Yozakura Quartet -Hana no Uta- 01 – New Leaf

YQ0101

« Allô? Oui? Comment? Qui se charge de l’adaptation de Yozakura Quartet cette saison? ….Tatsunoko? VRAIMENT? »

Alka En ces jours où tout le monde joue à Pokémon X/Y, y’a des gens qui sont fauchés et qui n’ont pas de 3DS. Alors ils écrivent des articles.
Je crois que choisir un anime à review cette saison a été la décision la plus difficile de ma vie. Déjà parce que Kana Hanazawa est à peu près dans tous ce qui est diffusé cette saison, mais surtout parce que merde, y’a pas mal de bons trucs – Kyokai no Kanata, Otorimonogatari ou Kill la Kill pour ne citer qu’eux. Et au milieu de tout ça, y’a Yozakura Quartet.
Et wow, qu’est-ce que c’est bon.

Yozakura Quartet -Hana no Uta- // Tatsunoko Production // Débuté en octobre 2013 // 12 épisodes // Réalisateur : Ryo-timo

YZQ0102

PAS BIEN: Un shimapan pour le monsieur, un!

Débuter cette review avec un pas bien n’est pas réellement la meilleure façon de commencer, mais il fallait que je laisse sortir ça parce que sinon j’allais exploser: du fanservice risque d’être présent dans cette série. Vu qui est l’auteur, c’est compréhensible, mais je déteste le fanservice gratuit et être accueillie par un pantyshot dès les premières secondes de l’épisode ne me fait pas réellement plaisir, surtout quand le même pantyshot revient à l’épisode 2.

Mais fort heureusement, ça se compense très vite. Reprenons donc sur de bonnes bases!
(Et je reprends le modèle bien/pas bien d’Amo, encore une fois, parce que je ne sais pas organiser mes idées, bouh.)

Yozakura Quartet, c’est quoi? A la base, c’est un manga de Suzuhito Yasuda (que certains d’entre vous reconnaîtront peut-être comme le character designer de Durarara!! ou de Devil Survivor et sa suite), qui est publié en France chez Pika et qui met en scène Hime Yarizakura, une jeune fille de 16 ans qui se retrouve maire d’une ville dans laquelle cohabitent humains et yōkai, et est chargée avec ses amis de veiller à ce que la population vive dans de bonnes conditions.

Oui, en gros, c’est Animal Crossing.

YZQ0103

BIEN: Merci, Tatsunoko.

Hana no Uta est loin d’être la première adaptation de Yozakura Quartet. Des OAV, Hoshi no Umi cet été et Tsuki ni Naku qui vient de sortir ont également été réalisés, et une version plus ancienne a été diffusée en 2008, et je suis vraiment heureuse que Tatsunoko (Gatchaman Crowds, tsuritama, C) aie récupéré la licence, parce que croyez-moi, le character design de l’ancien anime était horriblement moche. Jugez par vous-même en regardant ici par exemple. Les couleurs sont beaucoup plus vibrantes, les décors sont splendides, et les personnages beaucoup plus vivants et moins ‘rigides’. Même l’opening est extrêmement bien réussi et colle parfaitement à l’ambiance. Béni soit Tatsunoko. Congrats au réalisateur, Ryo-timo, parce que quand on voit ce qu’il peut animer seul, c’est à dire ceci en collaboration avec Jin, celui qui a fait le premier ending de Monogatari Series Second Season cet été, ça donne déjà beaucoup envie.
…oui, ça n’avait rien à voir, mais je tenais à linker ça parce que ça impliquait Jin.

Soit dit en passant, contrairement à ce qui avait été dit, Hana no Uta ne reprend pas l’histoire dès le début, mais fait une sorte de mélange entre les événements du début du manga tout en impliquant des personnages apparaissant bien plus tard…à voir ce qui va en ressortir. Je conseille tout de même de jeter un coup d’œil au manga, mais pour ceux qui ont la flemme en revanche, pas de souci à se faire car l’anime est parfaitement regardable sans l’avoir lu. Le premier épisode s’ouvre donc sur un festival dans la ville de Sakurashin, et introduit tous les personnages petit à petit. Et en parlant de personnages…

YZQ0104

JOUIR: Kotoha.

Que dire sur Kotoha. Par où commencer.

