Archives du mot-clé japan expo

Japan Expo 2016 – Whenever I May Roam

CE MOIS DE JUILLET, TIN.

Je sais que je dois donner l’impression de maintenant chouiner à chaque début d’article mais je vous assure très fort que là ça fait une trentaine de jours que j’ai zéro repos et que j’ai une accumulation de boulots, de deadlines et de choses à faire qui me rendent presque marteau. La semaine dernière c’était 1000% déménagement, entre le déménagement lui-même, les achats de meubles et de matériel (passer d’un appart meublé à un non meublé, ce qui force à tout acheter d’un coup), le rangement, le nettoyage… En bonus je suis en train de saigner du cul pour déménager ma ligne téléphonique 1, mes transports boulot <-> dodo prennent des plombes parce que les horaires d’été des transiliens ont aucun sens et le boulot en lui-même, ça va, c’est cool, après 3 ans à me laisser travailler à mon rythme, on a décidé d’enfin me surcharger la gueule. J’apprécie le dernier point mais je l’aurais d’autant plus apprécié un mois plus tard.

La photo traditionnelle dans la gare, un jour je les compilerais toutes
La photo traditionnelle dans la gare, un jour je les compilerais toutes

Dans tous les cas me voilà à enfin trouver le temps et la motiv de faire ce bilan de la Japan Expo 2016, deux semaines après qu’elle se soit terminée. Ma onzième Japan Expo, quinzième si on compte les spin off 2, et si vous vous souvenez de mon article de début d’année où je faisais mon top 10 des JapEx vous savez que j’apprécie relativement passer du temps au parc des expos de Villepinte et que j’ai une certaine bienveillance pour cette énorme machine que je sais assez décriée. Ce qui ne m’empêche pas d’être critique puisque, malgré tout, l’édition de l’année dernière m’avait juste deçu. Parce que 2014, et ses cinq jours, m’avait incroyablement séduit, que j’avais enfin trouvé une Japan Expo ambitieuse, qui se donnait les moyens de ses ambitions, ce qui contrastait terriblement avec l’édition 2015 qui régressait sur pas mal de points, et se permettait à mon sens le crime terrible d’augmenter des tarifs en rabotant les horaires d’ouvertures du salon.

C'est servi !
C’est servi !

Du coup, j’ai un peu vu cette édition 2016 arriver très vite sans jamais vraiment trop m’en préoccuper jusqu’à y être. Le fait d’avoir été débordé depuis début mai m’a crée aucune vraie attente et, ça tombe bien, parce que comme remarqués par beaucoup, c’était une édition qui s’annonçait moins importante que les précédentes en terme d’invités et de contenu proposé. Jusqu’à Hiro Mashima et Junichi Masuda, finalement dévoilés assez tardivement, on a manqués de vrais gros invités d’honneurs et on était un petit nombre à constater une certaine pauvreté dans l’offre. Sans compter pas mal de petits détails qui, ici ou là, en ont refroidis certains, à commencer par les très extravagantes requêtes de sécurité, dû au plan Vigipirate et à l’état d’urgence, comme l’interdiction des bouteilles de plus de 50cl, ce qui en a énervé plus d’un. Surtout quand on se rappelle de l’édition 2015 qui s’était déroulé dans un climat plus que caniculaire ! On reviendra plus tard sur ce point.

Tranquille sur la pelouse, à chanter Kumbaya
Tranquille sur la pelouse, à chanter Kumbaya

Continuer la lecture de Japan Expo 2016 – Whenever I May Roam 

  1. Conseil: quand vous visitez un appart, vérifiez que y’a une prise téléphonique, ça vous évitera la situation que je traverse actuellement où une prise a été rajoutée à la va vite, que personne sait vraiment si elle est bien connectée au reste du monde et où aucun FAI n’est au courant que ton appart existe, ce qui empêche d’avoir Internet, d’autant plus que des apparts à 50m ont la fibre mais pas encore toi BREF JE RAGE NON STOP
  2. Deux Chibi Japan Expo à Montreuil et Deux Japan Expo Centre à Orléans, opopo
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

[Néant Sept #16] 10 Japan Expo plus tard

Allez pur blogging perso ce soir, je sens que vous êtes motivés à donf rien qu’à l’idée. En vrai je me suis rendu compte d’un truc terrible en ce début d’année: on est en 2016 et, donc, cette année, ma première Japan Expo va fêter ses dix ans. Ca paraît rien pour vous mais pour rien cet événement signifiait un peu mon entrée dans le monde « otaku » parce que, bon, avant ça, j’étais un normand qui faisait ça dans son coin et qui parlait jamais de manga ou d’animé avec ses copains de lycée parce que, tout simplement, je connaissais personne qui était à fond dans le délire.

Du coup dix Japan Expo au total. C’est cool: ça me permet de faire un top dix. 

Voilà donc un top 10 de mes Japan Expo, le tout étant basé sur des ressentis très personnels. En bas ceux dont j’ai des mauvais souvenirs ou dont l’expérience m’a été quasi traumatisante et en haut du classement, bah ceux qui m’ont le plus éclatés. C’est simple, non ? En plus je me livre à vous, ça participe à mon humanisation, des conneries comme ça, c’est mon agent qui m’a dit que ça serait bien ಠ_ರೃ.

