Code Geass: Hankyaku no Lelouch R2

Code Geass: Hankyaku no Lelouch R2

Koei France est mort vendredi soir. Paix à leur âme et encore un grand merci pour la distribution française de Persona 3. Pour Persona 3 FES, Digital Bros semblerait reprendre le relais pour la sortie française. A confirmer. Au pire Koei UK le sortira quand même – faudra juste passer par l’import sans doute.

Bon voilà, Code Geass R2 et ses 25 épisodes c’est fini. Globalement même, Code Geass et ses 50 épisodes c’est terminé aussi. Car avec la fin qu’on nous a proposé hier, il est très difficile de penser à une suite directe. Peut-être que Sunrise reprendra l’univers, mais en tout cas pour Lelouch, Suzaku, Karen ou Nanally c’est à priori fini. Surtout pour un de ces quatre personnages. Enfin bref, c’est une saison qui a su créée la polémique, la division et le début de fin du monde sur Internet. Après un début apprécié par nombre de gens, l’anime a connu ensuite une vague de retours assez violents, principalement autour des épisodes 20, ou là, les détracteurs se sont fait soudainement beaucoup plus présents sur les forums que les fans qui devaient se reposer. Il faut dire qu’une quarantaine d’épisodes de masturbation diverse et variées, ça demandait un peu de repos. :p

Bref, vite fait: Code Geass R2 est un chouia inférieur à la première saison dont la critique déjà faite ici se trouve là, mais globalement ça reste tout de même un très bon moment et ce n’est pas aussi crétin qu’on veuille bien nous le présenter bien souvent. A partir de l’image qui suit ça SPOILE. Pourquoi ? Parce que.

Lelouch
Mais si Lelouch, on t’aime ;_;.

Ca SPOILE à partir d’ici hein. Si si.

Par où commencer ? Hum. Oui. Les nouveaux personnages tiens. On a donc eu Rolo qui, finalement, s’avoue un peu moins claque-gueule que je l’aurais imaginé. Il faut dire aussi pour son crédit qu’il se fait juste manipuler comme une merde pendant toute la saison, jusqu’a mourir en imaginant être aimé par un type qui le déteste toujours copieusement (je vous avais dit que ça spoilait), petite scène remplie d’émotion qui m’a fait pleurer, mais ça c’est normal, je pleure très facilement en matant des trucs. Gamin, j’ai pleuré dix minutes à la fin de… Casper. Donc quand je dis « ça m’a fait pleurer », c’est normal, ça veut pas dire que vous aussi vous allez pleurer, rassurez-vous.

Les « Knight of » sont assez anecdotiques au final. Le point d’orgue étant Gino qui finalement est très présent pour ne servir qu’a pas grand chose. Je veux dire, on a vu que le scénario était assez décomplexé pour pouvoir faire ce qu’il voulait de qui il voulait, et dans tout ça Gino ne sert juste à rien. Inutilité ironiquement illustrée par sa place dans le combat final: tout le monde se bat, mais lui est bloqué et ne peut pas se battre. Il ne peut rien faire. Il ne sert à rien. Anya est assez satisfaisante au final, sortant du cliché de « grande autiste » grâce au twist le plus WTF de la saison, et étant tout a fait satisfaisante pour nos esprits de lolicon. Nous le sommes tous. Ne le niez pas.
Autrement, le Knight of One est anecdotique. Sunrise pense ça aussi et le tue en 2mn. Les autres Knight sont à peine dévoilés. Ah si, on a le Knight complétement psycho aussi, tout a fait rigolo et divertissant, il n’apparaît que deux épisodes pour disparaître. J’en ferais bien le Mao de R2.

Hello Mao R2.

Coté chinois, je suis dubitatif sur la relation qui lie Shiryu (paraît qu’il s’appelle Xhing-Ke) à l’impératrice, certes mignonne, certes mature, mais qui doit pas faire plus de 9 ans. Facile.

Niveau « Personnages de la S1 évolués », bon, je le dis net. JE SUIS GAY POUR JEREMIAH. Sunrise a réussi le coup de faire du personnage méga loser et méga détestable de la S1 un mec qui a juste TROP LA CLASSE. ORANGE AU POUVOIR.

