Archives de
Étiquette : higurashi

Chronique AMV N°AC – Lovely Kawai Hinamizawa, la Frontière du Macross, Code Geass Et Mat et du… Nyan Koi ?

Chronique AMV N°AC – Lovely Kawai Hinamizawa, la Frontière du Macross, Code Geass Et Mat et du… Nyan Koi ?

Et hop, examens terminés (ils se sont bien passés, merci), temps libre récupéré, donc conséquence logique: chronique AMV ! Voilà bien tout ce qu’il y’a à savoir ici ! La chronique précédente date de plus d’un mois, mais les règles ne changent pas: présentation de trois à cinq AMV qui m’apparaissent de qualité où qui valent le coup d’être exhibé sans préavis à mon lectorat préféré.

Le point le plus important de cette introduction étant que l’AMV Hell 5 sort vendredi prochain. Et qu’avec le forum Thalie, on est quelques motivés à vouloir le sous-titrer pour diverses raisons. Si ça vous intéresse, plus d’infos par ici.

Alors aujourd’hui, quatre AMV de présenté… Comme d’habitude, je préviens si je sens que ça spoile un chouia.

CHU CHU LOVELY HINAMIZAWA

Ca spoile la première saison.

Une équipe d'héros qui vous ordonnent d'y jeter un oeil !


Chu Chu Lovely Hinamizawa

Auteur: Rurisis
Anime utilisé: Higurashi No Naku Koro Ni / Hinamizawa, le village maudit / Le sanglot des cigales / When They Cry 1 – j’aime utiliser les titres alternatifs.
Chanson utilisée: Maximum the Hormone – Chu Chu Lovely Muni Muni Mura Mura Purin Purin Boron Nururu Rero Rero
Télécharger

Maximum the Hormone est un groupe que vous connaissez sans doute pour trois chansons: les seconds génériques de Death Note ou bien évidemment Chu Chu Lovely Titre A Rallonge. Du coup vous retrouverez sans doute avec plaisir ce titre de JRock Hardcos très très… unique, comme pourrait le décrire Yuki Nagato un jour de beuverie.
Et le truc c’est que comme par magie, la chanson (qu’on peut découper en deux parties: joyeusetés mièvres / Métal sanglant ou les mecs beuglent) colle parfaitement à l’esprit d’Higurashi (dont chaque arc peut être découpé en deux parties: joyeusetés mièvres / Truc sanglant où tout le monde beugle à la mort) et que, par conséquent, faire un AMV basé sur cette dualité commune aux deux supports n’est pas une idée si idiote que cela.
Et donc forcément, oui, ça fonctionne parfaitement. Le fait que cet AMV soit très court (1 minute 18) et pourrait du coup quasiment servir d’opening alternatif joue en sa faveur. Partant du principe que jouer ainsi pendant trois minutes et demi sur cette idée aurait fini par l’épuiser, l’auteur a préféré tabler sur un AMV court, mais dont chaque seconde bénéficie d’un soin assez particulier. Et ce laps de temps fonctionne d’autant mieux qu’il prend soin, grâce à un montage assez riche, d’utiliser la quasi totalité des instants « légers » de la série, avec sans doute un véritable best of des meilleurs visages en super deformed que peut offrir la première saison d’Higurashi.
Et de l’autre coté on a les passages « sombres » de la série, et là le choix est assez intriguant puisque si il a le bon goût de nous éviter la scène d’ongles, il évite les scènes trop explicites et joue avant tout sur les passages vraiment tendus ou celles qui sont un peu gores sans jamais prendre les scènes qui vont encore plus loin. Du coup, ça rend l’AMV quasiment grand public et c’était pas gagné d’avance avec du Higurashi.

Bref j’adore vraiment ce rythme très fou, ce montage qui se donne vraiment les moyens de faire un truc de qualité et j’avoue aussi être très faible sur la fin de l’AMV qui fait le « diaporama » des personnages, dans un style particulièrement intriguant. Une vraie petite réussite donc.

Lire le billet.

Higurashi No Naku Koro Ni Rei – Hinamizawa, le village gentil

Higurashi No Naku Koro Ni Rei – Hinamizawa, le village gentil

Oups
Bienvenue à Hinamizawa.


J’ai découvert il y’a maintenant tout juste un an l’univers d’Hinamizawa dans la joie et la bonne humeur, en m’enfilant en moins d’une semaine la première saison, Higurashi No Naku Koro Ni, et la seconde, Higurashi No Naku Koro Ni Kai. La première se démarquait par une ambiance mélangeant sans cesse une certaine forme de niaiserie rafraîchissante avec du glauque sanguinolent tandis que la seconde se dotait d’un véritable scénario et d’une réalisation technique supérieure. Et tadaaa, voilà qu’arrive la « troisième saison », composée de 5 OAV, et là on est plus dans le même état d’esprit. 5 OAV, trois « chapitres », dont deux à vocation humoristique et qui ne durent qu’un seul épisode. Les fans seront ravis, les non fans n’y trouveront pas leur bonheur. Le truc classique quoi…

Mais revenons plus en détail sur ces 5 OAV, sur leurs qualités, leurs défauts, leur place sur l’échiquier politique et ses hug pillows. Ou pur résumer plus simplement: sur mes impressions plus globales. NON MAIS HO. VOUS VOUS CROYEZ SUR UN BLOG SÉRIEUX ICI OU QUOI.

