Le top 10 des top 5 personnels

Le top 10 des top 5 personnels

Pour l’anniversaire de Tsumugi est organisée une soirée de titres sur demandes, venez inscrire vos titres pour la soirée !

Bon, cela étant dit, voici donc maintenant ce que j’ai promis dans le titre de l’article: un top 10 des top 5 personnels. Et le début officieux d’une nouvelle gimmick que vous constaterez dès le billet suivant.

10 / Le Top 5 de mes équipes favorites pour la coupe du monde 2010

  • 5 – La France. N’en déplaise à l’état d’esprit général qui consiste à releguer la France à « pfff on se fera latter les couilles par l’Uruguay et puis basta », l’équipe reste quand même assez solide et d’un niveau général suffisamment élevé pour pouvoir au moins aller jusqu’aux quarts. Plus loin, ça va être dur mais c’est probable. Mais bon, y’a d’autres équipes qui sont plus « probables ».
  • 4- La Corée du Nord. Parce que moi je kiffe mettre dans mes top 5 un super outsider petit poucet de la mort. Souvent jugée comme ridicule, il ne faut tout de même pas oublier que la Corée du Nord s’est qualifiée en défonçant la gueule à des équipes comme la Chine, l’Arabie Saoudite ou l’Iran et que sa préparation fut assez… intense. Si des gens voient la pénible Argentine aller loin, je ne vois pas pourquoi j’aurais légitimement le droit de ne pas penser au mieux pour la Corée du Nord.
  • 3 – Le Brésil. Blablablablabla.
  • 2- L’Allemagne. Difficile de ne pas voir l’Allemagne aller loin. Le pays a la tradition d’aller très loin dans chacune des compétitions internationales qui voit leur participation. Demi finale en 2006, finale en 2002, quart en 1998… Toujours très discrète, l’équipe est pourtant solide, soudée, s’aime, se lance des fleurs continuellement et mange des enfants au petit déjeuner, ce qui en fait un adversaire redoutable qui te nique la face.
  • 1- Les Pays Bas. J’aime bien leur maillot orange… et leur jeu offensif surtout.

001.jpg

9 / Le Top 5 des démos PlayStation dont j’ai fait le tour des centaines de fois, mais dont je n’ai jamais acheté le jeu.

  • 5 – Tekken 2, que deux personnages dispos (Jun & Paul), juste une parodie de mode Arcade, ça ne m’a pas empêché de faire tourner longuement la démo chez moi. Et puis après j’ai acheté Tekken 3. Et puis après j’ai plus où moins lâché le monde des jeux de bastons,
  • 4 – G-Police. Alors je comprenais rien à ce qu’il fallait faire mais détruire toute la ville à coup de missile était, à l’époque, quelque chose que je ne voyais pas fréquemment… et qui donc était très fun à faire et avait un replay value infini. Le jeu en entier doit être sympa, peut-être, je sais pas… je démolissais le mobilier urbain plutôt.
  • 3- L’Odyssée d’Abe. Autant j’ai eu l’Exode d’Abe et je l’ai bien retourné, autant mon expérience de l’Odyssée d’Abe se limite vraiment juste à quelques niveaux disponibles sur un vieux CD Playstation magazine. Et c’est bien triste car Oddworld mériterait plus d’amour et encore plus de passion !
  • 2- Kula World. Jeu de réflexion avec un ballon, la démo avait cinq ou six niveaux, c’était méga prenant et à la fin je maîtrisais tout. Je voulais ce jeu, je ne l’ai jamais eu, je devrais essayer de l’avoir quand même 🙁 !
  • 1 – Tombi!. Mélange entre plates-formes et jeu de rôle, avec un long système de quêtes annexes, la démo de Tombi que je possédais se démarquait surtout par sa longueur assez folle ! Il y’avait au moins de quoi tenir une heure ou deux, à un point où je me demandais si, par erreur, ils avaient pas foutus le jeu entier sur la galette. Mais au final non et c’était bel et bien une démo qui te teasait à mort, qui te montrait le génie et le talent du jeu… mais jeu que je n’ai jamais vu en boutique une seule fois. Sinon je l’aurais pris !