Tant qu’à parler convention, je serais ce week-end avec l’asso Thalie à Japanantes, pour des jeux, des projos et des tas de trucs cools. A titre encore plus perso, j’animerais une conférence sur, vous l’avez déjà deviné, le Shonen Jump pour les Nuls. Ca sera samedi à 13h !

Bon, on est chauds, on est parti, ça va être simple et efficace comme craquer une noix avec une pelleteuse:

 

10 / Japan Expo 2008

Krosoft

Présent: du vendredi midi au dimanche soir en tant que visiteur

2008 c’était… bizarre. C’est cette période un peu bizarre ou je quitte progressivement mon ancien groupe-de-potes-Internet™ mais que Thalie existe pas encore vraiment donc je cherche une nouvelle communauté dans laquelle m’intégrer sans vraiment en trouver une donc parce que malgré mes grands airs de blogueur qui a 3000 projets, je reste un vrai cas social qui préférerait faire brûler une forêt plutôt que devoir amorcer une conversation avec un pompier pour lui dire que ça brûle.

Donc bref faisons la simple: Japan Expo 2008 c’est celle que je fais quasi intégralement en solo. Et les conventions en solo à vadrouiller sans trop savoir quoi faire, well, c’est clairement pas le kiff.

Je me souviens même, avec un peu de gêne, que je voulais faire un truc sur le stand de la Brigade SOS, que je l’avais annoncé sur ce blog, puis que j’ai finalement fait le mort parce que fuck that shit. Ca me gêne tellement que je crois que c’est la dernière fois que j’ai annoncé un truc sur Internet que j’ai jamais fait pour pas revivre cette gêne et cette honte.

En plus 2008 c’est aussi l’édition ou j’ai pas masse de thunes donc le côté « claquer de le pognon » m’a même pas aidé à aller vraiment mieux. C’est aussi l’édition ou je m’inscris à un concours Guitar Hero que je perds (bon ok) mais où l’organisateur m’appelle « Emo » tout le long du concours, ce qui est un peu traumatisant. Je voulais une dédicace de Oh!Great et finalement j’arrive trop tard et je me décourage avant même de tenter ma chance. Bref, je fais rien d’intéressant, je suis frustré, souvent seul, et j’assume pas les rares trucs que je voulais faire, que je fais à moitié au mieux. Bref c’était Nullos-Amo à son meilleur.

Mais bon y’a eu des bons trucs: c’est la Japan Expo ou on m’appelle le vendredi soir pour me dire que j’ai eu le bac et que j’aurais pas le rattrapage à passer. C’est aussi celui ou je découvre le karaoké Epitanime et je crois que ce jour là je n’aurais plus été le même. Ah, et je découvre le concours d’AMV France ce qui, évidemment, va me complétement me transformer. Ah découvrir ce palmarès… Seul…

En règle générale, 2008 aura été une très très belle année de merde pour votre serviteur: c’est presque logique que l’édition 2008 de Japan Expo soit donc la pire Japan Expo de ma vie.

Y’avait qui comme invité à cette Japan Expo ? Go Nagai, Takeshi Obata, Yoshiyuki Sadamoto, Oh!Great, Hirano Kouta

Un souvenir, un seul ? C’était la première fois que la Brigade SOS avait son stand et je me souviens que Kazé (ou Hachette ? Ou Kana ?) leur avait refilé beaucoup trop d’autocollants SOS-Dan à distribuer, du coup on en retrouvait littéralement partout dans la convention. Sur les gens, sur les murs, sur les sols, sur les extincteurs, sur le respect. 

Un achat marquant cette année là ? J’avais peu de thunes mais en claquer 30% dans le premier tome de l’Histoire de Nintendo par Florent Gorges, j’ai zéro regrets.

T’écoutais quoi comme musique sur le chemin ? J’avais zéro goût mais j’étais à fond sur les Weezer à l’époque. The Greatest Man That Ever Lived par exemple. Maintenant que je réecoute je suis en mode « wtf » parce qu’elle est pas ouf cette chanson.

Continuer la lecture de [Néant Sept #16] 10 Japan Expo plus tard 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Japan Expo 2015 – I’m too hot (♪Hot damn♪)

Entamons cet article par un peu de vanité et cet extrait de l’article de l’an dernier qui montre que j’ai du nez, du flair et un vrai talent d’analyse et de prédiction:

JE01

WOH, QUEL TALENT.

Bref, Japan Expo 16e Impact c’est terminé, on a survécu et je peux vous avouer que vu mon état physique de loque le dimanche soir, un cinquième jour m’aurait peut-être assassiné. Du coup vais-je regretter ce mercredi que nous n’avons plus ? Je ne crois pas, non. Il peut aller reposer en paix, loin des yeux, loin du coeur, personne ne le regrettera jamais vraiment. Il faut dire qu’il n’a en plus pas ramener masse de visiteurs en plus l’an dernier (240 000 en 2014 ; 235 000 en 2013) du coup les sacrifices ne donnaient pas forcément les résultats escomptés.