!!

Marrant aussi, Nina Einstein. Déjà on dit bravo à Sunrise pour son nom de famille pas du tout symbolique. Après tout elle passe de ‘ »je me branle sur un coin de table » à « Je crée une arme qui ferait passer une bombe A pour un Playmobil », le tout en ayant l’impression de faire une bonne chose pour la science. QUOI ? COMME ALBERT ? MAIS CA ALORS ! Mis à part ce nom de famille un peu lourd, bon, Nina reste un peu lourde quand même. Le syndrome Jeremiah (ou syndrome Archer) ne marche pas deux fois.

Sinon Suzaku réussi, par on ne sait quel miracle, a devenir a peu près sympa dans cette saison. Je veux dire, il est moins casse-couille, surtout. Dans la saison 1, il passait son temps à se plaindre, là, il passe son temps à se plaindre, certes, mais fait trois-quatre trucs qui sont cools. Genre menacer de torturer Karen. Bon, il passe pas à l’acte, mais c’est l’intention qui compte. Important pas de gagner mais de participer, et caetera. Bon, néanmoins, on ne lui pardonnera pas de tuer notre héros bien aimé, et surtout de prendre le masque de Zéro à la fin. Il reste donc un personnage qu’on a globalement envie de détester. Rien ne lui sera pardonné.


PUISSANCE VIRILE !!

CC fait un peu beaucoup de figuration pendant treize-quatorze épisodes, ce qui est vraiment dommageable, et laisse trop facilement sa place d’héroïne à Karen, ce qui est pas franchement cool. Mais bon, quand elle revient, elle REVIENT quoi. Même si j’ai encore juste RIEN COMPRIS à son amnésie et à tout ce bordel, on est content de la revoir insulter Lelouch, même si finalement sentimentalement, rien ne se confirme entre les deux tourtereaux pourtant promis l’un à l’autre :(.

Et puis bon, on a son passé. Et quel était son Geass à la base. Et comment elle en a abusée. A mort. CC est une sacrée coquine en fait. Bon par contre, faudra pas voir à en faire une icône pour émo non plus. Vous savez ce que je veux dire.

On aime bien ses cheveux mais là non faut pas déconner ;_;.

Karen ne change pas beaucoup et, comme CC, fait de la figuration pendant une dizaine d’épisodes. En gros on pourrait se dire que quand CC brille, Karen sert à rien, et vice versa. Pas faux. Bon, on a tous apprécié son costume de bunny-girl, ses décolletés plongeants quoi qu’elle fasse et son Guren qui évolue comme moi je respire. Tous. Si. Mais psychologiquement, je la trouve identique. Bontanpi.

Enfin, dans le trio/harem de Lelouch, il y’a aussi la mystérieuse Kaguya, devenue soudainement charismatique aussi. Enfin, c’est pas comme si du haut de ses 15 ans elle avait été nommée à la tête des Nouvelles Nations-Unies. Ce qui est juste complétement fou si on y pense. Bon, elle manque un peu de b00bs, mais on lui pardonnera.

« Et j’ai pas pu serrer Lelouch… »

Ohgi ne sert toujours pas à grand chose (sauf montrer Viletta, espionne du siècle), Shirley est pleine de promesses à la fin de l’épisode 12, pour finalement finir comme une des rares morts « gentilles » de la série, le « couple » Llyod/Cecil et leur combat contre Rakshita est égal à lui-même et offre nombreux petits passages rigolos et autres upgrades de mécha qui font toujours bien cool. C’est pas du Gurren Lagann mais c’est de l’upgrade cool, alors on crachera pas dessus. Enfin, Sayako reste une bonne maid, mais en plus vire à la MAID NINJA. On se pose pas de questions: ça bute. Si si.