8 / Le Top 5 des circuits de Formule 1 du calendrier 2010

  • 5- Singapour, circuit urbain assez relevé et se déroulant en nocturne, le circuit de Singapour fusionne un tracé exigeant avec un environnement unique, rendant les courses assez passionnantes à voir, d’autant que la proximité avec les murs rendent la course assez imprévisible: il y’a toujours un idiot pour penser aller pouvoir aller plus vite que les autres dans un virage.
  • 4- Melbourne, a peu près dans le même calibre que Singapour, Melbourne est un de ces circuits semi-permanents qui fait toujours la joie des pilotes, des spectacteurs et de tous ceux qui aiment voir des courses disputées et imprévisibles.
  • 3- Spa Francorchamps, un des circuits les plus connus et sans doute le plus apprécié de la planète entière, Spa et son circuit de 7km dans la campagne belge à travers forêt des Ardennes, avec dénivelés traîtres et virages cultissimes, est un de ses mini événements qu’on attend toujours avec une grande impatience – jamais feinte, toujours humide.
  • 2- Interlagos, certainement le meilleur circuit permanent jamais foutu, Interlagos est un circuit très rapide mais possédant un environnement sympa, avec la banlieue de San Paulo autour, des virages en dénivelés, un climat tsundere… toujours les ingrédients à un bon succès !
  • 1 – Montréal, circuit semi-permanent traître, chaque virage de ce circuit a son importance, et l’alternance continuelle entre longues lignes droites, virages peu aisés. Situé sur un fleuve québécois, le circuit possède là encore aussi un environnement franchement dépaysant, avec le fleuve qui borde continuellement le circuit, des belles forêts, un panneau Bienvenue au Québec, des animaux sauvages… bref un circuit d’homme ! De vrais !

7 / Le Top 5 des manières de tuer en fourbe dans Perfect Dark

  • 5 – Spammer un couloir de Bombe N en mode mine proximité
  • 4 – Utiliser le Slayer.
  • 3 – Maîtriser le Farsight en mode « recherche auto ».
  • 2 – Voir quelqu’un entrer dans une petite salle, lancer une grenade en mode pinball, refermer la porte
  • 1 – Placer un Dragon en mode mine au milieu d’autres armes laissées par un joueur fraîchement décédé

6 / Le Top 5 des doujinshi de Tony Taka

  • 5 – Hitagi ONESIDE (Bakemonogatari). Illustrations couleurs supercools (surtout celle là), et histoire n&b loin d’être décevante, avec des personnages loin d’être comme des poissons sortis du bocal.
  • 4 – Caladbolg (Fate/Stay Night). Bonnes illustrations couleurs et histoire n&b qui met en valeur Rin alors c’est super cool.
  • 3 – Entangle (Zegapain). Super histoire, superbes poses. Et tout et tout.
  • 2 – Nantoiu Deculture (Macross Frontier). Superbes illustrations couleurs, et histoire franchement fun, avec du triolisme et des zentradis.
  • 1 – Barbecue (Zoids Genesis). L’histoire n&b est génial, mais c’est parce que j’aime bien les histoires où des jeunes filles un peu experimentées déniaisent des jeunes hommes un peu… niais justement. Et les illustrations couleurs <3.

Ohoh !
Mais sinon ça va, je ne suis pas pervers.

