Archives de
Étiquette : clannad

Mémorial des animes qui m’ont fait pleurer

Mémorial des animes qui m’ont fait pleurer

Passons donc dès maintenant à un contenu de valeur immémorielle pour le blog: le listing des animes qui m’ont fait pleurer. Que ça aille de la petite larmounette virile à la grande crise de larmes instoppable, j’ai souvent été confronté à cette dure réalité humide, certes peu masculine mais qui fait quand même un peu de bien. Je dois avouer que j’ai, de toute manière, la larme plutôt facile et que j’ai été confronté dans mon passé à des difficiles situations émotives – genre pleurer 10mn après la fin du très mauvais film Casper. Pour ma défense, j’avais 9 ans.

Bon évidemment, je n’ai pas tout recensé non plus, sinon on était parti pour un Guide Michelin, mais seulement mes larmes les plus mémorables, les plus légitimes mais pas forcément les moins honteuses. Alors c’est parti. Les animes sont pas forcément cités dans un ordre très chronologique…

Attention, certains passages sont évidemment des spoilers. Pour ceux là, n’ouvrez le cache spoiler que si vous avez vu l’anime et que vous savez de quoi je vais parler. (souvent je balance du « la fin » ou « l’épisode X » – si évidemment je ne met pas de cache c’est que je considère que ça spoile pas donc vous pouvez y’aller, même sans avoir vu la série en question.)

Pokémon (Papilusion se casse)
Connard.
Sacha est quand même, la plupart du temps, pénible à virer ses Pokémon de son équipe. Bon, la plupart du temps, c’est le Pokémon qui se barre de lui-même, qui part vivre une vie en indépendance, et Sacha qui le laisse aller comme un père fait partir un adolescent de la maison. On est vite habitué, c’est un gros running gag de la série. Mais la première fois où ça arrive, c’est un peu… super tristounet. Y’a tout cet épisode ou donc le Papilusion veut absolument niquer des Papilusionnes, partir en voyage tout ça, et où Sacha doit se résoudre à dire au revoir à son ami. Dis comme ça c’est super classique mais j’ai pas pu m’empêcher à la fin d’être super triste, les deux avaient l’air d’être devenus de super potes, ils étaient proches, Papilusion était un tueur tout ça, et bam il se barre, pendant que l’anime nous file tout le gros pathos qui va bien et qui fonctionne: violons, coucher de soleil, Sacha qui crie bonne chance à son Papilusion. Et shota Amo qui finit en larmes. Premier gros choc émotionnel animé donc, et déjà un trauma sévère. Lire le billet.

Chronique AMV N°AB // Billet 600, Kodomo No Omocha, Voici Halloween, du Clannad Viril et un homme qui court

Chronique AMV N°AB // Billet 600, Kodomo No Omocha, Voici Halloween, du Clannad Viril et un homme qui court

Kare Kano ça déchire btw
Billet 600 et j’ai rien préparé de spécial. L’angoisse…

L’époque des célébrations idiotes à chaque centaine atteinte est désormais terminée ! Désormais on vise le millier ! Haut et fort ! Plus que 400 billet à faire ! On y croit ! Ca ne prendra que deux ans ! Environ ! Si je ne meurs pas entre deux !

Alors du coup, paf, seconde chronique AMV. J’espère que vous avez une demi-heure devant vous parce que vous allez briller des yeux. On reprend donc les mêmes règles et on recommence: si l’AMV possède des spoilers, je le signale. Si il n’y a pas de signalement dans ce sens, vous n’avez rien à craindre. Je laisse souvent un lien pour télécharger directement mais il faut utiliser « enregistrer la cible sous » et enfin je me sers la plupart du temps des versions streamées du site russe amvnews.ru. Bien, que la fête commence ! Aujourd’hui, quatre AMV. Je dis bien quatre !