Bon bon, enfin, VV et Charles sont relativement intéressants, mais le must reste quand même Marianne, ou comment « détruire en 10mn, l’image qu’on avait acquis en 1 an et demi d’un perso », flippante de bon sentiment. Bons sentiments meurtriers. Brr. Nanally est un peu chiante (sa voix) mais offre des scènes drôles (quand elle s’étale par terre et cherche le sceptre des mains en galérant, j’ai ri comme un bon sadique) et gagne pas mal de charisme en se la jouant Shaka dans le dernier épisode. Enfin je veux dire les yeux ouverts, je trouve qu’elle existe. Paradoxal. Enfin, Schneizel et son aide de camp gay sont rigolo, mais bon, Schneizel quoi. Paye ta non-présence.

Globalement donc des personnages aussi intéressants que la saison 1. Ceux qui ont évolués en bien (Kaguya, Sayako ou Jeremiah) rattrapent aisément ceux qui servent toujours à rien (Ohgi, Schneizel…) Hum, tiens, je n’ai pas parlé de Lelouch ? MAIS C’EST LELOUCH LES GENS ! Y BUTE QUOI QU’Y FASSE ! On a quand même juste à la fin de l’épisode 21 sa meilleure scène avec ce Geassage de TOUTE la noblesse Britanienne suivi d’un « ALL HAIL LELOUCH » purement jouissif. Je voulais absolument voir cette scène depuis l’épisode 1, je suis content \\o/.

FANSERVICE !!

Bon niveau scénario globalement c’est là qu’on est peut-être un chouia en dessous de la première saison. Mais vraiment un chouia, hein. Parce que y’a juste vraiment un passage qui m’a fait crisser, et c’est bien tout le bordel sur Charles & Marianne, avec « le sens de la vie tout ça », je n’ai pas du tomber sur des VOSTA très claires, mais je n’ai juste rien compris, et j’ai eu un système de totale incompréhension la première fois. Même si c’est globalement mieux passé à la seconde vision, y’a encore des tas de trucs qui me passent à coté avec cet épisode. Autrement, à part ça, pas grand chose de pourri à signaler. Le changement d’Anya est signalé dès l’épisode 11 pour ceux qui doutent, et finalement, on a affaire à une accumulation de scènes toutes jouissives, mais définitivement crédibles et faisant partie d’un tout mené d’une main de maître – et tant pis pour ceux qui disent le contraire un peu facilement.

Et puis bon, ZERO.

ZERO !

Encore une fois, toute la série pourrait juste tourner autour de Lelouch et de son alter-ego Zero que ça suffirait. 90 épisodes de Zéro faisant des stratégies, de Zéro à la ferme, de Zéro à la plage, de Zéro à la montagne, de Zéro tronchant Karen, de Zéro cosplayé en Ranka Lee, etc. Du coup quand Zéro disparaît définitivement (sur un truc à moitié crétin d’ailleurs, « ho regardez, voici la voix de Lelouch dans un microphone tout pourri » « – QUOI LELOUCH EST ZERO « ), c’est la panique à bord. Mais avant cela, on nous offre un Zero ordonnant de tuer des enfants, un Zero qui se servira d’une stratégie à base d’un million de costumes, un Zéro qui jouera (mal) aux échecs, un Zéro qui lose à moitié, etc. Finalement quand Lelouch redevient lui-même et 99e empereur, il ne se contentera que de faire exploser le Mont Fuji, ce qui est une déception en vu des moyens pourtant supérieurs à sa disposition. Mais bon.

Plein de Geass cette saison. On savait depuis la première que Lelouch n’était pas le seul. Dans cette saison, on se récupère du coup environ cinq nouveaux utilisateurs de Geass. Rolo qui peut stopper le temps dans un espace sphérique, Charles qui peut lobotomiser des gens, CC dans son passé qui attirait l’amour comme un aimant, Marianne qui peut changer de corps en mourant et le Knight of One qui peut voir le futur. Et surtout on a Jeremiah et son anti-Geass, qui ne sert finalement que trop peu alors que l’idée est juste jouissive et aurait pu permettre des trucs de fou (genre effacer le Geass « Live On » de Suzaku, pouvoir permettre de Geasser à l’envie Karen, et caetera) mais bon, c’est pas dramatique.