5 / Le Top 5 des chansons de Macross Frontier

  • 5 – Aimo – Un peu « spammée » dans la série, il faut tout de même reconnaître qu’une fois la série bien digérée, réecouter la musique en question reste un plaisir des tympans. Elle existe en outre en 300 000 versions, ce qui permettra aux gourmets de sélectionner leur saveur !
  • 4 – Northern Cross – La meilleure chanson par Sheryl. Même si en bon fanboy de Ranka je suis censé mépriser et ignorer son existence /o/.
  • 3 – Anata No Oto – Fond dans les oreilles. C’est à dire que c’est une chanson très très douce qui passe dans presque n’importe quel contexte. Les paroles sont en plus gentiment fleur bleur, la voix de Nakajima Megumi colle parfaitement à l’instrumental enfin bref, j’adooore.
  • 2 – Seikan Hikou – Cette chanson met vraiment la pèche ! Chanson un peu emblématique de l’anime, elle est mémorable déjà pour son opening spécial avec une chibi Ranka (ce qui est déjà cool) mais aussi pour le contexte de sa première utilisation (JE VAIS SAUVER LA PLANETE EN CHANTANT §§), enfin bon de toute façon c’est pas surprenant j’imagine.
  • 1 – Nyan Nyan Special Service Medley – Inédite à l’anime et trouvable uniquement dans la troisième OST, le Nyan Nyan Special Service Medley est un peu comme le super Medley badass à la fin de l’épisode 26 sauf qu’au lieu de durer 7mn30, ça dure 12mn00 et toutes les chansons ont le droit d’exister, et de prendre leur temps. Le passage avec le Seikan Hikou, par exemple, y est bien plus réussi !

4/ Le Top 5 des personnages d’Umineko No Naku Koro Ni

Ronove.jpg

  • 5 – Ronove. Dans le genre « personnage secondaire pour lequel j’ai beaucoup d’affection mais qui objectivement n’a pour l’instant pas forcément servi à quelque chose dans le scénario », Ronove se pose là. Même si c’est un peu le majordome de nos rêves (il sait préparer des cookies, du thé, il est sarcastique et charismatique), il faut bien avouer qu’on ne le voit pas souvent intervenir. Mais ce n’est pas grave: ça ne m’empêche pas de beaucoup l’aimer quand même et d’espérer secrètement le voir prendre le pouvoir.

Eva.jpg

  • 4 – Ushiromiya Eva. Doublée dans l’anime par la même doubleuse que Takano d’Higurashi (ce qui fait toujours tilter), Eva est une des Ushiromiya les plus mystérieuses et, surtout, la plus difficile à juger. La lumière autour d’elle est ainsi fréquemment changeante, la faisant passer de manière presque épileptique de langue de pute ambitieuse et cruelle à jeune femme malheureuse et détruite par sa famille. Rajoutons à cela un mystérieux alter ego, et le fait qu’elle soit habillée avec une qipao, plus peut-être le fait qu’elle forme avec Hideyoshi (pas celui auquel vous pensez) le couple le plus « pur » de la série… et on obtient un personnage central dans l’échiquier, et en plus diablement attachant. Eva, des gens te comprennent !

Dlanor.jpg

  • 3 – Dlanor A.Knox. Pour l’instant exclusive à Chiru (jouez au sound novel qu’on vous dit), Dlanor est un personnage très ATTACHANT. Possédant quelques gimmicks de langage INTERESSANTS, Dlanor réussit en un épisode à s’imposer comme un personnage complet, pas manichéen et parfaitement dans son rôle, CENTRAL. Pour le reste, je vous laisserais la découvrir par VOUS MÊME. Il ne s’agirait pas de trop vous spoiler non PLUS.

