Chronique AMV N°AD – AMV Hell 5 (+ Sous titres)

Chronique AMV N°AD – AMV Hell 5 (+ Sous titres)

Un spécial AMV Hell 5 aujourd’hui ! Ce qui n’est pas forcément très surprenant vous l’avouerez, j’ai tendance à sur-spammer mon Twitter de références à cette oeuvre maîtresse de l’échiquier mondial. Alors ok, contrairement à d’habitude cette chronique AMV ne sera consacré qu’a UN seul objet mais vu sa longueur (1h26) et ce qu’il y’a à dire dessus c’est plutôt logique.

AMV HELL 5

Et cette police toujours aussi années 90 !
Auteur: SSGWNBTD + Plein d’autres gens
Anime covuerts: Dragon Ball + Plein d’autres animes
Musique utilisée: Erasure – Always + Plein d’autres musiques
Télécharger
Télécharger les sous-titres

Pas mal d’attentes donc autour de cet AMV Hell… Vous savez que je suis un fanboy du concept, que l’AMV Hell 4 avait été diffusé par pur fanboyisme lors de la nuit du vendredi de l’Epitanime 2010 et que donc ce nouvel épisode, le premier depuis trois ans (le /0 n’existe pas vraiment) devait changer le cours de l’histoire, du monde… et me permettre de mater autre chose que l’AMV Hell 4 en boucle.

Le concept est donc toujours le même: en 1h26 une somme d’environ 250 sketchs, reprenant et mélangeant images d’animes, musiques, dialogues de films pour créer quelque chose errant toujours entre l’humour où la simple badasserie, reprenant en 20s une blague qui n’aurait pas pu être utilisé pour un véritable AMV. C’est donc un zapping permanent, très addictif, et qui souvent ne séduit pas au premier abord mais qui gagne toute sa puissance au fur et a mesure des visions, en fonction de l’ambiance, des expériences.

Cet AMV Hell 5 devait être l’occasion parfaite de voir de nouveaux animes faire leur apparition (tous ceux sortis entre mi 2007 et mi 2009, je m’attendais donc à pas mal de Gurren Lagann et de K-On!), de nouveaux gags être exploités, de nouveaux memes être évoqués et de nouveaux runnings gags faire leur apparition. Je n’ai pas tellement été deçu, seul la partie « animes récents » étant globalement mis au ban: on a bien du Gurren Lagann, on a bien du K-On!, on a pas mal de Shugo Chara! mais globalement les animes utilisés sont tous des… valeurs sûres.

Et on va commencer directement en évoquant les défauts de cet AMV Hell 5: un abus de la trinité d’animes composé de Dragon Ball, Evangelion et Death Note. Chacun de ces animes ayant 12 sketchs à leur gloire, même si en fait le problème est plus une question de placement dans la playlist qu’autre chose: mettre la moitié des sketchs Dragon Ball dans le premier quart de l’AMV Hell aide pas forcément à trouver ça tolérable, alors que c’est bien mieux géré avec Evangelion, par exemple. Soyons francs, ça reste tout de même de l’ordre du détail mais ça aurait pu être un poil mieux géré sur ce plan – et de l’autre coté on a plus que huit sketchs Azumanga Daioh, ce qui est inattendu !

Mais en fait c’est assez terrible parce qu’avec un peu de recul, on se rend compte que cet AMV Hell contient vraiment pas mal de sources différentes, et offre vraiment un panorama trèèès large du monde de l’animation japonaise (ciel y’a même du Unico in the Island of Magic), sans vraiment confirmer ou infirmer de tendances. La seule chose qu’on peut remarquer par rapport aux AMV Hell précédents est une montée en force d’Ouran High School, de Shugo Chara! et de Pokémon, mais ça veut pas vraiment dire grand chose.

L fait le sourd

Ce problème de répétition est surtout imputable aux musiques, là où les AMV Hell précédents avaient aussi leur running gag (Mmm what’ch say dans le 4 par exemple), l’AMV Hell 5 en… à plusieurs. A commencer bien évidemment par Always, présent quatre fois, mais aussi plus étonnamment « Halo » de Beyonce, « Material Girl » de Madonna ou bien la musique de noyade des Sonic. Étrange… d’autant que là encore parfois la playlist est mal gérée, rendant très proche toutes ces répétitions. Les trois Halo en trente minutes, c’est… déstabilisant. Idem pour tous les titres de Lady Gaga planqués dans la même minute. En l’occurrence ça aurait pu ne pas être un problème mais sur ce point là ça a été assez mal géré. Dommage !

Ensuite ouais, y’a un abus de dialogue et de sound clip, ce qui n’est normalement pas dommageable sauf qu’on là on a de plus en plus de passages qui prennent des plombes ! Ils sont marrants la première fois, la deuxième fois sont déjà assez relous… et au bout d’un moment ils sont immanquablement zappés. Des sketchs comme la reprise de la pub Norton pour Pokémon n’a rien à foutre là ! Ils durent des plombes et ils sont chiants ! Alors qu’a coté on a d’extraordinaires utilisations de dialogues, comme ce putain de sketch Higurashi avec Scary Movie 3 (SHE’S DEAD §§§ GONE GONE GONE JUST LIKE YOUR DOG §§), la meilleure utilisation EVER du « I’ve covered wars you know » de ce cher Frank West où bien encore cette reprise de la bande annonce d’Inglorious Basterds assez ouf. Mais à coté on doit se taper un trio de sketchs de merde, basés uniquement sur des dialogues.

