Chibi Japan Expo 2010 – Plot twist

Chibi Japan Expo 2010 – Plot twist

C’est vaguement incroyable mais pourtant vrai: après une édition 2009 décourageante et détestable qui m’avait plus où moins vu promettre de ne jamais y refoutre les pieds, j’ai non seulement décidé de redonner une chance à la Chibi mais en plus tout ça pour au final sortir de la convention avec une certaine patate et un certain plaisir. Pour quelle raison ? Est-ce que la disparition totale d’attente y a joué ? Est-ce parce que j’étais moins malade à en crever que l’édition 2009 ? Est-ce parce que j’étais bien accompagné ? Est-ce parce que le nombre d’activités a faire avait considérablement augmenté ? Est-ce parce qu’au final j’en ai eu plus rien à battre du rez de chaussée totalement déprimant ? Est-ce parce que la logistique fonctionne mieux ? Voyons un peu ça en détail, voulez vous…

Bon et comme du coup de tout le week end j’ai pris qu’UNE photo, toutes les photos utilisées ici viennent d’autres sources, que j’essaierais dans la mesure du possible de citer.


En l’occurrence cette photo vient de mon bilan de l’an dernier. RECYCLAGE.

Pourtant objectivement les changements apportés à la logistique de l’événement furent sans doute plutôt mineur: le déplacement d’orgames du premier étage à une mezzanine spéciale fut sans doute une bonne décision, cela réduisant un peu le boucan du premier étage, au prix évidemment d’un stand pas forcément très simple à localiser (j’y suis pas allé car j’ignorais qu’il existait, ouais ouais) qui n’a pas du plaire aux gérants de l’asso de jeux musicaux mais qu’importe ! C’est au final vraiment le seul gros changement logistique, le reste n’ayant que peu changé ! La scène principale avait toujours un accès planqué, les escaliers étaient toujours super sales et humides (j’ai même failli m’y péter la gueule royalement), les cosplayeurs passaient leur temps à se faire photographier par des mecs aux cheveux grecs dans les couloirs de l’événement (quelque chose qui tend à me faire penser que pour certaines conventions, il deviendrait nécessaire d’y appliquer les mêmes lois qu’au Comiket avec photoshoot interdit en dehors des lieux dédiés…), y’avait plein d’adolescents bruyants, de cosplayeurs graisseux et l’odeur de bouffe épicée était quasi omniprésente mais… il y’avait aussi un poil moins de monde par rapport à l’an dernier ! Et tout les nuisibles se barrent vers 16h30, laissant à la fin de convention une vraie atmosphère sereine, de qualité.

Et il faut dire que cette année encore, le principal soutien venait des amateurs ! Des associatifs !

Chibi02.jpg
Et pendant ce temps, les haruhistes kidnappent des enfants pour leurs repas de soirée.

Déjà l’an dernier mes seuls plaisirs de chibi étaient venus de l’association Epitanime et de son karaoké mythique qu’on ne présente plus. Cette année, j’ai un peu fait le tour du coup ! Le nombre d’asso présentes était plus qu’acceptable, avec évidemment les habitués du genre BulleJapon, Epitanime ou Tengumi, mais aussi la Brigade SOS Francophone ou les gars de chez EFREI ! Bref y’avait un gros bataillon et vers 16h on a fini par tilter qu’on avait passé au total une minute au rez de chaussée du bâtiment, juste le temps de prendre les escalators pour monter aux étages associatifs/amateurs… sans jamais visiter le coté « pro. »

Je met pro entre guillemets parce que vous connaissez le topo toujours: comme l’an dernier, les éditeurs étaient quasi tous absents du truc (à part Taifu Comics et Manga Distribution et Animeland et Nolife), le reste était pas mal d’exposants amateurs de qualité plus où moins variable… Mais heureusement on avait deux ou trois boutiques de qualité sur qui on pouvait se reposer. Asian Quest par exemple, mais surtout les petits gars de chez Alixonline qui ont proposés un PETIT stand mais avec de GRANDS choix. Je veux dire, j’étais degouté d’avoir CINQ EUROS DE BUDGET. Pourquoi ? ILS AVAIENT UNE PUTAIN DE NENDOROÏD TSUMUGI. LE TRUC QUE JE CHERCHAIS PARTOUT. LE PRIX ETAIT ABORDABLE. MAIS JE L’AVAIS PAS LE PRIX. COMMENT TU VEUX PAS QUE JE ME MORDE LA MAIN DE RAGE ET DE DÉPIT !
(et plus tard dans la soirée, on m’exhibera une jolie figurine Maid Tsumugi… acheté chez eux… Non mais cherchez pas j’étais triste. De là à dire que j’ai regretté avoir acheté RB3 + clavier à la place, non bon faut pas déconner.)

Ceci étant dit sur les pros – en 15mn on avait fait le tour quoi -, passons aux amateurs qui ont encore réussi un très joli boulot. Et là je vais commencer à me montrer très très admiratif envers BulleJapon qui a su proposer au cours de cette activité un nombre assez ahurissant de nouvelles activités. C’est pas bon signe pour la « concurrence » (et oups je crois que là je devrais me sentir coupable mais rien à battre :P) mais non seulement le staff BJ semble TRIPLER EN TAILLE à chaque conv (et ce week end là, ils devaient aussi gérer en parallèle le Brest Gaming Show, ça donne un peu idée du truc) mais en plus ils semblent jamais perdre leur motivation et plus ça va, plus leur quizz semble s’équilibrer de manière naturelle. Le quizz blind test jv de 14h était, à ce sujet là, super enthousiasmant, très agréable, et vraiment riche avec pas mal de titres issus de tous les milieux et de toutes les époque. Je suis un peu deg d’être sorti sur du Castlevania, surtout en voyant que j’avais 3/4 des titres de la finale, mais bon il va falloir vivre avec les regrets !
De l’autre coté, leur grosse activité du samedi, c’est à dire un nouveau jeu musical nommé Music Battle Team, était super intriguant parce que vraiment présenté comme un truc pour cultivés… et ça l’était vraiment ! Encore plus rempli de challenge quand en face on a une team composée de Kyonata et Naouak… là tu peux déjà remballer tes bagages et partir manger de l’herbe :P. Mais c’était vraiment un très bon jeu, qui possède beaucoup de potentiel pour l’avenir…

Du coté de la Brigade SOS il y’avait de la danse (HANBAHCAALORSLESMECSQUELLESURPRISE) mais aussi quelques jeux plus culturels dont un étrange jeu de l’oie dans lequel je me suis incrusté et désincrusté de la manière la plus insupportable qu’il soit pour un gérant, en plus de faire mon poseur et tout. Ca doit expliquer pourquoi QCTX a essayé de me dégouter de la vie le samedi soir en m’exhibant cette figurine Tsumugi…. Mais le quizz en lui même semblait bien écrit – un peu trop de Bleach peut-être 😛 – , même si le jeu à le potentiel pour avoir une durée de vie infinie… Mais il part sur de bonnes bases, la prochaine fois j’essaierais de faire une partie entière…

Chibi01.jpg
Et oui c’est moi qui ai pris cette photo, le flou ne trompe pas.

On notera aussi que la Nintendo League proposait de pouvoir jouer à KIRBY EPIC YARM OMG PUTAIN CE JEU EST TROP MIGNON JE VOULAIS RAMENER LA BORNE A LA MAISON §§§ Quant à Epitanime, on avait les habituelles activités manuelles et le karaoké qui cette fois semblait mettre plus l’accent sur le chant au micro que sur les habituelles playlists. Je suis moins fan de cette configuration mais j’ai pu me tenter à l’exercice en compagnie de Sedeto et baka-saru sur l’opening animé d’Umineko… J’aurais su j’aurais du demander l’ending, ça aurait permis d’extérioriser une sorte de virilité intrinsèque.

Et au niveau des fanzines, le niveau me semble avoir sérieusement grimpé depuis l’an dernier… Où peut-être est-ce parce que j’y ai apporté plus d’attention que d’habitude ? Le stand Explosante Fixe par exemple, proposait du très très lourd niveau carte et compagnie. Mon budget médiocre ne m’a permis que de choper une Ranka Lee mais ça donne un peu un aperçu du niveau. On retrouvait aussi les haruhistes dans un coin, et le fameux fanzine yaoi fr qui fait un peu peur dans un autre :P. Enfin bref, il est temps de commencer – si vous ne l’avez pas encore fait – à s’intéresser sérieusement à ces coins là pour l’avenir, commence à y’avoir le bourgeonnement d’une certaine quantité de talents…

Une de mes meilleures surprises de la journée aura été au niveau de la scène principale. Invité à y passer un moment assis, j’ai pu y découvrir à la fin de la journée du samedi un petit concert instrumental de musiques de jeux vidéo par un duo nommé Yumeduo, bon évidemment comme je suis super doué je suis arrivé à la fin, juste le temps d’y découvrir une super interprétation de One Winged Angel que voilà, fallait partir. Grmbl, j’aurais su j’y aurais accordé un peu de temps plus tôt ! Même si pas sur que j’aurais pu l’avoir, le temps !

Car oui paradoxalement, autant le début de journée c’était tranquille, autant y’a eu un passage entre 15 et 18h où semblait s’accumuler tout ce qui m’intéressait: le nouveau jeu BJ, la conférence dédiée au Visiteur du Futur (qui était plutôt instructive malgré un glissement sur le fin où tout semblait être devenu une conférence « frenchnerd »… dommage aussi que la sono était pas optimale pour la diffusion des épisodes), la conf de Cécile Corbel – compositrice pour le prochain Ghibli -, la projection de Highschool of the Dead pour aller lancer du riz et de l’eau, le concert de Yumeduo du coup… C’était assez riche ! Loin du désert que composait la précédente édition de ce coté là ! Et y’avait même du cosplay planqué quelque part… ce qui est mieux que l’an dernier où y’avait aucun créneau dédié !

Chibi03.jpg

Au final c’est assez étrange du coup cette sorte de « retournement de veste » de ma part. Au final, comme je l’ai signalé, les changements ont été mineurs par rapport à l’an dernier…. Moins de bruit au premier étage, moins de décérébrés dans les couloirs (mais encore plein), moins de migraine dans ma tête (ça doit jouer haha), plus d’activités sur le planning, plus d’activités au premier étage, plus de choix dans la Toyunda, plus de gens à dire bonjour, plus de boutiques sur lequel s’appuyer du coté pro… Franchement le bilan me semble positif. Je sais pas si c’est parce que c’est la première conv que j’ai fait en visiteur après deux grosses conv en staff, où si c’est parce que j’ai connu l’expérience PM et LJ entre temps, qui ont su redescendre la barre… car pour le coup, Paris Manga se fait démolir la gueule à coup de barre à mine. Et maintenant que la boucle est bouclée, la prochaine étape maintenant: les convention de Province ! Japan Tide, me voilà !

Chibi04.jpg

(et dur de parler du week end sans rappeller HUMBLEMENT que Thalie a déchiré la trogne de la Brigade SOS Francophone au bowling sur le score fantastique de 3 à 0. Ok je suis le plus mauvais thaliste au bowling mais je suis meilleur que ricou !)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

8 réactions au sujet de « Chibi Japan Expo 2010 – Plot twist »

  1. J’avais trouvé que la conv’ disposait d’un bon potentiel l’année dernière, j’ai vraiment passé 3 jours énormes cette journée.

    Au niveau des activités j’ai vraiment rien à redire, c’était le top… sauf que j’en ai marre de voir que du Smash Bros et compagnie, y’avait pas de rétrogaming non plus (ce qui est par ailleurs le seul point fort de Paris Manga)

  2. Je suis pas d’accord sur les animations. Pour êtreun squatteur d’animations, y’avais des moments morts dans le planning comme le dimanche midi ou y’avait aucune animation se rapportant à la japanime sur les stands.

    Sinon en blind test, je me fais encore déchirer ma race(par rapport au Kyonata mais bon pour ma défense, j’ai une vie). Faut que je me mette au point un truc d’entrainement :D.

  3. @Sedeto : Même pas peur ! Je sais que mes camarades seront prêts ! (parce que moi, bon, pas toujours)

    @Naouak : Oui mais toi t’as pas le droit de parler, tu connaissais pas l’op de B Gata H Kei 🙁 !

    @Food-chain : Grave ouais, je suis dans le haut du panier maintenant, t’imagines la lose du niveau global :(.

  4. Naouak: Après ça dépend du planning aussi, certaines associations proposaient de bons animations sur la même tranche horaire parfois.
    Ceci dit Dimanche, jusqu’à 13h j’étais planqué au stand épitanime.

N'hésitez pas à commenter l'article~