Fayots
Musicalement, l’OST a des bons titres. The Master ou Beautiful Emperor sont tout à fait efficace, par exemple, et sont souvent bien utilisés. Mise en adéquation avec la -déjà très bonne- première OST, on a finalement des musiques variées, bien mises et qui savent ajouter un peu de VIRILITE dans des situations qui l’étaient déjà assez comme ça. Mais surtout pour la PREMIERE FOIS dans Code Geass, les deux openings sont très bons, ma préférence allant surtout au deuxième. Vous savez ma passion pour les travellings présentant les personnages – cet opening me sert ce que je veux. Note: le premier spoile quand même méchant. Dire direct comme ça que Charles a un Geass ? Pas sympa. Mais franchement bandant.

De même techniquement, j’ai pas grand chose à dire. Pas de moments moches, le tout est constamment fluide, pas trop de reproches à faire là-dessus, je doute que quiconque y fasse un reproche d’ailleurs.


Discret agent secret

Bref, que retenir de R2 ? Bah que ça bute. C’est vraiment clairement un anime fait pour surkiffer sa race constamment et je crois que ouais, j’ai pas mal surkiffé ma race pendant toute la série. Et c’est déjà méga suffisant. Quand à CHAQUE épisode, on lache des exclamations en matant un truc, qu’on vit l’épisode qu’on mate, c’est que c’est réussi. Et effectivement, les rares épisodes ou on vit rien sont ceux qui ont été conspués – genre le 21 par exemple, si on excepte sa FIN QUI DECHIRE TOUT. LELOUCH EMPEREUR QUOI-, comme quoi. Code Geass c’est juste LA série que tu es content de la mater et que tu es content de tripper dessus. Et quand en plus de ça elle offre de bons personnages, un univers pas à jeter (a voir, mais y’a un souci de détail sur la géographie et l’histoire de cette uchronie, je suis prêt à parier qu’on reverra cette Terre version CG dans un spin-off) et des combats de fous entre mécha et stratèges recevant des injections constantes d’emphétamines, bah ouais, ça bute les gens. Ca bute.

Quant à la fin de ce dernier épisode, pour moi y’a clairement pas d’ambïguité: CC parle toute seule. Le conducteur du chariot on le voit vite fait de loin et il m’a pas apparu des masses physiquement comme Lelouch. Lelouch est mort, je vois PAS comment il aurait pu survivre à ça. Notez qu’en plus il a une morte classe le salaud, cette glissage sur tobbogant en foutant du sang partout pour finir face à sa soeur enchaînée… FU HA HA HA. La magie de la POSE jusqu’au bout.

ALL HAIL LELOUCH !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

43 réactions au sujet de « Code Geass: Hankyaku no Lelouch R2 »

  1. "De même techniquement, j’ai pas grand chose à dire. Pas de moments moches, le tout est constamment fluide, pas trop de reproches à faire là-dessus, je doute que quiconque y fasse un reproche d’ailleurs."
    C’est de l’ironie j’espère :<

  2. Globalement d’accord, j’ai du mal à comprendre les critiques sur cet anime, alors qu’on a des naufrages collectifs style Soul Eater ou Macross Frontier (une première moitié énorme et une seconde de plus en plus anecdotique, j’attends le dernier épisode avec une certaine appréhension si c’est aussi mauvais que je le crains) sortis en même temps. J’ai même par moments préféré cette seconde saison à la première parce que là au moins il y a de vrais développements et l’épisode 21 est tout simplement exceptionnel (sans oublier le 13 qui se défend pas mal non plus). Honnêtement j’aurais bien voulu détester cette série, il y avait tout pour, mais non, je peux pas, elle est simplement très bonne quoi qu’on en dise.

    Mais évidemment ça fait bien de cracher sur le plus gros et l’un des meilleurs studios japonais ces temps-ci, et sur certaines excellents séries commerciales. Alors pour certaines d’entre elles, je comprend (voir les deux titres cités plus haut), pour d’autres (Code Geass et Gundam SEED sont les seuls exemples qui me viennent en tête de séries super commerciales de SUNRISE mais qui sont quand même fichtrement bien fichues) même en me forçant, je ne vois que la mauvaise foi comme explication. Nevermind, il y a bien des gens pour tout critiquer de toutes façons, et je suis le premier à cracher sur des trucs du style Baccano! ou Gundam 00 (quelle horreur, Destiny est la 8e merveille du monde à côté…).

