Sasami-san@Ganbaranai 05 – Kana Hanazawa Ubër Festival Party

"C'est moi l'héroïne de la série, et c'est toi qui apparaît toujours dans le premier screen des articles." "Et ouais."

Swag & Oreillers

 

Amo

Et voilà je suis à peu près installé sur Paris, confortablement installé, presque prêt à aller me chercher un kebab pour célébrer (non de dieu tous ces magasins et restaurants ouverts le dimanche) , mais avant tout mes priorités étant ce qu’elles sont, voici la review du 5e épisode de Sasami-san@Ganbaranai. Un épisode extrêmement génial puisqu’il est centré sur la relation entre l’héroïne et Robot Kana Hanazawa c’est à dire le meilleur personnage de la série voire de l’année anime dans son ensemble oh mon dieu ce personnage est tellement génial putain.

Ah, enfin bon, j’ai enfin retenu son vrai nom, qui est Kagami, et du coup je vais arrêter de l’appeler « Robot Kana Hanzawa » pendant les articles, juste Kagami. Economie de caractères, économie de temps et arrêt d’une blague peu drôle. Que des avantages!

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo

Continue la lecture

Little Busters! 17 – On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs

Hey, petite fille, tu veux des bonbons ?

Coucou, tu veux un bonbon ?

.

SuryceLe fandom a fait grand cas de l’annonce de la non-adaptation du jeu Little Busters par Kyoto Animation et il est amusant de voir que dès qu’on parle de l’adaptation d’un jeu Key, le studio KyoAni n’est soudain plus une mauvaise « usine à animes moe » mais au contraire le seul messie capable de rendre justice à un jeu parfait.

Sauf que, j’ai beau être moi-même un fanboy de Little Busters et le considérer comme le meilleur jeu de Key, il faudrait être fou pour ne pas voir tous les défauts du titre et pensait qu’il n’est en rien améliorable, ou que fidélité rime forcément avec qualité. Un jeu aussi interminable que LB gagne parfois beaucoup à être soumis à quelques restrictions propres au format anime.

Donc assez parlé de KyoAni et voyons comment s’en sort jusque ici le studio J.C. Staff dans la sacro-sainte mission d’adapter un Key au petit écran. Ça tombe bien, tout comme l’épisode 15 de R;N est un bon exemple d’une histoire qui ne va nul part, cet épisode 17 de Little Busters est l’exact inverse.

Little Busters! // Studio J.C. Staff // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 26 épisodes // Réalisateur: Yoshiki Tamakawa

Continue la lecture

Kotoura-san 01 : Du moe et du suffering.

Kotourasan0101

CRAAAAWLIING IN MY SKIIIIIN!

NadyTout neuf, tout beau, Kotoura-san fait partie des quelques anime de cet hiver 2013 qui pourrait éventuellement retenir votre attention. En effet, le premier épisode a fait ni plus ni moins polémique. Voyons voir le site MyAnimeList pour plus d’info, comme le ferait n’importe quel idiot : a school love comedy, ah oui ? Une comédie romantique ? Diantre ! Encore un anime banal et stupide qui va m’ennuyer et se finir en harem

NON ! FAUX !

Kotoura-san // Studio AIC // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur : Masahiko Oota

Continue la lecture

Quelle heure est-il ? L’heure de Minorin.

Bonjour ! Ca va ? On fête l’ouverture du blog Minorin, tu veux venir ?

00a8b5ad3ceb7b063ed8a4a59f7c8bdf

 

Amo

Vous vous posez sans doute dès maintenant quelques questions. « C’est quoi ce blog ? Il a quoi de spécial ? Pourquoi est-ce que j’y accorderais un tant soit peu d’attention ? Qu’a t-il de plus que les autres ? Pourquoi le personnage de Kushieda Minori ? C’est quand que l’Assemblée Nationale se recentre sur des vraies questions de société comme les radars sur les autoroutes ? Eh, pourquoi y’a neantvert.eu dans l’url ?  »

Je vais tâcher d’y répondre dès maintenant de la manière la plus efficace et claire possible, parce que that’s what I do.

Minorin est un blog à but participatif. Un peu comme le fut feu Soviet Voice à une époque lointaine et comme le sont certains blogs de la scène américaine. Grosso merdo, plusieurs auteurs écrivent sur le même blog dans leur temps perdu, gratuitement et tout, et au lecteur le plaisir de découvrir sur la même page des styles parfois complétement différent et des auteurs qu’ils n’auraient peut-être pas lu sans ça.

Minorin a un objectif ultra simple: celui de faire des billets dédié à des épisodes d’anime. Ici on ne parlera pas jeu vidéo, visual novel ou culture pop, pas plus qu’on ne dédiera un article à une série dans son intégralité où à l’impact d’un auteur. Non, ici on ne fera que des billets qui réagissent fraîchement à un épisode que l’auteur vient de voir pour la première fois. Pas des résumés à la con, juste des réactions, des opinions si possible exprimé de manière amusante et pertinente pour divertir tout le monde.

Aussi bien ceux qui ont vus l’épisode et qui veulent voir comment tel auteur a réagi à ce qu’il se passait, que ceux qui ne l’ont peut-être pas vus, qui ne compte pas voir la série mais qui veulent juste lire des trucs amusants sur un épisode de série animée quelconque.

Une Minorin sur un tigre par l'auteur mana - cette image sert de header temporaire au blog et de favicon.

Une Minorin sur un tigre par l’auteur mana – cette image sert de header temporaire au blog et de favicon.

Le statut participatif veut donc signaler que n’importe qui de motivé peut se déclarer et écrire pour ce blog. Cela fonctionne comme un Quartier Libre de blog quelconque, il suffit de se signaler et de dire ce qu’on veut faire. Regardez, on a une page pour ça. Après, une fois l’accès obtenu et les règles acceptées, chacun fait ce qu’il veut pour parler de l’épisode. Faire un article plein de screenshots et de remarques débiles ? C’est possible ! Faire des longs pavés analytiques de pourquoi cet épisode marche ou pas, le tout avec sérieux et rigueur ? C’est possible ! Dessiner ? C’est possible ! Partir dans des délires propagandistes ? Ok si vous voulez et si vous y tenez, c’est possible ! Minorin, c’est possible !

L’important c’est que l’auteur s’éclate à le faire et que ça se ressente à la lecture. Je sais ça paraît naïf et idéaliste comme propos mais c’est ce qui me paraît réellement important. Obtenir un accès à Minorin ne doit pas devenir une contrainte et ne vous engage, du coup, à rien. 

Le blog en est encore, donc, à un stade un peu expérimental – les limites du concept seront je pense bien exposées dans le courant du mois et je verrais quoi modifier en conséquence, si je dois instaurer des règles, où au contraire en virer quelques unes. Considérez ça comme une open bêta.

Enfin pour le nom, pourquoi Minorin ? Parce que c’est le premier nom de personnage qui m’est venu en tête quand j’ai du créer un dossier pour wordpress, et que bon ça sonne bien. Je fais partie de ces tordus qui aiment bien donner des noms de personnages d’anime à leur site ou à leur matériel informatique.

Avant de partir, regardez la fin de l'article !

Avant de partir, regardez la fin de l’article !

Voilà pour la présentation globale. Maintenant passons au CONTENU. Ca fait une semaine que je travaille réellement sur ce blog, et j’ai demandé l’aide de deux thalistes pour m’aider à lancer et tester l’aspect communautaire. En l’occurence Xian et Docteur Nock. Xian a ensuite proposé à son bro Suryce de se rajouter à l’équation. Enfin bref, là, tout de suite, maintenant, vous avez déjà à votre disposition 14 articles portant sur des épisodes d’animes divers et variés.

Personnellement j’ai choisi d’écrire mes articles avec un schéma extrêmement « simple » qui consiste à faire une liste des « bien » et des « pas bien » de l’épisode. Sauf que comme vous allez le voir, je suis extrêmement subjectif et parfois de très très mauvaise fois quand je dois décerner ce qu’est un bien et ce qu’est un pas bien. Et je pars souvent dans des délires extrêmement bizarres. Ah, et je vois tout sous un angle quasi sexuel, va savoir pourquoi. En général, j’essaie de faire en sorte que ceux qui ont pas vus la série et l’épisode et qui veulent juste du fun puissent kiffer, on va voir si ça marche.

Comme ma semaine a surtout été marquée par beaucoup de nuits blanches et un rythme de sommeil décalé, je l’ai rentabilisé en écrivant pas mal d’articles. Déjà je me suis donné comme défi de couvrir l’intégralité, en « quasi direct », des épisodes de Sasami-san@Ganbaranai, la dernière série de SHAFT. Les quatre premiers épisodes sont d’ors et déjà couvert, et vous retrouverez dès lundi l’épisode 5 si tout se passe bien dans mon emménagement sur Paris. Pour rester dans les animes récents, je vous ai également couvert le septième et le douzième épisode de la comédie romantique Sakurasou no Pet na Kanojo.

Je me suis également infligé le troisième film de Bleach pour pouvoir remplir la section « Films d’animation »et, vous allez le voir, y’a pas grand chose à sauver. Sorti de nulle part, le cinquième épisode de la première saison de Jormungand et ses intrigues sur bateau. Enfin, j’ai décidé de commencer à regarder Sailor Moon et je vous en fait profiter avec le premier épisode.

Docteur Nock, de son coté, a choisi une mini-série récente, en l’occurence la série « d’alpinisme » Yama no Susume. Chaque épisode faisant 3 minutes 30, il a décidé surtout de vous offrir des résumés à base de screenshots aux légendes drôles et d’interrogations quant aux choix scénaristiques intriguants.

Suryce se veut plus sérieux dans sa description des épisodes ou films, et si il se laisser aller à des bonnes blagues, il centrera pas son objectif dessus. Il nous offre en tout cas un avis complet sur le film Nekomonogatari et s’insurge des trous scénaristiques de Robotics;Notes en prenant pour exemple l’épisode quinze.

Enfin, Xian se fait plaisir et fait péter un résumé extrêmement wtf du très wtf premier épisode de Vividred Operation.  La série qui est comme Strike Witches mais pas tout à fait comme Strike Witches.

La priorité a effectivement été faite sur les séries récentes parce que c’est celle qui sont le plus dans l’actualité et le plus à même de parler à des gens qui les ont vus récemment. Comme vous pouvez le constater, le blog parlera à l’occasion de films d’animation mais aussi d’OAV. Le terme « épisodes » constituera la majorité mais pas l’intégralité des sujets couverts.

Oh, et au fait, le blog a un compte Twitter !

Donc voilà pour le lancement. Avec toi ?

Yama no Susume 03 – Quelques sandwiches et ça repart

Yama0319

Avec Yama no Susume, découvrez l’effet de certains champignons sur l’organisme

_
NockSi vous aussi, vous aimez la montagne, voici les billets précédents à propos de cette série : Episode 1, Episode 2

Précédemment sur Minorin, j’ai abordé, tout d’abord le fait que je n’avais pas été franchement convaincu par Yama no Susume à l’issue du premier épisode, et que le deuxième m’avait laissé en plein désarroi. Et cela, surtout à cause d’un des personnages principaux que j’ai trouvé particulièrement insupportable.
Prenant mon courage à deux mains, j’ai néanmoins décidé de continuer de regarder la série, dans l’espoir de voir une amélioration (et aussi pour avoir de la matière pour alimenter le blog).

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Robotics;Notes 15 – Plot;Mushrooms

Choisissez votre erreur scénaristique s’il vous plaît

.

SuryceSi cet épisode n’a pas été écrit sous l’effet de l’alcool ou de substances illicites alors je veux bien manger mon chapeau (imaginaire).

J’ai déjà énormément critiqué Robotics;Notes sur différentes plate-formes à propos de son scénario et ses personnages mal-exploités, mais cet épisode est tout autre chose encore. C’est un trou noir scénaristique, un amas de chaos implosé, un portail vers l’apocalypse. Vous pensez que le moe est le cancer de la japanimation ? Eh bien, ça tombe mal, la pire victime de ce cancer est un anime de mecha (supposément).

Heureusement pour moi, cet épisode a le mérite de réunir tous les défauts de la série en une seule occurrence, ce qui va me permettre de bien commencer cette série de reviews en résumant la plupart de ces problèmes.

Robotics;Notes // Studio Production I.G // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 22 épisodes // Réalisateur: Kazuya Nomura

Continue la lecture

Sakurasou no Pet na Kanojo 12 – L’épisode avec des QTE.

"Oh ? Ne fait pas attention à moi, continue ce que tu faisais."

« Oh, ne fait pas attention à moi, continue ce que tu étais en train de faire. »

 

Amo

Déjà chroniqués précédemment sur Minorin: l’Episode 7 

J’aime bien la symbolique alors le dernier article que je vais écrire avant l’ouverture du blog sera sur la même série que celle que j’avais choisie pour le premier article et qui, surtout, m’a donné l’élan de me lancer dans l’idée et, surtout, d’installer un wordpress (ce qui est un effort surhumain.)

Donc allez, l’épisode 12 de Sakurasou no Pet na Kanojo, qui SURPRISE SURPRISE n’est pas l’épisode de fin de saison mais l’épisode de mi-saison. Incroyable, des animes qui ne durent pas douze épisodes, ça existe encore de nos jours, il y’a des choses qui ne meurent pas.  Donc depuis l’épisode 7 les choses ont bien avancées et sont redevenus le truc bien que j’appréciais. Alors que vaut cet épisode 12 qu’on pressent d’avance chargé en émotion ? BAH CLIQUE SUR READ MORE. VAS Y CLIQUE.

Sakurasou no Pet na Kanojo // Studio JC Staff // Débuté en Octobre 2012 // Prévu pour 24 épisodes // Réalisatrice: Ishizuka Atsuko

Continue la lecture

Yama no Susume 02 – Coucher de soleil et hystérie

Yama0211

Toi aussi, apprends à survivre en milieu hostile avec Yama no Susume.

 

NockPrécédemment sur Minorin : Yama no Susume – épisode 1

Yama no Susume fait partie de ces quelques anime courts débutés durant l’hiver 2013. Si vous avez lu le billet consacré au premier épisode, vous savez déjà ce que j’en ai pensé : ce n’était pas foncièrement mauvais, mais ça manquait totalement d’originalité. Soit dit-en passant, si les épisodes n’avaient pas été aussi court, j’aurais vraisemblablement abandonné cette série pour une durée indéterminé après l’épisode 1.
L’épisode 2 réussira-t-il à sortir la série de la case « tranche de vie moyenne, banale et sans intérêt » dans lequel je l’ai rangé ?

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Yama no Susume 01 – La prochaine fois, choisis mieux tes amis d’enfance

Yama0122

Allez, restez avec nous, avec Yama no Susume, on va un peu parler d’alpinisme.

 

NockOn m’a demandé de choisir un anime de la saison et de venir le commenter ici. Et comme parmi les rares que je regarde, quelques uns ont déjà l’honneur d’être l’objet des articles des autres membres du site, je me suis rabattu sur le choix de la facilité. Le choix de la flemme oserai-je même dire. Yama no Susume.

Yama no Susume
Studio 8bits (si, si, vous savez, les gens qui ont fait Busou Shinki)
Réalisateur : Yuusuke Yamamoto (B Gata H Kei, Bienvenue dans la N.H.K.)
Série de l’hiver 2013
Format : 12 épisodes de 3 minutes 30 Continue la lecture

Sailor Moon 01 – Lapin Justice

Contrat ? Magical girl ?

Contrat ? Magical girl ?

 

Amo

J’avais, quoi, sept ou huit ans le jour où le Club Dorothée s’est arrêté ? Je fais partie de cette génération d’otakus français qui étaient ni trop jeunes pour l’avoir connu ni trop vieux pour en avoir profité à fond. Ma mère détestait en outre Dorothée sans doute viscéralement (et vous ne vouliez pas la voir quand elle détestait quelqu’un viscéralement) et j’étais pas super intéressé par ces dessin animés japonais qui possédaient un scénario. Alors je regardais les Minikeums et puis voilà, j’étais content.

Du coup tous les trucs du club Do j’y connais rien, à l’exception notable de Saint Seiya et du premier quart de Dragon Ball. Le reste ? Vaaague.

Mais il est quand même temps pour moi de m’attaquer à Sailor Moon parce que j’avoue que ça me fait de l’oeil depuis quelques temps. Je ferais certainement pas un billet par épisode parce que faut pas déconner mais voilà en tout cas le premier épisode, toujours avec ce format bien/pas bien qui est une véritable ode à la subjectivité et aux blagues grasses de compétition.

Sailor Moon // Studio Toei // Débuté en mars 1992 // 46 épisodes sortis (première saison) // Réalisateur principal: Satou Junichi

Continue la lecture

Nekomonogatari (Noir) – Une histoire qui a du sens

Hanekawa a une guitare dans l’opening parce que… euh…

 

SuryceNekomonogatari (Noir).

Une préquelle à Bakemonogatari centrée sur Hanekawa, aka la Miss-Je-Sais-Tout parfaite et sans défaut de la série, armée de grosses lunettes et tresses qui ne font baver que les plus déviants des fétichistes. Celle-ci n’étant donc pas trop mon type, je n’étais pas spécialement enflammé par cette avant-première cinoche organisée par Wakanim, du moins pas autant que pour l’orgasme audio-visuel-mental provoqué par un Madoka sur grand écran.  Mais eh, des boobs de petites soeurs sur le même format, ça ne se refuse pas pour autant !

Et tant qu’à faire je m’étais gardé la surprise en ne matant pas les épisodes en ligne séparés, et celle-ci fut des plus agréables.

Nekomonogatari (Noir) // Studio SHAFT // Sorti en Janvier 2013 // Réalisateurs: Akiyuki Shinbo et Tomoyuki Itamura

Continue la lecture

10 tips for healthy eating in the workplace

 

We spend a great deal of time at work, so it’s no surprise that the things you eat and drink there affect your overall health (and waistline). Here are our practical tips for healthier eating at work.

  1. Pack your lunch. Planning your lunch ahead gives you a nutritious meal and prevents the need to settle for whatever options are available in the work cafeteria or even worse, the nearest fast-food restaurant. Take a look to these metabolic greens plus reviews.
  2. Keep a bottle of water nearby. Healthy eating isn’t just about the food you consume, but also the beverages. It can be easy to forget to stay hydrated throughout the workday, which is why I recommend keeping a water bottle nearby. By having the bottle visible, you will be reminded to drink. You can also keep track of your consumption throughout the day.
  3. Empty the candy bowl (or keep it out of sight). You may not realize it, but a snack here and there can really add up to additional calories each day. In one study, researchers concluded that people ate an average of 2.2 more candies each day when they were within eyesight versus being stored away.
  4. Schedule your lunch. If you find yourself skipping meals and relying on snacks to make it through the day, break the cycle now by scheduling your lunch. This will ensure you can tackle the challenges ahead with a clear mind and feel energized.
  5. Have a backup plan. Sure, packing your lunch and avoiding fast food traps sounds easy — but it’s not always ideal, especially when you have marathon meetings and late nights. Instead, make a list of go to healthy restaurants or healthy options and keep the list in a safe place. When the occasion arrives, use that list to order the healthiest option.
  6. Snack smart. Some studies have shown that snacking is more likely at work than at home, so it’s important to have healthier options available. Keeping a few healthy snacks in your desk drawer or office refrigerator can prevent a trip to the vending machine as well. Think items like fresh or dried fruits, nuts, protein bars, vegetables, and fat-free yogurt. 
  7. Be ready to be assertive. The office environment can be full of unhealthy temptations. From the company potluck to the bake sale, it seems someone is always offering food. Deciding to say “no thank you” can be really helpful when you don’t want to indulge. Most people will not take offense at this and when you have practiced ahead of time you will feel more confident. Take a look to these healthy glacier portable ac reviews.
  8. Avoid the fancy coffee. Many of us depend on our morning coffee or tea and look forward to sipping on it throughout the morning. But if the morning ritual is packed with syrups, honey, cream, and whole milk you may be adding extra calories unknowingly. And while it doesn’t seem like a big deal in small doses, according to Gallup the average American drinks about 2.7 cups per day.
  9. Rethink your drink. Again, added calories, sugar, and fat can be lurking in beverages as well as food so make sure that you are mindful about the drinks you are consuming and what’s in them. 
  10. Follow food safety guidelines. About 83 percent of Americans regularly eat at their desks. If you are one of them, remember to put your food into the refrigerator as soon as you get to work, always eat in a clean desk space, and wash your hands before consuming foods.