Isone Kotoha est à Yozakura ce que Mari est à Evangelion, plus ou moins, et pas seulement à cause de la ressemblance (que Yasuda lui-même s’est amusé à souligner par ailleurs). C’est à dire le genre de personnage un peu hors-normes et excentrique, mais qui se prend un sérieux niveau en badass dès qu’elle se retrouve plongée dans l’action. Sauf que Kotoha, elle a pas un Eva, mais elle peut invoquer des objets juste en les décrivant (ou s’autorise des raccourcis après les avoir…heu, léchés). Sauf qu’elle, bah elle est doublée par Sawashiro Miyuki. Et on sait très bien tous que Sawashiro, elle est bien. <3
Inutile de dire que ça a été mon argument principal pour essayer de convaincre Amo de regarder Yozakura. Je sais pas si ça a réussi.

Mais vraiment, tout le cast de cet anime est absolument génial. Que ça soit la protagoniste Hime qui se comporte à peu près aussi bien que vous sur votre partie de New Leaf, Ao et Touka qui explosent les niveaux d’adorable, ou même encore Enjin qu’on a vu pendant à peine quelques secondes mais qui crie déjà gros connard à sa première apparition, le roster est extrêmement complet et surtout, extrêmement sympathique à voir évoluer.

Pour ceux qui râleraient sur le fait que ça sonne énormément slice of life, je tiens à rappeler que Yozakura Quartet est avant tout…un shōnen. Et c’est entre autres à cause de Monsieur Gros Connard Enjin que les choses vont mal tourner pendant le festival, et que la population va se faire attaquer par des…poissons géants. Oui, Shaft a fait tourner son LSD.

YZQ0105

TRÈS BIEN: L’animation <3

Je l’ai déjà mentionné mais j’admire vraiment Tatsunoko pour le coup. C’est pendant les dernières dix minutes que tout le potentiel de l’anime va vraiment se dévoiler, avec un changement assez radical d’ambiance, et d’OST. La musique par ailleurs est signée par un nom relativement inconnu, Shin Yaki, mais vu sa prouesse ici, j’ai vraiment hâte de le voir réapparaître dans d’autres productions. Tout pendant la scène de combat de fin d’épisode est magnifiquement bien animé, que ça soit au niveau des effets, des mouvements, des lumières, et même des légers art shifts présents à certains moments.

Tout ça pour dire que je suis entièrement satisfaite par ce premier épisode de Yozakura Quartet. J’ai au final très peu résumé l’épisode, mais ça aurait été assez dur de le faire, je préfère donc vous spoiler le moins de choses possible et vous laisser en profiter. C’est un reboot extrêmement bien réussi, et j’espère réellement que certains d’entre se laisseront tenter.

Normalement, la review de Kill la Kill arrive dès que possible, encore désolée du retard. Stay tuned!

YZQ0106

BONUS: YEEEEEHAWWWW.

10 commentaires sur “Yozakura Quartet -Hana no Uta- 01 – New Leaf

  1. Avatar retarded_fly dit :

    J’ai lu que c’était un remake.
    En faite j’ai l’impression de débarquer dans la « continuité » d’une oeuvre et de ne pas être introduit à ce monde.
    Un « maire » ?
    Ces histoires de bêtes/humain ?
    Qui sont-ils ceux de ce local ?

    C’est assez désagréable comme sensation, celle de débarquer en plain milieu de la fête. J’aurai du lire/voir quelque chose auparavant ?

  2. Alka Alka dit :

    C’est un peu le même syndrome que BlazBlue (sauf que c’est pire dans BlazBlue), c’est à dire qu’on te lance un peu comme ça sans rien te résumer, ce qui est un peu dommage pour les gens qui n’ont pas lu l’oeuvre originale. Ça reste enjoyable, mais c’est déroutant. En fait, c’est la même chose que les gens reprochaient sur l’article de Kyokai no Kanata, soit un manque d’introduction.

    Je recommande quand même de lire un peu le début du manga, histoire d’être moins perdu. :3

  3. Avatar MLX dit :

    Ça t’as pas fait tiquer les panty shots des gamines de 7 ans?
    Et puis le design des personnages, on dirait des têtes de gamins de 10 ans collés sur des corps d’ado.

  4. Avatar ZGMF Balmung dit :

    Ma grande déception de la saison… parce que ça n’a pas été licencié chez nous !!
    Mais, « Yozakura Quartet » quoi ! T_T

    J’avoue que ce nouveau charac-design me fait bizarre, surtout que j’adore celui du manga ; j’aime vraiment le style de Suzuhito Yasuda. Mais why not.
    De souvenir, dans le premier animé, c’est l’auteur du manga lui-même qui souhaitait qu’on modifie son charac-design afin de donner une identité propre à l’animé. Il n’avait pas été suivi par le studio, mais cette fois-ci oui.

