Archives de
Étiquette : dans un recoin de ce monde

[Néant Sept #19] Le Grand Classement des Quinze Films Japonais d’Animation Qu’on Pouvait Voir Dans Les Cinémas De France En Cette Année 2017

[Néant Sept #19] Le Grand Classement des Quinze Films Japonais d’Animation Qu’on Pouvait Voir Dans Les Cinémas De France En Cette Année 2017

Si on avait la chance d’avoir un bon cinéma près de chez soi et de pas habiter trop loin de la région parisienne, on pouvait voir quinze films récents japonais d’animation cette année. C’est une bien belle année, qui témoigne bien du regain de forme de l’animation japonaise dans les cinémas du monde entier. En attendant, je vous propose un exercice bête mais simple: classer ces films sortis cette année, du pire au meilleur. Et vous allez le voir, y’en a beaucoup qui brillent ! Lire le billet.

Un an d’anime ~ 2017

Un an d’anime ~ 2017

Comme chaque fin de novembre sur Néant Vert, il est temps pour moi de vous faire un bilan complet et concis des animés qui m’ont le plus marqués durant l’année écoulée. Et surprise, après quelques années de consommation réduite d’animés, 2017 fut une année très très fructueuse pour le spectateur que je suis. Je reviens donc sur les douze animes les plus forts du lot, de Your Name à Symphogear en passant par Silent Voice, Princess Principal ou bien encore Kemono Friends ! Lire le billet.

Dans un Recoin de ce Monde – Hold the Line

Dans un Recoin de ce Monde – Hold the Line

2016 fut vraiment une année exceptionnelle pour le film japonais d’animation. Si l’on a déjà longuement parlé de Your Name et de A Silent Voice, restait alors à évoquer le troisième pilier, aux multiples récompenses: l’adaptation de l’excellent manga de Fumiyo Kouno Dans un Recoin de ce Monde. Et on va voir que malgré un sujet très sombre – dix années de la vie d’une civile dans la région d’Hiroshima à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale -, le film va montrer énormément de qualités et peut-être se révéler comme l’oeuvre la plus forte, et la plus importante, de ce trio magique qui aura émerveillé les salles japonaises durant l’automne 2016.  Lire le billet.