologuer au micro et Orton jouant bien avec son regard et sa gimmick de type un peu… taré. Et puis évidemment, le passé entre les deux hommes, le fait qu’ils se connaissent bien…

Et bah du coup c’est bête de voir un match potentiellement énorme être gaché, c’est bête de voir une potentielle feud de l’année se voir brutalement interrompue et c’est bête de voir Orton sans doute quitter la scène un petit moment alors qu’il était devenu un tweener assez jouissif à voir évoluer et dont les interactions avec chaque catcheur était un émerveillement permanent ! Après j’extrapole peut-être, à l’heure où j’écris ça (deux heures après la fin du ppv), on a pas plus d’infos sur sa blessure et si ça se trouve, c’est bénin et « réparable », mais reste que damn ! Ca serait la plus grosse frustration de ma vie catchesque après… la blessure de Edge de l’an dernier !

MizDocteur.jpg
Et d’autant plus décevant que juste après on a un Swagger/Big Show vraimeeeent pénible. Je sais même pas qui est le plus en faute et de toute façon la feud pue sévère. Je déteste ça. Je déteste quand le face se comporte tellement comme un connard qu’on a envie de faire un cookie calin au heel et de lui dire que ce n’est pas grave, qu’il se vengera, tout ça. Là on a eu Big Show qui s’est comporté pendant toute cette feud comme le premier con venu. Teddy annonce que c’est lui le #1 contender ? Vlam, un ko punch à Swagger, pour aucune raison, comme ça. Jack Swagger amène toute sa collection ? BAH VLAM JE TE DEMOLIS TOUT PARCE QUE HEIN VOILA. C’est vraiment dommage parce qu’en plus je sais que le Big Show peut tellement faire mieux (bon ok, sa feud avec Big Boss Man où il finit accroché à une voiture en tentant de sauver le cercueil de son père, on l’excepte) mais pfff… pfff… pfff !

Et donc voilà, on a un match un peu chiant, qui voit Swagger se disqualifier pour garder le titre (ce qui est pas du tout le truc le plus prédit par l’Internet), qui voit Swagger ressortir encore une fois extrêmement faible… Et c’est vraiment problématique ! Parce que juste, Jack Swagger a passé ces quatre dernières semaines – et son règne de champion en général – extrêmement faible, perdant BEAUCOUP de match ! Et ça lui nuit considérablement parce qu’il ne compense VRAIMENT PAS avec une gimmick de rusé/malin qui pourrait lui permettre de ne pas trop prendre l’eau. Je veux dire, même le Miz est mieux booké que lui. Je ne comprends vraiment pas ce booking, qui au lieu de confirmer Swagger comme main-eventer tend à lui faire prendre l’eau de manière dramatique. Et ce malgré des promos assez intéressantes mais franchement longue, avec un public qui hue non pas pour la promo en elle-même mais parce que putain on s’emmerde. Même si la promo récente sur les trophées remonte un peu le niveau, je suis triste pour Swagger !

Et donc oui euh le match est « un peu chiant », il était même carrément minable en fait.

Bon après on a le match diva que je n’ai pas vu (toilettes/grignotage) et dont je me fous. MAIS. C’est l’occasion pour moi de parler divas ! Et juste pour dire que la division RAW/Smackdown et le licenciement de Mickie James couplé à la blessure de Beth Phoenix et de Mélina rendent les choses assez dramatiques pour la WWE qui va devoir sérieusement penser à recruter ces prochains mois. Car bon, sérieusement, à part Gail Kim, Alicia Fox, Michelle McCool et éventuellement ça dépend du point de vue Eve, il reste quoi comme diva qui sait combattre ? Ok Maryse a une super gimmick et son comportement en dehors du ring est assez génial mais dedans urgh quoi. Tiffany était une GM assez géniale à l’ECW mais sur le ring reste assez désastreuse. Kelly Kelly était mieux quand elle galérait à retirer son soutif à l’ECW. Layla est… une championne féminine franchement peu crédible… Quant à Natalya, qui sait catcher, elle reste collée à la Hart Dynasty sans évoluer dans son coin (alors qu’avouons le: si la Harty Dynasty, Bret Hart et Natalya se serait retrouvé au RAW de ce soir avec chacun un titre, ça l’aurait tellement fait! ) et on attend vraiment de voir Serena sortir de son cocon… Bref ça sent un peu le paté et on sent bien que la division en deux brands et deux ceintures peine de plus en plus à avoir un interêt…

Et enfin on conclut sur un Cena/Batista qui se révelera au final franchement sympa ! J’avoue avoir été assez déçu par le Last Man Standing d’Extreme Rules et ennuyé sur le match à WM du coup voir une stipulation toujours intéressante comme le I Quit Match m’intriguait assez, d’autant que Batista se révèle un heel tellement génial au micro qu’on… hum… oublie complétement qu’en ring c’est une grosse loque. Je reste admiratif de la façon dont Batista est passé dans mon esprit de « oh putain le gros relou casse toi pauvre con » à « omg encore plus ! » Tant et si bien que quand le RAW du 10 Mai nous file 30mn de Batista non stop au début du show, je gueule même pas !

