Archives de
Étiquette : liste

1000 images pour le 1000e article de Néant Vert

1000 images pour le 1000e article de Néant Vert

Oyé oyé, camarades, c’est l’heure du millième article de Néant Vert ! Et pour l’occasion, j’ai retroussé mes manches puisque vous retrouverez 1000 images qui résument l’histoire de ce blog, avec les légendes qui vont bien. Un travail d’archiviste qui, je l’espère, vous fera vous aussi remonter le temps~ Lire le billet.

Best girl(s) in the game

Best girl(s) in the game

Soyons honnêtes, je n’ai plus rien à vous cacher, du coup c’est l’occasion de jouer cartes sur table et de lister l’intégralité des best girl de la japanimation. Selon mes critères évidemment tout à fait personnels mais soutenus par un puissant bon goût. Lire le billet.

La liste (très commentée) des main-event de Wrestlemania

La liste (très commentée) des main-event de Wrestlemania

On va arriver en mars, sonnez hautbois raisonnez musettes puisque ça veut dire qu’à la fin du mois tombera Wrestlemania qui est, pour caricaturer, le Superbowl du catch. Oui c’est une caricature assez peu fine mais, eh, c’est le plus efficace. Du coup je me disais, et si je faisais mon père Castor et que je vous racontais les 30 main-events de l’histoire de Wrestlemania. Sachant que: – Bon, si vous savez pas, Wrestlemania c’est donc l’événement le plus important de la Lire le billet. Lire le billet.

Tous dans le Mangabus

Tous dans le Mangabus

  Après avoir vécu 25 ans avec moi-même j’ai commencé à comprendre que je vivais par cycles. C’est à dire que je vais avoir une période ou je me bouffe des jeux vidéo par paquets de 30, puis j’en aurais marre et je materais des animes à la place, puis parfois y’a un cycle série télé qui s’intercale – plus rarement – ou alors ça sera le catch. C’est pas un mal mais disons que dans un « monde parfait » j’arriverais Lire le billet. Lire le billet.

Le nouveau top 10 des top 5 personnels

Le nouveau top 10 des top 5 personnels

Je l’avais déjà fait en juin 2010. Je vais le refaire.

IntroTopBizarre.jpg
Crossover Touhou / Umineko par Toudou

10/ Le Top 5 des animes les plus drôles jamais vus par ma pomme

  • 5/ Clannad – Quand l’anime voulait être drôle, il l’était vraiment beaucoup. Par contre à partir de l’épisode 16 de la saison 2 c’est plus très drôle.
  • 4/ Excel Saga – Pour l’épisode du bowling.
  • 3/ Baka To Test – La saison 1 du moins. Les deux premiers épisodes de la saison 2 étaient pas aussi drôles.
  • 2/ Ouran Host Club – Un peu tout sauf la fin.
  • 1/ Seto no Hanayome – Les cinq premiers épisodes sont pas à se rouler le cul par terre de lolilol mais à partir d’un certain point chaque épisode essaie d’être plus démesuré que le précédent et là holala c’est à se rouler le cul par terre de lolilol.

Mention honorable: Bible Black New Testament – Surtout le moment où une fille se fait violer par le canon d’un fusil à pompe et que lol la gâchette glisse. Depuis je m’efforce de trouver ça hilarant pour pas retourner en position foetale dans le coin d’un mur.

9/ Le Top 5 des jeux & applications 3DS sur lequel j’ai passé le plus de temps maintenant que ça fait un mois que je l’ai.

  • 5/ Place Mii StreetPass – 4h22
  • 4/ Tales of the Abyss – 5h34
  • 3/ Pullbox – 5h47
  • 2/ Super Mario 3D Land – 5h58
  • 1/ Mario Kart 7 – 13h09

Lire le billet.

[Article du réveillon] VIe Guerre du Saint Graal, version mauvais goût

[Article du réveillon] VIe Guerre du Saint Graal, version mauvais goût

Traditionnel article de la nuit du réveillon avec cette année un twist terrible: je l’écris pas le soir du réveillon et il est en réalité programmé depuis quelques jours pour s’auto-publier automatiquement ! Du coup pour fêter ça, j’apporte mon incroyable contribution au concept de la VIe Guerre du Graal. A la fois pour célébrer la fin de la diffusion de la première partie de Fate/Zero (qui d’un point de vue qualitatif enculait des poneys à coup de Chanel n°5 et dieu sait que pour moi ceci est un compliment) et aussi parce que j’aime bien le concept.

