• Mangas & Animes

    Sept animes (récents) passés à travers les mailles du simulcast

    2018, tous les animes sont licenciés par des simulcasteurs qui permettent aux français de regarder tous les animes qu'ils veulent sans se prendre la tête. Tous ? Non ! Quelques animes résistent encore à la licence, et passent donc complétement inaperçus... Redécouvrons ensemble quelques animes qui mériteraient qu'un éditeur ou deux se plongent dessus.

  • Mangas & Animes

    Un an d’anime ~ 2013/2014

    Mon dieu on est le dernier week-end de Novembre c’est l’heure ! C’EST L’HEURE ! De quoi ? DU BILAN ANIME ANNUEL DE NEANT VERT. Vous savez maintenant comment ça marche. Je prends les douze mois de l’année, à chaque mois j’attribue l’anime que je regardais à ce moment là / qui symbolise mieux « le mois » dans mes mémoires, et je développe un peu mon avis dessus. Les 12 animes ne sont pas obligatoirement des choses sorties cette année mais des choses que j’ai vu cette année. Même si il y’a beaucoup de récent dans mon bilan de cette année, je vais pas le nier.   Décembre 2013 Le vent se lève « Le dernier…

  • Mangas & Animes

    Shonen, amitié et Kodansha: le Bessatsu Shônen Magazine (3/3)

    Eh j’avais dit « deadline mardi », j’avais juste pas dit quel mardi. Erm. Donc hop bref on est parti, faites entrer les clowns et les artistes sur la piste, la dernière partie de la mini série d’articles sur les magazines shonen de la Kodansha, une des rivales les plus emblématiques de la Shueisha. Après le Weekly Shonen et le Monthly Shonen, passons à un magazine spin-off de ce dernier, crée il y’a environ cinq ans, un beau jour d’automne japonais de 2009. Ce magazine, c’est le Bessatsu Shônen Magazine. Celui-ci se place comme plus « mature » que le Monthly et le Weekly, visant plus la frange 18-25 que la 12-18. Maintenant, le Monthly…

  • Mangas & Animes

    Tous dans le Mangabus

      Après avoir vécu 25 ans avec moi-même j’ai commencé à comprendre que je vivais par cycles. C’est à dire que je vais avoir une période ou je me bouffe des jeux vidéo par paquets de 30, puis j’en aurais marre et je materais des animes à la place, puis parfois y’a un cycle série télé qui s’intercale – plus rarement – ou alors ça sera le catch. C’est pas un mal mais disons que dans un « monde parfait » j’arriverais à dédier 33% de mon temps aux animes 33% aux JV et 33% aux autres trucs « culturels. » Dans la vraie vie c’est souvent 75% d’un truc, 15% de l’autre et 30%…