Archives de
Étiquette : nocturne

Une nuit au karaoké

Une nuit au karaoké

Les temps, comme les oeufs, ont beau être durs, j’ai quand même pris le temps d’aller passer une nuit entière à faire du karaoké d’anisongs lors d’une nouvelle édition des Nocturne Epitanime. Comme il y’a deux ans, je m’en vais donc vous raconter le récit de ces huit heures passées à chanter beaucoup, réfléchir peu et s’ambiancer énormément. Lire le billet.

Nocturne Epitanime du 13 Février – Koe no kagiri

Nocturne Epitanime du 13 Février – Koe no kagiri

Journalisme total en ce mois dé février: je suis allé à une Nocturne Epitanime et j’en reviens avec 6 pages de notes à exploiter. Beaucoup de karaoké, quelques rencontres… Bref, près de dix ans après leurs créations, que sa passe t-il de cool dans ces fameuses Nocturne, longtemps poumon central de la communauté otaku francilienne ? Lire le billet.

Nocturne Epitanime du 18 Décembre, Video Game Live et plus si affinités

Nocturne Epitanime du 18 Décembre, Video Game Live et plus si affinités

Ce week end a lieu à EPITA Kremlin-Bicetre une des désormais traditionnelles Nocturne Epitanime, la première depuis un petit moment déjà. Si je l’évoque ici c’est principalement car l’association Forum Thalie y sera, avec comme à son habitude son armada d’activités, et cette fois-ci en coopération avec la Brigade SOS Francophone qui nous aidera à tenir la salle. Vous retrouverez dans la convention les activités habituelles, c’est à dire les deux salles karaokés, les jeux vidéo musicaux, Kajian, Tengumi, jeux Lire le billet.

Nocturne Epitanime du 27 Mars – Premières fois tendres et associatives

Nocturne Epitanime du 27 Mars – Premières fois tendres et associatives

Difficile de vraiment trouver une phrase d’introduction là, tout de suite. Ce week end avait donc lieu une nouvelle Nocturne Epitanime, la troisième en trois mois pour moi et évidemment quelque chose d’assez particulier puisque c’était les premiers pas de l’association Forum Thalie avec tout ce que cela implique pour ma trogne égocentrique: premiers pas dans l’animation, dans la gestion d’horaires, dans le port d’un badge du pouvoir et tout et tout. Après avoir stressé une bonne semaine, il faut Lire le billet.

« C’est un peu mon billet préféré »

« C’est un peu mon billet préféré »

Un petit billet rapide, concis et précis pour parler vite fait de trois ou quatre trucs assez généraux – entre autres sur quelques ajouts au blog, et vite fait parler un peu de l’association Forum Thalie, ainsi que de la nocturne Epitanime d’hier. Nocturne Epitanime du 13 et 14 Février C’était globalement super. Je peux même dire un seul truc: je me remémore la soirée, là, à l’instant, et impossible de trouver un défaut, un truc qui m’a saoulé, où Lire le billet.

Nocturne Epitanime du 19 Décembre – Le billet dont vous êtes le héros

Nocturne Epitanime du 19 Décembre – Le billet dont vous êtes le héros

Attention, c'est dangereux

Je n’avais pas tellement prévu de parler de la Nocturne du week-end dernier à la base. Et pourtant je le fais quand même. Mais pourquoi, comment, que dire ? Très vite peut-être présenter le concept de la Nocturne Epitanime qui est plutôt simple: organisé environ une fois tous les deux mois et se déroulant dans les locaux de l’école EPITA au Kremlin-Bicêtre, la Nocturne est un événement gratuit regroupant des activités telles que des démonstrations de nombreux jeux vidéo aussi bien sur PS3 que sur NES, des karaokés, des jeux musicaux, du mahjong etc etc. Et comme son nom l’indique c’est… Nocturne. Ouvrant ainsi ses portes souvent à 18h pour les refermer définitivement plus où moins vers 7h. Donc presque 12h de plaisirs otakus joyeux, dans une ambiance assez appréciable – même si y’a encore des gens qui n’ont définitivement rien à foutre là.