Ce qui dans un sens me rappelle pas mal l’AMV Hell 3 qui avait le même problème, avec trois sketchs uniquement parlés qui étaient chiants à en crever (les deux sketchs téléphoniques et l’émission télé avec Chobits) et qui plombaient pas mal le plaisir à le revoir, occultant presque les excellents sketchs qu’on pouvait y trouver. Ce qui est une des raisons pour laquelle je considère l’AMV Hell 5 plus proche du 3 que du 4, donc. Ce qui n’est pas pour autant éliminatoire hein, l’AMV Hell 3 étant super sympa tout de même.

Enfin le dernier défaut, c’est sa qualité technique ! Concombre en a bien mieux parlé que moi donc je ne vais vraisemblablement pas faire doublon mais certains sketchs sont techniquement à la ramasse. Si pour certains c’est excusable (le sketch Always sur Unico par exemple – pas facile de trouver des RAW de bonne qualité de cet anime), certains autres sketchs n’ont aucune excuse (le sketch Death Note sur Mr.Policeman est une HONTE sur ce plan là, SSGNBTWD aurait du dire au mec d’aller se faire voir et de rendre une meilleure copie – l’idée est excellente mais gaché par la technique) et parfois c’est l’audio qui merdouille un peu (le sketch Porco Rosso a un audio démesurément fort.)

Là aussi c’est quelque chose de très limité sur une poignée de sketchs mais ça devait être souligné !

P-p-pokerface

Pour le reste en fait rien à redire: l’AMV Hell 5 est globalement génial. Encore une fois. Pour 40 sketchs médiocres / incompréhensibles / relous on a 210 sketchs de très très haute volée, dont certains sont facilement les plus gros fous rires que j’ai pu avoir devant un AMV Hell (le premier Always, le WHAT THE FU- sur Ah! My Goddess, le 56k chez Lain, Polly want a cracker), d’autres sketchs sont juste super bien vus / foutus (Don’t Stop Believin et sa fin surprenante, Somebody Watching Me, le mélange Princess Tutu / Sweeney Todd, TOUS les sketchs Soul Eater, le second Higurashi sur du Interpol..) et surtout le générique de fin est dans la plus pure tradition super-awesome, rendant United States of Pop super glorieux… alors que c’était pas gagné à la base ! Et l’introduction sur du Tenacious D est peut-être un peu obscure (faut avoir une culture Jojo Bizarre Adventure PLUS une culture rock pour la tilter) mais elle aussi terriblement badass. Bref, n’hésitez pas à y jeter un oeil et pourquoi pas vous faciliter le boulot avec les sous-titres, terminés dimanche après-midi par votre serviteur avec l’aide de Meles Badger et d’un bienfaiteur anglophone nommé Inactive. Ca aide pas mal à comprendre certains sketchs, je vous avoue…

Enfin ,et à priori, on va tâcher de diffuser l’AMV Hell 5 dans un rassemblement avant la fin de l’année (pas ce mois ci en tout cas) donc là aussi je vous tiendrais au courant je pense. Si vous voulez le découvrir, vous pouvez patiemment attendre encore un petit peu et venir le mater en groupe. Ca dépendra de vos envies !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

5 réactions au sujet de « Chronique AMV N°AD – AMV Hell 5 (+ Sous titres) »

  1. J’ai testé un peu les sous-titres (en faisant des avances rapides) là et j’ai trouvé une petite coquille, « Kameda » au lieu de « Kaneda ».
    Quoiqu’il en soit, pleins d’Internets à toi, Meles et Inactive !

    Le premier sketch d’Higurashi est énorme. Je pensais que le dialogue était tiré d’ET mais vu qu’il y a un Michael Jackson-ET dans Scary Movie 3 j’étais pas si loin…
    (J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de Death Note sinon.)

  2. Je plussoie cette critique de l’AMV Hell 5, j’ai été tout aussi déçu que toi alors que je frétillais d’impatience lorsque j’ai vu qu’il était sorti, ce à cause des musiques (ou bien des clips), qui ne sont pas très truculents.

    En fait… C’est pas assez random. Là où l’AMV Hell 4 et encore plus le 3, étaient remplies de nimp, de clips aux longueurs très différentes, à la portée artistique, ou complètement cons ou très bien vues, l’AMV Hell 5 est trop… stationnaire, de mon avis. Ca stagne, c’est pas vivifiant, c’est du commun. Bref… bof. Reste quand même certains trucs bien sympa, évidemment.

    J’espère qu’il passera à l’Epitanime 2011 avec des sous-titres et ce par tes soins, Amo.

N'hésitez pas à commenter l'article~