Chronique AMV N°AB // Billet 600, Kodomo No Omocha, Voici Halloween, du Clannad Viril et un homme qui court

Chronique AMV N°AB // Billet 600, Kodomo No Omocha, Voici Halloween, du Clannad Viril et un homme qui court

Kare Kano ça déchire btw
Billet 600 et j’ai rien préparé de spécial. L’angoisse…

L’époque des célébrations idiotes à chaque centaine atteinte est désormais terminée ! Désormais on vise le millier ! Haut et fort ! Plus que 400 billet à faire ! On y croit ! Ca ne prendra que deux ans ! Environ ! Si je ne meurs pas entre deux !

Alors du coup, paf, seconde chronique AMV. J’espère que vous avez une demi-heure devant vous parce que vous allez briller des yeux. On reprend donc les mêmes règles et on recommence: si l’AMV possède des spoilers, je le signale. Si il n’y a pas de signalement dans ce sens, vous n’avez rien à craindre. Je laisse souvent un lien pour télécharger directement mais il faut utiliser « enregistrer la cible sous » et enfin je me sers la plupart du temps des versions streamées du site russe amvnews.ru. Bien, que la fête commence ! Aujourd’hui, quatre AMV. Je dis bien quatre !

Caffeine Encomium

Yeah baby yeah baby yeah


Caffeine Encomium

Auteur: Kevin Caldwell
Anime utilisé: Kodomo No Omocha
Musique utilisée: Gioacchino Rossini – William Tell Ouverture
Télécharger

Cet AMV date de 2000… et donc de dix ans maintenant. C’est quand même dingue ça, l’année me paraît si proche mais elle est pourtant si lointaine. Enfin bref, passons. J’ai toujours été assez fasciné par le chara-design assez particulier de Kodomo No Omocha mais je n’ai pas encore franchi le pas jusqu’a essayer de mater la série parce que l’idée de devoir m’enfiler une série de 102 épisodes comme ça m’effraie un peu, même si je ne doute pas de sa qualité ! Et cet AMV est une de ces motivations supplémentaires à un jour, tenter l’avenir Kodocha.
Pour le reste, je ne connais pas (encore) d’AMV plus vieux que celui-ci, datant d’une époque où les logiciels d’éditions vidéos étaient encore moins avancés que notre Windows Movie Maker actuel, et il fonctionne impeccablement. L’idée est tout de même plutôt folle, dans le sens où coller un grand classique de la musique classique, avec en plus un de ses membres les plus dynamiques et joyeux qu’il soit ! Du coup ça se marie très bien avec le visuel totalement débridé et dynamique de la série, et d’autant plus que le montage fonctionne parfaitement pour se marier impeccablement avec la musique, dans un mariage qui durera au moins 75 ans. Le tout pour raconter en plus une petite histoire qui serait « la journée classique de Sana Kurata. » Ca dure 3mn et c’est formidable.

This is Halloween

EVERYWHERE
Spoiler mineurs (images utilisées hors contexte.)


This Is Halloween

Auteur: Hagaren Viper
Anime utilisé: Soul Eater
Musique utilisée: Marilyn Manson – This is Halloween
Télécharger (compte animemusicvideos.org nécessaire)

Holala qu’est-ce que j’aime pas la chanson. C’est vrai quoi, je suis pourtant assez friand habituellement des reprises de Marilyn Manson mais sa reprise de This is Halloween me semble tellement pénible à écouter ! Son timbre de voix ne colle absolument pas avec la chanson, et c’est presque uniquement cela qui gache toute la chanson pour ma poire. Du coup j’étais pas forcément très motivé à mater cet AMV, mais mais mais… il est juste extra. L’idée initiale du clippeur était de faire en sorte que cet AMV rende hommage à l’univers de ouf de la série et mette en avant tous les personnages au lieu de simplement se baser autour des héros. Et c’est une excellente idée ! Car Soul Eater dispose d’un super univers et d’une super galerie de personnages alors ne pas l’exploiter serait tout simplement un suicide total. Et du coup caler ça sur la chanson « This is Halloween » issu de l’Etrange Noël de Mr Jack fonctionne d’autant mieux qu’il permet de se focaliser ici où là sur un personnage secondaire qui colle parfaitement à la description. Et quand en plus on s’amuse à jouer avec la sacro-sainte synchro image/son, on obtient parfois des plans de ouf (2mn05, le « EVERYWHERE », frisson de délire dans la nuque) !

Bref, la preuve que c’est pas parce qu’on est un shonen qu’on est obligé de subir des AMV faits par des gamins de 13 ans sur du Linkin Park ou du Evanescence.