Mais plutôt que de vous écrire un billet dessus, je vais vous écrire un jeu ! Vous vous souvenez des livres dont vous êtes le héros ? Ces trucs qui vous dit d’aller telle page lire tel paragraphe puis d’ensuite aller faire tel truc à telle autre page. Eh bien là on va faire pareil. Mais avec la Nocturne. Immergez-vous donc dès maintenant et préparez vous à une histoire magnifique…

Lire le billet.

Nocturne Epitanime du 11/12 Avril + [Prix Opening] Dernière demi-finale: Gurren Lagann Vs Baccano!

Nocturne Epitanime du 11/12 Avril + [Prix Opening] Dernière demi-finale: Gurren Lagann Vs Baccano!

EH OUAIS ! PARFAITEMENT ! DEUX ARTICLE EN UN ! PARCE QUE LA NAVIGATION SUR LE BLOG EST PAS DEJA ASSEZ COMPLEXE COMME CA !

Bien hier avait donc lieu la Nocturne Epitanime qui avait lieu, comme son nom l’indique, non pas à la Nocturne mais dans les locaux d’EPITA, véritable mini-Epitanime sans stands commerciaux, sans milliers de dizaines de centaines de personnes, et durant de 15h à 8h (dans les faits, le karaoké se sera cloturé à 7h45 et la plupart des stands, genre Playback, avaient pliés bagages vers 6h00 et des brouettes.)
Et donc pauvre petit provincial que je suis, j’y étais. Car j’avais déjà fait une Diurne y’a un peu plus d’un an maintenant (mazette le temps passe vite) et je voulais, en quelque sorte, un avant gout de ce qui m’attendra sans doute à l’Epitanime. Et du coup je remets mes capacités en question…
Au moins le voyage retour en train est passé plus vite que l’aller. Dormir a ses avantages.

Et j’avoue avoir merdé sur un point, hélàs indépendant de ma volonté: me coucher a 3h pour me lever à 9h, et pas réussir à m’endormir avant 5. Constat: j’étais déjà mort vers 22h, ce qui n’était pas supra cool. Et m’a plus où moins plombé.
Bref je suis arrivé vers 18h et des bananes (j’ai passé l’après-midi avec des gens, squatté le Sapporo pendant 3h et jeté un oeil discret à Junku – mazette, il y’a Taka qui a fait une couverture d’un receuil d’artwork et j’ai PAS CETTE ILLUSTRATION QUI DECHIRE LA GUEULE.)
Enfin si, je viens de la trouver sur danbooru…
BRAIF.

J’ai donc pas mal croisé de gens (Nataka, Kao-chan, QCTX, Yuki, Smog, etc etc), des joueurs de DS qui m’ont fait découvrir Daigasso! Band Brothers DX qui est vraiment un jeu assez intéressant, j’ai joué à Power Stone 2 (le jeu le plus bordélique de tous les temps, même Smash Bros c’est un dessin d’enfant de maternelle à coté), j’ai joué à Aladdin, un peu à Madworld (TUERIE-GALACTICO-COSMICO-INCROYABLE !!!), etc etc.
Globalement je me suis assez bien amusé, mais surtout dans la nuit, la soirée m’a semblé elle un peu plus longue.