Rappel, ce concept consiste donc à reprendre les sept rangs de « Servant » de l’univers Fate (c’est à dire Lancer, Archer, Caster, Rider, Berserker, Assassin et le dernier que j’ai oublié là maintenant mais qui me reviendra plus tard) et à lui attribuer un personnage issu soit du petit monde (ah voilà je suis con j’avais oublié Saber) de l’anime, soit du manga, soit du jeu vidéo. Pour l’info finale, le concept est né dans un topic du forum Mata-web et c’est totalement issu de l’esprit de Rukawa. Oh.

Graal01.jpg

Mais en réalité comme j’en ai pas grand chose à faire de ce qui se passe sur Mata Web, j’ai du attendre que Tabris, via son blog Kochi Kochi, pousse le concept aux blogs et là seulement je me suis dit « ok ça a l’air cool, je vais le faire aussi, ça devrait booster un peu mes stats google analytics et créer du buzz sur mon klout. »

Graal02.jpg

Bon, alors on va commencer un peu la réflexion du coup. Moi je préviens, je me suis surtout inspiré des jeux vidéo parce que vu que moi je mate surtout des animes non-violents et incroyablement pédérastes, c’est chaud pour moi d’y trouver des trucs. 5 viennent d’anime et 2 de jv.

LANCER

Le Prince de Faléna – Suikoden V
Graal03.jpg
Bénis soient ceux qui ont joués à Suikoden V, l’un des meilleurs RPG de la Playstation 2. Malgré son aspect un peu efféminé et son mutisme traditionnel, voilà un vrai héros qui n’hésitera pas à mettre son corps en jeu pour rétablir un pouvoir stable à son royaume, sans jamais chercher à se mettre en avant ou à prendre la place de sa soeur. C’est un jeune garçon pourtant charismatique, capable d’unir 108 personnes essentielles sous sa bannière et ses idéaux, qui toujours restent purs. En outre c’est quand même aussi un gros gros bourrin à la lance qui se permet quand même de battre en duel nombre de personnages pourtant censés être plus expérimentés que lui. Ok c’était des QTE mais QUAND MÊME.

Lire le billet.

Pensées et captures d’écrans

Pensées et captures d’écrans

Un jour j’ai eu une révélation dans ma vie: on pouvait configurer VLC pour qu’une simple pression sur une touche suffise à faire une capture d’écran automatiquement enregistrée dans le dossier mes images. Depuis cette découverte, quand je mate des animes sur mon pc portable, j’ai souvent un doigt en stand by sur la touche S, prêt à faire des captures d’un peu tout et n’importe quoi. J’ai donc accumulé en trois ans et demi près de 800 Mo de screenshots, ce qui est pas mal mais, eh, pourrait mieux faire.

En attendant, voilà 25 captures, chacunes commentées. C’est l’occasion pour moi de reparler très vite de certaines séries, d’évoquer un point précis dans d’autres ou juste de montrer 2/3 trucs rigolos. J’ai mis le commentaire au sein de la balise spoiler de dotclear, comme ça vous pourrez en plus jouer avec vous-même au jeu du « mais quel anime ça peut-il être dis donc » ! On va dire que ça va servir d’entraînement pour la nocturne de ce week end où, je le rappelle, Thalie est présent en tant qu’asso.

Toutes les captures présentées dans cet article ont été prises entre décembre 2009 et le week-end dernier, et apparaissent dans un ordre quasi-chronologie – de la plus récente à la plus vieille.

