#TeamOnodera

#TeamOnodera

Whatif

Bon alors on est tous d’accord sur le fait que Nisekoi c’est de la merde, hein ? La bonne vieille comédie romantique au déroulement ultra classique, et utilisant les mêmes status quo et deus ex machina qu’une foutre pelletée d’autres comédies romantiques japonaises. On y apprend rien de neuf et plus on avance, plus l’auteur est obligé d’en venir à s’auto parodier en permanence pour faire passer une grosse pilule nommée « désolé je dois à tout prix faire stagner les relations des personnages parce que dès que y’aura un couple officiel, le manga est fini. » Je veux dire on parle d’un manga ou à un moment une des filles se déclare explicitement mais le héros n’entend rien parce qu’il s’était ENDORMI.

Bref c’est un manga qui prend son lecteur pour un con et il est proprement révoltant.

Alors pourquoi je continue de lire ?

Nisekoi-manga-T1

… Parce que j’adore Nisekoi. Ouip. En fait vous voyez cet aspect auto parodique que je reprochais plus haut ? C’est devenu la raison pour laquelle j’adore ce manga. En fait l’auteur l’assume grave. Il est en mode « bon je suis dans la merde, faut absolument pas que je fasse évoluer l’histoire mais en même temps je suis obligé de pas lasser le lecteur » alors il sort à chaque fois des conneries de plus en plus fumeuses pour faire évoluer les choses tout en jouant avec les limites pour ne pas que deux personnages finissent en couple, ce qui serait super con et signerait la fin du manga. Ce qui devient du pur trolling et je regarde pour voir comment il va réussir à fantastiquement tout niquer. Quand l’éditeur avoue en interview que le truc est écrit au jour le jour, tu peux juste qu’attendre jusqu’ou ça peut aller à ce rythme. Crash autoroutier romantique !

Bon je lis aussi le manga parce qu’il a une bonne patte graphique. Avec un style super propre, super mignon et rempli de bonnes tronches humoristiques (qui serviront d’illustration tout le long de l’article parce que les nisekoiface c’est la vie.)

FunFace

 

 

 

 

… Même si en vrai je lis ça à 90% pour Onodera. ET JE VAIS DONC VOUS EXPLIQUER POURQUOI ELLE DOIT SORTIR AVEC LE HEROS A LA FIN DU MANGA.

Pour info, je suis la parution française du manga donc pas de spoiler à prévoir sur celle-ci. J’suis un peu « en avance » grâce à l’anime mais c’est tout.

Unresolved Sexual Tension, n’est-ce pas

Donc vite fait pour ceux qui savent pas, Nisekoi est une comédie romantique qui voit Raku, un fils de chef yakuza, être forcé de sortir avec Chitoge, la fille d’un autre chef yakuza, afin de calmer les ardeurs et les rivalités entre les deux bandes rivales. Sauf que Raku et Chitoge se détestent (pendant trois volumes), que Raku est déjà amoureux d’une autre nana (Onodera) ET QU’EN PLUS il a autour du cou une serrure-collier qui ne peut être ouvert que par une clé détenue par une fille qu’il a rencontré dix ans auparavant, dont il ne se souvient ni du nom ni du visage, mais dont il a promis le mariage, l’amour éternel et plein d’autres choses si jamais ils se retrouvaient.

Plot twist: toutes les filles du manga ont une clé.

Et donc oui, très vite, Raku va se composer un sacré harem, composé de:

 

Chitoge

Chitoge, donc. La nana qui ressemble grâve à Shimakaze de Kantai Collection avant que Shimakaze n’existe. Votre tsundere habituelle: elle aime pas le héros mais en fait l’aime un peu, elle a un coté mignon, elle fout des mandales pour un oui et pour un non, c’est une beauté parfaite et elle a du mal à lire les kanjis parce qu’elle a longtemps vécu en Amérique – d’où les cheveux blonds.

Onodera

Onodera, le sujet de cet article.

Tsugumi

Tsugumi, la garde du corps de Chitoge, que tout le monde croit au début être un mec mais en fait c’est une fille et c’était assez évident. Tombe amoureuse du héros mais ne sait pas ce qu’est l’amour alors elle croit être malade. Parvient à cacher la plus grosse poitrine du manga par on ne sait quel moyen. Peut-être un portail dimensionnel ?