Beatrice.jpg

  • 2 – Beatrice. Génie du mal, tendre niaise. Béatrice est un personnage intriguant car plus on évolue dans la série, plus il est difficile de la juger et de la place sur l’échiquier. Apparaissant à première vue comme une antagoniste de choix, oscillant en permanence entre la grosse PUTE et la maîtresse machiavélique qu’on aimerait tous avoir, Béatrice est évidemment un personnage central d’Umineko et, en plus, un bon personnage. T^T

Rosa.jpg

  • 1 – Ushiromiya Rosa. Rosa c’est mon pick personnel. Là aussi auréolée de la gloire du point de vue alternatif, qui la fait passer en deux secondes de méchante mère à sauveuse de l’univers, on ne sait jamais vraiment non plus comment juger Rosa et elle est la preuve à elle seule que l’univers d’Umineko est solide car non manichéen. En outre, possédant un lourd passif (« salut j’ai eu un gosse d’un type qui m’a plaquée comme une merde et je dois justifier ça auprès d’une famille encore très traditionnelle et qui a passé mon enfance à me presser comme un citron »), la pauvre Rosa mérite beaucoup d’amour et de compréhension. Et puis évidemment, elle a aussi le droit aux scènes les plus épiques de la série, comme par exemple la scène qui a fait sa célébrité, vous savez, celle avec les fusils à pompe et les lingots d’or.

3 / Le Top 5 des figurines que je rêve d’avoir mais que je regarde le prix

2 / Le Top 5 des meilleures stipulations de catch

  • 5 – Tables, Ladder & Chair – Une ceinture pendue au dessus du ring. Les catcheurs doivent donc la choper à l’aide d’une échelle. Sauf qu’autour du ring on leur file EN PLUS des tables et des chaises, comme ça, gratuitement. Ils peuvent donc tomber depuis l’échelle sur les tables, se filer des coups de chaises dans la face, faire des super sauts et tout… c’est un peu super vivifiant !
  • 4 – Table match – Encore mieux: vous avez juste des tables mais le but du jeu c’est de foutre votre adversaire à travers. Et bon, hein, le bruit d’une table en bois qui fait « craaac » c’est toujours super mélodieux alors on crache pas dessus.
  • 3 – Money In The Bank – Un peu comme le Tables, Ladder & Chair, sauf qu’on vous file pas de chaises ni de tables, mais que par contre vous êtes entre six et dix catcheurs à vouloir choper le gros lot. Mieux ? La valise vous donne le droit à un match de championnat quand vous voulez, ce qui fait que vous pouvez l’utiliser pour infliger des bons gros coup de putes. Le champion sort d’un match en cage à six qui a duré une demi-heure et l’a considérablement épuisé, comme en témoigne son front saignant et meurtri ? Et bah c’est à ce moment là que vous arrivez…. Et parfois certains le refont. Et ça passe toujours.
  • 2 – I Quit Match. Le match de soumission ultime où le seul moyen de gagner c’est forcer l’adversaire à dire « I Quit » au micro. Un jour les mecs voulaient tellement pas abandonner qu’un des types a pris en otage la femme de l’autre pour le forcer à dire I Quit. Ah oui on en est à ce niveau là hein. Toujours très créatif, ce genre de match est un plaisir béat et souvent hardcore…
  • 1 – Royal Rumble 30-Man – Tout dans ce genre de match est bien travaillé. Deux types entrent, toutes les 90s un nouveau catcheur arrive, chaque catcheur est éliminé si il est sorti du ring, et à la fin il n’en reste plus qu’un. C’est très bête comme concept mais ça fonctionne toujours très bien. Organisé une seule fois par an, c’est l’occasion de retrouver le gratin de la WWE, de voir le public gueuler le compteur avant l’entrée du prochain type, se demander qui va entrer, reconnaître un thème d’entrée, voir des gens sortir… Enfin bref un de ces matchs toujours mémorables et aux enjeux franchement importants (un match pour le titre à Wrestlemania, rien que ça.)