Mais voilà, hop, faisons fi du passé, parlons maintenant du passé un peu moins lointain avec cette seizième édition de Japan Expo qui me laissera dans cet état bizarre et mitigé qui mélange « ouf c’est enfin fini » avec « ah mince c’est déjà fini. » Bref, je ne sais pas sur quel pied danser et peut-être que le long de ce billet je vais pas mal me contredire. Ce qui promet d’être fun.

Let's go to the conv, today ♫
Let’s go to the conv, today ♫

Par exemple de base, vous savez ce qui m’a fait rager ? Quand, tranquillement, sans annonces, sans explications, l’heure de clôture du festival passe de 19h à 18h. Bon. Certains vous diront « mais du coup la conv ouvre plus tôt. » Oui, sauf que non: ça fait quelques années maintenant que les préventes entrent dès 9h (et cette année, y’en a qui ont pu rentrer vers 8h40/8h50, j’espère que les Premium ragent pas trop ♫.) Du coup, non, le prix du ticket reste inchangé par rapport à l’an dernier, c’est cool, mais on paie le même prix pour une heure en moins. Et ça c’est pas cool du tout justement. Bref, mauvais point d’amblée.

Après, bon, soyons honnête. Vu le contenu à l’intérieur du festival, dix ou quinze euros c’est pas ridicule comme tarif. Y’a suffisamment à l’intérieur du salon pour mériter ce prix Les vingt euros du samedi par contre ? Ca commence à être un peu too much. Enfin, ça a pas l’air de gêner grand monde vu que ça reste le jour le plus blindé. Mais de toute manière je dois avouer que c’est plus vraiment quelque chose sur lequel je peux témoigner vu qu’en tant qu’exposant et/ou journaliste, j’ai plus vraiment connu la joie de faire la queue à l’entrée du parc et de payer mon entrée. De l’autre coté vu les responsabilités que cela crée, ça fait aussi longtemps que j’ai plus été réellement visiteur, et les sacrifices fait chaque année sont toujours aussi nombreux (j’aurais bien aimé voir certains trucs qui passaient pendant mes créneaux mais, eh.) 

Difficile de s'asseoir le samedi, alors les escaliers font l'affaire
Difficile de s’asseoir le samedi, alors les escaliers font l’affaire

Autre point cette année: j’ai abordé la conv après avoir vu trois des quatre épisodes de Moi, JE, une série de documentaire produite par Sylvain Dreyer avec l’appui de Nolife, qui explique le fonctionnement interne de la « machine » Japan Expo. C’est relativement intéressant, ça demande pas mal de temps de tout voir mais c’est enrichissant même et tous les sujets sont abordés avec une certaine gentillesse. Bon, là, par exemple, j’apprends qu’ils lisent le max de retours sur la conv donc bonjour, comment vous allez, moi ça va bien et vous j’aime beaucoup votre salon mais y’a des trucs qui m’énervent un peu du coup je vais me plaindre plus tard dans l’article allez on s’fait la bise chu chu.

MAIS BREF du coup on découvre l’équipe, on découvre qu’ils sont finalement assez peu pour gérer tout ça, et ça reste plutôt dingue. Ils me paraissent même trop peu pour l’importance et le statut qu’a pris la convention et ça peut sans doute expliquer toutes les réserves que j’ai sur cette édition. Parce que 2015 ça sera l’année où plein de trucs vont m’énerver tout le long du week-end.

Ici montré: Link voguant sur les océans  tumultueux de la JapEx
Ici montré: Link voguant sur les océans tumultueux de la JapEx

Continuer la lecture de Japan Expo 2015 – I’m too hot (♪Hot damn♪) 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Man Vs Wild – Survivre au 16e Impact de Japan Expo

Le précédent datait de 2013 donc j’imagine que faut réactualiser un tout petit peu ce qui était dit. Du coup voici l’édition 2015 d’un post qui se veut votre ami afin de vous aider à prévoir votre voyage à la Japan Expo. A cause du gap de générations, je doute de plus en plus avoir des lecteurs qui vont se rendre cette année à leur première Japan Expo mais dans tous les cas ça fait un rappel des trucs & astuces, des choses auquel penser, des invités, des activités.

Comme à chaque fois je tente aussi de défendre un peu la conv parce que je peux vous assurer que lire des gens qui résument Japan Expo à un centre commercial ou à un monstre tentaculaire qui veut se gorger de fric à tout prix, ça me gave. C’est souvent les mêmes qui viennent en conv parce que y’avait de la lumière, qui savent pas pourquoi ils paient à l’entrée, qui se font chier parce qu’ils savent pas quoi faire et qui derrière sont frustrés et agressifs. Alors que si ils avaient fait le tour du programme avant de venir et de payer, peut-être qu’ils auraient su quoi faire, peut-être qu’ils auraient faits quelque chose de leur journée et qu’ils en seraient sortis avec le sentiment du devoir accompli et d’être comblé.