Yakitate

OMG AMV DE QUALITÄY


Yakitate

Auteur: narutomaniac
Anime utilisé: Clannad, Clannad After Story
Musique utilisée: Amnezia – Dope
Télécharger

Cet AMV n’est pas dénue de défauts (il tremblotte BEAUCOUP TROP. Je comprends que l’auteur veuille mettre l’auditeur mal à l’aise, mais à ce niveau là c’est trop) mais qu’est-ce qu’il est FUN. Et prend quasiment totalement à contre pied le support original, pour l’occasion. Mixer du Clannad à du hard rock n’était peut-être pas la chose la plus naturelle à faire, mais lui offrir en plus une réalisation totalement clippesque, faisant quasiment passer la série pour un actionner à la Stallone, c’est encore plus osé. Tellement osé… que ça fonctionne au poil. Partant du principe que le pain de Sanae en fait voir de toutes les couleurs à notre héros, l’auteur s’amuse donc. Pas mal d’effets, pas mal de petits jeux de réalisation. Découvert à la Japan Expo 2009 (ou il n’a fini que 12e, booouh), et matage en boucle depuis.

Running Man

RunningMan.jpg


Running Man

Auteur: Nostromo
Anime utilisé: Sayonara Zetsubou Sensei, Diebuster, Gundam 00, Suzumiya Haruhi no Yuutsu, etc etc… (la liste est longue)
Musique utilisée: Utah Saints – Something Good (Van She 08)
Télécharger

Celui là si vous le pouvez MATEZ LE EN PLEIN ECRAN. Il est quasiment hypnotique. Ce qui est plutôt normal si on considère que c’est du Nostromo, un des AMV makers les plus doués qu’il soit dans le milieu francophone (et mondial), qui offre chaque année du bon gros travail bien léché qui sent les larmes, les sueurs et bien plus si affinités. En l’occurrence on a ici mon AMV préféré de lui (un poil devant Auriga, dont on reparlera forcément un jour où l’autre.) Pour le reste, je vous laisser regarder.

Et voilà pour cette seconde chronique ! La prochaine fois, on aura encore du K-On!, du Cowboy Bebop bourrin comme tout, une Macabre Sérenade et du Hinamizawa décérébrant. Et plus si affinités.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

4 réactions au sujet de « Chronique AMV N°AB // Billet 600, Kodomo No Omocha, Voici Halloween, du Clannad Viril et un homme qui court »

  1. L’AMV de Kodomo no Omocha est vraiment excellente, j’avoue. Et bien à l’image de la série (mais il faut dire que le réalisateur a aussi « commis » Sexy Commando Gaiden).
    Je ne trouve par contre pas le chara design si étonnant que cela… Mais cela vient probablement de mon habitude de lire des shôjo. En fait, Kodomo no Omocha était publié dans Ribbon, magazine dont les manga possèdent tous un chara design similaire ; tu prends par exemple les manga de Wataru Yoshizumi, les personnages ressemblent beaucoup à ceux de Kodomo no Omocha, pourtant d’un autre auteur. Mais hormis Marmelade Boy, Handsome na Kanojo, Ultra Maniac, et la série sus-citée, il y a peu de titres de ce magazine adapté en anime, et ces-derniers touchent finalement peu la majorité des spectateurs, donc si tu n’es pas très porté sur les shôjo, cela explique que le chara design de Kodomo no Omocha te surprenne 🙂

  2. J’avais déjà eut l’occasion de voir Yakitate et ça avait été mon premier contact avec Clannad. J’ai à cause de ça pensé que c’était un shonen de baston inter-bahut… et puis ça a vite changé x)

    This is Halloween est juste énorme. Techniquement y’a rien de bien exceptionnel, pas de gros effets de la mort qui tue et de décor 3D, mais c’est juste cette synchronisation et puis cette story-line qui butte!
    Là où Soul Eater se dégage assez rapidement de son côté glauque et flippant par de l’humour tassé et du fight, cet AMV arrive à concentrer tout le côté horrifique de l’anime et ça c’est juste énorme.

    Même si le travail de Nostromo est toujours plein de qualités, j’ai toujours un peu de mal avec les musiques qu’il utilise, pas franchement mon truc.
    Mais il faut quand même avouer que Running Man, bah elle déchire bien.
    « Hypnotique » qualifie bien l’ambiance, avec ce rythme saccadé mais qui tout de même reste fluide.

    Après D-On par contre, j’aimerais bien savoir comment tu as réussi a trouver un AMV de K-On potable… Pour en dénicher qui ne soit pas des bouse à la sauce Movie Maker…

  3. Et bah contrairement à Gemini, y a que celui de Kodomo no Omocha que j’ai pas aimé dans cette fournée 😮
    Bien sympa comme rubrique, merci :3 (mon préféré reste quand même celui de Bakemonogatari de la semaine dernière <3 )

  4. En fait, les effets de Nostromo sont surtout du au fait que c’est un des rares faiseurs d’AM qui s’affranchit de la limite des 24/25 images/s présentes la plupart du temps dans les anims, ce qui rend forcément de manière bien plus différente.

N'hésitez pas à commenter l'article~