  3. J’avais bien aimé la première saison et je voulais attendre que plus d’épisodes soit sorti pour mater la deuxième saison. Du coup, je l’ai complètement zappé. Va falloir que je me motive à télécharger les 25 épisodes.

  4. Ah! code geass..le seul anime qui me faisait me lever le dimanche parce que je surkiffe les WTF à répetition. Et je vais foutre quoi de mes dimanche matins moi maintenant hein ?!
    Pour la fin, je trouve quand même l’épilogue trop court, ils auraient vraiment pu prendre leur temps pour mieux paufiner leur truc.
    Je ne serais pas aussi catégorique que toi sur la dernière tirade de CC. De toute façon, c’est un procédé de Sunrise pour faire planer le doute sur la mort de Lelouch…et vu les débats sur certains forum, on dirait qu’ils ont réussit leur coup.

  5. "Marrant aussi, Nina Einstein. Déjà on dit bravo à Sunrise pour son nom de famille pas du tout symbolique. Après tout elle passe de ‘"je me branle sur un coin de table" à "Je crée une arme qui ferait passer une bombe A pour un Playmobil", le tout en ayant l’impression de faire une bonne chose pour la science. QUOI ? COMME ALBERT ? MAIS CA ALORS !"

    Précisons quand même que c’est Oppenheimer le père de la bombe A et Einstein n’a pas fait partie du projet Manhattan.
    On dit bravo à Sunrise qui connait bien son cours d’Histoire.

    Sinon si t’as pas vu les passages de pur QUALITY de Geass R2 tu peux les rematter dans une résolution décente ou faire plus attention aux visages des persos dans certains épisodes quand ils sont pas au premier plan ou à la magnifique animation présente dans certains épisodes (le 20 de mémoire surtout). Techniquement c’est loin d’être une grande réussite.

  6. Dis-toi qu’autant vous, les fans, vous ne comprenez pas comment on peut détester cet anime, autant nous, les détracteurs, on ne comprend pas comment vous pouvez aimer cet anime. Tout est relatif.

    Pour ma part, si je me force, je dois avouer que j’ai trouvé que la première saison se réunissait bien vers la fin. Si je me force. Si je me force réellement, j’arrive à avoir un brin de pensée style "Putain, mais… attends… je crois qu’ils veulent en venir quelque part avec tout ça…", eh oui. Mais la seconde saison… /facepalm

    Grosse daube pour ma part, et je le pense depuis assez longtemps. 😛

  7. "un chouia inférieur" ?!
    je trouve qu’il n’y a absolument rien à garder dans cette 2eme saison, et ça tombe bien, c’est pas la saison qu’on aurait du avoir si l’anime n’avait pas changer d’horaire de diffusion puisque le director a du tout changer au dernier moment
    y’a des plothole dans chaque episodes, des characters development de merde (putain Kallen quoi… quel gachis…) des knight of qui ne servent qu’a vendre des mecha pour bandai et jupiter
    le seul truc bien c’est l’épisode 19, parce qu’il est franchement très drole

  8. Bah, j’ai apprécié Code Geass pour ce que c’était, du grand spectacle relativement bien mis en scène malgré des ficelles épaisses de trois mètres et peintes en vert. Ou rouge.

    La fin était d’autant plus satisfaisante que les épisodes l’ayant précédé faisaient lever plusieurs paires de sourcils (Alors que dans le fond, c’était pas pire qu’avant en fait)…

  9. Petit message concernant ta première phrase: on risque vraiment d’être privé de FES du coup !!! LA BLAGUE ! J’avais pas pensé à ça…Pitié nan…même si un éditeur prend le relais, on risque encore de poureauté quelques mois…Et puis persona 4, là, je pense qu’on pourra se gratter. J’aurais dû pucer ma PS2, je le savais !

  10. Niki > Je suis l’UNIQUE FANBOY.

    nyo > Oui, et ? Je dis nulle part qu’Einstein était dans le Projet Manhattan. Par contre tu ne nieras pas qu’il en est un des reponsables "indirects" et je ne parle pas de sa lettre à Roosvelt ou il indiquait devoir être urgent de construire la bombe ;x. Einstein ça doit juste parler plus que Oppenhauer quand même niveau SYMBOLIQUE PROFONDE.

  11. de toute façon code geass est tellement WTF qu’ils peuvent très bien se permettre de faire ressusciter Lelouch.
    Ca ferait comme JC en plus. Genre me sacrifie pour prendre sur tout les péchés dez l’humanité (sauf qu’avec lelouch ça marche).
    On peut faire une petite embrouille avec le code d’immortalité de Charles et le monde du Geass et paf un lelouch immortel.
    Mais bon faudrait lui donner un méchant digne de ce nom à combattre et la c’est plus dur.

  12. Niveau symbolique Oppenheimer a une portée symbolique plus forte qu’Einstein vu que c’est lui qu’on appelle le père de la bombe A, Einstein n’a pas eu une grande implication dans les recherches qui ont mené à la bombe -une lettre à Roosevelt suivi d’une autre pour contredire la première- contrairement à Oppenheimer et bien d’autres (et pas que le projet Manhattan). Mais c’est clair que pour un otaque moyen la confusion est vite fait et Oppenheimer ça doit pas parler.

  13. Oui enfin Lelouch pourrait être vivant si on essaye de comprendre la signification de R2 du titre de l’anime, R2 qui en Engrish japonais signifie L2 ( Lelouch Lamperouge sachant que L se prononce R LL=>RR=>R2 ) tout comme CC se dit C2 dans l’anime.
    Bref y’a une spéculation sur le fait qu’il est récupéré un Code on ne sait comment et qu’il est maintenant immortel.
    Et puis aprés 50 épisodes si vous avez cerné la personnalité égocentrique de Lelouch, c’est impossible qu’il se suicide pour le bien de tout le monde.

  14. Je crois qu’il n’y a rien a rajouté. Je suis d’accord sur quasiment tous les points d’ailleurs :). Histoire de pinailler :
    – Suzaku aussi a la classe sur la fin quand même. On voit une nette évolution après qu’il est fait sauter Freya
    – Rolo (ce relou) ne méritait pas une belle mort après avoir tué Shirley. En fait j’ai rien ressenti à part un plaisir sadique à le voir crever.

    Même opinion pour le "Lelouch" final de C.C. Elle parle juste toute seule. Quel intérêt qu’il survive alors qu’il voulait justement mourir pour entre autres expier ses fautes ?

    Bref ALL HAIL LELOUCH!!!!

  15. D’une autre façon qu’en passant par l’immortalité de Lelouch (tout à fait possible), la fin nous laisse voir que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, ce qui ne peut pas durer… tout va repartir en cacahuète, les Geass existent encore. Lelouch pourrait se contenter de revenir d’entre les morts grâce au Geass d’un personnage charismatique qui ferait son apparition dans la saison 3.

  16. Mmm, personnellement j’ai a-do-ré cette saison, au moins autant que la première.

    La critique de l’auteur de l’article ci-dessus est globalement pertinente, même si je ne partage pas son point de vue quant à la place de Schneizel que j’ai trouvé très intéressant. En outre, moi qui supporte Kallen depuis le début, je lui ai trouvé cette fois un petit côté violent que je ne peux qu’ovationner. Ainsi, la scène où elle tabasse Susaku (avec lequel j’ai toujours eu du mal) est jouissive, sans parler du moment où elle achève la Chauve-Souris Psychotique de Britannia.
    Pour ce qui est du symbole d’Einstein, il ne faut pas chercher plus loin : Einstein a un pouvoir symbolique autrement supérieur à Openhauer, c’est un fait et inutile d’étaler sa science pour tenter de prouver le contraire.

    Enfin, la fin de cette saison deux ne laisse pour moi qu’une ambiguïté très limitée : je suis convaincu que Lelouch a survécu.
    D’abord, ce serait tout à fait son genre, en bon cynique égocentrique, de jouer les martyrs sans jamais se mettre en danger.
    Le nom même de la série, comme il a déjà été dit, est un indice de taille. Après les immortels CC et VV, voici LL, Lelouch Lamperouge, nouveau détenteur d’un code.
    Ah oui, néanmoins une question : le fait d’avoir un Geass pour chaque oeil (je veux dire un signe) révèle t’il nécessairement une immortalité, comme pour Charles ? Car Charles n’avait pas de code n’est-ce pas ? J’avoue que ces histoires de Ragnarök et de codes m’ont un peu dépassé.

    En tout cas même si Lelouch a survécu, ça ne veut certainement pas dire qu’une saison 3 est forcément prévue, je pense que ça sert surtout à contenter les fans de Lelouch et à conserver cette subtilité cynique propre à l’anti-héros.
    Et si jamais saison 3 il y aura, je suis sceptique quant aux personnages impliqués, car pour moi le conflit de CG R2 a poussé les protagonistes jusqu’au bout d’eux mêmes (je pense à Nanally vis à vis de son frère), à moins d’une menace extraterrestre, je ne vois pas. ^^

  17. Quelle critique! Je viens tout juste de finir la série, et après avoir chialé un bon coup, je fais le tour du web…
    Tout est dit, j’en pense la même chose.
    Les gens auront beau l’insulter, Lelouch restera gravé dans les mémoires.
    CodeGeass c’est un bel animé.

  18. Woah!! Quelle critique d’enfer!! Bravo!! En plus de faire une critique complète et très satisfaisante, tu le fais d’un ton léger qui fait en sorte que la lecture ne devient pas lourde un fil des paragraphe!
    Le commentaire sur Jeremiah, Suzaku et Gino, on le partage parfaitement ^^

    P.S. On est deux à avoir pleuré dix minutes après avoir écouté Casper ^_^

  19. Franchement je ne comprends pas du tout les gens qui critiquent cette saison.
    Je l’ai trouvé même meilleure que la 1ère, du moins une suite à la hauteur!!
    Sauf le passage un peu bizarre avec Charles et Marianne…^^

    Et puis Lelouch… naaaaaaaan j’ai trop pleuré…. enfin ça s’imposait ^^.
    Par pitié pas de saison 3 par contre… il est mort et c’est tout!!!!!

    All Hail Lelouch!!

  20. Critique globalement juste.
    Si on lui passe ses incoherances (survie de Guilford et Nanaly à freya, sayoko qui imite lelouche >< ridicule, ect…) l’histoire est pas mal, assez prennante. Lelouche bien que toujours un peu ridicule reste avec ses défauts alors que clamp aime nous priver de nos anti-heros ( kamui par exemple ^^) Le grand miracle reste quand m^me que suzaku surmonte sont syndrome shaolan et que Nanaly reussit à prendre des désisions autres que " je vais faire 1000 piaf en origami pour la paix dans le monde"
    Les batailles restent quand m^me un peu lassante dans le style " muark muark j’ai mon ultime arme secrète" qui finalement n’est pas si ultime que ça puisque l’enemi sort aussi la sienne et que de nouveau on sort la surprise qui tue etc… etc… et ça pendant trois heure. Autre passage dont on se serai bien passé : la saint valentin >< je n’ai pas tenu 3 min c’est vraiment le genre d’épisode shojo qui ne sert a rien et que je ne peux pas voir. Si Nina est légérement moins lourde (quoique je l’aimais bien en mode "euphemia-sama je vais buter zero" ça faisait une touche humoristique ) Rival ne sert toujours a rien (a part peu être nous exasperer ?)
    De bonnes surprise quand m^me : la méthamorphose d’Orange, le coup de marianne dans anya qui en plus ne se révèle pas la mère de r^ve prévue, les révélation sur shitsu et buistu moins stéréotypée que prévue, Lelouche exellant en méchant empereur tyrannique et la fin qui est quand m^me classe.

