Viva la revoluçion !

Viva la revoluçion !

Oh, il semblerait que la France doive affronter, pour la deuxième fois en quatre mois, l’intégralité des lycéens de France, qui se mettent peu à peu en grève pour soutenir leurs professeurs dans leur rude lutte contre la supression de postes. Là, à priori, on pourrait se dire que c’est légitime, que la vie est belle, et tout et tout. Seulement, non loin de moins l’envie de passer pour un vieux con de 19 ans, mais bloquer un lycée ça ne se fait pas comme ça. Enfin, disons que ça avait une forte fonction symbolique qui n’a plus grand chose de symbolique. Il faut dire que le flagrant échec des manifestations anti-loi Pecresse (c’est con que ça n’ait pas été fait 2 mois plus tard, avec Sarkozy boudé par les médias, ces derniers auraient soutenus les étudiants et les lycéens) a un peu ruiné tout impact des lycéens et des étudiants pour au moins 4 ou 5 ans. Je ne parlerais pas des étudiants ici car je ne vois pas pourquoi ils manifesteraient en masse pour les lycées et les colléges – non pas qu’ils n’en aient rien à carrer, mais disons qu’ils savent que ça paraîtrait ridicule aux yeux des gens qu’ils manifestent pour ça.

Enfin bref, quelques conseils aux bloqueurs. Perso, j’ai l’expérience du CPE (c’était la fête youhou tralala tsointsoin) et l’expérience Anti-loi Pécresse (c’était la fête mais sous la pluie, donc c’était chiant) et donc je sais déjà les pièges qu’il faut éviter: tout d’abord, éviter de faire participer les premières années. Je ne dis pas « seconde » parce que cela voudrait dire que les redoublants valent que dalle alors que non. Même si, déjà, de base, il est connu que les Seconde sont favorables aux bloquages mais ne viennent pas y participer parce que dormir c’est mieux – et je leur donne pas tout à fait tort. Mais quand des Seconde « première année » participent et se déplacent, c’est soit des gens excellents car manipulables et limites esclaves du désir des dirigeants, soit des gros crétins immatures qui comprennent que dalle à ce qu’il se passe mais qui en profitent pour s’amuser et rigoler. La plupart du temps les esclaves ce sont les filles et les gros crétins ce sont les mecs. Donc au pire, virez tous les première années masculins d’office. J’ai pu remarquer dans le passé que les filles premières années adoraient faire le ménage sans même qu’on leur en donne l’ordre. Donc ça peut être assez pratique pour éviter de trop salir votre lycée, et par là même d’en prendre plein les dents.

Ensuite, ne tombez pas dans le piège: les professeurs voudront absolument dialoguer avec vous. Non pas que ça soit complétement inutile, mais il y’a un problème de base: vous pourrez dialogues autant que vous voulez avec eux, rien n’avançera d’un pouce. Parce que aucun des deux camps ne fera de concession et aucun des deux camps ne cherchera à comprendre l’autre. Donc quitte à passer pour un muffle, autant économiser un peu de temps, quand même, hein.

Temps que vous pouvez mettre à profit pour dire coucou à la presse. Déconnez pas, c’est important. Prenez votre Ouest France si vous êtes dans l’ouest, ou tout autre France 3, cherchez les numéros intéressants dans la presse « régionale » – cherchez pas à avoir Libération ou le Figaro, si vous êtes en dehors de Paris, vous êtes de la merde à leurs yeux- et contactez. A priori, y’a pas de raison pour ne pas avoir un peu de visite. J’avoue que la visite de l’AFP (!!!) et de France 3 dans mon lycée avait été aidé un peu par le fait que nous étions un des premiers – si ce n’est le premier- lycée de France à s’auto-bloquer.

Enfin, n’oubliez pas de chercher des propositions alternatives. Non, parce que le bloquage c’est rigolo 3 jours en fait, mais après c’est vite pesant, tout le monde vous déteste, vous avez oublié du coup que faut manifester, vous vous rendez compte que les Terminales s’échangent les cours sur Internet, et caetera. Et surtout vous avez oublié de justifier votre bloquage. Oui, car bon, faut quand même avoir un peu une rigueur morale et expliquer. Bon, la supression de postes des professeurs, ça va, c’est pas trop dur. Mais à l’époque du CPE, pas sur que tout le monde savait ce que c’était, et la loi Pécresse, tout le monde a lâché après « en gros ça serait une sorte de privatisation… » du moment qu’on pouvait mettre le boxon. Donc, bon, autant prévenir les gens contre quoi ils s’élevent. C’est pas forcément évident.

SINON, 75% des gens qui bloquent le premier jour sont inutiles. Virez les. Ca ira tout de suite mieux pour vos nerfs quand vous aurez viré ceux qui se croient à Disneyland.