Enfin, la logique habituelle quoi. Maintenant j’ai pas non plus forcément besoin de trop défendre la conv et la SEFA parce que, bon, les chiffres de fréquentation parlent pour eux et le salon devient tranquillement un des plus gros du pays, derrière le salon de l’auto, du Bourget et de l’agriculture. Et beh.

PrepJapEx03
Le fier Naruto gonflable sera t-il toujours là ? Gardera t-il son charisme malgré les terribles images de l’an dernier ?

De mon coté, et avant qu’on commence le résumé des tips Japan Expo, je rappelle que comme d’habitude je serais présent en tant qu’associatif contenu pour animer de nombreux quizz. Retenez bien: stand Q46, stand Forum Thalie – Brigade SOS. Le programme est disponible sur le site. En dehors du stand, je ferais aussi quelques trucs en salle Activités / Sora puisque j’animerais le vendredi à 12h30 une conférence avec pour thème « A quoi ressemble le Shonen Jump en 2015. » En environ 45mn j’essaierais avec mon compère Yoka de faire le tour des vingt séries actuellement publiées dans le Jump, de les présenter, de parler de leur succès, de leurs échecs, de leurs particularités. Voilà <3~.

Ah et, évidemment, on projetera l’AMV Pas Convaincu. Un « spin-off » non officiel de l’AMV Enfer 3 qui offre 45mn de skits supplémentaires qui ont été refusés de la vidéo d’origine. A ma grande surprise, le résultat final est plutôt bien rythmé et je serais assez fier de vous la montrer, pour l’occasion.

Ok c’est terminé pour le coté égo, passons au concret: la Japan Expo. 

* bruit de tonnerre dans le fond *

PrepJapEx04

Continuer la lecture de Man Vs Wild – Survivre au 16e Impact de Japan Expo 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Japan Expo 2014 – Coming of Age

J’avais déjà entamé un peu ce bilan jeudi dernier en écrivant un billet flash sur les deux premiers jours de la conv mais voici le vrai bon gros pavé sur l’ensemble des cinq jours. Introduisons ça rapidement en disant que je suspecte que ce soit pour moi, en tant que visiteur, la meilleure Japan Expo que j’ai eue. Je m’y suis jamais vraiment ennuyé, j’y ai trouvé l’ambiance appréciable, j’ai rencontré plein de gens, discuté avec plein d’autres et, dans l’ensemble, je regrettais pas de me lever à sept heures et me coucher à une heure du matin pendant cinq jours.

L'entrée des artistes !
L’entrée des artistes !

Pourtant à la base ça commençait pas super bien: arriver à 10h30 le mercredi pour installer son stand et voir que les portes d’accès « normales » sont encore cadenassées c’est un peu tendrement lol. Heureusement il suffisait de rebrousser chemin et prendre un autre accès, lui ouvert, pour régler ce souci, mais ça filait pas totale confiance dès le début.

En général le mercredi était de loin le jour le plus négligeable des cinq et celui ou je me suis vraisemblablement le plus ennuyé. J’apprécie l’idée de faire une «  » »Nocturne » » » mais c’est vrai que dès 18h il n’y avait de toute façon plus grand monde et que, finalement, le seul truc qu’on retiendra en tant qu’exposant c’est que du coup on rentre chez soi vers minuit parce qu’a 22h on était encore au parc des expositions. Reste que c’était un jour assez idéal pour faire des achats et pour faire certains trucs dans faire la queue comme, par exemple, toucher aux jeux Nintendo. Si le mercredi est renouvelé l’an prochain dans le même format et qu’aucun invité ou activité ne vous intéresse mais que vous ne savez pas quel jour venir pour tout voir / tout acheter, bah le mercredi ça paraît bien. En plus c’est moins cher, yeah.

 

Bah alors Naruto, on se dégonfle
Bah alors Naruto, on se dégonfle

Continuer la lecture de Japan Expo 2014 – Coming of Age 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Bilan speedé des deux premiers jours de la Japan Expo 2014

ALLEZ. Je viens de me faire une pizza après être rentré de Villepinte, je n’ai donc pas forcément envie de dormir immédiatement donc avant de m’écrouler et de m’offrir sept heures de sommeil (royal), mes impressions à l’arrache sur les deux premiers jours de la Japan. C’est bizarre de se dire que deux jours se sont écoulés mais qu’on est que jeudi soir et qu’on a pas dépassé la moitié de la conv. Je me crois vendredi à cause de toutes ces conneries.

Bon j’ai une demi-heure alors on va faire bref et sans aucune réflexion. Ptet même un peu bourrin. Et zéro relecture parce que who cares.