  21. Je viens juste de finir l’animé, la fin est comment dire, O_o spectaculaire, je m’en remets pas encore.
    Juste un peu déçu qu’il ne se passe rien avec C.C. et Lelouche. C.C. *bave*
    Comme dis dans la critique certains personnages ne sont pas assez exploités ( Knight of …, V.V.,C.C,…)
    Malheureusement je vois mal une saison 3 :'( puis bon on va quand même dire que la fin laisse bouche B *rebave*

  22. je trouve moi ke c un peu une fin de merde ki se fini si tristement et telement mal…. c’est pas juste pour lelouch,il a tout fait et au final il meurt pas juste… pend tt les épisode il na fait ke perdre,sa soeur,ses ami,son honneur et pour koi au final perdre la vide.Moi je dis c PAS JUSTE!!!

  23. J’adore TROP cette série, sérieux je n’ai STRICTEMENT rien à lui reprocher. RIEN. Je déconne pas. C’est la première fois que ça m’arrive, pour un animé…

      Sentimentalisme, machiévalisme, stratégie, douce folie (Lelouch/Zero), humour, larmes,... Il y a tout dedans, et super bien dosés. Ni trop ni pas assez. Une réussite totale.   Bon, bien sûr, il y avait des passages un peu "trop" (genre Ragnarok), mais il y en a toujours, et ceux de Code Geass étaient si minimes qu'on y a rien à redire. Surtout que, au final, quand on y réfléchit, on se rend compte que c'était le meilleur choix...   Pour Tian-Zei : désolée, elle a pas neuf ans, c'est juste qu'elle fait très jeune (visage poupin et petite taille).   Karen, je l'ai trouvé très bien : je trouve qu'elle a gagné en maturité, de plus elle se rend compte qu'elle aime Lelouch. C.C., parfaite. Suzaku, au contraire, j'ai pitié de lui et je l'aime beaucoup. Il a fait un choix qu'il déteste, mais c'est le meilleur.   J'ai trouvé que l'idée "comment faire le bien dans le monde" était tout simplement GENIAL. Parce que au lieu de tourner au cul-cul la praline, ça nous fait vachement réfléchir. Tous ont une idée précise dessus, tous ont tort : Schneizel, Suzaku, Zero/Lelouch, même Euphy : c'était la mieux mais il y avait mieux.   Au final, c'est Lelouch qui a la mieux. Mais cette idée engendre beaucoup de sacrifices, fait de lui un monstre aux yeux des terriens, et n'aboutit qu'après des erreurs énormes.   J'ai beaucoup aimé la fin, quand les "amis" de Lelouch/Zero (chevaliers noirs et caetera) se rendent finalement compte de ce qu'il a fait. J'aurais détesté qu'ils continuent à ne voir en lui qu'un monstre.   J'ai aussi adoré la toute fin, avec Karen. Le "happy end". Pas si heureux que ça, mais justement...   Pour le conducteur du chariot : justement, j'ai un gros doute : et si C.C. lui avait passé son immortalité ? Comme pour Charles et V.V. ...   Mais je ne pense pas qu'ils feront de saison 3, en tout cas pas avec les mêmes personnages. J'aimerais beaucoup, mais je sais que ce sera nul, alors...   Non, je pense que le "doute du conducteur de chariot" est là pour se foutre en beauté de nous : on saura jamais si c'est Lelouch, eux aussi ne le savent pas sans doute. A mon avis, ils ont fait ça pour nous laisser le choix : soit on décide que Lelouch est mort, que C.C. va essayer de trouver quelqu'un d'autre à qui refiler le geass, et que tous les autres sont heureux, soit Lelouch est vivant, il s'en va avec C.C., et pourquoi pas plus tard il retrouve les autres, il vit d'autres aventures...   A nous de choisir ! En tout cas, j'espère franchement que si une saison 3 sort, ce ne sera pas avec les mêmes. Parce que je me jetterais dessus, mais au final...   Bref, pour résumer : le plus EXTRA des animés. Du bonheur pur. Une série à dévorer épisode par épisode, littéralement. A la fois divertissant et intelligent. Qui nous fait réfléchir, voire même grandir. A voir tout de suite.
  24. Mouhahaha je commente encore 5/6 ans après la parution de cet article. Code Geass est génial et pour ceux qui en doutent j’aimerais avoir le temps de vous faire changer d’avis. Mais si on prend en compte juste le fait que la plupart des personnes pleurent devant la beauté de la fin, cet animé vaut le coup.

N'hésitez pas à commenter l'article~