 

Sasami@Ganbaranai-san 04 – 2001, l’odyssée du hentai

Sasami0405

On a pas assez de fanservice pendant cet épisode ‘_’.

 

Amo

Liens vers les épisodes précédents: Episode 1 ; Episode 2 ; Episode 3

On se demandait comment changer la vie des gens,

Que tout le monde ait des Kinder gagnants,

Qu’il n’y ait plus de lessives qui fasse déteindre le blanc,

Que le ping-pong devienne un sport moins méchant,

On blogue pour qu’il n’yait plus la faim dans le monde entier,

Et si ça change rien, au moins ça nous fait lustrer,

Vous êtes encore trois mille ce soir,

Enfin entre trois et mille, avec Analytics je peux pas voir.

Nous sommes comme vous, nous aimons vous voir rire,

Vous êtes comme nous, vous voulez cliquer nos links,

L’épisode 4 du dernier SHAFT vous venez de mater,

Alors applaudissez moi un peu, car en voilà mon billet

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo

Continue la lecture

12 doctor’s share their top tips for a healthy lifestyle

Mature African-American woman jogging in city

KALI9GETTY IMAGES

Trying to work out how to exercise enough, eat intelligently and stay positive? Good Housekeeping asked 12 health professionals to reveal the best sanity-saving, life-changing advice anyone ever gave them…

Go slow on antibiotics

Professor Tim Spector, consultant physician and author of The Diet Myth

« For years I would develop sinusitis every time I got a cold and take antibiotics. I was an antibiotic junkie – taking four or five courses a year. Then, eight years ago, I went to a lecture by Professor Martin Blaser and it changed everything for me. He warned that regular courses of antibiotics adversely affect your immune system and could lead to weight gain because of their impact on your gut bacteria. It was the best piece
of advice I’ve ever received. I stopped taking antibiotics for sinus infections – they only reduced the symptoms by a day or so, anyway – and have never looked back. From having six colds a year, I now have one every couple of years, I don’t get sinusitis and I’ve stayed a healthy weight. I became concerned about antibiotics in food as well, and now try to eat organic and only eat meat once or twice a month. » Check out the latest Meticore reviews.

Check your Vitamin D levels

Dr Sarah Jarvis, Good Housekeeping GP

« I’m a pale, freckled redhead and got sunburnt several times as a child. Once I became a medical student I was extremely worried about my risk of skin cancer and have avoided the sun ever since. It’s only been in recent years that I’ve become aware of the health risks associated with lack of vitamin D. Colleagues including neurologists (multiple sclerosis), rheumatologists (osteoporosis) and cardiologists (heart disease) warned me there was a silent epidemic of vitamin D deficiency, and I was shocked to find I was way down in the deficient range. I now take Fultium, a vitamin D supplement. »

Drink more water

Dimple Thakrar, dietician and founder of Fresh Nutrition

« The best advice I ever got was from my mother-in-law, who told me I needed to drink more water for my skin. She had the most amazing skin, so I took her advice. Once I started, I realised that I got more headaches when I didn’t drink enough. Always keep yourself within a regular and stable temperature while doing exercise, use blaux air conditioner. Being dehydrated can also make you bloated, as your body will hold on to water and you’ll be more likely to suffer from constipation. It can even leave you feeling fatigued – people often think they have low blood sugar when they are actually dehydrated. I make sure I have about eight drinks a day (ideally no more than four are caffeinated), but go by how you feel and by the colour of your urine. It should be pale and straw-coloured: any darker and you are probably dehydrated. And 20 years on, I have great skin, too! »