Clivages gôche/drouate dans l’animation japonaise

Clivages gôche/drouate dans l’animation japonaise

Ok on va pas se mentir, on vit actuellement une période politiquement très tendue, où le système démocratique montre ses limites, où les extrémismes se développent et où l’abondance d’informations contradictoires et compliquées à vérifier nous permettent de mieux nourrir nos biais blablabla tout ça tout ça.

Mais du coup ptet que si vous êtes pas interessé par la politique, vous êtes perdu. Vous ne savez plus en quoi croire, vous ne savez plus vers où vous tourner. Pas de panique, j’amène une solution facile et concrète: avec cet article, je vous dis si vos animés favoris sont de gôche ou de drouate. En suivant le modèle de réflexion subtil et profond porté par le Ouvrez les Guillemets sur le clivage parce que, eh, en bon sympathisant communiste, je ne peux que faire la promotion du camarade Usul.

 

Pas plus d’explications, car la réflexion politique de pointe n’attend pas ! Notez qu’il n’y a pas d’animé « de centre » car comme le veut l’adage millénaire, si c’est ni de gauche ni de droite, c’est de droite !

C’est parti mon kiki !

 

Love Live Sunshine: Huit jeunes filles tentent de sauvegarder leur école privée, victime d’une gestion calamiteuse par une famille riche et influente de la région qui a pas mal bâclé leur budget communication et qui, en outre, pratique à donf le népotisme, plaçant eux mêmes leur propre fille de 17 ans à la tête de cette école. On retrouve donc huit héroïnes qui doivent réparer les erreurs d’un organisme privé, doivent en plus se taper comme neuvième membre la fille de, distillant la morale selon laquelle c’est aux victimes de réparer les erreurs du Grand Capital, pas à celui-ci de faire l’effort de se remettre en question. C’est de drouate. 

 

Gintama: Trois travailleurs font l’apologie de travail en freelance et de l’uberisation de leur travail, rejetant toute forme de salariat et s’enorgueillant d’avoir un travail en situation précaire. C’est de drouate.

 

Gurren Lagann: Deux mineurs s’opposent au système en place et partent acquérir, avec force et esprit de sacrifice, de nouveaux droits qui vont bénéficier non pas à eux-mêmes mais à l’humanité toute entière. Cela va être suivi par la fondation d’une nouvelle société gérée par des ouvriers pour des ouvriers, qui finiront par se battre par une menace gargantuesque et masquée qui voudra leur retirer leurs droits. Ils gagnent. C’est de gôche.

 

 

Nisekoi: Les yakuzas c’est des bons gars quand même: leurs méthodes sont troubles, leurs sources pécuniaires incertaines mais ils amènent paix et prospérité dans le voisinage. C’est comme dans les Hauts-de-Seine. C’est de drouate.

 

Made in Abyss: une gamine rêve d’explorer un environnement dangereux non pas pour découvrir des bienfaits qui pourraient bénéficier à l’humanité mais pour, à la place, accomplir ses propres ambitions personnelles. C’est de drouate. 

 

Gundam Iron-Blooded Orphans: des ouvriers orphelins exploités se rebellent contre leurs maléfiques employeurs et saisissent les armes du capitalisme pour l’utiliser contre… le capitalisme. Ils apprennent à lire sur le chemin. C’est de gôche.

 

A Silent Voice: Tout le monde est pardonné, même la meuf qui semble n’avoir aucun remord de s’être conduite comme la dernière des connasses. C’est de gôche. 

 

Les Enfants Loups: une mère fraîchement célibataire décide de dire non à l’assistanat, refuse de dépendre de l’État dont elle se méfie grandement, et préfère même à la place vivre une vie en ermite, avec les valeurs familiales traditionnelles comme seul modèle. C’est de drouate.

 

Assassination Classroom: des enfants exclus et rejetés du système fondent à l’aide d’un leader bienvaillant une société parallèle et égalitaire, où chacun joue un rôle précis et où aucune hiérarchie n’existe. A la fin, ils niquent le système. C’est de gôche. 

Aria: Une immigrée débarque à Neo Venezia dans le but de trouver dans cette cité touristique le travail de ses rêves. Elle s’intègre dans une PME gérée par une patronne bienvaillante et découvre les joies d’un travail pleinement régulé, ainsi que les charmes de la vie culturelle locale. C’est de gôche.

 

Symphogear: Un service public japonais nommé le SONG est mis en place pour protéger tous les citoyens du pays contre des menaces qui peuvent apparaître n’importe quand n’importe où, menaces qui se font souvent puncher la gueule. Et ça marche très bien. C’est de gôche.

 

Shokugeki no Sôma / Food Wars! : Le fils d’un modeste restaurateur japonais et sa copine issue d’une famille toute aussi modeste d’agriculteurs de province apprennent le respect à une tripotée de petits bourgeois issus de l’oligarchie japonaise en faisant de la bonne bouffe aussi bien succulente que populaire. C’est de gôche.

 

One Piece: Le vrai trésor c’est l’amitié. C’est de gôche.

 

Full Metal Alchemist: La priorité d’une enfant, c’est que son père puisse aller travailler. C’est de drouate.