Evidemment, ça spoile Rei mais ça spoile aussi Higurashi et SURTOUT Higurashi Kai. Donc n’avancez pas plus si vous n’avez jamais jeté un oeil à la seconde saison, ça vaut mieux pour tout le monde. Si vous n’y connaissez rien à Higurashi, n’hésitez pas à lire cet article daté d’un an ou un autre article bien mieux écrit par le Concombre, parce que Higurashi c’est bien.

Bon en fait cet article spoile pas tant que ça Kai, mais bon. J’exagère ptet un peu. Reste que faut voir Kai avant Rei, ÉVIDEMMENT.

Lire le billet.

Les 41 personnages les plus cools de mes visions d’anime

Les 41 personnages les plus cools de mes visions d’anime

Inspiré librement de l’article sur les 52 meilleurs moment d’anime d’Axel, je vous propose une légere variation basée sur les personnages qui m’ont plus marqués que les autres en matant une série. Enfin que dis-je, sur LE personnage qui m’a le plus marqué où que j’ai préféré par rapport aux autres. S’en suit donc une liste de 41 personnages, chaque série ayant UN seul et unique personnage, ce qui rend difficile le choix par rapport au reste. Vous y retrouverez Lire le billet.

Super fourre-tout ultime final de la mort – Edition « Je vais mourir ce week end alors je n’ai plus de limites ».

Super fourre-tout ultime final de la mort – Edition « Je vais mourir ce week end alors je n’ai plus de limites ».

Cette année je suis complétement blasé de la vie en ce qui concerne la Japan Expo. Les trois précédentes années, j’étais tout excité, je comptais les jours, j’avais hâte d’y aller. Cette année j’y vais comme si c’était un devoir en tant qu’homme, un peu comme un passage obligé, donc j’y vais fier, le regard vers l’horizon, un peu comme un archétype de catholique qui part faire sa session annuelle de sexualité afin de faire enfanter sa femme. Mais néanmoins Lire le billet.

On a tous des déceptions.

On a tous des déceptions.

Higurashi No Naku Koro Ni Rei OP Et aujourd’hui je suis deçu parce que l’opening d’Higurashi No Naku Koro Ni Rei n’est pas aussi puissant que je l’aurais espéré. La musique est, chose surprenante pour du Eiko Shimamiya, relativement passable (le « super scription of data » est très moche, par exemple), Shion est totalement absente de l’opening et y’a 2/3 trucs qui me choquent (genre Hanyuu qui sourit. Je sais pas pourquoi mais ça me choque.) Puis je reste encore, j’avoue, Lire le billet.

Higurashi No Naku Koro Ni – Yoigoshi-hen

Higurashi No Naku Koro Ni – Yoigoshi-hen

Je l’ai mis dans l’article précédent mais j’ai peur que le message ne passe pas: Mirai Nikki a été licencié en France par Casterman. J’en avais déjà dit du bien juste ici. A bon entendeur °0° ! Ca a beau être à la fin du mois, dur est l’attente pour le premier OAV de Higurashi No Naku Koro Ni Rei et le bonheur de retrouver la fine équipe de psycopathes potentiels qui en sont les héros. Alors, lisant nonchalamment la Lire le billet.

Higurashi n’est qu’une grande partie de Scrabble.

Higurashi n’est qu’une grande partie de Scrabble.

Ok, je l’avais déjà placée en lien discret à la fin mais je suis vraiment fanboy de cette vidéo. Tiens, puis j’ai essayé de me mettre aux AMV. J’ai commencé à télécharger tout le bouzin, et caetera, puis au bout de 2h, je me dis que c’est chiant en fait. Donc je pense que j’essaierais pas plus. Faudrait pouvoir nous filer tout clé en main, faudrait penser un peu aux ultra-feignasses dans mon genre, non mais oh. (d’un coté, le Lire le billet.

Higurashi no Naku Koro Ni – Le village maudit d’Hinamizawa

Higurashi no Naku Koro Ni – Le village maudit d’Hinamizawa

J’en ai rien à secouer du débat actuel. Votez Haruhi, si elle n’est pas une tsundere, alors Néant Vert est un site riche et intéressant. En plus j’aime moyen le reste de la poule. Pour la poule D, votez Yamada. J’ai toujours aimé soutenir ceux qui perdent. Bienvenue à Hinamizawa. J’ai toujours été une ame relativement sensible. Au sens ou je n’aime pas trop les boucheries tragiques, et je prends toujours en exemple le fait que Battle Royale, je n’ai Lire le billet.

Billet desordonné et migraineux.

Billet desordonné et migraineux.

Ce pourrait être le dernier billet de Néant Vert. Non, ce n’est pas parce que demain jeudi je commence mes cours de droit. Non ce n’est pas parce que je trouve Dead Rising tellement surpuissant que je vais juste passer ma vie à y jouer. Non, ce n’est pas parce que que je viendrais d’apprendre que je vais piloter Zearth. Comme vous le savez, le fameux LHC entre en activité aujourd’hui, et si les propos de deux physiciens paranoïaques seuls-contre-tous Lire le billet.