Archives de
Étiquette : need for speed

365 jours de JV ~ 2013/2014

365 jours de JV ~ 2013/2014

Vous connaissez le truc parce que cet article est le sixième de ce modèle: on est fin juillet / début août donc voici l’édition annuelle de mon bilan annuel vidéoludique. Le concept est simple si c’est la première fois que vous matez ça (sinon allez voir la page Bilans annuels du blog): je prends les douze mois de l’année et à chaque fois j’attribue un jeu auquel je jouais durant ce mois-ci. Un qui m’a particulièrement marqué ou qui, ça Lire le billet. Lire le billet.

AMV ENFER 3 … et autres jeux & animes appréciables

AMV ENFER 3 … et autres jeux & animes appréciables

Et beh et beh. Je suis pas sympa avec mon blog en ce mois de février. Déjà que janvier a battu un record de publication d’articles (3 en un mois, ce qui est un record négatif, booooouh), si toute la première moitié de février est vide d’articles, comme vais-je encore oser me regarder dans une glace après cela. MAIS HEUREUSEMENT. C’est dans ce genre de contexte qu’on fait un giga article fourre-tout. GIF DE CÉLÉBRATION !   AMV ENFER 3 Lire le billet.

Need for Speed: Hot Pursuit – Grandeurs et décadences

Need for Speed: Hot Pursuit – Grandeurs et décadences

Jaquette héroïque

De la saga Need for Speed je n’ai joué principalement qu’a deux volets: tout d’abord l’extraordinaire Need for Speed 4: conduite en état de liberté, qui était peut-être un des seuls jeux de l’époque sur Playstation à t’offrir la possibilité de rouler en Ferrari ou en Porsche, et ensuite le très très moyen Need for Speed Underground, qui m’a presque complétement faché avec la saga pendant un petit bout de temps. Inutile de dire que quand à l’E3, Electronics Arts annonce un nouveau Need for Speed, je suis d’abord un peu blasé, pour ensuite mieux passer à l’enthousiasme le plus total: des voitures de séries ultra luxueuses ? Des courses poursuites ? Des environnements naturels ? Criterion ? Oh putain, j’avais l’impression de retrouver Need for Speed 4 là. Du coup j’avais fait de ce jeu une priorité pour la Noël, et force est de constater que ma pauvreté m’a forcé à devoir attendre un peu pour y toucher. Et une fois fait, j’y ai passé une bonne trentaine d’heures…

Ce nouveau volet de Need for Speed est assez difficile à vraiment juger. Pour être totalement franc, je suis un poil deçu mais en même temps, le jeu possède d’indéniables qualités. Du coup pour mieux le critiquer et le décortiquer ici, j’ai choisi un système de « balance »: chaque qualité sera accompagnée d’un défaut, car voilà bien le grand paradoxe de ce NFS: beaucoup de ses qualités sont aussi ses défauts… Et vice-versa ! Est-ce que je le conseille ? Si on aime la conduite bien arcade, OUI. Si on aime les jeux de course en général, PEUT-ÊTRE. Si on aime la simu et Burnout Paradise, NON.

Une Dodge Viper, comme dans Gran Turismo !

Lire le billet.