Yama no Susume 07 – Désespoir et néant scénaristique

yama0719

A peu près ma tête quand j’ai découvert quel serait le contenu de l’épisode.


NockAu cas où vous ne seriez pas encore  au courant, ce site héberge aussi des billets portant sur les épisodes précédents : Yama no Susume 1, 2, 3, 4, 5 et 6.
Rendu à ce stade, je ne sais même pas trop ce qui me pousse encore à écrire sur cette série. C’est que ça prend du temps d’écrire sur un épisode de 3 minutes.

Pour rappel, au début de l’épisode précédent j’ai eu l’illusion que la série allait me donner ce que je lui demandais. Malheureusement, l’espoir est le premier pas vers la déception et je n’ai finalement pas eu grand chose à me mettre sous la dent avec l’épisode 6. Toutefois la tournure des événements me laissait entrapercevoir l’espoir d’un épisode 7 plus alléchant. Grossière erreur.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Yama no Susume 06 – De l’art de bien choisir une montagne

yama0606

Découvrez la toute puissance d’Internet avec Yama no Susume



NockN’oublions pas les billets précédents : Yama no Susume 1, 2, 3, 4 et 5

J’ai réalisé tout à l’heure que l’épisode 9 est censé sortir demain : en théorie je devrais coller au rythme de parution de la série, mais comme vous pouvez le constater, ce n’est pas encore le cas. Ne vous étonnez pas si vous voyez plusieurs billets sortir dans les prochains jours, j’essaie de rattraper mon retard.
A part ça, je n’ai pas grand chose à dire sur l’épisode 5 : il n’était pas super enthousiasmant, mais pas catastrophique pour autant. Et il introduisait un nouveau personnage, une accro de la randonnée en montagne, baptisée Kaede.
D’ailleurs à partir de ce billet, j’arrête d’utiliser le terme « alpinisme » puisque la série parle davantage de balades et randonnées que d’alpinisme.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Boku wa tomodachi ga suku nai NEXT 2 : Heureusement que les homos sont là…

… Pour remonter le niveau. C’est dire.

VIRILITAY au rendez-vous.

VIRILITAY au rendez-vous.

 

Sedeto

Après un premier épisode pitoyable, je n’attends plus rien de cet épisode 2 que je regarde finalement pour les beaux yeux de Rika, le personnage de la bande que j’affectionne le plus.

Boku wa tomodachi ga suku nai (Je n’ai pas beaucoup d’amis) NEXT // AIC // Saison d’hiver 2013 // Episode 2/12 // Réalisateur: Tooru Kitahata

Continue la lecture

Yama no Susume 05 – Comment ça, t’as pas d’sac de couchage ?!

yama0522

Des jolies jeunes filles en sous-vêtements ?
Eh oui ! Yama no Susume, c’est aussi ça !


NockPour la forme, voici les billets précédents : Yama no Susume 1, 2, 3 et 4

Il y a deux semaines (oui, je sais, il y a un peu de laisser-aller de ma part), je vous faisais part de la façon dont, vraisemblablement peu satisfaits par l’orientation prise jusqu’alors par la série, les scénaristes ont décidé de laisser l’ivresse des sommets au placard et de la remplacer avantageusement par un thème plus terre-à-terre mais néanmoins prisé des amateurs de bonne chère : la cuisine.
Malheureusement, il semblerait que la sauce n’ait pas pris et nous revoilà, dans l’épisode 5, en compagnie de nos chères Hinata et Aoi pour un nouvel épisode de notre série « d’air-alpinisme » préférée.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Little Busters! 19 – Le petit boutchou a fait choux blanc

Le KUD sauvage est confus !

Le KUD sauvage est confus !

 

SuryceEpisodes précédents : 17, 18

Et on attaque la route de la fameuse petite Kud !

… ou pas. Comme pour le scénario de Haruka, J.C. Staff a pris la première partie calme de la route et l’a séparé du reste pour la replacer au sein des évènements de la route commune. Oui, j’avais complètement oublié qu’ils avaient fait ça pour la route de Haruka, ce qui se révèle assez malin puisse que ce procédé permet de rendre le tronc commun plus intéressant tout en raccourcissant les routes (et pouvoir ainsi appliquer la structure en trois actes dont j’ai parlé la dernière fois).

