Paris Cosplay – Du… Cosplay à… Paris

Paris Cosplay – Du… Cosplay à… Paris

Paris Cosplay avait donc lieu ce week end dans l’Espace Champerret, à Paris. Convention parisienne (très logiquement, huh) centrée sur le cosplay (encore plus logiquement, double huh) et, contrairement à ce que beaucoup pensaient, une convention absolument pas professionnelle, dans le sens où c’était une association composée majoritairement de jeunes étudiants qui s’est occupé de l’organisation, disposant d’un budget dénué de réels sponsors. Thalie y participait en tant qu’association partenaire, ce qui faisait que j’y étais car pour être très très franc, je pense pas que j’aurais autrement fait le déplacement… Surtout parce que maintenant que je vis à Nantes et plus à Caen, le déplacement en Train vers Paris est économiquement beaucoup moins sympathique !

Pour résumer, difficile d’être très enthousiaste sur la convention, qui pèche par inexpérience, manque d’ambition et se révèle peut-être beaucoup trop naïve sur certains points. Néanmoins, il y’a aussi des bonnes choses à garder et l’exercice n’aura pas été vain, laissant promettre un avenir radieux à cette convention si, évidemment, elle tient compte des critiques principales.

Cosplay04.jpg
PUTAIN ENCORE UN STAND L’UNIVERS DU BONBON COMMENT FONT-ILS.

Déjà, la convention avait lieu Espace Champerret. Je n’aime pas trop l’Espace Champerret. Bon faut dire que la seule fois ou j’y suis allé, c’était pour la pire convention que j’ai jamais faite donc forcément, l’endroit n’incite pas à une certaine sérénité d’esprit quand, comme moi, on a un TRAUMATISME PROFOND. Mais bon, l’endroit était clairement mieux utilisé et globalement y’a rien à dire sur la manière dont ils ont gérés l’espace. On se marchait pas trop dessus, la scène était assez à l’écart pour pas être entendue dans toute la conv mais pas trop pour être inatteignable, le centre était dédié aux boutiques, l’est aux jeux non-cosplays, l’ouest à l’animation, bref c’était bien pensé et bien fichu, là dessus rien à dire.

Il faut dire aussi que la convention était toute petite. Pour être très franc, ça doit être la convention la plus petite en taille que j’ai jamais faite, a l’exception peut-être des soirées Wazabi. Globalement, vous imaginez pas vous perdre ou perdre vos amis ! On pouvait faire le tour de la convention en deux minutes – et ce n’est pas une figure de style. Cela donne un cachet assez particulier et très vite on connaît ou reconnaît un peu tout le monde, y compris les étranges personnages comme ce cosplayer cow-boy du samedi qui semblait passer sa vie à rester debout et à faire des moulinets avec son pistolet, et qu’on croisait du coup PARTOUT. Ou bien cet aveugle du dimanche… qu’on ignore si il était vraiment aveugle ou pas du coup. Bref, l’important ici à retenir c’est que ça donnait du coup à la convention une ambiance assez agréable. Puisque tout le monde reconnaissait tout le monde, les petits malins évitaient de foutre le dawa et tout le monde semblait essayer de se respecter au maximum ce qui, dans une convention parisienne, tient un peu du miracle avouons le.

Voilà, l’ambiance a clairement été le point fort de la convention. Maintenant on va énumérer les défauts et dieu sait qu’il y’en a.

PCosplay03.jpg
Juste une photo de Thalie en train de forcer des gens à répondre à des questions tordues. Les réponses sont sur l’écran, à vous de deviner quelle était la question très stupide de posée.

Premier point: le samedi, le programme était affiché nulle part. Personne savait ce qui se passait. Soit tu étais prévoyant et tu étais parti de chez toi avec un exemplaire imprimé du programme, soit tu allais passer la journée à ignorer les horaires des concours cosplay et autres trucs intéressants. L’erreur a été immédiatement réparée le dimanche, ou des programmes étaient affichés partout. Programmes en noir & blanc certes, mais ils étaient lisibles à défaut d’être classe. Bon, c’est quand même un peu gênant de pas avoir penser à ce détail plus tôt mais puisqu’il a été réparé et remarqué, ça va.

Non le vrai gros défaut ça fut l’absence de chaises en face de la scène principale. Parce que tout d’abord je sais pas pour vous mais moi j’ai pas super envie d’assister debout à un défilé d’une heure / deux heures. Surtout quand j’ai passé tout le reste de la journée déjà debout. Mes jambes sont pas en acier trempé, quoi. Mais ça au pire tu peux vivre avec même si c’est clairement pas génial. Non, c’est plus gênant quand du coup tu peux pas voir ce qui se passe sur scène quand t’es au deuxième ou troisième rang. Les chaises, ce n’est pas que pour le confort et la déco ! Ca pose aussi les gens dans une sorte d’égalité de taille ! Et même si tu es petit comme moi, tu peux du coup voir de loin ce qui se passe en face au cas où ! Et ça vraiment c’est juste la connerie monumentale qu’on se demande comment elle a pu venir en tête. Alors certes, Paris Cosplay a l’excuse du budget qui ne permettait juste pas forcément la location du mobilier (excuse presque défaussée par le fait que le président lui-même soutenait mordicus que les chaises étaient pas utiles), mais merde, ça semble presque une priorité à ce niveau. Tu fais pas une convention avec quasiment zéro endroit où se poser et tu fais pas une scène sans chaises devant. Du coup, bah j’ai pas pu assister aux défilés cosplay qui étaient pourtant la priorité n°1 de cette convention ! Aaargh !

PCosplay04.jpg
Pas de chaises dans toute la conv ? Pour ce cosplay de Stein de Soul Eater, cela n’a posé aucun problème !

Ensuite oui, c’était pauvre en contenu. Ok même Thalie a pas proposé grand chose (on a du bosser quatre heures sur l’ensemble du week end) et c’est notre faute dans un sens, mais je me met à la place du visiteur qui est pas intéressé par ce qu’il y’a à l’espace animation (que ce soit les activités thalistes, les kara de Genkibaka ou les quizz de Paris Cosplay) et qui n’a pas d’alternatives sur le planning de la scène… bah il s’emmerde sec ! Alors ok y’avait orgames et du airsoft mais même ça t’y passes pas toute la conv… Alors après tu fais le tour des stands en dix minutes (surtout si t’es pas cosplayer), tu prends quelques photos, et t’as plus rien à faire ! Tu marches, tu déambules, tu attends les activités qui t’intéressent… Mais tu te fais un peu chier. Peut-être du coup aurait-il fallu organiser plus d’activités sur scène (qui était quand même bien troué) – l’exemple le plus frappant par exemple, c’était la présence d’un invité qui venait dédicacer son livre sur le cosplay… mais qui n’était absolument pas exploité. Une séance de conférences ou de dédicaces directement sur la scène aurait été intéressante, en raison de l’aspect un peu central de l’endroit. La scène aurait pu servir un peu non-stop aussi, au pire à faire des interviews de cosplayers, des débats et compagnie… Ces choses là étaient pourtant prévues… mais dans l’espace animation, un peu plus planqué et pas forcément aussi bien mis en avant ! Et tant qu’a faire dans les idées débiles, essayer de contacter 2/3 guests du milieu comme par exemple DamDam & Isabelle – les champions du monde 2007 – ou bien l’équipe de l’émission Costume Player… Enfin bref, je suis pas là pour faire du « yakafaire » alors restons sur la constatation un peu tragique de la pauvreté du contenu.

PCosplay01.jpg

Niveau stands du coup, c’était pas terrible terrible non plus. La grosse majorité était réservée pour les cosplayers, ce qui est logique vu la thématique… mais ceux-ci vous diront de leur oeil expert que les stands proposaient rarement du contenu intéressant pour eux. Du mauvais tissu, des lentilles à la con pour les yeux (« devenez borgne pour 30€ grâce à nos lentilles kikoo ! »), des accessoires négligeables, des prix pas forcément très avantageux. Cela est expliqué par la jeunesse de la convention et le peu de crédibilité qu’elle avait pour attirer des vendeurs plus réputés et plus experts, mais voilà, là aussi c’était forcément décevant dans un sens. Surtout au vu du prix du billet.

Autres points un peu plus lapidaires: il faisait super froid ! Les lots pour les concours cosplay se foutaient grave pas de la gueule de qui que ce soit ! Y’avait un stand Made In Japan ! J’ai catché avec un Necromonger sur scène et c’était cool ! Paraît que la porte des vestiaires des filles est restée ouverte un peu trop longtemps le samedi soir et qu’avec le bon angle, on pouvait voir du truc sympatoche ! Je connaissais un membre du jury !

PCosplay02.jpg
Kyubey <3.

Voilà, je n’ai pas vraiment grand chose à rajouter. Au final, je pense que le plus gros défaut de la convention est d’avoir voulu faire deux jours et pas s’être contenté d’un seul pour débuter et pour s’affirmer. Tout aurait pu être fait sur une seule journée, ça aurait moins dévoré le budget, ça aurait peut-être permis quelques économies sur un budget pourtant serré et ça aurait permis de jauger sans forcément s’engager dans un gros week-end. Reste que l’enthousiasme est là, que le public a répondu présent et que c’est un événement avec une forte personnalité, qui possède un avenir certain. Il faut maintenant que Paris Cosplay 2 se montre plus ambitieux tout en gardant sa bonne humeur, ne reproduise absolument pas les mêmes erreurs facile à éviter et capitalise sur son succès. Car il est évident que si Paris Cosplay 2 est similaire en tous points à cette première édition, je serais beaucoup moins sympathique à son égard car il n’y aura plus la moindre excuse.