Ha bah fatalement le mercredi à 22h y'a moins de monde
Ha bah fatalement le mercredi à 22h y’a moins de monde

Bon alors y’a aucun sens critique dans ce que je dis, je balance juste mes pensées comme le slam de l’ennui:

– NOTE IMPORTANTE: il faisait méga chaud aujourd’hui et j’en suis à mon troisième litre d’eau de la journée. PRENEZ DE L’EAU. Regardez je vais être nazi avec ça: 卐 VENEZ AVEC UN SAC QUI CONTIENT UNE BOUTEILLE D’AU MOINS 1,5L D’EAU MINERALE 

– Le mercredi était, comme attendu, pas méga fréquenté. Ah ça restait un peu la cohue ici et là mais en général c’était un jours très tranquille avec pas mal de visiteurs qui avaient surtout pour objectif de faire razzia sur les exclusivités salons et les trucs susceptibles de tomber en rupture. La moitié du stand Good Smile Company est en rupture depuis le jeudi matin au fait, j’espère que vous ne vouliez pas une nendoroid Marie ou une Ultimate Madoka sinon j’ai des mauvaises nouvelles pour vous.

– Du coup j’aurais du profiter du mercredi pour aller jouer à Splatoon CAR OUI NINTENDO A RAMENE TOUS SES JEUX DE L’E3. Je sais que la news a tournée 300 000 fois autour du monde mais voir le tournoi Smash Bros Wii U se faire avec des manettes Gamecube m’a permis de prendre conscience que oui c’est vrai et du coup j’ai eu une érection de la main droite. Je veux y jouer putain.

– Encore peu d’achats pour l’instant parce que je sais pas, la radinerie peut-être. Cette année ils ont concentrés les stands de goodies HK dans le même coin très loin des éditeurs officiels, ce qui serait une bonne idée si ça impliquait pas que, du coup, les fanzines finissent entourés de ces stands là. Après les fanzines sont juste à l’une des deux entrées donc ok ça va.

Que de monde sur le stand dis donc
Que de monde sur le stand dis donc

– Cool: Soleil sort le génial Prison School en France. Encore plus cool: c’est Florent Gorges qui traduit et étrangement ça se sent. Méga plus cool: se dire que ce manga c’est l’auteur de Me and the Devil Blues qui se lâche et fait un truc ecchi-débile… pas si débile que ça mais doté d’un humour assez malin qui change pas mal du genre.

– Moins cool: All Anime est un éditeur décevant. 60€ pour une moitié de saison de l’Attaque des Titans ça aurait pu être accepté si, par exemple, on avait un contenu qui se foutait pas de notre tronche. Là clairement on une absence critique de vrais bonus qui justifient de devoir sortir 120€ pour la totalité de la série. Alors que putain c’est pas dur. Même pour 60€ tu m’aurais sorti une édition aussi riche en contenu et en beauté que les coffrets demi-saison de Sword Art Online, j’aurais été beaucoup plus à fond parce que là je considère que c’était des coffrets qui valaient clairement leurs 50€ chacun que ce soit sur le plan design, construction, contenu… Mais là non, c’est pingre et j’ai l’impression de me faire Bygmalioniser la gueule et qu’on attende de moi de payer un truc deux fois son prix. Je suis las et déprimé. Foutue taxe Littardi.

– De notre coté les activités se passent pas trop mal. Vide complet le mercredi et puis là dès le jeudi ça se réveille et y’a du monde \o/. D’ailleurs la tristesse totale de cette conv c’est bien les deux salles d’activités. J’étais content de voir que la Japan Expo avait décidé de revenir au format des deux salles d’activités… Mais moins heureux de voir que c’est surtout la fin d’une grande salle activité et que celle-ci a été divisée en deux parties médiocres et gérées à l’arrache. Pas de chaises, les gens qui veulent jouer et participer doivent se foutre à même le sol sur une vague moquette qui contiendra samedi matin toutes les bactéries du monde moderne…  Mouaismouaismouais.

– Réception publique des AMV Hell: AMV Hell 6.66 > AMV Hell 3 >>>>>>>>> AMV Hell 5 (qui est pas bon du tout, en fait, shit, ça se voit que ça fait trois ans que je l’ai pas rematé d’un bout à l’autre.)

Jpeg

– La meilleure idée du monde, néanmoins: placer sur le sol façon Hollywood des étoiles avec tous les invités de Japan Expo depuis le début. Je cherche toujours activement les Momoiro Clover Z et Hideo Kojima, si vous avez des indices à me filer sur vers où je pourrais les trouver, je veux bien. Si vous voulez à coté de notre stand (AR34 – planning dispo ici) y’a l’étoile de Plastic Tree. Si ça vous amuse.

– … Même si j’avoue QUE JE SUIS LOIN D’AVOIR TOUT VU. C’est dingue. Y’a encore plein d’endroits de JE que j’ai pas visité faute de temps ou de courage. Le web district par exemple..

– Evidemment y’a plein de cosplay de l’Attaque des Titans mais plus étonnant, Kagerou Project / Mekakucity Actors est assez populaire chez les cosplayers. PUIS Y’AVAIT UNE HAJIME SUPER COOL QUI EST PASSÉE SUR LE STAND THALIE (〜^∇^)〜 !!

– Prix couilles: le stand moe-n-chu qui expose des tableaux de lolis à poil en face d’un atsuatsu. Y’a les tétons et tout. Par contre le tableau c’est 1200€. Well IL EST PAS MOCHE (ça me fait penser que je commence à avoir les moyens pour du Aoji et, euh, je dois faire gaffe.)