001.jpg

AfficherMasquer

L’épisode 4 de Fate/Zero était encore une fois excellent, et ça devient franchement admirable. Mais ce que je commence de plus en plus à apprécier c’est vraiment le graphisme général de la chose, peu avare en plans assez classieux, ce qui est toujours une valeur ajoutée appréciable. Je ne connaissais que peu Gen Urobuchi avant le début de l’année mais en deux séries, il a su me convaincre et montrer qu’il savait narrer de manière grandiose, avec des événements qui se suivent de manière fluide et naturelle, et où rien ne sort vraiment de nulle part – même si ok la fin de Madoka ok. Alors quand en plus celui-ci est assisté de réalisateurs talentueux et qui savent ce qu’ils font, on ne peut que trouver ça admirable… même si j’avoue que je serais curieux de voir ce que l’homme pourrait faire sur une série moindre. Tout comme j’attends de voir un pilote de F1 comme Lewis Hamilton au volant d’autre chose qu’une des meilleures F1 du plateau… Histoire de voir ce qu’il vaut dans un contexte moins propice quoi…

002.jpg

AfficherMasquer

Mawaru Penguindrum a deux gros points communs avec Fate/Zero: les deux séries sont toujours en cours et les deux séries sont super enthousiasmantes. Mais ce que j’aime vraiment avec Mawaru c’est le soin apporté aux décors. Ils sont toujours pleins de détails savoureux, quand ils ne contiennent pas des informations cruciales qui ressortiront plus tard dans la série. Et surtout, les décors de Mawaru sont aussi fous que le reste de la série. De la maison tétra colorée des héros de la série en passant par le running gag du métro aérien ET souterrain (cherchez pas, folie) et autres lieux remplis de sous-entendus sexuels subtils, tous les décors sont un véritable plaisir de l’oeil. Ici, je dois avouer que le remake façon « moe » de fresques religieuses est un exemple de ce genre de qualité et a été pour moi source d’un sourire franc qui s’est ajouté à la longue liste des sentiments divers et variés ressentis durant la vision de cette série qui, en 15 épisodes, a déjà su se montrer comme potentiellement cultissime.

Lire le billet.

Android ta mère

Android ta mère

Depuis mi-mai, je suis rentré dans la cour des grands et j’ai chopé un smartphone, profitant du fait que je devais changer de forfait, ce qui me permettait des jolies choses à un prix… accessible dirons-nous. Mon choix s’était alors porté sur le Google Nexus S, qui était récent, bénéficiait d’une jolie réputation sur l’internet et, ok, je l’avoue, parce qu’un iPhone était encore trop cher. Et puis Android avait un aspect séduisant, un peu underground et indépendant tout ça. En chopant un tel téléphone j’étais surtout motivé à l’idée d’avoir pas mal d’applications à proximité, des trucs qui me seraient utile un peu partout. Bref, la joie et le bonheur. Puis avoir un téléphone qui s’appelle Shiori, c’est cool, aussi, quelque part.

Bon, bref, globalement, ce que je vais faire, là, tout de suite, c’est présenter quelques applications et jeux que j’ai trouvé sympa. Non, rassurez vous, je ne vous parlerais pas d’Angry Birds parce que je n’accroche pas au jeu et que je trouve, hélàs, le design un poil laid. Mais y’a 2/3 applis Android de plutôt bonne qualité, qui m’apparaissent nécessaire.

GREEN POWER

Oui, j’avoue, le premier jour je suis tombé de haut en voyant la vitesse à laquelle la batterie d’un smartphone pouvait se vider, et ça me rappelait mon ancien téléphone qui, les 2/3 mois précédant sa mort clinique, avait une batterie de six heures qui me forçait à le recharger un peu n’importe où n’importe quand (exemple: si j’ai passé une nuit à squatter l’amphi d’Epitanime 2009, ce n’était pas que pour le kara, c’était aussi pour recharger le petit bonhomme), bref quelque chose que je pensais derrière moi mais non, mon téléphone a passé une partie d’Epitanime 2011 à être rechargé dès que possible, que ce soit à l’hotel où pendant les jeux de Thalie sur scène par exemple, et la Japan Expo 2011 fut rigolote sur ce plan là, avec extinction à 18h ! Bref, assez cauchemardesque. Pourtant, je faisais jamais tourner le wifi et l’écran était en mode « pas trop de lumière », mais non rien à faire, chaque nuit, il faut le recharger sous peine de le regretter dans un futur proche.

Et c’est là que Green Power entre en scène. L’application existe en version gratuite et en version payante, choisissez celle que vous voulez mais je pense que dans tous les cas, l’application vous sauvera tellement la vie qu’elle rentabilisera parfaitement les 1€49 que vous y mettrez – la version premium vous offrant en plus une très pratique mode nocturne.