Alors que dire ? Sur la zone Playback, j’avoue que niveau jeux musicaux ils étaient plutôt bien garnis: Singstar, Pop N’Music, le jeu bizarre avec les détecteurs de mouvements à placer autour de soi, Dance Dance Revolution ou Guitar Hero…
Guitar Hero World Tour. Argh. Et pour Guitar Hero c’était assez misérable: le jeu en lui-même avait montré ses limites en une heure et c’était les six mêmes musiques qui étaient jouées en boucle encore-et-encore-et-encore. Pourquoi ? Parce que le jeu a une playlist de merde. Si ça se battait plus ou moins pour la gratte, ça ne s’est jamais battu pour la batterie (je suis étonné qu’elle ai toujours pas claquée vu la violence de certains), ni pour le chant et encore moins pour la basse. En parlant de la basse dans GH WT: OK WHAT THE FUCK ? C’EST QUOI CETTE IDEE DE MERDE DE FAIRE JOUER DES NOTES SANS DEVOIR TOUCHER LE MOINDRE BOUTON ? C’EST CONTRE TOUT CE QU’ON A APPRIS JUSQU’A PRESENT !!
Enfin bref, Guitar Hero World Tour était un peu fail, prouve son fail et prouve que pour être un stand parfait, frais et bien formé, il faut investir dans Rock Band et Rock Band 2, et dans beaucoup de DLC (Chinese Democracy sort mardi en DLC), parce que voilà quoi. A noter que plus tard dans la nuit, c’est Guitar Hero Metallica qui a remplacé WT et… je ne sais pas j’y ai pas touché. Mais One et Toxicity revenaient aussi pas mal d’après ce que j’ai compris…

Animations: le blind-test a été… bordélique. L’idée initiale était rigolote (courir pour attraper un truc tenu par l’animateur et pour pouvoir proposer une réponse) mais c’était oublier que pour beaucoup, le blind-test c’est du SERIOUS BUISNESS, donc vas-y que ça gueule, que ça pousse, bref caca. Et puis la sono quoi, on entendait rien à ce qui était dit, que ce soit par le présentateur ou par les candidats. Donc génial, la réponse était officiellement dévoilée mais… on l’avait pas entendue.

Le karaoké… Ah, ça confirme une chose: que je suis un amateur de karaoké, chose que j’ai découvert qu’a la dernière Japan. Mais là ça a confirmé, surtout que c’était tellement mieux dans cet sympathique amphithéâtre. Gueuler des trucs à Minuit/1h puis à 7h du matin, ça fait plaisir. Et puis le mieux c’est le public: Kannagi ? Clannad ? Haruhi ? Segata Sanshiro ? ? Une HORDE d’otakus masculins qui gueulent leur joie avant de chanter. Et ainsi de suite avec les animes plutôt féminin et caetera. Huées classiques pour Naruto, etc etc. J’ai vraiment bien aimé. Bémol: voir certains openings passer deux fois, genre celui de Reborn! par exemple (qui a rien d’exceptionnel et est même un peu à l’image de la série – cad à moitié pourrie), ou bien j’ai entendu dire par exemple que l’opening de Full Metal Alchemist Brotherhood était passé 3 fois dans la nuit. Enfin, on pouvait comme d’habitude proposer ce qu’on voulait à un gentil monsieur qui traînait dans le public vers minuit / 1h. Et mon rêve a été réalisé: Sayonara Zetsubou Sensei est passé devant un public en FOLIE. (et composé de 45/50 personnes vu qu’il était 7h30)

Sinon le coin jeux vidéo Epitanime était bien cool, et un endroit parfait quand on est seul et qu’on attend des gens. La Dreamcast aura fait tourné Vigilante 8 (un jeu trop souvent sous-estimé et qui mériterait de revivre sur 360 =() et Power Stone 2, du Street Fighter IV aura enchanté les débats tard dans la nuit sur la PS3, Bomberman Saturn a été joué en boucle – pas vu un moment ou le rétro-projecteur montrait autre chose. Sur Megadrive on pouvait toucher à Aladdin, Mickey Mania ou Shadow Dancer. Plein de jeux NES, sur Wii c’était soirée Mad World, sur 360, surtout du Geometric Wars – et un peu de Banjo Kazooie et sur la Xbox on pouvait par exemple, se faire ce bon vieux Capcom Vs SNK. Bref y’en avait pour beaucoup et c’était globalement assez tranquille, les jeux musicaux étant allés voir ailleurs si il y était – ce qui est vraiment une excellente idée.

Sinon le concert a 22h s’est ressenti, ça tremblait un peu partout, j’y ai jeté un rapide oeil, ça m’a pas franchement convaincu d’amblée, et j’ai eu cette impression – vers cette heure-là – que toute l’organisation voulait absolument qu’on aille voir ce concert, que la Nocturne tournait autour, qu’on fonderait vivant en avalant nos couilles si on allait pas le voir, enfin bref. Par exemple avec la fermeture du karaoké pendant une bonne demi-heure, si ce ne fut pas trois-quart d’heures… Sans trop de raison apparente semblerait-il. Ou peut-être je ne l’ai pas entendu.

Le point DS était assez vide… de DS. Les cosplays étaient rigolos, mais y’en a 3 ou 4 ou j’ai juste fondu des yeux (bordel une Mitsuru obèse… je… comment dire ma réaction en voyant ça ? Il n’y a pas de mots. Il n’y a plus de mots…), je n’ai pas vu le défilé de toute façon. Y’avait de la balle au prisonnier organisé dans l’après-midi ce qui est cool et la Sohei a proposé des tas de jeux différents, mais y’en avait des complétements fous (le jeu ou faut reconnaître un anime d’après une image gryoscopée à mort sur Photoshop et ou on devait poser des questions à l’animateur… argh. Ca a plus fini en « faut poser des questions à l’animateur »)
Sans oublier le blind-test d’usage complétement surpuissant.
Bon, à la fin, Sohei a laissé la place aux otaques que nous étions pour faire notre propre jeu. Et c’était sympathique. 2h.

Sinon, niveau projection, j’ai été assez deg de louper les deux premiers épisodes de Xam’d, le programme était pas forcément super visible (PLUS GROS ! IL FAUT UN TRUC ENOOOOOOOORME ! Limite avec des flèches clignotantes autour), GTO le film et Volcano High ne m’ont pas forcément super intéressés. Du coup je les ai pas matés. Voilà. VOILA. Donc je ne donnerais pas d’avis.
Sinon bouffe et déshydration, toujours une queue infernale, même à 3h du matin. Mais n’ayant pas franchement faim ni soif à cause d’un repas très copieux au déjeuner, je m’en suis passé. Par contre, j’avais l’impression ou, qu’importe ou j’aille dans le batiment, ça sentait la bouffe japonaise. Je m’y suis fait vite mais c’était rigolo. Enfin bref,

Globalement c’était donc très sympathique. J’ai bien dormi après – dans le train, dans le bus, dans mon lit, devant mon pc en rédigant cet article. Par contre, qu’est-ce qu’il y’a de japonais métrosexuels ! A moins que ça soit les 3 mêmes que je croisais tout le temps… d’un coté ces bridés, ils se ressemblent tous è_é !!
(nota: j’avais pris mon masque et… je l’ai jamais mis. Je suis entré sans comme ça, je comptais le mettre plus tard, puis plus la soirée est passée, plus je l’ai oublié et puis au final a 2h du matin je me retrouvé à me dire: « a quoi ça sert que je le mettre que maintenant ? ». Tant pis :>)

Mais passons au prix opening. ENFIN. Trop de texte, ça manquait de conret et d’intéressant là. Donc victoire de la semaine pour Sayonara Zetsubou Sensei, et victoire écrasante – sinon ça ne serait pas drôle:

Enfin une victoire moindre par rapport à d’habitude pour Sayonara Zetsubou Sensei, c’en est presque décevant. Surtout qu’a minuit, 4h après le début du sondage, SZS était à un score fleuve genre 85%. J’avoue que j’ai eu peur. Je sais pas pourquoi. Mais j’ai eu peur.

La mascotte de la semaine est la SUPER MAID ULTIME de Taka, illustration dont je parlais plus haut. Pensez ! UNE MAID. EN MAILLOT DE BAIN. BLANC. C’est con parce que y’a la version maillot de bain scolaire mais qu’importe, en blanc c’est bien aussi, c’est cool le blanc:
DO I WANT

Bref, passons à la dernière demi-finale, qui choisira le dernier finaliste, qui rejoindra Sayonara Zetsubou Sensei et Xam’d Lost Memories dans le camp des ultimes vainqueurs:

Lire le billet.