Caffeine Encomium

Yeah baby yeah baby yeah


Caffeine Encomium

Auteur: Kevin Caldwell
Anime utilisé: Kodomo No Omocha
Musique utilisée: Gioacchino Rossini – William Tell Ouverture
Télécharger

Cet AMV date de 2000… et donc de dix ans maintenant. C’est quand même dingue ça, l’année me paraît si proche mais elle est pourtant si lointaine. Enfin bref, passons. J’ai toujours été assez fasciné par le chara-design assez particulier de Kodomo No Omocha mais je n’ai pas encore franchi le pas jusqu’a essayer de mater la série parce que l’idée de devoir m’enfiler une série de 102 épisodes comme ça m’effraie un peu, même si je ne doute pas de sa qualité ! Et cet AMV est une de ces motivations supplémentaires à un jour, tenter l’avenir Kodocha.
Pour le reste, je ne connais pas (encore) d’AMV plus vieux que celui-ci, datant d’une époque où les logiciels d’éditions vidéos étaient encore moins avancés que notre Windows Movie Maker actuel, et il fonctionne impeccablement. L’idée est tout de même plutôt folle, dans le sens où coller un grand classique de la musique classique, avec en plus un de ses membres les plus dynamiques et joyeux qu’il soit ! Du coup ça se marie très bien avec le visuel totalement débridé et dynamique de la série, et d’autant plus que le montage fonctionne parfaitement pour se marier impeccablement avec la musique, dans un mariage qui durera au moins 75 ans. Le tout pour raconter en plus une petite histoire qui serait « la journée classique de Sana Kurata. » Ca dure 3mn et c’est formidable.

Lire le billet.

Un an d’anime ~ 2009

Un an d’anime ~ 2009

On est fin novembre début décembre et en tant que blogueur voici venu le moment où il faut se plier à certaines traditions qu’on s’est soi même imposé. En l’occurence, l’heure du « bilan annuel anime » a sonné et avec lui son histoire prestigieuse, ses 12 animes nommés et son lot de captures d’écrans symboliques.

Toujours la même règle donc: je prends les douze mois de l’année qui vient de s’écouler, de décembre 2008 à novembre 2009, et je colle un anime sur chaque mois, comme « symbole » de ce mois en question. Ce n’est pas forcément des animes sortis entre 2008 et 2009, on tapera aussi dans le plus ancien (jusqu’en 1988 !), et après avoir bien dit du bien (ou du mal, parce que c’est arrivé) de ces douze animes, je reparlerais plus légèrement, limite comme sur twitter, des autres animes vu durant cette année. Et cette année, y’en a encore plus que l’année dernière ! Je me demande bien pourquoi ? Est-ce la vie étudiante, un virus, une histoire de coeur ? Mystère !

En 2007 avait été cité de décembre 2006 à novembre 2007, dans l’ordre: Fate/Stay Night, La Mélancolie d’Haruhi Suzumiya, Death Note, Black Lagoon, El Cazador de la Bruja, Code Geass, Bleach, Welcome to the NHK, Gurren Lagann, Darker Than Black, Ouran Host Club High School et Claymore, en plus de voir être utilisé des captures d’écrans avec encore des fansubs dessus, ce qui est une infâmie !
Par contre, en 2008, d’autres animes avaient été cités pour le bien de la planète, et pour réprésenter chaque mois de décembre 2007 à novembre 2008: Serial Experiments Lain, Full Metal Panic, Baccano!, Sayonara Zetsubou Sensei, Code Geass R2, Bamboo Blade, Persona Trinity Soul, Hikaru No Go, Macross Frontier, Le sanglot des cigales / Hinamizawa le village maudit / Higurashi No Naku Koro Ni, Excel Saga et enfin Zoku Sayonara Zetsubou Sensei parce que je n’avais aucune imagination.

Mais quels seront les animes pour cette fois-ci ? La encore comme d’habitude: si vous lisez régulièrement, peu de surprises puisque quasiment tous les animes cités ont été chroniqués / ont fait l’avis d’un article. Mais là où ça peut être intéressant, c’est en parler avec encore plus de recul qu’a l’époque ! Oh oui, que c’est génial comme idée, je m’aime.

Lire le billet.