– Prix couilles en acier: le groupe Nudist Beach de mercredi <3.

– Les freehuggers existent toujours et ils ont l’air plus nombreux que les années précédentes ??

– Je commence à avoir des candidats chez Thalie qui avaient 10 ans lors de ma première Japan Expo, c’est à dire celle de 2006. Putain de merde.

– D’ailleurs comme l’an dernier je ressens toujours autant ces différences générationnelles et ça fait bizarre de se sentir devenir vieux con. Bon faut faire gaffe.

Jpeg

– Enfin pour finir: gg aux portes du hall 3 (entrée exposants) qui était encore cadenassées à 10h50 le mercredi. Heureusement la porte du hall 1 était ouverte mais bon merci le détour de bon matin.

Comment je me sens après être rentré vers minuit hier PARCE QUE MERCI LES JOURNEES QUI SE TERMINENT A 21H.
Comment je me sens après être rentré vers minuit hier PARCE QUE MERCI LES JOURNEES QUI SE TERMINENT TECHNIQUEMENT A 21H MAIS EN FAIT PLUS VERS 22H PARCE QUE TU MET QUAND MEME DES PLOMBES A RANGER DIS DONC.

Malgré tout je suis claqué mais EH VOIR TOUS LES GENS COOLS et au moins ON S’ENNUIE PAS, HEHE.

PUIS DEMAIN C’EST SWORD ART ONLINE II, FAP TOTAL.

Bref.

Bon bah bon France-Allemagne à tous et bon courage pour les trois prochains jours, eh.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Japan Expo 2013 – Go Kindergarten

Donc voilà, 14e impact de Japan Expo, c’est terminé. Je me suis rendu compte après la convention que c’était déjà ma huitième Japan Expo. Dans ce parc des expositions de Villepinte désormais immuable, avec son hall 5 utilisé à moitié en 2006, à lequel un autre hall s’est adjoint en 2008, puis un autre en 2010… Bon je vais pas vous faire l’historique, ça sert à rien, le plus important c’est que cette Japan Expo 2013 s’est terminée et que c’était… je sais pas… Je sors du week-end avec un plat sentiment d’indifférence plutôt ennuyeux.

Maintenant avec deux fois plus d'Animal Crossing !
Maintenant avec deux fois plus d’Animal Crossing !

Indifférent pourquoi ? Déjà le fait que je sois francilien aide beaucoup à prendre un certain recul sur Japan Expo. Pour moi Japan Expo était jusqu’a encore l’année dernière un de ces rares moments annuels où je faisais le déplacement depuis ma Province pour passer du temps avec des gens que j’appréciais mais que je voyais peu puisque pas un seul n’était caennais. Japan Expo avait donc cet aspect un peu exceptionnel et était au centre de mon agenda personnel chaque année. Beaucoup d’attentes et d’excitation. Maintenant ? Je suis francilien donc on va dire que je ne vais plus à Japan Expo pour voir des gens que, pour beaucoup, je vois désormais régulièrement. Malaise !

En outre j’étais cette année à Japan Expo en tant que staff de l’association Thalie, qui partageait un stand avec la Brigade SOS. Comme en 2010 & 2011, donc. L’an dernier j’avais cette petite excitation d’y être en tant que journaliste (et le regret de pas pouvoir assister aux 4 jours) ce qui était relativement impeccable pour profiter de la convention puisqu’être journaliste sur place c’est souvent avoir un planning un peu serré pour peu que tu couvres plein de choses et faire des tas de rencontres cools entre les interviews et les salons VIP. Mais bon j’ai choisi en mon âme et conscience d’envoyer se faire paître tout ça et je me suis donc contenté cette année de la casquette associative. C’était donc la nécessité d’être présent sur place dès neuf heures pour monter stand et, évidemment, être présent sur le stand autant que faire se peut, surtout quand vous faites des jeux.

C’était d’ailleurs un peu décevant coté Thalie même si attendu. En 2011 on avait déjà remarqué que les jeux sur stands ne fonctionnaient pas forcément des masses, donc cette année on a été très thématique: deux à trois heures de projections d’AMV & AMV Hell-like et deux heures de jeux proprement dits chaque jour. Bon, rajoutez à ça le fait que l’association était visuellement invisible parce que notre banderole s’est paumée à Roissy grâce à FedEx et partez du principe que Thalie n’a pas forcément réussi tous ses objectifs: on a pas gagné en visibilité, ce qui était le seul interêt d’avoir un stand à JE. Ca et disposer de créneaux en salles activités mais la SEFA nous a dit non alors qu’en 2011 ça les gênait pas donc j’imagine que c’est cohérent. Je sais pas. Je suis claqué.

Des gens, des cosplays et des escaliers. Comme dans Devil Survivor 2 ?
Des gens, des cosplays et des escaliers. Comme dans Devil Survivor 2 ?