 

My Hero Academia: Un enfant prolo placé en situation d’inegalité par rapport au reste de la société reçoit l’aide de la plus puissante personne de la dite société et parvient à s’extirper de sa condition pour devenir, derrière, un rouage important de la société, démontrant le fonctionnement de l’ascenseur social. C’est de gôche.

Naruto: Un orphelin exclu de tous escalade l’échelle sociale pour devenir Hokage. C’est de gôche.

 

Boruto: Un fils à papa fait son grognon et veut devenir Hokage pour montrer à papa qui c’est le plus fort. C’est de drouate.

 

Sword Art Online: Un gars placé en nette situation de supériorité par rapport aux autres personnes décide sciemment de s’isoler afin de ne pas partager ses connaissances avec son prochain et ainsi s’enrichir considérablement. C’est de drouate.

 

Another: Tout le monde est égal… devant la mort. C’est de gôche.

 

Kill la Kill: Deux jeunes femmes décident de faire face à une gigantesque multinationale qui aspire à la domination mondiale. A la fin, cet empire financier perd. C’est de gôche. 

 

Re:Zero: Un homme qui passe son temps à faire des erreurs voit le système lui offrir continuellement une seconde chance. C’est de gôche.

 

To Love Darkness: Un homme possède un contrôle absolu sur toutes les femmes de la ville mais non seulement il n’en a pas la moindre conscience mais, en plus, en retenant toute cette richesse charnelle dans son portefeuille sans jamais ne rien en faire, empêche la redistribution des ressources auprès du peuple désormais appauvri, bloquant la théorie du ruissellementC’est de drouate.

 

The End of Evangelion: Le service public, ici représenté par la NERV, y est montré comme organisant sciemment la fin du monde, rappelant que le service public c’est comme votre jambe gangrenée: faut couper avant que ça vous tue. C’est de drouate.

 

Clannad: Un jeune garçon décide volontairement de devenir prolo et en guise de récompense va se faire punir par le destin. Plusieurs fois. D’affilée. Sans répit. Ça lui apprendra à pas passer ses diplômes et à pas essayer de devenir cadre sup ! C’est de drouate.

 

Overlord: Un dictateur maléfique et squelettique installe son armée démoniaque dans le but de conquérir le monde, mais fini par s’intégrer au petit peuple, au sein duquel il va commencer à passer la majorité de son temps, malgré la grande incompréhension de ses serviteurs. C’est de gôche.

 

 

New Game: Les heures sups c’est normal et t’inquiètes si elles sont pas payées: quand tu les passes avec tes SUPER COPINES c’est ça le vrai bonus, pas l’argent. C’est de drouate.

 

Shinsekai Yori: On place des gens dans une société ultra regulée et ultra stricte, où tout le monde est égal, mais où on cache la vérité au maximum pour le bien collectif. L’amour libre est non seulement toléré, il est en plus encouragé. Beaucoup d’explosions. A la fin, tout le monde regrette fortement de pas avoir pris plus au sérieux les menaces de révolutions ouvrières. C’est de gôche.

 

Bakuman: Maman reste dans la cuisine, l’art n’existe que pour être un produit et on accorde beaucoup trop d’attention aux associations de familles. C’est de drouate.

 

Black Clover: ça gueule beaucoup et ça agit peu. C’est français, ptdmdr.

 

Wallah, je suis explosé après tout ce travail intellectuel. Je pars me coucher maintenant.

 

C’était vraiment très intéressant
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

5 réactions au sujet de « Clivages gôche/drouate dans l’animation japonaise »

  1. Les Enfants loups est d’autant plus de Drouate qu’il illustre le fait que la « théorie du gender » c’est de la merde : la petite miss était certes un peu sauvage mais deviendra une sage demoiselle tandis que le petit bonhomme était timide mais son instinct de mâle le conduira à l’aventure et à régner, puissant et indomptable, sur la nature. La preuve que tout ça est bien inscrit dans notre ADN.

  2. Gintama, c’est de drouate surtout parce que c’est extrêmement nationaliste.
    Des immigrés extra-terrestres viennent envahir le pays qui doit abandonner ses valeurs et traditions, on ne peut même plus porter le sabre tranquillement dans ce pays ! C’est le grand remplacement..
    Heureusement, il reste quelques irréductibles qui ne se laissent pas faire.

  3. « My Hero Academia: Un enfant prolo placé en situation d’inegalité par rapport au reste de la société reçoit l’aide de la plus puissante personne de la dite société et parvient à s’extirper de sa condition pour devenir, derrière, un rouage important de la société, démontrant le fonctionnement de l’ascenseur social. »

    Ceci n’est pas un exemple de solidarité, mais la définition même de la charité. Car c’est UN enfant prolo qui va s’en sortir parce qu’un grand bourgeois a eu pitié de lui et lui offre une chance, dans sa grande magnanimité. Tous les autres enfants prolos (qui sont un certain pourcentage de la société) resteront dans leur fange, le système n’ayant juste rien à carrer d’eux.
    Cette idée de charité totalement « à base de ruissellement » est parfaitement de drouate. Et My Hero Accademia l’est donc aussi.

N'hésitez pas à commenter l'article~