PuisPrendsMaFemmeAussi.jpg
Et John Cena me juge pour ça !

Mais hélàs le I Quit Match est dommage parce que, oui, on en a eu un à Breaking Point et c’était déjà Cena, contre Orton à l’époque… Seulement sept mois plus tard, est-ce vraiment une idée juste ? Bah au final, ça s’est plutôt bien passé, et beaucoup mieux passé qu’a Breaking Point ! Les deux hommes ont vraiment exploités tout ce qu’ils pouvaient en 25mn, le rythme s’est jamais stoppé, les capacités limitées de Batista n’ont pas posées de problèmes parce qu’on en avait franchement rien à faire, ils ont enchainés les bons spots et, je veux dire, à la fin, Batista utilise UNE BAGNOLE QUOI.
JmeBarre.jpg
Et là, on peut définitivement pas test !

Même si néanmoins je reste assez réservé sur la fin. Ok Batista a peur de rien mais dès que Cena menace de faire un petit attitude ajustement depuis le toit d’une voiture (ce qui est pas énorme), ayé il chouine et I Quit direct, un peu sorti de nulle part. Mais bon on compense ça avec Batista qui passe à travers le sol ! Ce qui est toujours super cool. PAR CONTRE. Deuxième interruption de la soirée pour nettoyage de sang, là non quoi. Surtout pour un I Quit Match. Enfin bon bref, il va falloir que la WWE trouve une autre solution parce que c’est déjà insupportable une fois, alors deux…

Mais bon, quand le match conclut sur Sheamus vient en foutre une dans la gueule à Cena, finissant de démontrer qu’ayé, ça fait peut-être que onze mois qu’il est à la WWE et que y’a encore neuf mois il finissait une feud avec Goldust, mais que maintenant c’est un grand garçon et qu’il est génialement crédible dans ce rôle !

Maintenant ce qui interroge est le nouvel adversaire de Cena (Sheamus est donc le plus logique, mais le prochain ppv étant Fatal 4 Way, faudra sans doute voir un autre top heel du genre Jericho ou Edge, et un autre top face, c’est à dire… ha bah personne en fait depuis le départ d’Orton… ) et surtout l’avenir de Batista à la WWE. A la base le match que j’attendais était un « Loser leaves WWE », et nombre d’infos et de rumeurs semblent confirmer ça, mais au final c’est devenu un I Quit Match et Batista, qu’on sait particulièrement énervé à l’idée de s’être fait sucrer le rôle de ses rêves par HHH, possède toujours un avenir très incertain à la WWE. Bon perso, j’avoue que ça serait bête de le voir se barrer maintenant qu’il est ENFIN devenu intéressant MAIS de l’autre coté, si ça peut permettre au roster de RAW déjà super bien géré d’être encore mieux géré, pourquoi pas ? Enfin bref, on verra ce que dira l’avenir à ce sujet…

Bref, Over The Limit fut un ppv assez correct qui a hélàs énormément deçu là où j’attendais le plus (Edge/Orton hélàs !) mais qui m’a agréablement surpris là où j’attendais le moins (HD/Mizricho ; I Quit Match ; Dibiaise / R-Truth) ! Maintenant, à voir ce que l’avenir nous réserve pour Fatal 4 Way dont le concept est assez alléchant (même si bon les ppv à thème stipulation je reste dubitatif), et surtout hâte de voir ce que deviendra la Straight Edge Society, hâte de voir les résultats médicaux d’Orton, hâte de voir ce que fera Edge si jamais sa feud se trouve avortée, hâte de voir si le booking de Swagger sera corrigé, hâte de voir l’avenir de Christian…

BatistaWowDistingue.jpg
Et pendant ce temps, chez Batista, c’est soirée branlette un peu glauque !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

4 réactions au sujet de « WWE Over The Limit – La joie de l’inégalité »

  1. Ça fait un petit moment que je n’ai pas suivi l’actualité du catch, alors merci pour cette piqûre de rappel, ce fut intéressant.
    J’ai hâte de voir l’évolution de tout ça (et surtout la blessure d’Orton) dans les prochaines semaines.

  2. Je suis plutôt de ton avis, sauf que le nouveau GM de raw devrais bouffer du temps d’antenne par kilos et donc tuer un peu cette équilibre.

    Du coté de SD!, comme la compagnie se fiche royalement de cette brand, je doute que les feuds et ceux mis en valeur par celle ci ne soient apprécié du coté de raw.

    D’ailleurs les mid et uppermid carter ne serviront que de paillassons quand HHH reviendra, et quand ils se battront dans les pré match du prochain ppv.

  3. En fait la première fois que j’ai vu l’homme masqué apparaître, je me suis dis: mais il ressemble à Shaq d’anciennement Cryme Tyme^^

N'hésitez pas à commenter l'article~