Grosso merdo, depuis que j’ai cette application, je ne recharge plus mon téléphone que toutes les deux nuits, et je suis étonné de voir la batterie baisser aussi peu vite. Grosso merdo ce que l’application fait est tout con, mais plutôt précieux:

  • Il coupe automatiquement le 3G et le wifi dès que le téléphone passe en veille et n’est pas utilisé, tout en sachant que toutes les quinze minutes (durée configurable) il se connecte vite fait au 3G pour synchroniser les applications qui en ont besoin – mail, Twitter, etc.
  • La mode nocturne permet de couper carrément tout pendant une durée configurable et pendant qu’on dort. Pendant cette durée, il ne se synchronisera même plus au net. C’est pratique pour deux raisons: à la fois parce que du coup ça coupe toute éventuelle notification bruyante qui va vous réveiller la gueule sans pour autant devoir sortir la mode silencieux, et ensuite parce que du coup l’économie de batterie fait pendant cette période est un peu giga impressionnante.
  • Enfin, très léger mais assez utile: l’application affiche dans la barre de notifcation le pourcentage exact de batterie qu’il vous reste, ce qui est plus lisible que l’icône habituelle…

Bref, si vous ragez contre votre téléphone pour sa batterie, je pense que cette application peut VRAIMENT vous intéresser. A voir si il y’a encore plus efficace…

Lire le billet.

Quantum of Solace et 21 autres films James Bond – I Expect You To Dine

Quantum of Solace et 21 autres films James Bond – I Expect You To Dine

Lettre Q de l’alphabet estival. Ca commence à chauffer. Petit récapitulatif de l’alphabet à la fin de ce billet.

Pendant l’été 2007 j’avais fait un article sur James Bond que je n’ai jamais terminé, jamais fini. Il est toujours en brouillon dans un coin, étant le seul billet jamais publié – mais pourtant toujours dans la base de données, en état suspendu – de l’historique du blog. Pourtant il commençait comme ça:

J’aime bien les James Bond. Faut dire quand j’étais enfant, c’était le truc le plus trash qu’on me laissait regarder, même si finalement, on me laissait voir que Moonraker et son méchant néonazi. Et éventuellement Demain ne meurt jamais au cinéma. Mais bref, le jour ou je découvris vraiment les James Bond, c’était quand j’avais 8 ans, et quand je découvris la Nintendo 64, et in extenso le meilleur Jeu-De-Tous-Les-Temps-Que-Je-Dois-Me-Racheter (FF9 ne compte pas, je dois me le racheter aussi, mais là j’ai mal. Je sens que je vais émuler. Après tout j’ai le jeu original chez moi. Je le retrouve pas, certes, mais il est chez moi. Vivement un déménagement que je le retrouve.), c’est à dire, Goldeneye. Et là je me souvins d’une semaine ou je me fis TOUS les James Bond. (sauf Jamais plus Jamais, et tous ceux inclus entre On ne vit que deux fois et L’homme au pistolet d’or)

Bref j’avais 8 ans, et cela me faisait plaisir, et j’avais déjà MON James Bond préféré.

Roger Moore.

Juste deux choses. Y’a quatre ans j’écrivais de la merde et là ça confirme tout parce que je suis convaincu que j’ai pas attendu la Nintendo 64 et Goldeneye pour m’intéresser à James Bond et surtout je doute que Roger Moore ait vraiment été mon James Bond préféré parce que c’est un autre acteur mon James Bond préféré. Et oui, j’ai depuis retrouvé mon exemplaire de Goldeneye 64, il est tout chaud auprès de moi et j’ai tous les cheat codes débloqués dedans. Oui oui chez nous on a fini Facility en 00 Agent et en moins de 2 minutes 15.

Bref, pour rendre hommage à cet article qui ne se finira jamais, et parce qu’aujourd’hui est le 700e billet de Néant Vert, on va faire un billet dédié a James Bond et aux 22 films que comptent la franchise… et pour cela je vais faire un top 22. Je vais classer les films dans l’ordre de mon appréciation, dans un jugement mi-subjectif mi-objectif mi-mauvaise foi. Ca permettra de nous comparer nos statistiques dans un sens. Huhu.