J’ai vu beaucoup de gens être circonspects face aux choix concernant l’ordre d’adaptation des évènements du jeu original, mais plus on avance dans l’anime, et plus la logique derrière cette nouvelle organisation devient claire à mes yeux. J’ai déjà expliqué comment les routes étaient utilisés intelligemment pour mettre en avant le groupe ces deux dernières semaines, et cet épisode-ci, bien que centré sur les déboires scolaires de Kud, montre aussi son ingéniosité en ré-utilisant le matériel original pour remplir plusieurs objectifs en un seul épisode de vingt minutes, là où le jeu prenait une heure pour en remplir un seul (développer Kud).

Little Busters! // Studio J.C. Staff // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 26 épisodes // Réalisateur: Yoshiki Tamakawa

Continue la lecture

Boku wa Tomodachi ga suku nai NEXT : Cet anime ne mérite pas beaucoup d’amis…

… Voir par d’amis du tout :’D

Un grand vide, un long silence, des soupirs. Une bien belle métaphore pour les qualités intellectuelles de BokuTomo NEXT.

Un grand vide, un long silence, des soupirs. Une bien belle métaphore pour les qualités  de BokuTomo NEXT.

 

Sedeto

Boku wa Tomodachi ga suku nai NEXT est un anime du studio AIC, ce studio bipolaire qui tantôt compose des chef-d’oeuvre comme Hourou Musuko, tantôt fait des animes débiles à souhait comme R-15, et surtout un tas de trucs discutablement pas fameux comme Amagami SS ou Goshushou-sama Ninomiya-kun. Suite de sa saison 1 – la même chose sans le NEXT -, sorti en 2011, cette seconde saison s’insère parmi les animes de l’hiver 2013, qui n’est ni la pire ni la plus fameuse fournée d’anime qu’on ait pu avoir ces derniers temps. Le seul anime que vous ne devriez pas oublier de cette saison est sans doute Chihayafuru 2. J’espère, et vous espérerez vous aussi, que cette saison de BokuTomo ne fera qu’une douzaine d’épisode…

Boku wa tomodachi ga suku nai (Je n’ai pas beaucoup d’amis) NEXT // AIC // Saison d’hiver 2013 // Episode 1/12 // Réalisateur: Tooru Kitahata

Continue la lecture

Sasami-san@Ganbaranai 07 – Quand ce sont les mamans qui s’en vont

Les nouveaux billets éco de la SNCF, c'est quand même sacrément osé.

Les nouveaux billets éco de la SNCF, c’est quand même sacrément risqué.

 

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6

Lors de la Nocturne de samedi dernier, j’ai eu la confirmation (nécessaire) que je n’étais pas le seul à considérer Kagami comme le meilleur personnage de cette série voire même de l’ensemble de cette saison d’animé. Et c’est dommage parce que le personnage n’apparaît encore que très peu dans l’épisode de cette semaine, donc du coup on va devoir discuter à la place de la relation compliquée entre Sasami, sa mère, et ses devoirs devins. Bon, ok, je vais pas nier que l’épisode précédent se terminait sur un cliffhanger assez haletant.

Donc, ok, on va pas beaucoup parler de Kagami aujourd’hui mais tout va bien parce que l’épisode est très bien même sans ça. OUAIS JE SAIS CA PARAÎT OUF DIT COMME CA.

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo

Continue la lecture

Robotics;Notes 17 – Quand soudain… un robot !

R;N17-01

La réunion des Personnages Inutiles Anonymes

 

SuryceEpisodes précédents : 15, 16

J’ai une confession à vous faire. Si on me demandait ce que vaut l’anime Robotics;Notes, je répondrais sûrement quelque chose comme « c’est assez médiocre ». Mais si on me demandait si j’aime cet anime, ma réponse serait un peu différente. Je… ne m’ennuie pas en regardant Robotics;Notes (et peu d’animes médiocres peuvent s’en vanter), cet anime est même suffisamment intriguant pour que je revienne mater avec envie l’épisode suivant chaque semaine, et peu de bons animes peuvent s’en vanter. J’ai laissé tomber Mawaru Penguindrum au bout d’un quinzaine d’épisodes parce que, malgré que chaque épisode soit excellent, l’anime ne me donnait aucune raison de mater le suivant.

Mais si Robotic;Notes arrive aussi facilement à créer des attentes, c’est peut-être aussi parce qu’il y répond faiblement et qu’on a toujours les mêmes depuis le premier épisode, ce qui est difficilement acceptable pour un anime aussi long. C’est pour ça que même si j’apprécie l’anime (d’une certaine manière), je ne peux pas laisser passer sans mot dire sa structure narrative désastreuse et ses mauvais choix scénaristiques qui ont gâché le potentiel d’une série aux idées de base originales et intéressantes.

