Archives de
Étiquette : holomorphe

DYSTOPIA

DYSTOPIA

DYSTOPIA

DYSTOPIA – A cyberpunk game for source engine

Le site officiel, Le wiki, la fiche moddb, le téléchargement

Pour l’anniversaire de Néant Vert, une petite prose tout en rythme dans un dialogue entre le maître des lieux et l’un de ces fidèles lecteurs. Ce billet est une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec la réalité est à imputer à cette dernière.

Amo: Je compte vous laisser la possibilité d’écrire un article sur un sujet qui vous passionne.
Moi: Bonne idée, je vais vous parler d’un FPS en ligne qui est awesome.

Amo: Je palpite d’impatience, vite un nom.
Moi: DYSTOPIA sera l’élu de la conversation

Amo: Dystopia, le mod cyberpunk porté sur le moteur source, je crois?
Moi: Celui là même, mais un portage sur le moteur de l’orange box est à prévoir pour la 1.3.

Amo: Pfu, un mod… encore un jeu qu’on télécharge, essaye si on arrive à le lancer et qu’on balance…
Moi: Que néni, Le mod est téléchargeable directement sur la plateforme steamworks où la qualité d’un mod est le fer de lance.

Amo: Des lances, des lances, ce n’est pas très cyberpunk tout ça.
Moi: On se rapproche du background à grand pas.

Amo: Mais le cyberpunk est vaste, peux-tu nous en dire un peu plus.
Moi: Okay, laisse moi te l’épluche:

Amo: Non, commence par le titre, DYSTOPIA.
Thom: Le boss, c’est toi.

Amo: Au niveau de l’orthographe, une dystopie est l’inverse d’une utopie.
Moi: Il convient néanmoins de différencier le post-apocalytique comme Mad Max et Fallout de la dystopie.

Amo: Il s’agit d’une anticipation d’un futur particulièrement fade et sombre.
Moi: Le monde n’est pas horrible et dévasté à cause de la chute d’une bombe atomique qui nous a plongé dans la pénombre.

Amo: Ou toutes autres catastrophes mondiales?
Moi: Non, mais bien à cause d’un problème ciblé, d’une volonté politique de mettre en place un système sociale.

Amo: Ce dernier a lamentablement tourné à l’échec.
Moi: Et ainsi entrainé le monde dans le désespoir, mec.

Amo: Le Meilleur des Mondes (1931) d’Aldous Huxley et 1984 (1948) de George Orwell sont connus comme mettant en scène une utopie qui a viré à la dystopie.

Moi: L’armée des douze singes et Blade Runner font parti de ce mouvement.

Amo: Le cyberpunk est une ramification de la science fiction qui met en place une dystopie. Elle s’éloigne de la SF par son côté plausible, point de voyage dans l’espace, d’extra-terrestre et d’autre chose de la même veine.
Moi: On assiste alors à l’impact négatif de la technologie sur l’Homme à travers la fusion de la machine et de l’homme, de la toute puissance de corporation sur la société. L’histoire reste néanmoins concentrée sur le déroulement de la vie de personne ordinaire dans ce monde peuplé de néo punk, hackers, multinationale, drogue, implant, IA… qui leur semble si commun et familier et dans lequel la difficulté d’évoluer n’est pas dû à la technologie mais bien au clivage social. Elle a pour bute de mettre en lumière les défauts de nos sociétés contemporaine.

Amo: J’aime bien les citations, j’en cherche une de pratique.
Moi: Bruce Sterling, (1954) l’auteur de science-fiction américain qui a écrit l’une des nouvelles à l’origine de ce mouvement cyberpunk, Mozart en verres miroirs a écrit : »Le courant Cyberpunk provient d’un univers où le dingue d’informatique et le rocker se rejoignent, d’un bouillon de culture où les tortillements des chaînes génétiques s’imbriquent. « 

Lire le billet.