Enfin, a noter quelques anecdotes amusantes, qui datent de novembre dernier: nous étions donc le premier lycée de France a avoir bloqué, a peu près, et avions emmené avec nous le 3/4 des lycées caennais qui se sont amusés à bloquer aussi. Si pour ma part, je me suis barré définitivement du mouvement à 16h le premier jour de bloquage (pour trois raisons qui sont: 1) j’étais contre le bloquage mais je tenais à aider pour sa mise en place, faisant partie du « comité de direction » 2) Le fait qu’une bande de crétins congénitaux, imbus d’eux-même et agressifs se soient presque sentis obligés de se sentir « plus dirigeant comme le comité de direction 3) Le fait que j’ai pété un cable et insulter le plus connard des crétins congénitaux devant une centaine d’élèves et une cinquantaine de professeurs, ce qui a néanmoins plus humilié le crétin que moi – ce qui ne l’a pas empêché de me menacer de mort pendant un mois sans qu’il ne tenta jamais rien ha ha) le reste du mouvement a eu ses bons moments, comme le fait que notre lycée a été viré du mouvement lycéen parce qu’il refusait d’aller plus loin que la simple remise à niveau de la loi. Tous les autres voulaient non seulement l’abrogation de la loi mais faire du mouvement un truc révolutionnaire qui s’y croyait. Ha ha. Donc attention. Si vous voyez des jeunes qui se sentent proche de la LCR (presque un pléonasme) qui veulent bloquer votre lycée, un seul mouvement clair et précis: pied -> burnes (ou vagin, y’a des filles connes aussi.)

Toujours dans les trucs amusants, les RG aiment venir devant les lycées bloqués et prendre des photos. J’y ai échappé de peu.

Enfin, n’oubliez pas de manifester, aussi. Comme ça.

Bon, restons dans les trucs sérieux. Dans environ 12h, fin du premier tour du Tournoi Vilénie, nous entrerons dans une légere semaine de pause. Yuhu. Et toujours cette semaine, il y’aura à priori un truc sympa qui fera plaisir à tout le monde – bien que ça puera un peu la rédite. Enfin je planche sur un gros dossier Persona 3 que je vais essayer de refiler à un gros site, donc on verra.

Et putain, j’ai eu peur en voyant d’un coup 3h, genre « merde, j’ai mis 2h à écrire ça ? » Eh bah non, c’est juste que y’a le changement d’heure et qu’on se fait sodomiser une heure. Oui je sais, j’ai un langage extrêmement fleuri et poétique ces derniers temps, tout à base d’anal. Faudrait que je me surveille. Et pour ceux qui demandent des nouvelles du Vent Divin (cf Amo fait de l’écriture), ça se passe bien, mais je préfère écrire tout d’un coup, et voir après quand j’aurais 300 page ha ha.

Bon, et ça manque d’image cet article dis donc:

Taka du changement d'heure

Merde, demain je vais donc devoir mettre à jour l’heure de ma Gamecube, de ma PS2, de ma DS, de mon portable, de ma montre, et tout ce bordel… Oh fais chier.

Oh merde, j’avais pas encore vu l’ending de Zoku Zetsubou Sayonara Sensei. Meilleur Ending de l’histoire du monde. – avec le second ending de Gurren Lagann. Quand même. Et Houki Boshi.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

2 réactions au sujet de « Viva la revoluçion ! »

  1. Mwarf je comprend exactement ce que tu veut dire. Notre lycée aussi à "bloquer" mais on c’est heurter à 3 problème majeurs:
    -Le premier étant qu’a cause de la surpropagande du mouvement aucun éleve ne viendait au lycée ( et donc bloquer des fantommes c’est bof pour les medias)
    -Le deuxième étant que les rare élèves qui venait n’avait aucun problème à rentrer, presque que les "bloqueurs" leurs tapait gentiments dans le dos en leurs disant: "T’a pas des parents compréhensif, c’est dur j’respecte. Amuse toi bien." et que donc on fesait grosse passoire.
    -Le derniers c’était les "bloqueurs" Même pas 20% savait ce qu’était la loi Pecresse, savait pourquois ils était là et surtout se croyait à la kermesse. Nan parce qu’en attandant ont est quand même passait dans le Courrier Picard avec des sois-disans bloqueur qui jouaient de l’acordéon, se becquottait ou fesait tourner des clopes roulée( et paf ça passe direct pour des joins).
    Point de vue image y a mieux, au point que les rare vrais bloqueurs sont allés bloquer un autre lyccée proche^^"

  2. C la première fois que je poste sur ton site(qui par ailleurs est excellent : respect) parc’ que ton article m’ as bien fait marrer vu que j’ ai participé au blocage(je suis de Fresnel : oui c’ est un peu la honte mais on assume lol…

    juste un truc : au niveau des médias qui franchement on fait leurs chiens, je du mal à saisir comment tu peux conseiller de s’ y intéresser ?! Et sinon, je suis entièrement d’ accord avec toi pour la participation des premières années mais malheureusement vu la vague d’ individualisme qui sévit ces temps ci et le peu de participation des premières et surtout des terminales…

    Sinon méfit toi avec ce genre d’ article parc’ que bientôt on s’ aura presque en mesure de deviner qui tu est !^^

    Sur ce, bonne continuation à plus

N'hésitez pas à commenter l'article~