Mais histoire de confirmer des choses, j’ai du voir la grande majorité des films au moins deux fois, étant donné que j’ai passé cinq où six ans à ne jamais louper la moindre diffusion d’un James Bond à la télé et croyez bien qu’il y’en avait des masses ! Il ne doit y’avoir que les quatre films les plus récents que je n’ai vu qu’une fois, et peut-être deux où trois autres films où je signalerais la particularité. Je n’ai jamais vu Jamais Plus Jamais et je ne l’incorporerais pas au classement, en plus du fait qu’il ne soit pas inclus dans la chronologie « officielle. » Mais hop, commençons le classement !

#22


Rien Que Pour Vos Yeux

Rien que pour vos Yeux est sans doute le seul James Bond que je n’ai jamais vu en entier et pour une raison très simple: il m’emmerde purement et simplement. Il me porte aux nues de l’ennui, me force à bailler comme un chameau, me lance à la recherche d’activités annexes à faire, argh, que je hais ce film. Et putain, souvenez vous de sa scène de pré-générique, où James Bond va sur la tombe de son ex-femme dans un souci de continuité, et où il rencontre Blofeld et où ça finit en combat d’handicapés où le méchant emblématique de la saga finit largué dans une cheminée d’usine. What. The. Fuck ?

Bref, même si je suis pas du genre à nier le pouvoir séduisant de Carole Bouquet, faut pas déconner, ce film là est pénible comme l’enfer.

Lire le billet.

Divers animes printaniers illustrés sur un coulis à l’encre numérique

Divers animes printaniers illustrés sur un coulis à l’encre numérique

POPPO !!

Vous ne le voyez sans doute pas directement mais Néant Vert a déménagé ! Webalpa, qui était mon hébergeur depuis août 2008 a annoncé mi mars, un peu en catimini et sans prévenir par mail, qu’ils fermaient définitivement ses portes. C’est dommage parce que durant ces deux ans et demi, j’ai eu au final peu à me plaindre de mon hébergeur: c’était fiable, vraiment pas cher et trèèès permissif (4€ par an pour un truc qui supportait le blog et Thalie) ! Mais bon, au final, me voilà désormais sur le serveur Twilight d’AxelTerizaki, histoire d’encourager un peu plus les rumeurs. Déjà que je squatte la moitié de l’année chez lui…

Bon évidemment, ce déménagement a été encouragé par un bug dans la matrice, et le déménagement m’a également couté un jour de base de données, jour pendant lequel j’avais écrit la moitié d’un gros article bilan vidéoludique, qui a donc disparu parce que moi, je suis un fou de la vie, et j’écris mes articles directement sur dotclear, je passe pas par un bloc notes ! Donc comme je suis deg, au lieu de parler de jeu vidéo, je vais parler d’animes !

Chaque saison d’anime, j’avoue que j’étais toujours prêt à me moquer de ceux qui matent tous les épisodes 1 de toutes les séries qui commencent parce que, je l’avoue, je passe finalement peu de temps à mater des animes donc je comprends pas trop où les gens peuvent trouver tout ce temps de mater autant de trucs ! Je me suis toujours contenté d’un ou deux animes par saison (voire zéro, par exemple dans le cas de la saison d’hiver récente) et ça me suffisait. Mais force est de constater que cette saison du printemps a un très très gros sex appeal, et que me retrouvant confiné chez des otakus, j’ai bouffé pas mal d’épisodes de cette saison. Il y’en a pas mal que j’aime, d’autres sur lequel je suis plus dubitatif et, dieu merci, il en reste aussi que j’ai pas vu (Steins Gate, C, l’adaptation d’X Men qui a l’air vraiment bien ou, plus étonnant pour ceux qui suivent ce blog, Maria Holic ALIVE que j’ai pas encore maté) !

Bref considérez cet anime comme consacré aux deux séries qui se démarquent le plus, et dont je parle bien plus qu le reste, qui est là comme du bonus éditorial gratuit.