Enfin tout n’est pas mauvais: le genre AMV Hell fonctionne pas si mal sur un stand et attire beaucoup de curieux. C’était plutôt chouette de voir des gens s’arrêter devant la projection puis finalement rester bloquer entre un quart d’heure et une heure et demie devant des conneries américaines ou français. L’AMV Déjà Vu, qui était mon bébé, à en plus de ça très très bien fonctionné, avec un public hilare ou enthousiaste. C’est chouette. Au moins on a participé à la diffusion du « genre. » Ce qui est un bon plan vers la conquête mondiale.

Voilà j’ai parlé du stand Thalie, passons maintenant à la convention dans son ensemble, dont j’ai finalement peu profité parce que j’ai préféré rester assis plus longtemps que prévu. Néanmoins j’en ai suffisamment fait le tour pour signaler plein de trucs. Des positifs, des négatifs, les trucs classiques quoi.

 

Continuer la lecture de Japan Expo 2013 – Go Kindergarten 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo)

Il y’a trois choses qui sont traditionnelles sur Néant Vert, et qui chaque année feront leur retour, toujours et encore: le post d’anniversaire du blog, le post du 31 décembre au soir et le post de préparation à la Japan Expo. Manque de pot, sur ces trois posts traditionnels, deux d’entre eux tombent fin juin. Eh oui, vendredi prochain c’est les six ans du blog, youhou !

Bon, présenter la Japan Expo n’est pas forcément très utile: bon gré mal gré la convention a dépassée les 200 000 visiteurs sans trop de problèmes, c’est devenu un rendez-vous phare, la SEFA – les organisateurs – se fait tellement de thunes qu’elle va AUX ETATS UNIS, et quand ils font une conférence de presse, ils finissent le lendemain dans les pages des quotidiens gratuits. La convention est devenu un… classique. Je vais pas dire le mot « mainstream » mais on y pense tous très fort. Mais pourquoi se prendre la tête sur ces questions finalement ?Pour ceux qui savent comment utiliser leurs quatre jours, les Japan Expo restent toujours des expériences éminemment sympathiques, principalement grâce au fait qu’elle permet de rencontrer des gens de qualité qui font tous le déplacement pour l’occasion. Je parle pas des invités, mais je parle des gens comme nous, comme toi.

Donc pas de surprises, l’évènement est important: comme en 2012,  en 2011, en 2010, en 2009 ou bien en 2008, je vais essayer de résumer les trucs & astuces pour préparer ce (long) week-end de quatre jours. Beaucoup d’entre vous connaissent ce dont je vais parler par coeur et ne trouverons dans cet article qu’une habile révision mise à jour, avec les principaux évènements uniques à la convention de cette année. L’idéal reste de le faire tourner aux non-initiés. Habilement. Avec subtilité.

La stratégie de Thalie l'an dernier, en un webcomic. (Cucumber Quest est ma nouvelle passion secrète.)
Résumé actuel de la situation pour une grande partie des intervenants à la convention. (Cucumber Quest est ma nouvelle passion secrète.)

L’an dernier j’allais à la JE avec l’auréole du journaliste, en l’occurrence pour le Journal du Japon (-pub- ce qui a donné, par exemple, une interview de l’auteur de Prophecy, une autre de Keiji Inafune qui a disparu du site et un compte-rendu du concert de Momoiro Clover Z que je découvrais avec délectation -pub-) mais maintenant que j’ai lâché cette casquette un peu dure à porter, et bien cette année c’est retour à la case associative, comme en 2010 et 2011. L’association Thalie fait son retour après avoir mis de coté 2012 et partagera un stand, comme le veut une sorte de tradition, avec la Brigade SOS Francophone. Le tout afin d’offrir des jeux et des projections. Et des danses.

Notez subtilement où on se trouve.
Notez subtilement où on se trouve.

Donc voilà, le planning des 4 jours du coté Thalie est sur notre blog. Evidemment, égoïstement, je vous recommande de venir chaque jour à 17h pour assister aux projections de l’AMV Déjà Vu, spin off officieux d’environ vingt minutes des AMV Enfer, qui comporte une soixantaine de sketchs inédits et… dont… euh… je suis le réalisateur. Mais vous inquiétez pas, c’est compensé par le fait qu’on m’a envoyé des vidéos de vraiment bonne qualité. Et vous savez que je peux être sévère là dessus. BON VOILA J’AI FINI POUR TOUT CE QUI EST PUB. On va passer au plus important, c’est à dire les BONS CONSEILS DE PAPA AMO. Hein quoi, comment ça j’ai pas parlé de mon tumblr à gifs ayant pour thème Japan Expo ?  Continuer la lecture de Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo) 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Japan Expo Centre 2e édition – No Pain, No Gain

Et donc l’an dernier avait eu lieu la première édition de Japan Expo Centre. De cette journée passée là bas après une grosse nuit blanche à Epita et avant de passer une petite semaine dans la campagne (Angers) j’en ai gardé un plutôt bon souvenir malgré une convention qui manquait peut-être un peu trop d’ambition et faisait trop évènement parisien délocalisé. Cette année, hop, c’est les deux jours que j’y suis allé, pour le Journal du Japon d’une et pour me changer un peu les idées de deux. Et la soirée du samedi, c’était voyage à Paris en express pour la projection en avant-première de l’AMV Enfer 2 qui défonce bien sa race comme il faut. Mais ça on en reparlera quand il sortira – et c’est imminent.

PetitCanichePeluchePourVieux.jpg
Ce pauvre petit chien é_è.

Donc alors que dire sur cette seconde édition de Japan Expo Centre ? Ah déjà, je me plaignais d’un certain manque d’ambition mais là, bam, Fujisawa Toru quand même. L’auteur de GTO c’est pas forcément n’importe quel nom. Ok, il aurait peut-être ramené trois fois plus de personnes si il était venu en 2006 à Orléans mais bon, on va pas faire nos sucrées, faut avouer que c’est un invité manga qui a une sacrée gueule… même si j’ai l’impression étrange qu’il n’a pas été très… « exploité », si je peux me permettre le terme. Deux séance de dédicaces… une conférence le dimanche d’une heure trente sur scène… et hop c’est tout. Une seconde conférence le samedi aurait pas été du luxe. Puis peut-être une expo GTO. Je sais pas, je trouvais dans tous les cas que ça faisait assez « léger » pour tout le week-end.

Les autres invités étaient, du coup, loin d’être aussi appétissants: On avait Kikkawa You dans le rôle de la « jolie idol toute jolie toute mimi mais merde je saurais plus la différencier des autres dans deux jours », 1000say dans le rôle du « groupe déjà vu à Japan Expo et qui revient du coup », Galaxy7 dans le rôle du « chanteur déjà vu à japan Expo Sud et qui revient du coup » et Sayaconcept dans le rôle du « petit groupe sympa comme tout mais que personne ne connaît et ne viendra voir. » On peut heureusement compter sur les Visiteur du Futur et autres Flander’s Company, toujours aussi promptes à drainer et attirer quelques férus avec efficacité. Il est donc évident que JE Centre misait surtout sur Fujisawa pour attirer. Le souci c’est qu’ils misaient au final sur vraiment rien d’autre. Parce qu’au final ils s’en foutaient pas mal d’attirer des gens. Le nom Japan Expo ramène plus de gens que le nom des invités, de toute façon. Eeet… le problème général de la convention il est là. La convention était … et c’est tout. Elle s’en foutait totalement d’être attractive ou même mémorable. Et c’est assez terrible à dire. Ca n’en fait pas une mauvaise expérience mais comme la première édition, que retiendra t-on de tous ces efforts ?

Riiiien.

Epee.jpg

Continuer la lecture de Japan Expo Centre 2e édition – No Pain, No Gain 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Préparer sa Japan Expo avec un certain optimisme

PrepaJE05.jpg
Les filles de Nichijou font du fanzine. Par Shuuji.

Vous connaissez la chanson, à force. Vous savez, celle ou je vais vous faire ingurgiter des informations sur la Japan Expo pour vous aider à faire de votre séjour dans cette gigantesque convention un bon moment dans votre vie dont vous vous souviendrez sans doute avec affection dans quelques années. Surtout si vous profitez de la convention pour serrer de la cosplayeuse et/ou de l’étrangère (mettez ça au masculin si vous n’êtes ni un geek ni une lesbienne.)

Donc, comme en 2008, comme en 2009, comme en 2010 et comme en 2011 je vais faire le point sur comment préparer avec efficacité votre séjour, vous filer des protips sur le fonctionnement de la convention et vous rappeller ce qu’il y’a d’intéressant à y faire. Cette année, je l’ai déjà dit, je suis super emmerdé parce que je vais louper le samedi et le dimanche pour cause de “eh tu dois rentrer à Nantes parce que tu remplaces ta collègue de week end qui en congés payés normalement sauf qu’elle a démissioné y’a quinze jours et qu’on a pas encore embauché de remplaçant parce que bon, à quoi ça sert d’alterner trois agents de week end quand on peut faire bosser les deux qui restent, genre, tout les week end de l’année ad vitam eternam.”

Oups pardon je suis un peu deg.

Enfin qu’importe. Pas mal de gros invités cette année (contrairement à l’an dernier ou c’était un peu deux invités intéressants qui se battaient en duel), des prix revus à la hausse, quelques petits changements à la station RER et toujours plus d’espace de prévu. Comme chaque année je vais me faire l’avocat du diable et rappeler que NON Japan Expo ce n’est pas qu’un gigantesque centre commercial putain-de-merde. Il y’a une foule de choses à y faire et on peut très vite se bloquer les quatre jours à alterner entre les activités, les conférences, les projections, les événements, les dédicaces et caetera et caetera. Limiter la convention à son tiers de boutiques n’est pas un raisonnement d’une justesse transperçante !

Mais ça c’est ce qu’on va voir tout le long de ce pavé ou je me prends un peu pour votre mère <3.

PreparJE01.jpg

Continuer la lecture de Préparer sa Japan Expo avec un certain optimisme 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr