Bilan de l’Alphabet Estival – Don’t Explain The Joke

Bilan de l’Alphabet Estival – Don’t Explain The Joke

Eh, pour certains, c’est la rentrée depuis quelques jours, pour d’autres c’est dans quelques jours, pour encore d’autres ils ont plus de rentrée et pour certains millionnaires ils sont en vacances non stop depuis trente ans. Et du coup, c’était cette semaine la fin de l’alphabet estival. Quel timing !

Intro01.jpg
Des jeunes filles qui profitent de l’été, elles, et qui se baignent, par Kantoku.

Alors pour rappeller ce que c’est l’alphabet estival, au cas où vous êtes pas passés sur le blog depuis trois mois, c’était une série de 26 articles, dans l’ordre alphabétique. Chaque lettre étant liée à un anime, un jeu vidéo, un manga, un roman, un film ou un oignon, qui chacun commençait plus ou moins par la lettre de l’alphabet liée. Pas toujours, parce que j’ai grugé pour 3 ou 4 lettres, mais en majorité. L’opération commençait mi-juin et se terminait, donc, début septembre, donc durait l’ensemble des vacances d’été scolaire.

Pourquoi j’ai fait ça ? A la base, je me disais que faire 26 « petits articles » comme ça, sur des choses que j’appréciais et dont je voulais parler, me permettrait d’en faire beaucoup d’un coup à chaque fois et donc de passer l’ensemble de l’été sur d’autres priorités: mon stage en médiathèque mi-août, la révision de mon concours d’entrée dans la fonction publique (qui est dans une semaine, iiiih), profiter de mes deux semaines sur Paris fin juin début juillet et profiter de mes vacances plus généralement. Parfait, donc ! Sauf que:

1) J’ai écrit les cinq premiers articles en un jour, mais dès la Japan Expo j’avais rarement un article d’avance donc du coup je les écrivais souvent la veille du jour où les articles étaient censés sortir.

2) J’étais parti sur le principe que je ferais des articles « plus courts » par rapport à d’habitude, au final j’ai continué à faire à moitié des pavasses.

3) J’ai changé certaines lettres à la dernière minute, parfois en fonction de mon humeur ou d’une découverte récente.

Du coup on est passé de « l’opération censée alléger mon été » à « l’opération qui m’a forcé à m’occuper de mon blog non stop cet été. » Et au final c’était pas un mal parce que je me suis rendu compte que j’avais pas tellement à réviser et que si je bloguais pas, je foutais un peu rien de mon été. DONC COOL.

Intro02.jpg
D’autres filles qui se baignent, auteur inconnu.
Bref, au final pas trop de couacs: j’ai réussi à chaque fois à respecter les délais, le seul vrai couac étant l’article E, sur Ecco the Dolphin, qui aurait dû être prépublié le vendredi matin de la Japan Expo et qui au final n’a pas été publié comme prévu – chose dont je ne me suis rendu compte que très tard le lundi midi, après le week end de folie qui a eu lieu. Donc ça a tout décalé de trois jours par rapport à la date prévue mais c’était un mal pour un bien: mon article F était, à l’époque, même pas entamé ! Je suis très content d’avoir réussi à battre ce petit objectif d’un article tous les trois jours, et j’ai réussi à piocher assez de motivation, du coup, ce que je n’aurais pas cru sinon. Alors il y’a évidemment dans le lot des articles dont je ne suis pas satisfait (celui sur la Traversée du Temps, ugh…), mais il y’a de l’autre coté des articles que j’ai aimé écrire, que je me plais à relire et que je n’aurais jamais fait sans la petite motivation de l’alphabet (Uta no Prince, Saint Seiya ?).

Bref, avant de faire revenir Néant Vert à comme avant, revenons une dernière fois sur l’ensemble des articles, avec commentaires et petite explication des titres.

Voici donc la liste des 26 articles de cet été:

A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg
A.jpg

COMMENTAIRE INDIVIDUEL SUR CHAQUE ARTICLE + TROPES.

Car oui tous les titres de chaque article était lié à un Trope du site bien connu !

  • L’article sur Aria était donc le premier article, qui n’a pas été trop dur à écrire. Son trope lié était Doing It For The Art, parce que Aria le fait vraiment pour l’art, comme je le disais dans l’article. Ca faisait également référence au concept même de l’alphabet estival parce que sérieux, si je fais pas un alphabet estival pour l’art, je sais pas pourquoi je le fais !
  • Pour Beatles Rock Band, idem, pas trop dur à écrire, et plutôt léger. Son trope était Crowning Music of Awesome, aujourd’hui renommé en « Awesome Music », tout simplement parce que  »quelle chanson des Beatles n’est pas « awesome » ? »
  • Pour Chris Jericho, article dont je ne suis pas très satisfait – trop de temps passés sur la description de la carrière de l’homme, ça doit endormir un peu tout le monde. Bref. Son trop est l’Incoming Ham parce que comme tous les catcheurs, Chris Jericho aime parler et s’exprimer et vivre en en faisant des TONNES. Un surjeu permanent, fuck yeah.
  • Pour Driver, article que j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ! Driver est un sujet plutôt simple: aussi bien des choses à critiquer que des choses à louanger. Parfait alors ! Son trope est, super naturellement, Chronically Crashed Car parce que bon, on passait le jeu à ramener la voiture en morceaux à la fin.
  • Pour Ecco, là aussi article que j’ai aimé écrire, même si à mon goût je reste trop vague sur l’histoire du jeu et peine à vraiment décrire les bons moments que j’ai eu en y jouant en étant gosse, faute de mémoire. Son trope est Badass Adorable parce que Ecco il dégomme des culs de requin, il sauve le monde, il dégomme un alien, il voyage dans le temps et il est MIGNON.
  • L’article sur Fruits Basket a été écrit à l’arrache et j’avoue que vu l’état dans lequel j’étais après la Japan Expo, il aurait pu être pire. Enfin, les meubles sont sauvés et j’ai pu dire tout ce que je pensais sur la série animée. Reste maintenant à lire le manga, ce que je suis en train de faire. Le trope est là aussi évident: Big Screwed-Up Family parce que la famille Sôma est un peu, un toute petit peu… dérangée.
  • Article sur Grim Fandango plutôt court parce que chaud de chroniquer un jeu après y avoir pas joué depuis huit ans, en se basant sur des mémoires lointaines. Ca, et le fait que j’ai toujours du mal à faire un billet sur un truc semi-parfait. Bref, pas super content de cet article là. Le trope lié est Almost Dead Guy parce que le héros est… presque mort. Well, duh.
  • Ensuite, l’article que j’osais pas faire, que je me suis forcé à faire et que j’estime satisfaisant mais hélàs pas assez: Haibane Renmei. Série culte de chez culte chez moi, j’ai essayé du mieux que je peux de faire en sorte d’inciter toutes personnes lisant cet article à voir l’anime qui est lié, et… ça va. J’aurais pu faire mieux, j’aurais peut-être du faire mieux mais en l’état, ça va. Je le réécrirais sans doute un jour. Pas de trope lié – c’est le seul ! C’est pour souligner à quel point il est IMPORTANT cet article.
  • Pour Inception, article de remplissage, j’avais rien de mieux pour le I. Pas grandiose mais au moins il se lit vite. Le trope lié est Batman Gambit parce que bon, les héros manipulent bien les choses sur pas mal de degrés.
  • Article Japan Expo 2011 dont je suis plutôt content, et où j’ai vraiment essayé d’amener le point de vue d’un président d’asso qui y staffait, pour essayer de le démarquer du reste. Vraiment dommage que mon portable a effacé mes photos de manière un peu cavalière… Le trope lié n’est pas un trope, puisque je faisais un rapport avec le pay per view de la WWE Money in the Bank qui a eu lieu la veille de l’écriture de l’article, et qui était un des meilleurs ppv auquel j’ai pu assister depuis cinq ou six ans. Clin d’oeil donc.
  • Je suis content de mon article Koe de Oshigoto! J’espère avoir fait découvrir un peu le manga et la série à tout le monde. J’avoue que ce qui m’a motivé à l’écrire est le fait que j’étais le seul à chanter l’opening dans l’amphi Epitanime le week-end précédent, lors d’une Nocturne. Et puis parce que je trouve vraiment que c’est un très bon ecchi, alors que je suis sur ce point là, habituellement trèèèès critique. Le trope lié est Hollywood Sex, surtout pour la mise en scène du sexe et le niveau de relation que l’héroïne a avec ces choses là. Mais je dois avouer que le rapport est pas giga évident.
  • Pour La Jeunesse de Picsou, article très court mais dont je n’avais pas pour prétention de creuser trop loin: c’était juste un article pour rappeler que 1) c’est génial 2) faut que ça soit ressorti en France au sein d’une vraie édition 3) se rappeler des bons souvenirs. Ironiquement, quand je débarque chez un nantais quinze jours plus tard, on me propose aussitôt de lire le tome 2 de la Jeunesse d’Hachette. Moi je dis OK. D’ailleurs pour l’anecdote, ça m’a forcé à fonder l’onglet BD / Comics. Pour le trope, c’est Because Destiny Says So – je fais ici référence à la scène en Ecosse où les fantômes font renaître Picsou parce que sa destinée dit qu’il va devenir l’homme le plus riche du monde.
  • J’ai bien kiffé lister les jeux de la Megadrive Ultimate Collection pour faire des micro-critiques ! Le trope lié est Compilation Rerelease parce que bon, c’est une compilation contenant des jeux pour les 3/4 déjà sortis en compilation.
  • L’article sur Noir m’a un peu forcé à remater un épisode, mais à part ça, il fut agréable à écrire, surtout en faisant ça en combo avec Madlax et El Cazador. Le trope lié est Gun Fu parce que Kirika se bat un peu trop au corps à corps avec ses armes à feu…
  • Ahhh l’Oignon ! Ecrit à l’arrache et en me vidant le cerveau, je suis assez fan pour être franc… enfin je veux dire que j’aime ce que j’ai fais ici. J’en ferais bien une suite. Voire un roman. Bref. C’était fun. Pas de trope ici parce que. Voilà.
  • Alors j’avais maté Professeur Layton et la diva éternelle spécialement en préparation pour cet article, et ça va, j’ai pu en dire ce que j’en voulais de manière pas trop mauvaise. Le trope lié est Fridge Logic pour son rapport au mot « Logique » d’une et ensuite parce que, comme le veut se trope, une fois qu’on réfléchit à froid sur ce qui se passe dans ce film et sur son déroulement, on se rend compte que c’est super nawak.
  • Faire un top 22 des James Bond ? Super génial ! Ok, le Q est ici utilisé de manière ultra détournée, mais vous ne m’en voudrez pas, non ? Bref, là aussi, bien apprécié l’écriture, et les commentaires rajoutent une petite valeur en plus. Peut-être aurais-je du le faire en deux parties, pour alimenter le suspense sur le début ? Blaaah. Le trope lié était I Expect You To Dine référence évidente à l’habitude qu’ont les méchants James Bondiens de bien l’accueillir, de lui filer à manger, et caetera.
  • Bon, ouais, ok l’article sur les Rois de la Suède eut le plus gros succès de tout l’alphabet – et sans doute le plus gros succès annuel du blog – en attirant près de 1000 lecteurs en deux jours. Tout ça parce que le twitter de Monsieur Poulpe en a parlé et que le facebook des Rois de la Suède l’a évoqué. Du coup, statistiques folles sur la gueule. Pourtant l’article est loin de me satisfaire complétement ! Je me trouve toujours un peu vague quand je parle de musique et là, ça ne déroge pas à la règle. Bref, le message important est néanmoins passé: les Rois de la Suède c’est un très bon groupe. Et pas parce qu’ils me citent sur facebook haha. Le trope lié était Spell My Name With a « The » ici francisé en « with a Les » pour le fun, parce que eh, c’est LES Rois de la Suède.
  • Pour Saint Seiya, article que j’ai kiffé écrire parce que ça fait inconsciemment des années que je crève d’envie de donner mon avis sur ce shonen mi-génial mi-moyen ! Donc voilà, ça donne un truc qui a flotté tout seul, que j’ai eu aucun souci à écrire, donc sans doute un bon article. Le trope lié est le bon vieux Five Man Band des Sentai qu’on retrouve ici adapté formule shonen de manière totalement pas inattendue.
  • L’article sur La Traversée du Temps, j’aurais du y passer un peu plus de temps mais c’est arrivé en plein milieu de mon stage et je me suis retrouvé avec peu de moments à lui consacrer. Tristesse ! Bref article giga décousu et pas super génial. Mes confuses. Le trope lié était du coup Nice Job Breaking It Hero qui est le trope lié aux erreurs de héros qui forcent presque l’apocalypse. Ici double référence, à la fois à moi (qui fait de la merde pour un article sur la traversée du temps) mais aussi à Makoto qui, à force de voyager dans le temps, doit souvent passer son temps à corriger des erreurs dont elle est responsable.
  • J’ai surkiffé faire l’article fausse-anaylse de l’opening de Uta no Prince-sama, idée un peu trouvée à la dernière minute mais force est de constater que je kiffe aller dans l’humour gras de bas de ceinture. Ca me déstresse un peu. C’est à mon avis un des articles les plus sympa à lire de cet alphabet donc si vous ne l’avez pas vu et que vous voulez vous marrer (ou faire facepalm), eh bah hésitez pas à y jeter un oeil. Le trope lié était le Soap Opera Disease, parce que, bon, la « maladie » de Nanami est quand même vague et très scénario-friendly.
  • Pas giga l’inspiration pour Vol 751 pour Sydney que je voulais à la base ouvrir un peu aux autres Tintin. Mais aussitôt après le top 22 des James Bond, ça aurait peut-être fait redite donc je me suis contenté du nécessaire. J’ai relu l’album, j’ai fait quelques comparaisons, voilà. Ca pète pas trois pattes à un canard ! Le trope était le Mood Whiplash parce qu’on passe l’album de situations graves et catastrophies à, sans aucune transition, des blagues bizarres et des ET qui débarquent.
  • Le W – Walking Dead & World War Z fut écrit sans trop de soucis, en une seule petite heure, sans interruption. Seul article « blanc » en commentaire pour l’instant, ça me rend très très triste. REGARDEZ MES LARMES. JE PLEURE. Le trope lié était ce bon vieux Crapsack World parce que bon, rien à dire, le monde dans lequel se passe ces deux oeuvres est un peu totalement pas giga cool.
  • Pour le X, j’évoquais mes impressions de la génération HD après trois ans de Xbox360, article très vague, un peu décousu et très subjectif mais qui je pense, vous aidera à comprendre un peu mon raisonnement sur le jeu vidéo contemporain, que je suis loin de trouver aussi naze et mercantile que beaucoup le prétendent. Eh, sinon, le trope lié c’était Heterosexual Life Partner parce que je pourrais totalement considérer ma relation avec ma console comme une bromance sauf que après réflexion, on dit UNE console, et en plus je l’ai baptisée du même nom qu’une fille à gros seins de Bleach. C’est totalement Hetero, toujours, mais on est plus dans le même sens. Échec.
  • Le Y c’est quand même le plus tordu: du nom de l’album You’ll Rebell to Anything, je passe à un article global sur le groupe Mindless Self Indulgence, que je transforme aussitôt en chronique AMV dédiée au groupe. C’est un peu fumette ! Le trope lié est, du coup, la page TVTropes du groupe Mindless Self Indulgence afin de rendre le titre clair et lisible, surtout.
  • Enfin le Z c’est Zelda Ocarina of Time et l’article est pas génial, écrit là aussi un peu à l’arrache. Tant pis ! Le trope lié était

Money for Nothing parce que bon, sérieusement, les rubis dans ce jeu, ils servent juste à pas grand chose et on a les bourses pleines souvent 75% du jeu. Money for Nothing, ouais ! Carrément !

Intro03.jpg
Eh, vous avez vu le trailer de K-On! le film ? Moi je suis en mode grave kiffage. C’aurait été étonnant !

LES ARTICLES AUQUEL VOUS AVEZ ÉCHAPPÉS

A la base je devais faire tel truc pour telle lettre, mais pour une raison X ou Y ça a été remplacé à la dernière minute. Par exemple:

  • Le G aurait du être la saga Gran Turismo et non Grim Fandango. Au final je suis parti vers le point & click 3D de LucasArts parce que je souhaitais vraiment en parler et parce que je savais que si j’en parlais pas maintenant, je l’oublierais sans doute un jour. J’aurais eu beaucoup de choses à dire sur Gran Turismo mais au final ça aurait ptet fait doublon avec l’article sur Driver – même thématique vroumvroum. J’en parlerais plus tard, j’imagine.

  • Le I aurait du être dédié à Inglorious Basterds et Quentin Tarantino en général. Mais je me suis rendu compte que comme j’ai jamais vu Reservoir Dogs, il allait manquer un truc. Et puis j’avais tellement pas grand chose à dire sur Quentin Tarantino au final ! Il est cool ! Et c’est tout ! Mais oui, j’aurais sinon avoué devant le monde que Inglorious Basterds est mon Tarantino préféré. Enfin, à la place j’ai parlé d’un autre film: Inception.
  • Le J aurait du être dédié à La Jeunesse de Picsou, mais celui-ci a été décalé au L pour pouvoir parler de la Japan Expo 2011 et faire d’une pierre deux coups !
  • A la base le K devait être un article sur Kobato, le shojo de CLAMP, article sur lequel j’aurais fini immanquablement par parler de mes expériences de mangas CLAMP mais entre la conception de la liste et l’écriture de l’article, Koe de Oshigoto! est passé par là, et j’ai jugé plus intéressant de parler de ce manga/anime que je kiffe un peu grave. Alors que Kobato ? J’ai lâché au 8e épisode / 3e tome…
  • Le L aurait du coup été autre chose que la Jeunesse de Picsou. Et là le problème c’est que je me souviens pas quel était le L initialement prévu…
  • Le M aurait du initialement parlé de Mirai Nikki, trois ans après mon premier article sur la question où j’aurais fait le bilan du manga dans son ensemble, fin y comprise. Mais au final j’ai choisi d’attendre la sortie du dernier tome en France pour ça.
  • Le O aurait du parler de boissons fraîches. J’aurais listé mes Oasis préférés entre autres. Au final, fuck that shit, j’ai écrit l’histoire de l’oignon en free style. Absolument pas prévu ! Je me suis retrouvé 12h avant la fin du délai avec une fenêtre vide et un truc à écrire impérativement pour le O. Alors que j’avais aucune idée ! Du coup voilà ce que ça a donné. BRAVO.

  • Le U parle d’Uta No Prince mais il est évident que mi-juin, en faisant la liste, je prévoyais autre chose pour cette lettre là… Et c’était un article sur l’anime Umineko ! Mais au final ? Pas giga motivant. Et puis hâte de faire de la merde sur le thème d’Uta No Prince !
  • Enfin, comme dit dans l’article, le W devait être soit uniquement le roman World War Z soit le film The Wrestler. J’ai choisi les zombies, et Walking Dead en bonus. Direct live !

Voilà, bonne rentrée à tous et à toutes en attendant. Moi de mon côté, je suis dans une période de grands changements – j’ai officiellement quitté les études supérieurs et je m’installe la semaine prochaine à Nantes pour une très longue période et pour y chercher du travail, à commencer dans la fonction publique. Nantes est une ville que jusqu’a présent, j’ai appris à énormément apprécier et j’y connais beaucoup plus de monde qu’a Caen donc j’imagine qu’immanquablement, je vais devenir plus… social. Bref, mélange entre excitation et un peu de peur là. Je vole vers l’indépendâââânce o/.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Une réaction au sujet de « Bilan de l’Alphabet Estival – Don’t Explain The Joke »

  1. Merci pour ce tour du monde en 26 articles. Si tu trouves un nouveau prétexte tordu pour écrire, ne te prive pas plus.
    Et bon retour dans la société, mais pas trop tout de même: je caresse encore l’espoir de lire une suite de l’Oignon révolutionnaire.

N'hésitez pas à commenter l'article~