ANO HANA

Ce plan de l'opening est si <3.
(Aussi nommé Ano Hi Mita Hana no Namae wo Bokutachi wa Mada Shiranai si tu es un fou qui retient bien les noms japs – pas comme moi quoi.)
Studio: A1 Pictures

Le premier épisode avait été très très enthousiasmant mais paradoxalement m’effrayait beaucoup sur la suite de la série: on y suivait l’histoire de Jintan, un garçon qui semble t-il aimait soudainement vivre reclus chez lui et se voit d’un coup hanté par le fantôme d’une de ses amies d’enfance, décédée brutalement durant un été. Cet épisode était très intéressant puisqu’en 20mn, il disait tout ce qu’il y’avait à dire, posait l’univers de manière magistrale et ne subissait aucune chute de rythme. C’était passionnant, instructif, techniquement super beau et avec un chara design franchement top. Du coup ma peur était évidente: les autres épisodes ne pouvaient qu’être décevants !

Et, surprise totale: le second épisode continue à être très bon ! Et le troisième aussi ! Je n’ai pas encore maté le 4e, tout juste sorti, mais à l’heure actuelle je suis franchement enthousiaste. Parce qu’en plus le scénario se goupille vraiment bien ! Tout ce second épisode qui arrive à placer Pokémon comme un élément scénaristique important, quelque part, j’ai encore du mal à en penser le moindre mal. On sent que les mecs derrière sont ambitieux et veulent vraiment te raconter une belle histoire. Alors, certes, on sait déjà tous comment ça va se finir, mais ciel, tout cela est dans huit épisodes, et c’est surtout la manière dont l’anime va y arriver qui ici m’intéresse beaucoup. Pour l’instant l’anime fait un sans faute, et se permet en plus de rajouter quelques retournements de situations bien comme il faut. C’est MON coup de coeur de la saison, de très loin face au reste, et un anime qui mérite vraiment un oeil averti.

Bon, même si soyons francs, le personnage de Menma peut gentiment taper sur les nerfs, ouais. Mais ça va, elle semble se calmer par rapport à l’intro de l’épisode 1 où là, elle est juste à baffer complet.

(Note: après avoir rédigé ce paragraphe j’ai maté l’épisode 4 et mon avis reste sensiblement le même… malgré le fait qu’a la fin de l’épisode j’étais un peu gentiment en mode « gaaa ? » tellement ça me paraît un peu gentiment abusé mais soit. Attendons de voir où ça nous amène. J’ai CONFIANCE.)

Lire le billet.

« Nostalgie d’une Gamecube noire un jour d’été »

« Nostalgie d’une Gamecube noire un jour d’été »

Et je sais qu’on devrait dire « un » Gamecube mais holalala j’en ai tellement rien à faire, je dirais une Gamecube et une mode de jeu jusqu’a ce qu’on me foute dans un cercueil et qu’on me foute de la terre dessus. Alors décidement, ces derniers temps, mes articles jeux vidéo tournent assez autour du thème de la nostalgie et du passé, et cet article ne va pas déroger à la règle. Non pas que je n’ai rien à dire sur le jeu vidéo contemporain – je devrais d’ailleurs penser à faire un petit billet sur Modern Warfare 2 -, mais juste qu’il y’a des époques comme ça dans la vie d’un homme où on fait un peu un bilan de son adolescence passée, de ses expériences, de ses bonheurs que jamais plus on ne touchera du doigt et de comment on faisait pour tolérer l’Orangina, cette boisson de gonzesse.

Il y’a un an et quart, je sortais un gros pavé dans la mare de ma nostalgie avec le top 64 des jeux Nintendo 64, et maintenant je vais m’attaquer à un autre pan de mon adolescence vidéoludique avec la NINTENDO GAMECUBE.

Gamecube.jpg

La sixième génération de consoles de jeux vidéo a une particularité assez intéressante: si tu n’avais pas de Playstation 2, tu loupais basiquement la moitié des jeux. Du coup la Gamecube et/ou la Xbox devenait une console d’accompagnement, avec ses exclusivités habituelles. Moi mon problème principal avait été d’avoir une PS2 trisomique, chopée en 2001, morte fin 2002, et de n’avoir donc vécu avec une Gamecube, et uniquement une Gamecube, pendant près de deux ans et demi. Non, bon, en vrai je l’ai bien vécu, j’exagère un peu et je joue ici la carte du pathos, et puis je vais pas NIER que j’ai pris mon pied avec pas mal de jeux. Ici, je vais pas à m’amuser à citer TOUS les jeux qui m’ont marqués sur la console mais en garder cinq. Cinq jeux envers qui je garde une admiration sans borne et envers qui j’exprime des sentiments positifs assez complets.

Lire le billet.

Les 41 personnages les plus cools de mes visions d’anime

Les 41 personnages les plus cools de mes visions d’anime

Inspiré librement de l’article sur les 52 meilleurs moment d’anime d’Axel, je vous propose une légere variation basée sur les personnages qui m’ont plus marqués que les autres en matant une série. Enfin que dis-je, sur LE personnage qui m’a le plus marqué où que j’ai préféré par rapport aux autres. S’en suit donc une liste de 41 personnages, chaque série ayant UN seul et unique personnage, ce qui rend difficile le choix par rapport au reste. Vous y retrouverez Lire le billet.

Ce qui fut épique en 2008 – Ce qui le sera en 2009

Ce qui fut épique en 2008 – Ce qui le sera en 2009

Bonne année à tous et à toutes. Comment j’ai rien à faire ce soir, je vais faire un gros article. Voilà. C’était ça ou jouer à Rock Band toute la soirée, et me coucher à 1h après avoir bu un petit chocolat chaud. (et là je télécharge le client Wings of Eden pour Ragnarok Online, donc je peux pas MMORPGer…) Donc voilà, qu’est-ce qui a été EPIQUE cette année ? Qu’est-ce qui le sera sans doute en 2009 ? Voilà. C’est une Lire le billet.

Je suis plein d’espoir ! Pika m’a conduit à être plein d’espoir !

Je suis plein d’espoir ! Pika m’a conduit à être plein d’espoir !

CA ALORS ! Pika licencie la version manga de Sayonara Zetsubou Sensei ! Ca c’est chouette. Impact du désespoir le 09 Mars 2009 (4 jours avant Resident Evil 5.) Attendez vous à voir plein de gens qui seront de toute façon pas content de la traduction dire « ZETSUBOUSHITA ». Bien, avec cette licence, je suis content. Il ne reste plus que 6/7 trucs à sortir ABSOLUMENT en France et les éditeurs auront réussi à me charmer. A vie. Je compte pas Persona 4. Lire le billet.

Le Top 10 inédit et invraisemblable des personnages les plus relous de tous les temps.

Le Top 10 inédit et invraisemblable des personnages les plus relous de tous les temps.

OMG ! PAS DE BILLET SUR NEANT VERT DEPUIS MERCREDI NUIT ! LES GENS VONT CROIRE QUE JE SUIS MORT ! VITE ! UNE SOLUTION ! AH ! J’ENTENDS DES GENS VENIR ME CHERCHER POUR ME FORCER A POSTER UN TRUC ! AH ILS VONT OUVRIR LA PORTE ! NON ! NOOOON ! NOOOOOOOON !! Cette introduction faussement égocentrique faite, passons au sujet explicité dans le titre. Mais qui sont donc, dans l’expérience de votre serviteur, les douze personnages les plus violemment énervants de l’histoire du jeu vidéo, Lire le billet.

Des jeux PS2 qu’il vous faut si vous en avez pas encore une mais que vous voulez en acheter une tout de suite maintenant.

Des jeux PS2 qu’il vous faut si vous en avez pas encore une mais que vous voulez en acheter une tout de suite maintenant.

(Titre à rallonge pawa) (Sinon je le rappelle, parce que je l’ai jamais dit sur le blog directement mais toujours dans les commentaires: SpamClear me permet d’éviter de supprimer une cinquantaine de spam par jour mais parfois il est un peu con et peut juger indigne certains de vos messages, surtout si ils ont une URL. Donc méfiez vous. Je vérifie toujours avant de vider, mais ça peut arriver.) (Sinon le GP MK je parlais de Mario Kart Wii, mais Lire le billet.

Bilan musical ~ 2007

Bilan musical ~ 2007

Je me suis inscrit sur Last.fm mi-janvier 2007. Comme je vais pas prendre cette moitié de mois, je commence le bilan de l’année en février 2007 pour le finir en janvier 2008, mois inclus. Un peu comme mon bilan annuel anime qui commence en décembre et se termine en novembre. Donc voilà. Comme le bilan anime, je ne parlerais pas forcément de groupes nouveaux, apparus en 2007. Mais de groupes, d’artistes, qui ont illustrés mon année, mois par mois. Voilà bien.