Les 41 personnages les plus cools de mes visions d’anime

Les 41 personnages les plus cools de mes visions d’anime

Inspiré librement de l’article sur les 52 meilleurs moment d’anime d’Axel, je vous propose une légere variation basée sur les personnages qui m’ont plus marqués que les autres en matant une série. Enfin que dis-je, sur LE personnage qui m’a le plus marqué où que j’ai préféré par rapport aux autres. S’en suit donc une liste de 41 personnages, chaque série ayant UN seul et unique personnage, ce qui rend difficile le choix par rapport au reste. Vous y retrouverez Lire le billet.

Super fourre-tout ultime final de la mort – Edition « Je vais mourir ce week end alors je n’ai plus de limites ».

Super fourre-tout ultime final de la mort – Edition « Je vais mourir ce week end alors je n’ai plus de limites ».

Cette année je suis complétement blasé de la vie en ce qui concerne la Japan Expo. Les trois précédentes années, j’étais tout excité, je comptais les jours, j’avais hâte d’y aller. Cette année j’y vais comme si c’était un devoir en tant qu’homme, un peu comme un passage obligé, donc j’y vais fier, le regard vers l’horizon, un peu comme un archétype de catholique qui part faire sa session annuelle de sexualité afin de faire enfanter sa femme. Mais néanmoins Lire le billet.

Clannad ~ After Story – Du chocolat chaud, du pain sec et des ours.

Clannad ~ After Story – Du chocolat chaud, du pain sec et des ours.


Aucun rapport, fils unique.

Faire un article dédié à une « saison 2 » quand on a déjà fait un article dédié à la saison 1 est toujours un exercice délicat. Dois-ton faire « comme d’habitude » et juste présenter cette seconde saison ? Ca pourrait marcher, seulement qui ça intéressera ? Ceux qui ont terminés la saison 1 et ont sans doute déjà un avis arrété sur l’univers de l’anime en question et sont soit déjà passés à cette fameuse saison 2, soit n’ont pas décidés de continuer l’expérience, assez dégoutés comme ça.
Du coup, au lieu de présenter Clannad After Story comme je le fais d’habitude pour chaque anime, je vais juste donner mes impressions, comme je l’avais fait pour Code Geass R2… Donc évidemment ça spoile, c’est méga subjectif, ça râle un peu, ça bandouille un peu. Bref un article idéal à partager avec ceux qui ont déjà vus After Story et qui sont évidemment inviter à réagir, à débationner.

Mais passons là dessus et attaquons le sujet principal, c’est à dire Clannad After Story, seconde saison de… Clannad. Oui. Vous l’aviez deviné.

Pour résumer mon impression: saison très inégale. Chiante au début, triste à t’en faire mal au coeur à la fin. Je ne verrais plus jamais Clannad comme avant… Mais je retiens mieux les bons moments que les mauvais, ce qui est souvent assez bon signe

(A partir d’ici ça SPOILE sans PINCETTES.)

Lire le billet.

E-Penis, PASSION et plein d’autres trucs.

E-Penis, PASSION et plein d’autres trucs.

Les deux prochains articles seront dédiés à la musique. OMG. Je me met à annoncer des trucs en avance. Les stats de janvier 2009 pour la fréquentation du blog: 10 002 visiteurs \\o/. J’ai dépassé au moins une fois la barre fatidique des 10 000 visiteurs sur un mois. Et ça c’est chouette. Pour mon égo. Parce que à part un sentiment de supériorité, ça ne changera rien. Du tout. A noter que les pages les plus vues en janvier Lire le billet.

Clannad – Du chocolat chaud, du pain d’épice et des petits ours.

Clannad – Du chocolat chaud, du pain d’épice et des petits ours.

Cet article est écrit en écoutant le meilleur album hard rock de l’année: Chinese Democracy. Ok, j’ai écouté peu d’albums cette année mais je m’en fous. Je l’avoue de moins en moins avec peine: oui j’ai pris pour habitude de mater chaque anime que Taka parodie. Mon premier contact avec Bleach fut son doujin (et j’aime Bleach), il m’a donné envie de mater Bamboo Blade (et j’ai bien aimé Bamboo Blade), il m’a aidé à me lancer dans Macross Frontier Lire le billet.