Fallout 3 – Mothership Zêta: une abomination remplie d’abominations.

Fallout 3 – Mothership Zêta: une abomination remplie d’abominations.

Mothership02.jpg
Cette image résume un peu le DLC.

Le billet va être court, et juste grognon sur le DLC de Fallout 3 nommé Mothership Zêta, le sujet est ultra dépassé: le DLC en question est sorti y’a deux ans et demi, et jouer à Fallout 3 n’a juste plus aucun intérêt pour personne parce qu’il est avéré qu’il se fait supplanter sur tous les points par Fallout New Vegas – et je le met en italique parce que c’est un fait, bitches. Bref, j’avais passé tout mon mois de juin 2009 à jouer à Fallout 3, puis deux ans sans y retoucher, puis 55h passé en une semaine sur l’épisode New Vegas qui est jusqu’a présent un des meilleurs jeux que j’ai pu faire sur 360. Là le week end dernier j’ai chopé dans un happy cash nantais une édition GOTY de Fallout 3 pour cinq euros, ce qui me fait surtout la totalité des extensions du 3 pour cinq euros, à l’heure où elles coûtent numériquement plus de 9€ l’unité, l’économie est grande, et quitte à être fond dans l’univers post-apo de Fallout, autant prolonger le ride le plus possible.

Les DLC de Fallout 3 sont au nombre de cinq, chacuns proposant une aventure inédite: Operation Anchorage vous propose de vous introduire dans une simulation de guerre et de revivre la guerre de 2066, et de buter des soldats chinois pour sauver la ville d’Alaska, The Pitt nous emmène à Pittsburg voir des mines, Broken Steel invente une fin après la fin du jeu et offre à votre perso la possibilité d’aller jusqu’au niveau 30 – ce que Fallout NV t’offre de base, note -, Point Lookout nous emmène découvrir les marais du Maryland et Mothership Zêta voit le héros se faire enlever par des extraterrestres en folie.

Dans un consensus général, il est admis qu’Anchorage est le pire DLC de la série – très court tout en semblant très long – parce qu’on s’y emmerde copieusement -, peu voir aucune subtilité dans l’écriture et un concept qui se limite à de la tuerie de chinois en boucle et impossible à quitter en court de partie pour reprendre plus tard – mais pourtant mon expérience d’hier, où j’ai fait Anchorage et Mothership Zêta d’un coup d’un seul, force est de constater que le DLC extraterrestre est bien le pire des deux, et une hérésie sur tous les points.

Ok, Fallout 3 n’a jamais été un jeu très subtil: pour un jeu venant d’une saga qui met beaucoup l’accent sur la liberté de décision et la possibilité de désamorcer des situations de manière pacifique, il y avait beaucoup de castagne et le scénario évoluait pas des masses selon les actions du joueur. Plus je joue à Fallout New Vegas et plus je me rend compte que Fallout 3 est bien un jeu Bethesda, endroit où la subtilité semble être un élément totalement inconnu. Et pour m’y être relancé, dieu que le choc est rude: j’avais oublié ses balades pénibles dans les couloirs de métro, ses super mutants relegués au rôle de vilain pour on-ne-sait-quelle-raison – alors que dans les autres volets de la saga c’est une « espèce comme une autre » – et surtout sa fin ultra pénible.

Operation: Anchorage possédait clairement tout ces défauts, mais avait l’avantage de t’offrir à la sortie pas mal d’armes et armures très intéressantes et plutôt balèzes – l’armure furtive chinoise, par exemple, qui doit être une sorte de Game Breaker si on le chope avec un petit niveau, ce qui est tout à fait possible: le DLC est accessible tôt dans le jeu et les ennemis s’adaptant au niveau du joueur, on peut les latter aussi facilement quelque soit le niveau -, donc ça rend la balade sympa même si on se demande pourquoi on aurait pu y foutre 8€ – 8€ qu’on aurait pu foutre dans une armure pour son cheval d’Oblivion, par exemple.

Mothership Zêta c’est une autre paire de manches.

Mothership04.jpg
Le scénario est simple: le héros trouve des ondes bizarres dans son Pip Boy, on nous propose de nous rendre alors près de l’épave d’un OVNI et là on y est enlevé par un rayon tracteur et on se retrouve dans une secoupe volante, et c’est la joie. A partir de là le scénario et le déroulement de la partie est SIMPLE: tuer des aliens, récupérer son matos, rencontrer des survivants, tuer des aliens, détruire un générateur, tuer des aliens, détruire un deuxième générateur, tuer des aliens, détruire un troisième générateur, tuer des aliens, aller dans l’espace, tuer des aliens, détruire un quatrième générateur, tuer des aliens, tuer des abominations, tuer des aliens, détruire QUATRE générateurs d’un coup, tuer des aliens, fin. C’est. Répétitif.

Il y’a deux soucis principaux d’amblée dans ce DLC: le premier c’est qu’il en à rien à foutre de vos stats non-guerrière, le jeu c’est du massacre non stop donc il faut avoir des stats d’armement plutôt élevées pour pas en chier. Le second c’est qu’il y’a aucune munition pour armes « terriennes », que les seules armes dispos dans le coin sont des armes à énergie et que donc le DLC, pour résumer, se fout de TOUTES vos statistiques qui ne SONT PAS « armes à énergie » et « Science. » Les autres compétences NE SERVENT A RIEN DE TOUT LE DLC. Il n’y a aucun jet de dialogue à faire, aucune porte à crocheter (ah quoique si, à un moment, y’a un coffre fort à crocheter, pardon), vous pourriez utiliser vos armes légères mais vous allez vite vous retrouver à cours de munitions alors vous ne les utilisez pas, il n’y a pas de stimpaks à récupérer donc même votre compétence Médecine va se retrouver vite inutile !

C’est déjà bien catastrophiques mais ce n’est pas tout: le jeu ne possède pour ainsi dire AUCUN rebondissement. Pendant tout le DLC je m’attends à un petit twist sarcastique du genre « en fait les aliens sont sympas, ne font aucun mal à personne et on les massacre pour rien depuis le début » qui aurait pu être sympa mais NOOOON les aliens sont MÉCHANTS, veulent ENVAHIR LA TERRE et ils ont un RAYON DE LA MORT pointés sur nous. PAIE TON MESSAGE DE TOLÉRANCE UNIVERSELLE. Du coup on affronte des aliens qui, permettez moi l’expression, sont aussi agréables à combattre que recevoir des coups de batons dans les burnes. Ces sales merdes existent en trois exemplaires: l’exemplaire « faiblard », l’exemplaire « moyen » et l’exemplaire « fort. » Le fort on le voit tout de suite: il a un putain de champ d’énergie autour de lui. Les exemplaires faiblards et moyens ? On peut pas les discerner. Alors parfois on tire sur un ET et il crève d’un coup. Et parfois on tire sur un autre et il crève pas, alors on retire et LA il crève enfin. C’est rigolo quatre secondes après on en a juste ras le cul, surtout dans un jeu où le VATS aurait pu nous permettre de planifier une certaine « stratégie » – relative – pour buter plusieurs ET d’un coup. Et comme pour nous récompenser, y’a pas que des ET relous hein: y’a des tourelles quasi-increvables par milliers qui font autant de dégats au héros qu’un Mewtwo à un Chenipan, y’a des drones par milliers qui eux sont étrangement faiblards – peut-être parce qu’on est obligé de les dégommer à coup d’armes à énergie, faiblesse ultime – et surtout y’a ces putains d’Abominations, sortes de Deathclaws de l’espace dont chaque rencontre pousse à l’émerveillement. Et en bonus, si tu appuies sur le mauvais bouton, tu peux aussi être obligé de te farcir des seigneurs super mutants. YOUPI QUE DU BONHEUR. Surtout grâce à l’IA fantastique connu de tous qui a émerveillé tous les joueurs de Fallout 3 – sarcasme, hein. Oui oui, Et, là tu fonces droit vers une mine super voyante, tu me fais bien plaisir.

Mothership01.jpg
Le jeu résumé en une capture: tuer des aliens.

Mais c’est pas tout ! Y’a des putains d’ouvrier qui se baladent partout et si on les tue par erreur – ce qui arrivera forcément tellement ces sales losers semblent kiffer passer leurs temps à courir partout, y compris en plein champ de bataille -, BAM, perte de karma immédiate. Pourquoi ? Pour quelle raison ? De toute façon, putain, on finit le DLC en faisant exploser la soucoupe, ils VONT CREVER QUAND MÊME PAR NOTRE FAUTE. Mais non, c’est Bethesda, j’avais oublié que leur concept de karma était juste aussi dégueulasse que les toilettes après le passage d’un obèse qui à la tourista. Toujours aussi arbitraire et toujours aussi sympa de se prendre du karma négatif parce qu’un type a traversé notre champ de tir. On voulait pas le buter ? Le jeu nous dit que si ! C’est vaguement triste !

Et me lancez pas sur le level-design, il est abominable. Ce truc est un foutu labyrinthe, où tous les couloirs se ressemblent, où tout se passe sur plusieurs étages, histoire d’encore plus nous éclater la gueule si on oserait utiliser la carte du pip-boy pour se repérer – déjà que celle-ci est illisible de base, alors rajoutez les étages pour un maximum de fun ! Mais y’a pas que le level-design qui est juste pas clair, y’a tout le DLC en lui-même: j’ai par exemple mis des plombes à comprendre comment on faisait péter les générateurs ! Plus généralement, il y’a tellement d’ennemis dans une salle qu’on sait jamais qui nous tire dessus et souvent c’est une tourelle au plafond qui nous fout notre race depuis le début mais qui est juste planquée et camouflée.

Le plus chiant c’est qu’il y’a dans le jeu un où deux bons moments: le passage dans l’espace est cool mais… il dure trois minutes. Et on y fait des trucs qu’on aurait pu tout à fait faire ailleurs, rien de giga mémorable. C’est un peu incompréhensible de gâcher une si bonne idée ! Autre moment intéressant: un passage dans un ascenseur qui se bloque et qui nous envoie dans un dépotoir, qui est un endroit avec un moment de script et tout… mais totalement facultatif ! L’autre bonne idée c’était les journaux de prisonniers et autres sujets, mais dommage, très dommage: c’est de la grosse merde qui prouve que Bethesda est infoutu d’écrire quoi que ce soit d’un tant soit peu subtil, sans foutre des personnages qui seraient autre choses que des caricatures. Donc du coup c’est plein de personnages ultra-clichés qui font des réactions ultra-clichées de gens enlevées par des extraterrestres – donc 3 où 4 dames qui nous font et refont le coup du « oooh c’est merveilleux, ils sont gentils, je vais le dire à mes copines quand je rentrerais », non non je déconne pas, tous les personnages féminins adultes qui parlent dans le truc sont des grosses niaises. Et puis, bon, la VF du DLC est la VF du jeu: 3 à 4 voix maximum donc attendez vous à entendre la même voix plusieurs fois. Budget, yeah ! Bref, là encore une bonne idée mais limitée par le budget du doublage d’une, et par le talent ultra-limité des écrivains du jeu. Mais bon, je comprends leur confusion: Fallout est dans un univers post-apo situé après des années 50 « clichées et caricaturales », donc tout devrait être cliché et caricatures.

Mothership03.jpg
Et hop, une image de la fin du jeu.

Et quand on finit le DLC qu’est-ce qu’on gagne ? Des armes ET ! … Mais pas de munitions ET. Munitions introuvables dans le reste du jeu. Cool. Kiffe ton arme qui ne te servira plus à rien une fois que tu seras à court de balle. Idée de génie, en effet.

Bref, j’ai jamais eu autant l’impression d’avoir perdu 5h pour rien, 5h qui ne me seront jamais rendues, 5h qui ressemblaient à du gros farm d’XP pour mon perso. Maintenant je m’attaque aux autres DLC, qui ont l’air d’avoir une portée un poil plus exploration & co (de très loin le truc le plus agréable de Fallout 3) donc là ça devrait moins sentir le gros couloir qui suinte de la gueule et le FPS du pauvre. J’y crois. Sinon dans 3 jours, je reviens chouiner sur mon blog – vous êtes prévenus.

PS: Pour foutre le clou sur la planche, j’ai aussi eu un bug à mi-parcours dans le jeu qui rendait les téléporteurs inutilisables. Heureusement, il suffisait de relancer le jeu pour régler ça, sinon mon perso était bloqué à vie dans la soucoupe <3.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

9 réactions au sujet de « Fallout 3 – Mothership Zêta: une abomination remplie d’abominations. »

  1. Au moins, dans New Vegas tu gagnes pas de karma en aidant des goules à envahir un building et infecter tous ceux qui sont dedans.

    – Enfin plus grosso merdo c’est plus subtil: le karma ne devient plus une récompense « contractuelle » de fin de quête, contrairement à FO3 où la manière dont tu faisais une quête te filait du karma à la fin de celle-ci – mais n’est plus gagné que par des actions « quotidiennes » genre vol, meurtre, sauvetage et de toute manière le karma n’est plus qu’un accessoire complet, l’interêt étant porté sur les relations avec chaque faction, et là c’est plus malin même si on peut trouver triste de se foutre la NCR entière sur le dos parce qu’on leur a volée une poignée de porte :D.

  2. Pour un article court, ça fait beaucoup de rage, même si apparemment justifié (j’avoue pas avoir fait encore tous les DLC). Tu veux pas rager sur d’autres DLC qui servent à rien ? Parce que c’est toujours sympa à lire des coups de gueule ! 😀

    Il me semble avoir acheté sur Fallout 3 GOTY sur Steam à 10€… Je pense que c’était un jour de solde, remarque, mais Steam n’a d’intérêt que parce qu’il y a des soldes… Donc même en numérique y a moyen de pas payer trop cher.

  3. Les 2 dlcs présentés sont, je trouve, génial. Je me suis amusé a les faire et puis apart ragé tu sais faire quoi ? Du début a la fin tu gueule, va faire un dlc et on en reparle ;).

  4. J’ai justement fait Mothership Zeta avec … la tenue furtive chinoise d’Anchorage. Conclusion ? Dès que l’on récupère son équipement, pu de combat. Je n’ai donc pas pu constater la puissance des abominations :p

    Mais oui, ces deux DLC étaient décevant. Mais la tenue furtive chinoise pète, similaire à celle d’OWB de New Vegas.

  5. c’est dommage qu’il n’y est pas eu de possibilités secondaire de devenir pacifique avec les extraterrestres mais franchement la sorti dans l’espace qui consiste a activer 3 panneau et juste du foutage de gueule

  6. Article de merde full rage. Les dlc sont naze certe mais fallout 3 reste un jeu des plus ouvert et intéressant comparé à New vegas qui est juste chiant.

  7. Tu dit que tu fini l extension mothership et tu n a pas de munitions c est du foutage de gueule rassure moi ? Car j ai utiliser pendant quasi toute la durée de l extension les armes alien et je suis sortie du vaisseau avec plus de 3000 munition et encore j ai louper des salles dans le vaisseau principal

N'hésitez pas à commenter l'article~