Avant de commencer: Petit bilan à mi-semaine du sondage de la Poule A. A l’heure ou j’écris, c’est bien serré. Eggman semble nettement en avance, les Von Karma et Ashley Wario sont à égalité, Shizuru est à une voix derrière eux et le Dr.Mad semble bénéficier de peu de soutien. On verra.

Sinon, histoire d’enfoncer le clou: « Raito Yagami » est de la trisomie de traduction. C’est Light Yagami. Et on ne peut décemment soutenir le contraire.

Enfin, l’OST de Smash Bros Brawl bute. Un des thèmes de Kirby par Motoi Sakuraba = EPIC WIN.

A noter un petit changement de design. Je sais pas si je vais garder le Top 6 en haut de la page. Ca nique tout. Je vais voir si y’a pas manière de faire mieux.

Pour le reste. Go to « Lire la suite » !

Lire le billet.

Les prix Néant Vert de l’Opening.

Les prix Néant Vert de l’Opening.

Attention, ça va être totalement débile. Décernons dex prix débiles à un des trucs fondamentaux du mangasse animé moderne, c’est à dire les openings, ou génériques d’ouverture. C’est surtout un motif débile pour parler de quelques openings du monde de l’anime, comme ça, hop, pour le fun comme on dit. Vu que y’a beaucoup de vidéos je vais éviter de mettre ça en pleine page donc faut lire la suite \\o/. Lire le billet.

Les 40 meilleures chansons des Guitar Hero ~ Et les 10 qui puent.

Les 40 meilleures chansons des Guitar Hero ~ Et les 10 qui puent.

Oh 100e commentaire déposé hier midi sur le blog. Ironiquement en plein milieu… du 100e billet. Bravo à cap.peter d’avoir réussi cette amusante coïncidence =p. Bref. J’avais déjà fait un topic ici, mais il ne prenait en compte ni Guitar Hero rocks the 80s, ni Guitar Hero III. Le classement devait donc être mis à jour, et donc le voilà. Bon, en gros, cette fois ci, ça sera plus poussé sur le coté fun à jouer, moins sur le coté « j’adore cette musique ». Vu que maintenant je réussis bien en Expert… * se la pète *

Certaines chansons présentes dans le premier top disparaissent dans ce top pourtant vachement agrandi, pourquoi ? Parce que j’ai plus de mal à les apprécier maintenant… sans doute.

A noter que les possesseurs de Xbox360 pourront télécharger Antisocial de Trust. Youhou \\o/. Je l’avais quémandé, je l’obtiens.

Lire le billet.

Les 10 Commandements du Hentai Ignoble

Les 10 Commandements du Hentai Ignoble

Y’a en ce moment un concours entre les auteurs d’hentai si j’en vois les releases de la semaine sur masterbloodfer, l’ami de l’otaku pervers. Un concours de « qui fera le truc le plus ignoble ». Eh bien je m’en vais aider ces auteurs en fabriquant les 10 Commandements du Hentai Ignoble. Ou comment faire le hentai le plus ignoble de tous les temps.

Voilà hop je place vite fait une couverture histoire de vous prendre au piège et vous forcer à lire la suite.

A noter que demain s’ouvre la semaine Quartier Libre sur l’editotaku et je compte bien y participer. Vous me connaissez, vous savez de quoi je vais parler. Vous le savez.

Lire le billet.

Pourquoi acheter un des quatre Guitar Hero ? (partie 2/2)

Pourquoi acheter un des quatre Guitar Hero ? (partie 2/2)

Promis, j’essaierai de me calmer un peu sur tout ça. J’ai déjà commencé à planifier ce qui serait, en gros, le premier site français consacré à Guitar Hero. Voilà, hop, le mot est laché. J’ai déjà le nom, WOW. 95% du travail est fait. Bon, bref, la partie 1 est ici et allait des groupes commençant par A à ceux qui commençaient par L. Bon, on va s’attaquer aux M, aux S, aux W, aux Q et aux Z. Et aux autres.

A noter, dans le dernier Joystick, des images du boss final de Guitar Hero III, et il s’agirait à une sorte de clone de Beezleboss, c’est à dire le méchant du film des Tenacious D. Enfin c’est le diable, donc bref…

Je m’aime pour un tel travail inutile ;-( . Comme la première fois, les titres en italiques sont les titres bonus, à priori.

Lire le billet.