1 / Le Top 5 des chansons d’anime qui le ferait bien dans Rock Band 3

  • 5 – X Japan – X – Pas forcément une « chanson d’anime » au sens où on l’entend mais ça passe toujours :3.
  • 4 – JAM Project – Soultaker – Des harmonies, du clavier, de la piste guitare badass, tout ça. A boire et à manger §
  • 3 – Sakurakou K-On Bu – Don’t Say « Lazy » – Le clavier a été officialisé pour Rock Band 3, ce qui lance complétement les bases non seulement du meilleur jeu de tous les temps mais aussi d’un K-On! Rock Band qui révolutionnera complétement les lois du marché. En attendant, il me semble que Don’t say « lazy » passerait aussi bien qu’un Fuwa Fuwa Time (qui sont les deux titres un peu emblématique), le prestige en plus;
  • 2 – Ootsuki Kenji – Hito Toshite Jiku Ga Bureteiru – L’opening de Sayonara Zetsubou Sensei, donc. Je lui préfère mille fois Ringo Mogire Beam mais je pense que dans un jeu de rythme, Hito Toshite pourrait être beaucoup plus fun, et ce avec tous les instruments, là ou Ringo Mogire Beam ne pourrait être intéressant qu’au chant.
  • 1 – Kobayashi Yuu – Hanaji – Posez même pas de question. Y’a de quoi être amusant avec tous les instruments, la piste vocale est super cool, la piste clavier aussi, l’intro à la guitare est marquante puis de toute façon, ça justifierait amplement la vente d’une guitare en forme de maid.

Ceci étant fait.
Le concours de générique 90s commencera le 23 Juin et tirage au sort des poules dévoilé dans le cours de la semaine prochaine.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

24 réactions au sujet de « Le top 10 des top 5 personnels »

  1. Top ultra fan de la Hollande ! Et des chansons de Macross Frontier (même si Diamond Crevasse, parce que souvenirs associées, est celle qui me fait tomber une larme…) !

    Il est super ce billet : merci 🙂

  2. C’est marrant que tu parles de Tombi!, parce que il y a à peine deux semaines, je l’avais ressortie pour me le refaire ( genre par nostalgie parce que c’est un bon jeux quand même). Par contre il a pas une durée de vie énorme. Je crois que c’est 10h environs :/. Et il a vraiment des énigmes un peu tordu, ou on te donne presque aucun indice et c’est à toi de fouiller le monde entier pour trouver xD.

    Par contre j’étais admiratif : le CD est pas mal rayé, mais il marche impec Oo

  3. Tu mets toujours la France dans ton Top 5 après la purge de ce soir ? 🙂
    Et l’Espagne ? C’est quand même la seule équipe au monde où un type comme Fabregas n’a pas le niveau pour être titulaire…

    Sinon, t’a pas cité la seule chanson que j’aime bien dans Macross Frontier : « Watashi no Kare wa Pilot »

  4. L’Espagne, c’est pas cette équipe qu’a chaque coupe du monde on voit les mecs nous dire que c’est l’équipe du siècle, qui va tout retourner, qui va révolutionner le monde du football tel qu’on le connaît mais qui dépasse jamais les huitièmes ? Ah oui c’est celle là, effectivement.

    Et ptet parce que Watashi no Kare wa Pilot est plus sympa dans Macross Do You Remember The Love.

  5. Ouais…sauf que cette fois, ils sont favoris, même devant le Brésil. Le fait qu’ils aient gagné l’euro et qu’ils aient perdu 1 match en 4 ans doit jouer…

  6. Ca me rappelle tellement l’Argentine de 2006 ce genre de descriptions :p. Ou l’Espagne de 2006. Ou celle de 2002. Ou celle de 1998. Etc.

    Oh au fait, par « favorite » ça veut pas dire les équipes que je vois gagner, mais les équipes que je préférerais voir gagner. Et je déteste l’Espagne.

  7. T’aurais du le dire plus tôt pour Kula World, je te l’aurais passé à l’epita :(. Ce jeu mérite la gloire.

    Bon par contre, ne pas mettre Anata no oto en first, c’est juste du MAUVAIS GOUT.