Par contre y’avait beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de jolies filles et ça c’était cool ~.

Remerciements à Kitsune et à Gauthier pour les photos.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

2 réactions au sujet de « Paris Cosplay – Du… Cosplay à… Paris »

  1. Je ne peux que te rejoindre sur les défauts, le (trop) gros manque de chaises, le budget sérré, ou encore l’organisation trop inexpérimenté, ou il y régnait une certaine confusion et cacophonie.

    Et ca, c’est fort dommage. Mais ce sont des erreurs de jeunesse, Epitanime et Japan Expo non plus n’etait pas parfait a leurs débuts, et j’ose espérer que Paris Cosplay 2 ne fera pas ces memes erreurs. Je ne me prononcerais pas sur le contenu des stands, plus par méconnaissance du sujet qu’autre chose.

    Sur les points positifs, ca, de l’espace, il y’en avait. de l’ambiance, y’en avait, et pas qu’un peu. et surtout le respect et le calme, ca, y’en avait. j’avais pas l’impression d’etre a Paris. Encore mieux, il y’a avait beaucoup de fun. Tout le monde était la pour s’éclater et se montrer sous son meilleur jour, pas pour foutre la merde facon Freehugger de la JE. Je veux dire…Il y’avait cette authenticité que n’aura peut-etre plus JE. C’est peut-etre ca et mon néophysme des conventions qui fait que je m’y suis bien meiux plu qu’a la nocturne d’Halloween ou meme JE, ou je garde pourtant de tres tres bons souvenirs.

    Quant a nous, bin… Je pense que c’est pas vraiment notre faute, on était tous un peu perdu. Comme dit plus heut, l’organisation était cacophonique, on doit faire ci, et finalement on doit faire ca, et vice-versa… Faut avouer que c’etait pas idéal.

    Mais pour tirer un bilan définitif sur PC1: S’ils contniuent a avoir un staff motivé comme ils l’ont été et des visiteurs/participants irréprochables et sympas, et si l’oragnisation est bien mieux améliorée et que le confort du visiteur est LARGEMENT améliorée, alors Paris Cosplay pourra etre la troisième force des conventions Parisiennes.

    Et pour les photos, de rien, c’ets un plaisir :3

  2. Chers cosplayers,

    Le dimanche 10 février 2013 aura lieu la 16ème édition du Carnaval de Paris, organisé par l’association La Mifa. Cette année, le thème de l’évènement est “Le monde du jeu et du jouet”.

    A cette occasion, nous invitons chacune et chacun, petits et grands, à venir fouler le sol parisien le temps d’une journée de fête et être les ambassadeurs de l’espace et de l’imaginaire. Grâce à une notoriété croissante nourrie par les succès des années précédentes et à des structures relais impliquées dans de nombreux quartiers de notre capitale, entre 2007 et 2012, le Carnaval de Paris a vu le nombre des participants s’accroître de 5 000 à près de 100 000 personnes.

    Le Carnaval de Paris que nous proposons est avant tout un évènement festif, populaire et bénévole, vecteur de rencontre et de lien social… sans barrières!
    Voyez en cet évènement l’opportunité de faire valoir votre passion, de faire connaître votre univers fantaisiste et bigarré auprès du grand public, d’élargir votre réseau et de rencontrer les différents acteurs artistiques et associatifs du Carnaval.

    Ainsi, nous avons le plaisir de vous convier à sortir vos costumes les plus fous et vos accessoires les plus délirants afin de porter haut les couleurs de vos héros préférés. Parlez-en autour de vous et n’hésitez pas à greffer votre propre réseau sur l’évènement!

    Au programme du défilé:

    Danses, chants, batucadas, fanfares, représentations théâtrales, défilés de géants et de chars, cirque et spectacles de rues, cascadeurs, performances sportives, ateliers artistiques, reconstitutions historiques, cosplay, structures associatives, centres sociaux, collectifs d’habitants…

    Plan d’action de la journée:

    13H30 : “Faîtes vos jeux !” Installation des intervenants en cortèges.

    14H00 : “Les dés sont jetés !” Départ de la déambulation du parvis de la Place Gambetta.

    14H00 / 18H00 : “Avancez de trois cases !” Déambulation et arrivée sur la place de la bataille de Stalingrad.

    19H00 / 22H00 : “Bonne pioche !“ Grand final collectif place Stalingrad et bal populaire.

    Contactez notre équipe à l’adresse : lamifa.events@gmail.com pour nous soumettre vos questions et nous faire part de vos idées, envies, besoins, …

    Festivement,

    L’équipe de La Mifa.

N'hésitez pas à commenter l'article~