Et c’est dommage car cet épisode-ci aurait pu être bon, si ce n’était pas pour le build-up (développement) inefficace des précédents.

Robotics;Notes // Studio Production I.G // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 22 épisodes // Réalisateur: Kazuya Nomura

Continue la lecture

Love2Quad 01 – Saber avale (une fois sur cinq)

Dur d'être blogueur

Hier matin, quand je me suis levé après avoir oublié de désactiver mon swag.

 

Amo

Le titre complet de cet OAV est « Love2Quad: Lady Eli la parfaite super-sadique: ~ Ca me donne une érection quand elle pose ses fesses sur mon visage* ~. » Eh, devinez quoi c’est un OAV Hentai parce que y’a pas de raisons qu’on s’y frotte pas un peu pour le fun. Parce que se frotter à un truc fait pour se frotter, c’est meta as fuck. Donc adaptation d’un eroge game. Que y’a t-il à en retenir de bien et de pas bien ? Attention, sérieux romantisme en approche.

(* Et oui c’est vraiment le titre complet en japonais. Ils sont fous.)

La lecture de ce billet est déconseillée, à partir de ce point, aux mineurs et personnes susceptibles de le lire au travail ou en présence d’une personne dont vous souhaiteriez garder avec elle des relations qui ne soient pas gênantes.

Love 2 QUAD // Studio PoRo // OAV sorti en Août 2012 // Total prévu inconnu // Réalisateur anonyme

Continue la lecture

Little Busters! 18 – Le masque tombe

Will you hate someone you love, because of love?

Will you hate someone you love, because of love?

SuryceEpisode précédent : épisode 17

Les adaptations animés de visual novels sont souvent critiqués pour leur incapacité à retranscrire dans son entièreté la très longue histoire du jeu d’origine, surtout dans le cadre des routes. Quelque soit le studio, la norme semble être d’utiliser trois épisodes pour le scénario spécifique de chaque héroïne, qui dans le jeu va facilement durer plus de cinq heures. Mais diantre! comment l’anime peut-il respecter l’histoire s’il doit la condenser dans un espace de temps aussi restreint ?

En fait, c’est fort simple, il suffit d’appliquer la plus basique des structures narratives : les trois actes (introduction, développement, conclusion). L’épisode 16 a introduit l’arc de Haruka en posant une situation initiale (Haruka fait des farces) et son élément perturbateur (Futaki n’apprécie guère et la martyrise). L’épisode 17 a enchaîné avec le développement et les péripéties (révélations de leur histoire familiale et leur haine mutuelle), et cet épisode 18 vient nous apporter la résolution et la conclusion de ce conflit.

Et pis bon, c’est pas parce qu’une histoire est longue que ça veut dire qu’elle est dense, hein. Comme expliqué la semaine dernière, faire le tri peut être très bénéfique.

Little Busters! // Studio J.C. Staff // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 26 épisodes // Réalisateur: Yoshiki Tamakawa

Continue la lecture

Shin Sekai Yori 19 – Never get out of the boat

SSY-19-00

Es-tu sûr de vouloir monter?

 

Minorin-Avatar-MianIl y a bien longtemps, au début de la saison d’automne 2012, Shin Sekai Yori perdait un quart de son public au cours des quatre premiers épisodes, pendant lesquels le spectateur devait intégrer en urgence les repères d’un monde -de fait- complètement nouveau; un autre quart pendant l’épisode 5 pour flagrant délit d’animation sous cannabis; enfin un troisième quart à l’occasion du troll de l’épisode 8, qui faisait un écho amusant au problème de société numéro un des Français. Je dis ça, je n’ai en fait aucune idée de l’audience réelle de SSY. Si ça se trouve, c’est un hit, hein, mais alors potentiellement peut-être.
Depuis, bien de l’eau a coulé sous les pilotis de Kamisu 66 et le dénouement se rapproche. Cela valait t-il la peine de tenir jusque-là? Eléments de réponse dans cette critique de l’épisode 19.

Shin Sekai Yori (From the New World) // A-1 Pictures // Saison d’automne 2012 – Hiver 2013 // 19e épisode sur 25 prévus // Réalisateur: Masashi Ishihama

Continue la lecture

Sasami-san@Ganbaranai 06 – Ne laisse pas traîner ta mère

Ma vie de célibataire vivant seul en un screen.

Mes repas de célibataire vivant seul à Paris résumés en un screen.

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5

Bon pendant que je me fais tout beau tout propre pour la Nocturne Epitanime de ce soir, je profite des deux jours que mettent mes cheveux à sécher après la douche pour regarder et écrire un fantastique billet sur l’épisode 6 de Sasami-san@Ganbaranai. Dans l’épisode précédent, elle se faisait une nouvelle amie et on était un peu ému par tous les jolis sentiments exprimés par la fin de l’épisode qui était tout de même toute mimi mignonne.

Bon, cet épisode ne sera pas dédié à Kagami donc il sera forcément moins bien que le précédent.

Lançons le quand même.

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo

Continue la lecture

Robotics;Notes 16 – The Walking Robot

Tu sais, on avait compris que c'était ton unique trait de caractère

Tu sais Aki, on avait compris que c’était ton unique trait de caractère

.

SuryceEpisode précédent : Episode 15

Il y a un phénomène amusant qui se produit régulièrement sur Twitter vis-à-vis de Robotics;Notes : toutes les deux ou trois semaines, on peut voir un certain nombre de personnes commenter le nouvel épisode en disant que l’intrigue décolle ou qu’il se passe enfin quelque chose. Sauf que quand je mate moi-même l’épisode, perso je retrouve les mêmes défauts que d’habitude et une intrigue qui avance fort difficilement. Et rebelote trois semaines plus tard.

Peut-être que la série tease tellement ses spectateurs sur un éventuel décollage du scénario que ceux-ci s’excitent au moindre signe positif et… Oh mon Dieu, mais oui, je viens d’avoir la révélation. En fait, cette série fait du edging scénaristique !

… Espérons juste que ça ne finira pas en orgasme ruiné, c’est pas trop mon kiff.

En tout cas, cet épisode ne remonte définitivement pas le niveau, malgré les nombreux « wow » des Twittos et on va expliquer pourquoi. Accessoirement, j’ai même trouvé un défaut supplémentaire à cet épisode : la prévisibilité.

Robotics;Notes // Studio Production I.G // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 22 épisodes // Réalisateur: Kazuya Nomura

Continue la lecture

Yama no Susume 04 – La montagne, ça ne fait pas vendre, on va plutôt faire un anime sur la bouffe

yama0412

Tu es jeune et fauché, apprend à cuisiner malgré un budget limité avec Yama no Susume.


NockLire un billet sur l’épisode 4 de Yama no Susume, c’est bien (encore que…), mais avoir lu au préalable ceux portant sur les épisodes 1, 2 et 3, c’est encore mieux.

Une ancienne amitié reformée, la renaissance d’une passion, une toute nouvelle aventure en montagne, des panoramas, des levers et couchers de soleil, des ours, des champignons, et beaucoup d’émotion…
Les trois premiers épisodes de Yama no Susume se sont révélés d’une rare intensité, et à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai vu le quatrième épisode et je peux d’ores et déjà vous promettre une véritable épopée dans la même veine que ses trois prédécesseurs.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Btooom! 12 (FINAL) – Darwin avait tort

FINI LA BRANLETTE.

FINI LA BRANLETTE.

 

Amo

J’ai une sorte de passion mal assumée envers les ouvrages comportant des survival game. Une sorte de « Bile Fascination« , si vous voulez que je vous sorte les tropes techniques. Disons qu’a la fois je trouve ça assez con et stupide comme concept, mais de l’autre j’adore voir comment les mecs vont survivre, ce genre de merde. Je chie sur Battle Royale parce que c’est beaucoup trop cruel et violent mais dès que c’est au niveau un peu inférieur, j’ultra kiffe. Genre le livre Running Man ou bien le manga Mirai Nikki. Pour résumer: quand ça affronte des gens qui se connaissent déjà pas mal, j’aime pas, mais quand c’est des parfaits inconnus c’est génial.

J’avais donc commencé Btooom au moment de sa diffusion dans l’espoir d’un truc divertissant et fun. Avec des gens QUI SE BATTENT. La bonne nouvelle, c’est que des gens se sont battus. La mauvaise c’est que c’était pas si fun que ça.

Mais que vaut l’épisode final… ?

Btooom! // Studio Madhouse // Débuté en octobre 2012 // 12 épisodes // Réalisateur: Kotono Watanabe

Continue la lecture