  8. Merci l’ami.
    Sinon, L’odyssée d’ABe vaut le coup, d’autant plus qu’il doit se trouver pour une bouchée de pain now. L’est dur, certes (la faute à un système de sauvegarde par checkpoint assez naze), mais vraiment superbe, les niveaux à Paramonia et Scrabania (terres des Paramites et Scrabs, donc) sont d’une beauté à tomber par terre, en plus de te faire ressentir une ambiance de solitude en pleine nature assez puissante.
    (Pour Kula World, j’y ai joué aussi, mais… les autres, je m’en souviens plus, je suis même pas sûr d’avoir encore les CD quelque part)
    (ah, sympathique époque révolue à cause du téléchargement. Remember Playstation Magazine)

  9. Ah, et j’ai parlé tellement de foot hier soir que j’ai oublié de dire que oui, G-Police est un super jeu. La difficulté est réglée bien comme il faut, et l’univers de guerre corporatiste dans l’espace est assez entrainant.

  10. Vrai que l’Espagne passe toujours pour un gros favori mais ne supporte pas la pression. Mais elle a encore gagné en maturité depuis l’euro. Donc je la mets dans mon top 5 avec l’Angleterre et tes n° 5, 3 et 2.

  11. Bon, ben du coup, je donne le mien, qu’on en finisse une fois pour toute : Espagne, Brésil, Argentine, Allemagne et Pays-Bas…
    Ménès et Riolo peuvent trembler, voici le nouveau blog de foot !

  12. Un bon gros fanboy comme moi aura deviné par mon pseudo que je suis un bon gros fanboy d’Oddworld 😀

    Outre l’Odyssée d’Abe que j’ai sur PC (jamais terminé, le dernier niveau est avec un timer, je putain de hais les timers, tu fais un faux pas, boum ou alors un plancher dans la face 25 m plus bas D: ), l’Exode d’Abe que j’ai testé, j’ai Munch’s Oddysee et La Fureur de l’Etranger sur ma Bobox.
    Ce dernier roxxe le poney à lui en faire sortir l’intestin grêle par le bout du nez tellement c’est bon. (classe n’est-ce-pas ?)

    En bref, je t’aime Amo car tu aimes Oddworld. ;DDD

  13. Hoho, nous avions donc tous les mêmes démos PlayStation! Tombi, jeu dans lequel il fallait tout de même sodomiser systématiquement ses ennemis (porcs, oiseaux, plantes en forme d’augustes fessiers, Tombi n’est pas sectaire). Et Kula World, ces heures passées à tomber dans le vide en se demandant pourquoi un ballon en plastique doit manger des pastèques…

    « Possédant quelques gimmicks de langage intéressants »
    Ah ça m’intéresse, ça m’intéresse (toujours quand il s’agit de Dlanor). Dans la version originale, elle parle assez poliment et ses fins de phrases ont la particularité d’être écrites en katakana. Je me demande comment ils ont retranscrit cela dans les autres langues?

  14. J’ai halluciné sur ton top 5 de stipus.

    TLC < I Quit Match ? FUCK !

    Et surpris aussi que t’évoques pas l’ultimate submission match, qui pour le coup est vraiment la stipulation de soumission ultime : faire abandonner son adversaire le plus de fois possible en un temps donné.

    SInon, j’éprouve exactement la même chose que toi pour Abe. J’avais eu les deux jeux en même temps et j’ai jamais touché à l’Odyssée. Et maintenant que je m’en veux, j’ai plus de Playstation pour faire tourner le machin –‘

  15. Pays-Bas FTW, même si à vouloir trop être offensif ils vont malheureusement se planter en quarts ou en demi, comme à leur habitude. Il n’empêche qu’ils iront plus loin que les Argentins.

    go States go !!! Et le Ghana aussi tiens.

    Je sais pas pour vous mais je haïssais les démos de jeux de foot généralement, tu jouais une mi-temps, c’était vraiment court, même pas un match intégral, ça durait 2 minutes xD

N'hésitez pas à commenter l'article~