Archives de
Étiquette : preparation

Man Vs Wild – Survivre au 16e Impact de Japan Expo

Man Vs Wild – Survivre au 16e Impact de Japan Expo

Le précédent datait de 2013 donc j’imagine que faut réactualiser un tout petit peu ce qui était dit. Du coup voici l’édition 2015 d’un post qui se veut votre ami afin de vous aider à prévoir votre voyage à la Japan Expo. A cause du gap de générations, je doute de plus en plus avoir des lecteurs qui vont se rendre cette année à leur première Japan Expo mais dans tous les cas ça fait un rappel des trucs & astuces, des choses auquel Lire le billet. Lire le billet.

Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo)

Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo)

Il y’a trois choses qui sont traditionnelles sur Néant Vert, et qui chaque année feront leur retour, toujours et encore: le post d’anniversaire du blog, le post du 31 décembre au soir et le post de préparation à la Japan Expo. Manque de pot, sur ces trois posts traditionnels, deux d’entre eux tombent fin juin. Eh oui, vendredi prochain c’est les six ans du blog, youhou ! Bon, présenter la Japan Expo n’est pas forcément très utile: bon gré mal Lire le billet. Lire le billet.

Préparer sa Japan Expo avec un certain optimisme

Préparer sa Japan Expo avec un certain optimisme

PrepaJE05.jpg
Les filles de Nichijou font du fanzine. Par Shuuji.

Vous connaissez la chanson, à force. Vous savez, celle ou je vais vous faire ingurgiter des informations sur la Japan Expo pour vous aider à faire de votre séjour dans cette gigantesque convention un bon moment dans votre vie dont vous vous souviendrez sans doute avec affection dans quelques années. Surtout si vous profitez de la convention pour serrer de la cosplayeuse et/ou de l’étrangère (mettez ça au masculin si vous n’êtes ni un geek ni une lesbienne.)

Donc, comme en 2008, comme en 2009, comme en 2010 et comme en 2011 je vais faire le point sur comment préparer avec efficacité votre séjour, vous filer des protips sur le fonctionnement de la convention et vous rappeller ce qu’il y’a d’intéressant à y faire. Cette année, je l’ai déjà dit, je suis super emmerdé parce que je vais louper le samedi et le dimanche pour cause de “eh tu dois rentrer à Nantes parce que tu remplaces ta collègue de week end qui en congés payés normalement sauf qu’elle a démissioné y’a quinze jours et qu’on a pas encore embauché de remplaçant parce que bon, à quoi ça sert d’alterner trois agents de week end quand on peut faire bosser les deux qui restent, genre, tout les week end de l’année ad vitam eternam.”

Oups pardon je suis un peu deg.

Enfin qu’importe. Pas mal de gros invités cette année (contrairement à l’an dernier ou c’était un peu deux invités intéressants qui se battaient en duel), des prix revus à la hausse, quelques petits changements à la station RER et toujours plus d’espace de prévu. Comme chaque année je vais me faire l’avocat du diable et rappeler que NON Japan Expo ce n’est pas qu’un gigantesque centre commercial putain-de-merde. Il y’a une foule de choses à y faire et on peut très vite se bloquer les quatre jours à alterner entre les activités, les conférences, les projections, les événements, les dédicaces et caetera et caetera. Limiter la convention à son tiers de boutiques n’est pas un raisonnement d’une justesse transperçante !

Mais ça c’est ce qu’on va voir tout le long de ce pavé ou je me prends un peu pour votre mère <3.

PreparJE01.jpg

Lire le billet.

Guide de survie Epitanime 2012

Guide de survie Epitanime 2012

Nous sommes en mai, Jean-Marc Ayrault est premier ministre et Epitanime est dans une semaine.

Prepapita01.jpg

Epitanime, c’est une des meilleures conventions qu’il soit. Organisée dans une école le temps d’un week-end, c’est géré et organisé par des amateurs motivés qui se déchaînent à 102% pour offrir au public un truc riche et généreux, ou les 48 heures d’affilée que dure le salon ouvert jour et nuit ne suffisent généralement pas à en profiter totalement. Parce qu’a Epitanime on flane beaucoup, on se dit qu’on irait bien par curiosité à la salle jeu vidéo et on finit par passer trois heures à jouer à des trucs genre Conker Live & Reloaded sur Xbox, Ikaruga sur Dreamcast ou bien ce jeu de flipper pour futurs aveugles sur Virtual Boy. Puis après on va s’installer dans l’amphi karaoké « pour quelques génériques » et on finit par y rester une nuit entière. Bref, vous voyez le topo.

De part son ancienneté unique en France (l’édition de cette année est la vingtième), c’est aussi une convention relativement bien fréquentée à la fois par le public mais aussi par les associatifs et les professionnels. Bref, c’est génial.

Dans tous les cas, voilà mon guide de survie pour Epitanime. Puisque je n’en ai pas encore vu d’autres ailleurs, je vais le faire moi-même, tiens, han. Je suis totalement le nouveau raton-laveur. Mais bref. Vous voulez venir à Epitanime mais vous hésitez ? Je vais vous dire ce qu’il y’aura à faire. Vous venez à Epitanime mais vous savez pas encore tout niveau logistique & co ? Je vais tout vous dire. Vous venez pas à Epitanime et vous voulez vous masturber en pleurant devant un article ? Faites ça ailleurs, genre sur e-hentai parce que ho, quoi, zut, c’est sale.

EH J’AI ENTENDU DIRE QUE LES NOCTURNES ETAIENT ANNULEES ?

Non, la convention reste ouverte la nuit. C’est les mini-conventions « Nocturne Epitanime », organisées environ tous les deux mois le samedi, qui sont annulées. Pourquoi ? Gens bourrés et généralement pas assez de staff pour assurer la sécurité.

VENIR

Prepapita06.jpg

La convention ouvre à 20h le vendredi. En théorie. Parce que dans la pratique c’est souvent à la bourre ou parfois un peu en avance. Enfin jamais à 20h pile. Si vous ne savez pas encore ou est Epita, c’est prêt de trois stations de métros : Porte d’Italie, Porte de Choisy et Kremlin-Bicêtre, tous trois sur la ligne 7 et les deux premières sur la ligne 3 du tramway. Mais grosso modo, c’est Porte d’Italie la plus pratique pour s’y rendre. Je ne vais pas vous expliquer comment y aller à pattes comme ça à chaud mais sachez juste que vous devez vous diriger vers l’entrée de la ville de Kremlin-Bicêtre située au sud de la station Porte d’Italie traverser le périphérique (via un pont, hein, pas à pied, sinon vous risquez de mourir) et normalement vous devriez voir un bâtiment avec un gigantesque « EPITA » sur le toît. Bah c’est totalement là. Si vous ne voyez pas, cherchez l’Etap Hotel qui est à coté.

SE LOGER & DORMIR

Dormir c’est mourir qu’ils disent à Epitanime. Ils se la pètent un peu mais ce sont des apprentis ingénieurs pour la plupart alors eux ils ont oubliés la notion de sommeil. Dans tous les cas, il va vous falloir une chambre d’hôtel. Je dis ça pas pour le sommeil au final (parce que bon à Epita tu peux dormir n’importe ou quand tu as 36h de pas-dodo dans les pattes) mais surtout pour deux aspects importants : le dépôt d’affaires et l’hygiène.

Lire le billet.

Planifie ta Japan Expo COMME UN CHEF

Planifie ta Japan Expo COMME UN CHEF

Ok je vous l’avoue, ça va faire presque trois ans que chaque semaine avant Japan Expo je me tape le trip de faire un billet présentant ce qu’il va se passer pendant la convention, ce qu’il faut voir, ce qu’il faut comprendre des plannings surchargés, les meilleurs tips pour se rendre à la convention, mes inquiétudes, mes doutes, mes enthousiasmes, la vie. Bref le genre d’article qui s’adresse avant tout à ceux qui ne sont jamais allés à la Japan Expo, qui ont la flemme de lire le site où qui veulent juste s’enthousiasmer un peu sur le plus gros rendez-vous annuel européen et occidental sur l’anime, le manga et les autres trucs. Les habitués de la Japan Expo trouveront tout de même cette année quelques indices intéressants et quelques résultats de discussions que j’ai eu avec un ou deux responsables de la convention. Dans l’idéal le genre de billet à faire tourner sur les topics « Japan Expo » des forums de France & de Navarre. Surtout ceux de Province – les parisiens et franciliens pouvant se passer du quart de l’article.

Keion.jpg

De mon coté je rappelle que j’y serais en tant que staff sur le stand Brigade SOS/Thalie et que vous pourrez me retrouver en salle d’activités le vendredi de 11h45 à 12h45 pour le Quizz Hardcore Sa Mère Je Pleure des Larmes de Sang sur Scène ! Mais vu que grosso merdo j’ai deux à trois heures de staff par jour seulement, je vais bien bien bien profiter de cette convention cette année, pas comme l’an dernier.

Lire le billet.

Toi aussi, prépare toi mentalement à la Japan Expo 2009

Toi aussi, prépare toi mentalement à la Japan Expo 2009

Bon tout est sorti. Le planning, la liste « définitive » des invités et le pdf du plan a trainé partout donc on peut imaginer mentalement à quoi ça ressemblera, ce qui est déjà pas mal. Vous savez, mine de rien, toute la semaine avant la Japan Expo c’est le meilleur moment du festival: avant, on imagine ce qu’on va faire, on se trippe avec les gens sur ce qu’on va faire, on exulte sur ce qu’on va faire et sur les Lire le billet.

Epitanime ! Fuck yeah ! + Plein de jouissances métaphoriques et textuelles.

Epitanime ! Fuck yeah ! + Plein de jouissances métaphoriques et textuelles.

Eh oui demain commence l’Epitanime, là je suis encore dans ma bonne vieille bourgade de Ouistreham, je ne prends le train que demain midi, ou j’arriverais sur Paris vers quinze heures, et où, après quelques heures passées chez quelqu’un pour un projet top secret mais néanmoins amusant, et après un épique McThalie, je serais laché dans l’arène, au milieu de centaines d’otakus déchainés qui n’attendent qu’une seule chose: me prouver par a+b que Code Geass c’est pourri. Ou plus globalement Lire le billet.