Pour être franc on s’en fout un peu de ce perso. Aux Jeux Olympiques, elle serait le Bostwana.

Marika

Marika, une amie d’enfance du héros, qui débarque tardivement et un peu de nulle part. Le héros se souvenait pas d’elle mais elle se souvient méga de lui. Genre méga de lui. Veut se marier et se fiancer avec lui cash, est un peu yandere et cache un accent provincial bien dégueu qui ressort quand elle s’énerve.

Et enfin y’aura aussi Yui et Haru mais ça on est pas encore prêts et je sais pas quoi elles ressemblent donc on verra ça plus tard. Quelle star ce Raku !

 

Mais bref, parlons d’Onodera.

Cutie

C’est, clairement, l’archétype de la gentille fille. Timide, pas très confiante en elle mais gentille et chaleureuse, elle dégage une aura choupie qui la rend immédiatement populaire et attachante. D’ailleurs ce n’est pas par hasard qu’elle grille la première place du concours de popularité à Chitoge… malgré le fait que Chitoge est le personnage mis en avant à tout prix par le Shonen Jump (elle est même en soutien dans le dernier jeu cross over Shonen Jump en date.) Il faut dire qu’elle est chouette, Onodera. Et en plus elle possède une design absolument ravissant, avec une de ces fantastiques mèches non symétrique, un peu comme Iwakura Lain (de Serial Experiments Lain) mais en plus moe. 

 

Nisekoi j’avais découvert ça un peu au hasard avec, comme beaucoup d’autres séries, un doujinshi hentai qui mettait en scène les deux héroïnes. Onodera m’avait déjà assez plu à l’époque parce que ce doujinshi avait en plus l’avantage énorme de prendre l’archétype du personnage gentil/timide mais de le mettre en position dominante, ce qui est le truc que je trouve absolument génial et en dit sans doute long sur pas mal de mes goûts. Mais bref, ensuite j’avais lu le premier chapitre distribué gratos par Kazé dans pas mal de boutiques et ça a avait confirmé mon kiff du personnage. Et voyant l’anime arrivé je me disais « ha ça serait cool si elle était doublée par Kana Hanazawa. » Je mate le premier épisode sans regarder le cast au préalable et, bam, surprise, Ondoera est doublée par Kana Hanazawa c’est à dire ma doubleuse préférée de tous les temps holalala. Et en plus elle se met à tirer des super tronches en chibi SD quand elle a des émotions fortes, ce qui arrive un peu tout le temps. Mais retenez moi <3.

TL;DR – Onodera à, sans le vouloir, rempli la quasi totalité de mes péchés mignons.

 

Maintenant, Nisekoi me fait beaucoup penser à un autre de mes plaisirs coupables en terme de romcom, c’est à dire To Love Trouble. Et mon perso préféré dans To Love c’est, sans surprise, Haruna (avec Momo mais ça c’est une autre histoire.) C’est un personnage qui a exactement le même archétype qu’Onodera. Au détail prêt. Haruna, tout comme Onodera, est gentille, mignonne, timide et, elle aussi, secrètement amoureux du héros qui lui-même est secrètement amoureux d’elle. To Love et Nisekoi ont exactement la même recette de base: le héros aime une fille, la fille aime le héros, ils savent pas comment se le dire et, en parallèle, le héros est confronté à une situation qui le force à cohabiter avec une seconde fille. En l’occurence dans To Love c’est une princesse extraterrestre qui se fiance avec lui et dans Nisekoi c’est avec une héritière d’un clan yakuza rival qu’il doit se faire passer pour un couple.

9782759501557g19782820315564FS

Haruna Vs Onodera, le combat des chefs

Du coup les deux mangas ont aussi une tendance à allonger le plus possible le status quo entre les personnages au point de s’auto parodier. On remarquera d’ailleurs que plus ces deux mangas avancent, plus ils font recours aux mêmes stratégies pour ne pas lasser le lecteur:  entre autre une multiplication des chapitres « hors-sujets », qui ne font pas avancer le scénario mais sont juste des moments « funs » entre les différents personnages OU BIEN une multiplication de nouveaux personnages féminins qui viennent s’ajouter au harem (même si là dessus To Love est bien plus coupable que Nisekoi en proposant, genre, deux nouveaux personnages par volume.)

Après ils se différencient par quelques détails. Le plus évident étant que To Love joue GRAVE la carte du fanservice et propose, dans ses tomes reliés, du téton fièrement exhibé (révolutionnaire dans le très chaste Shonen Jump des années 2000), de la petite culotte et des sous-entendus sexuels aussi subtils qu’un reponsable du Front National tandis que Nisekoi va jouer la carte de l’humour et se montrera finalement bien plus prude et moins racoleur (les panty shots sont ainsi aux abonnés absents et la sexualité clairement occultée.)

Du coup, grâce à son univers unique et son focus sur le fanservice et le presque-sexe entre lycéens consentants, la storyline romantique entre le héros de To Love et Haruna est secondaire. Au final les deux personnages ne sortiront jamais ensemble MAIS c’est parce que tout le manga semble parti pour une fin harem ou toutes les filles amoureuses du héros finiront avec lui simultanément et en seront heureuses. Donc à la fin Haruna et le héros seront heureux et (presque) ensemble. Yay !

Par contre dans Nisekoi, c’est plus révoltant et voilà le moment ou l’article se veut sérieux et engagé. 

Donc on a une situation de base SIMPLISSIME: le héros aime Onodera, Onodera aime le héros et TOUT LE MONDE LE SAIT A PART LES CONCERNÉS. Onodera a d’ailleurs sa meilleure amie, Ruri (le second meilleur perso de la série, clairement), qui fait TOUT pour créer des situations pour que les deux SE RETROUVENT ENSEMBLE. En fait si ce connard de héros avait le courage de se déclarer, dès le début du premier épisode ça aurait été terminé.

Mais en fait plus on avance plus c’est terrible: Onodera voit le nombre de rivales augmenter, le héros lui fait croire qu’il est en couple avec Chitoge donc elle abandonne tout espoir de finir avec lui avant de récupérer tout espoir quand il lui dit que c’est du crack SAUF QUE, évidemment, les relations entre Chitoge et le héros passent de « ils se détestent à mort » à « ils s’aiment vraiment bien en fait mais ils s’en rendent pas compte » en moins de trois volumes. 

D’ailleurs des deux idiots, Onodera est la plus courageuse: à deux reprises elle manque de se déclarer avant d’être interrompue à la SYLLABE PRÊT par un deus ex machina stupide (LA BALLE DE BASE BALL QUI TRAVERSE LA FENÊTRE, LOL.) Raku, lui, il ose rien. Le pire c’est que je peux même pas trop le critiquer: c’est un des meilleurs main character d’anime harem depuis un bail. Avec une bonne personnalité mais, bon, quand on voit les abrutis qui peuplent cette catégorie, c’est pas dur de faire mieux que, par exemple, le héros d’Infinite Stratos.

Mais non elle tente des trucs, ça échoue, du coup elle perd confiance en elle, du coup elle ose pas retenter, du coup elle est forcée de se refaire traîner par sa meilleure pote qui va la mettre dans des plans de plus en plus ambitieux mais du coup pendant ce temps le héros commence à aimer Chitoge, à se faire lourdement draguer par Marika et plein d’autres choses.

D’ailleurs, en général, y’a un terme que j’aime pas trop quand on parle d’anime harem c’est  « Ah, faut que ça soit tel personnage qui gagne à la fin. » Comme si le héros était un prix. Genre « ha alors, Amo, deg que ça soit Sheryl qui gagne contre Ranka à la fin de Macross Frontier. » Bah non ! Parce que « gagner » Saotome Alto c’est comme gagner son poids en couille de mouton à une foire agricole et que, de toute façon, l’amour n’est pas une guerre ou un sport, contrairement à ce que disait la philosophe américaine Pat Benatar !

Y’a qu’une seule raison pour que, en tant que spectateur, je veux qu’Onodera termine le manga avec le héros: parce que c’est la plus jolie histoire. Deux âmes qui s’aiment depuis le début et qui, finalement, parviennent enfin à faire face à leur timidité pour terminer ensemble, malgré les nombreux obstacles rencontrés. Bref, qu’ils ne désespèrent pas, qu’ils n’abandonnent pas malgré l’auteur sadique, et qu’a la fin ce soit le couple le plus naturel qui gagne.

Prenez le cas ou c’est Chitoge qui termine avec le héros. Quelle serait la morale finalement ? Onodera, qui a essayé de se déclarer de nombreuses fois et à à chaque fois échoué à cause de conneries (dont la foi ou le héros s’est endormi au lieu d’entendre sa déclaration) se retrouverait mise de coté, avec la tristesse que cela engendre, tout ça juste à cause d’un manque de chance et d’actions du héros dont elle n’était pas responsable ! Bref, une histoire d’amour qui était écrite dans le marbre au début du récit est gâchée pour trois fois rien, et elle en paie les pots cassés.

Après, bon, on sait tous que Nisekoi se conclura sur un status quo général ou une fin harem pas très assumée. MAIS si l’auteur décidait de niquer le système et de faire une vraie fin à sa comédie romantique, la seule fin qui soit de qualité ça serait celle ou Onodera et le héros devienne un véritable couple. Toutes les autres seraient tristounettes et injustes. Et on ne veut pas de l’INJUSTICE dans nos gentils mangas, non ?

 

Onodera en maillot de bain, prix du meilleur eyecatch 2014

Voilà. Le message est passé ? Cool, je vais retourner finir de déménager dans mon nouveau chez moi <3~.

 

Au passage la thématique Clé / Serrure du manga est super freudienne mais qui ne l'a pas remarqué ?
Au passage la thématique Clé / Serrure du manga est super freudienne mais qui ne l’a pas remarqué ? On peut facilement imaginer vers quoi ça peut dériver… « Ouuh viens que je t’enfonce ma clé dans ta serrure, petit Raku. »
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

23 réactions au sujet de « #TeamOnodera »

  1. Pour le cas d’Onodera, ça peut être jolie et se finir en bonne histoire mais…c’est ton avis.
    Dans mon cas, à chaque fois qu’ils se voient raku et elle, ils se passent presque rien, ils sont gênés de se retrouver seul.
    Et moi pendant ce temps, j’ai juste envie de leur donnez des baffes et de les secouer tellement pour que sa aille plus vite.
    Comme la fois ou ils échangent leur Adresse mail. Oulà attention, ils ont un pas de géant. Ralentissons la cadence.
    Pour Chitoge, c’est normal, c’est une tsundere. Comme pour shana, Louise et co. Elle ne dévoile ses sentiments que peu à peu.
    Pour marika. Une fille aux tendances yandere.

    1. Pour ma part je préfère qu’il finisse avec Chitoge car je trouve que quand Raku et Kosaki sont ensemble je trouve ce couple niais à mourir il n’ose rien se dire, de plus n’oublions pas que Haru (la petite soeur de Kosaki) éprouve des sentiments pour Raku donc imaginons qu’il finisse ensemble c’est pas terrible pour Haru, enfin on peut voir que dans les derniers chapitres quand Raku et Chitoge ont leurs « rencard » Raku ressent enfin ses vraies sentiments par rapport à Chitoge.

      Donc voilà pourquoi je suis a fond pour que le manga se termine avec Raku et Chitoge en couple, de plus dans l’animé on voit à la fin de l’ending des images de Chitoge qomme étant la fille de la promesse, maintenant on à plus qu’à attendre la fin du manga sur ce bonne journée

  2. Dommage que pour des raisons reliés à la vie personnelle de Yabuki, Haruna à définitivement aucune de finir avec Rito :/

    Pour Nisekoi, c’est pas extraordinaire mais Ruri est ZE raison qui me fait lire le manga, j’espère qu’elle finira avec le pote du héros.

  3. Je suis pas forcement d’accord avec le fait que ca soit Onodera la legitime, on partirais du principe que a 15-16 ans on connaitrait le VRAI amour. Justement personnellement je trouverais plus logique qu’il finisse au final avec Chitoge, car c’est avec elle au final qu’il aura reellement construit quelque chose.
    Onodera est juste la pour montrer que l’amour ce construit avec le temps, et au final je pense et j’espere vraiment qu’elle abandonnera xd

  4. Tu as parfaitement raison sur le fait que si il termine avec une c est la merde pour les autre c est pour ca que j ai peur qu il fasse une fin triste ou raku meurt (elles seront toutes triste mais toutes egales:/

  5. Noooooonnnn!!!

    Je viens de lire l’article et (même si je précise que je respecte l’avis des autres, chacun ces goûts) je dois avouer que perso pour moi c’est tout le contraire: je ne supporte pas Onodera!!!

    Non mais sérieux à un moment faut qu’elle prenne sur elle et qu’elle fasse quelque chose au lieu de rester plantée là comme une chiffe molle. Au moins en plus d’être super marrante, Chitoge a du caractère.
    Vous imaginez les enfants Raku/Onodera?! De vrais empotés sans aucun courage!
    En plus quand ils sont tout les deux ils ne trouvent absolument rien à se dire! A part une certaine « attirance » ils n’ont aucune réelle intimité et c’est pour cela que je pense qu’un couple Chitoge/Raku serait plus naturel. Entre eux deux il y a un lien, une affinité. Ils communiquent très naturellement.
    Je pense que c’est justement s’il finit avec Onodera que le manga n’aurait eut aucune utilité. Alors qu’une fin Raku/Chitoge a une morale. En aimant Onodera, Raku aime l’idéal féminin par excellence (douce comme un paquet de coton hydrophile, banalement mignonne, accomodante…). De son coté Chitoge est extrêmement jolie mais ce qui est mignon c’est que Raku « l’oublie » assez souvent, ce qui lui permet de réellement se concentrer sur sa personnalité qui, quoi que haute en couleurs, est aussi extrêmement attachante. Chitoge contrairement à Onodera c’est une fille moderne : la fille forte indépendante mais qui garde des coté attachants et mignons qui fond fondre un vis à vis masculin. S’il finit finalement par avoir des sentiments plus importants pour Chitoge la leçon serait claire: on peut croire aimer un idéal féminim ou masculin mais parfois on trouve le véritable amour et le bonheur avec quelqu’un aux antipodes de ces attentes de départ. On ne finit pas toujours avec la personne de nos rêves mais c’est un moindre mal parce que l’on tombe sur beaucoup mieux, sur quelqu’un qui correspond à nos besoins et non à nos envies irréfléchies. Comme le dit si bien Ne-Yo  » You’re the best thing I never knew I needed »^^

    Même si vous l’aurez compris ma préférence va à Chitoge, j’avoue bien aimer toutes les autres prétendantes (sauf Onodera) que ce soit la directe Marie ou Tsugumi. D’ailleurs Tsugumi illustre bien ce que je reproche à Onodera. Elle aussi elle a des cotés timides, certes, mais il n’empêche que ça n’est qu’un aspect de sa personnalité. Elle garde un dynamisme qui contrebalance ce défaut, si bien que ce dernier en devient mignon. Alors qu’Onodera a une personnalité plate! Elle reste timide point et elle pleurniche dans son coin de ne pas pouvoir avoir son Raku. MAIS QU’EST-CE QUE TU AS FAIT POUR ESSAYER DE L’AVOIR??? RIEN!!! Et du coup on a constamment envie de la secouer et de la baffer en lui hurlant « Mais bouge-toi, m***!! » !!!!!
    Ca me rappelle un épisode où Raku fait l’effort de lui demander s’ils peuvent rentrer ensemble, et au lieu de dire « oui, super » et d’être contente, elle devient rouge comme une tomate en disant « Euuuhhh… en quel honneur? » Non mais elle est sérieuse?! Qu’elle n’est pas les c*** nécessaire pour se déclarer passe encore mais si elle n’a même pas l’intelligence de sauter sur les occasions qui se présentent, alors là je ne sais plus quoi faire!!
    Enfin bref, tout ça pour dire que franchement j’ai la nausée rien que de penser qu’à la fin Raku finisse avec elle. Le couple insipide par excellence, quoi…

    1. Complètement d acord avec toi a 1000000000% franchement après tout les rebondissent et tout les efforts qu on fait toute les fille (à part onodera) il finirez avec la seul qui na rien fait à part ce faire traînée par sa meilleur ami alors quel a voulu abandonné des quel a su qu il sorter avec chitoge ses quelle ne l aime pas auten que sa alors chitoge elle n aurait jamais abandonné aussi vite bref j espère que le couple de fin sera chitoge x raku si les autre fille passe mais toute sauf onodera

  6. pour moi chacun son avis chacun ses gouts mes je croit que sans chitoge le manga serait hyper-nul. d’ailleurs s’il fini avec onodera le manga n’aurait aucun sens et toute cette aventure n’aurait servit à rien. plus je regarde ce merveilleux manga plus je remarque qu’il rougit de moins en moins au cotés d’onodera et on ne remarque plus ce sentiment d’amour qu’il à pour elle mais avec chitoge un sentiment nait de plus en plus et cela donne un sens à ce manga. de toute façon le manga commence au moment ou il rencontre chitoge et il dit que ce jour sa vie à changé.alors:

    – onodera est une fille bien qu’il aime depuis assez longtemps et ne semble etre qu’un personnage qui vient rendre le manga plus interrassant. raku l’aime depuis le départ; est-ce la fille avec laquelle il a fait la promesse… trop beau pour etre vrai et meme si ca l’était, tous ces épisodes n’auraient servis à rien.
    -marika est une fille qui à fait des beaucoup d’efforts pour lui plaire mais hélas elle est la que pour complèter l’histoire et n’attire pas vraiment l’attention du public
    -chitoge elle le déteste depuis le départ mais mais c’est elle qui attire le plus l’attention avec son caractère, sa manière d’etre et toute ses autre qualité. tout le long du manga ce qui m’interresse c’est l’amour nessant entre raku et chitoge.

    En bref moi jai toujours préféré les mangas de combat aux manga du genre mais ce mangas me fait ressentir des choses incroyable et je ne vois que chitoge. si raku finissait avec une autre je trouverait ce manga insensé et inutile. ainsi je suis de l’avis de ceux qui aiment kirisaki parce que personnellement je la préfère aux autres pour toutes ses qualités et parce que ca donnerait vraiment une fin digne de ce nom à un manga si génial dont on ne peut trouver une autre histoire aussi attirante. JE LOVE NISEKOI , JE LOVE RAKU X KIRISAKI

  7. +1 pour les derniers commentaires, je suis totalement d’accord et de même, j’aime toutes les filles de ce mangas mais Onodera beaucoup moins, surtout à cause de son côté « fille faible qui sait rien faire », ça me gave toujours dans les animes ce genre de perso, avec leur cliché de » merde » sur la femme. Une femme qui sait s’affirmer est tellement plus classe et plus sympa (après tout dépend du degré de froideur mais pour moi rien n’est pire que les perso qui donnent ce genre d’image de femme faible).

    Sinon je vois pas en quoi je Jump and co font de la pub pour Chitoge, c’est simple, c’est juste l’héroïne principale, c’est comme si pour la couverture d’un numéro de Jump on aurai Zoro de One piece et non Luffy, ça serait débile non ? Je veux bien croire que tu préfères Onodera mais faut quand même rester logique sur certains points. (j’ai déjà lu ce genre de conneries ailleurs tiens…)

    Sinon #TeamChitoge ! Oui, j’avoue avoir une préférence mais faut avouer qu’elle est quand même assez attachante et très kawaii, un peu comme toutes les autres filles mais avec quelques trucs en plus à mon goût.

    Autre point, si Onodera finirait avec Raku ça serait chiant. Sérieusement, ils savent à peine se dire des trucs gentils sans rougir à mort, même leur prénoms ils savent pas se le dire sérieux… Ils veulent se rapprocher mais faudrait déjà commencer par ça non ? Sinon j’approuve l’avis de MangaAddict♥ concernant l’idéal féminin et le fait de finir avec une autre assez différente, c’est simple, le duo Raku/Chitoge est non seulement drôle mais fait aussi le charme et le titre de la série (d’où Chitoge est souvent en couv’ et non les autres), puis c’est vraiment mignon quand Chitoge essaie de se faire remarquer.

    Enfin, pourquoi dire que ce manga est de la merde si tu le lis alors ? arrête le, c’est simple, ou alors dit pas ce que tu penses pas. Des oeuvres mauvaises y en a mais pas Nisekoi, ça aurait pas son succès actuel sinon.

  8. N’empêche…vous trouvez pas ça dingue que six filles ( chitog, onodera, tsugumi, haru, yui-nee et marika) qui sont toutes les filles les plus jolies de leurs lycée voire, de leur ville, tombent toutes amoureuse d’un seul et même mec ( oui d’accord il est super mais franchement aveugle) ! En fait on pourrait presque croire qu’il n’y a que deux mecs  »potables » dans ce lycée…
    Qoi qu’il en soit, est-ce que qlqun connaîtrait la vrai fin de ce manga ? Est-ce qu’il va au delà du chapitre 221? Ou est-ce qu’on doit s’imaginer notre propre fin? Ci c’est le cas je suis à fond pour Chitoge elle est trop géniale.

N'hésitez pas à commenter l'article~