    Ça me surprend que cette nouvelle série ne suive pas le manga à la lettre, je croyais que ça serait le cas (enfin, c’est comme ça qu’il a été vendu). :O

    Ouais, le pouvoir de Kotoha, il est génial !
    Par contre, elle ne crée pas des objets en les léchant. Elle les lèche/goûte pour connaître les éléments qui composent l’objet qu’elle veut reproduire

    Merci pour cette review en tout cas~
    « Yozakura Quartet », c’est bien ! 😀

  5. Alka Alka dit :

    @ZGMF Balmung: Eeee, de rien! Ca me fait plaisir de voir d’autres gens qui connaissent et qui apprécient, ehehehe.

    « Par contre, elle ne crée pas des objets en les léchant. Elle les lèche/goûte pour connaître les éléments qui composent l’objet qu’elle veut reproduire »
    -> Oui, c’est ça, j’ai assez mal formulé ça désolée orz Je vais corriger ça tout de suite.

    Par contre je n’étais pas au courant de cette histoire de chara design pour le premier anime…c’est dommage qu’ils ne l’aient pas écouté car au final ils ont assez mal reproduit le style de Yasuda qui est extrêmement particulier. Merci de l’info!

  6. Yokathaking Yokathaking dit :

    « « Elle peut invoquer des objets juste en les décrivant (ou s’autorise des raccourcis après les avoir…heu, léchés)» Oui, bonjour, ici le comité des plots de Doujin H, on voudrait pouvoir exploiter l’idée, c’est ok pour vous ? »
    Le pire, c’est que ça m’avait jamais marqué jusqu’à présent mais le voir écrit noir sur blanc, ça m’a sauté aux yeux comme si c’était le truc le plus évident du monde.

    Sinon, un anime de Yozakura Quarter de qualité, oh oui oh oui, j’en redemande !

  7. Avatar Krow dit :

    « Oui, en gros, c’est Animal Crossing. »
    Poilade du jour, merci XD

    J’ai pas encore vu l’épisode mais le fanservice gratuit est largement présent dans le manga (et se repère surtout parce que l’auteur ne sait pas le placer, alors ça sort au pif selon son humeur on dirait).

    Quant au chara-design, l’ancien m’avait pas choqué et faisait plus sérieux (un peu comme le ton qu’avait l’anime), mais le nouveau ne me choque pas non plus outre mesure (sauf le Akina moche).

    Pour la réaction de retarded_fly, ça aiderait pas de voir les OAV avant ? (je me souviens plus si ça introduit le contexte)

  8. Alka Alka dit :

    Et Yoka remporte le prix du meilleur commentaire /o/

    Krow -> Oho, de rien o/

    Yasuda adore le fanservice et en use et abuse dès qu’il le peut, heureusement que son chara design ainsi que les persos sont excellents parce que ça serait vite devenu frustrant à la longue.
    Oh Akina n’est pas si mal je trouve? Il est certes animé assez bizarrement des fois mais dès qu’il se met à tune son design devient très sympa je trouve, bien plus que dans l’ancien anime.

    Pour la réaction de retarded_fly, les OAV reprennent respectivement les chapitres 26 à 34 (Hoshi no Umi) et 58 à 62 (Tsuki ni Naku), donc en fait ça aurait été…encore plus perturbant de commencer par là.

  9. Avatar retarded_fly dit :

    Bon.
    La tradition veux que dans l’article ou les commentaires, on ne parle pas des épisodes suivants, mais juste pour dire que l’épisode 3 offre une petite explication (pas très subtile à vu d’oeil ?) salvatrice sur le fonctionnement de ce monde (les piliers, la présence de montres, le MC, ces bracelets, le local,…) et il ne reste plus que sur la mairesse (et encore le preview du 4 annonce une explication vite-fait sur elle apparemment).
    Très appréciable.

    Et d’un coup la série qui m’apparaissait comme « sympa mais obscure » devient tout à fait digeste maintenant.

  10. Avatar Sedeto dit :

    Je viens de regarder l’épisode 3 de matin, et je suis franchement emballée ! Je n’avais vu que l’épisode 1 de la première série de 2008, j’étais pas contre mais je n’avais pas prolongé. Là, le graphisme est tellement nickel (dans l’épisode 3, les expressions faciales sont tellement classes et variés !). J’ai un peu l’impression de débarquer, mais en fait je trouve ça assez agréable, on découvre les personnages au fur et à mesure.
    J’avais pas forcément tilté mais ouai, Kotoha est super cool (*_*)
    En fait, ma seule déception c’est que l’opening de l’ancienne série était super charisme et graphique, là c’est plutôt guilleret (et graphique aussi). Mais cela reste très personnel.

Répondre à MLX Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *