Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo)

Il y’a trois choses qui sont traditionnelles sur Néant Vert, et qui chaque année feront leur retour, toujours et encore: le post d’anniversaire du blog, le post du 31 décembre au soir et le post de préparation à la Japan Expo. Manque de pot, sur ces trois posts traditionnels, deux d’entre eux tombent fin juin. Eh oui, vendredi prochain c’est les six ans du blog, youhou !

Bon, présenter la Japan Expo n’est pas forcément très utile: bon gré mal gré la convention a dépassée les 200 000 visiteurs sans trop de problèmes, c’est devenu un rendez-vous phare, la SEFA – les organisateurs – se fait tellement de thunes qu’elle va AUX ETATS UNIS, et quand ils font une conférence de presse, ils finissent le lendemain dans les pages des quotidiens gratuits. La convention est devenu un… classique. Je vais pas dire le mot « mainstream » mais on y pense tous très fort. Mais pourquoi se prendre la tête sur ces questions finalement ?Pour ceux qui savent comment utiliser leurs quatre jours, les Japan Expo restent toujours des expériences éminemment sympathiques, principalement grâce au fait qu’elle permet de rencontrer des gens de qualité qui font tous le déplacement pour l’occasion. Je parle pas des invités, mais je parle des gens comme nous, comme toi.

Donc pas de surprises, l’évènement est important: comme en 2012,  en 2011, en 2010, en 2009 ou bien en 2008, je vais essayer de résumer les trucs & astuces pour préparer ce (long) week-end de quatre jours. Beaucoup d’entre vous connaissent ce dont je vais parler par coeur et ne trouverons dans cet article qu’une habile révision mise à jour, avec les principaux évènements uniques à la convention de cette année. L’idéal reste de le faire tourner aux non-initiés. Habilement. Avec subtilité.

La stratégie de Thalie l'an dernier, en un webcomic. (Cucumber Quest est ma nouvelle passion secrète.)
Résumé actuel de la situation pour une grande partie des intervenants à la convention. (Cucumber Quest est ma nouvelle passion secrète.)

L’an dernier j’allais à la JE avec l’auréole du journaliste, en l’occurrence pour le Journal du Japon (-pub- ce qui a donné, par exemple, une interview de l’auteur de Prophecy, une autre de Keiji Inafune qui a disparu du site et un compte-rendu du concert de Momoiro Clover Z que je découvrais avec délectation -pub-) mais maintenant que j’ai lâché cette casquette un peu dure à porter, et bien cette année c’est retour à la case associative, comme en 2010 et 2011. L’association Thalie fait son retour après avoir mis de coté 2012 et partagera un stand, comme le veut une sorte de tradition, avec la Brigade SOS Francophone. Le tout afin d’offrir des jeux et des projections. Et des danses.

Notez subtilement où on se trouve.
Notez subtilement où on se trouve.

Donc voilà, le planning des 4 jours du coté Thalie est sur notre blog. Evidemment, égoïstement, je vous recommande de venir chaque jour à 17h pour assister aux projections de l’AMV Déjà Vu, spin off officieux d’environ vingt minutes des AMV Enfer, qui comporte une soixantaine de sketchs inédits et… dont… euh… je suis le réalisateur. Mais vous inquiétez pas, c’est compensé par le fait qu’on m’a envoyé des vidéos de vraiment bonne qualité. Et vous savez que je peux être sévère là dessus. BON VOILA J’AI FINI POUR TOUT CE QUI EST PUB. On va passer au plus important, c’est à dire les BONS CONSEILS DE PAPA AMO. Hein quoi, comment ça j’ai pas parlé de mon tumblr à gifs ayant pour thème Japan Expo ? 

Venir et partir de Japan Expo

La base. Le trajet en RER est un des moments les plus emblématiques de la journée. Déjà parce que du coup on utilise la branche nord de la RER B qui, avec les bus Veolia, est pas loin d’être le pire de ce que la région parisienne peut proposer en guise de transports publics. Heureusement, à part quand un contrôleur se fait agresser la veille et que du coup tous les RER sont bloqués en gare en guise de soutien (c’est arrivé en 2009 le samedi matin, riez pas), on a rarement des soucis lors du week-end, comme si le week-end de Japan Expo était le seul moment ou la gestion de la branche nord par la RATP décidait de faire des efforts.  Enfin rappelons comment ça se passe, et là je copie/colle ce que j’ai écrit l’an dernier en actualisant simplement le contenu:

  • Parc des expositions = zone 4. Donc pour y aller c’est un ticket zone 1-4 (environ 4€10) qu’il faut et non un t+ à 1€70 – compte donc 8€20 pour vous payer l’aller/retour. Vous pouvez choper pour une dizaine d’euros un ticket Mobilis 1-4 qui sera rentabilisé si vous faites l’aller-retour + quelques trajets de métro bonus puisqu’il coûte 10€85. Le week-end et si vous avez moins de 26 ans vous kifferez totalement les tickets jeunes zone 1-5 qui non seulement coûte moins cher qu’un ticket simple avec ses 3€85 mais en plus vous permettra de faire l’aller-retour et autant de déplacement que vous voulez – surtout en soirée. Pour ceux qui font les 4 jours et qui arrivent sur Paris le mardi ou le mercredi, le Navigo Découverte peut être une bonne option. 30€ environ pour la semaine zone 1-4 ce qui devrait être plutôt vite rentabilisé.
  • Prenez votre aller/retour directement. Ne vous dites pas le matin « bon je prends mon aller puis je prendrais mon retour en partant. » Parce que y’a toujours un bon millier de crétins qui ont pas eu cette idée et qui vont donc tous faire simultanément la queue sur les automates sous les yeux effarés et paniqués de la pauvre guichetière RATP qui est pas habituée à gérer autant de monde vu que normalement le samedi à Parc des Expos y’a personne et qu’elle est juste là pour financer ses études é_è.
  • Rappel basique = Parc des Expositions c’est la ligne B qui se dirige vers l’Aéroport. Si votre RER n’a pas comme terminus l’Aéroport, ce n’est pas la bonne direction. A une époque, le Parc des Expositions n’était pas systématiquement desservi mais pendant Japan Expo il l’est donc montez dedans et posez pas de questions.
  • Comptez 25/30 minutes pour aller de Gare du Nord à Parc des Expositions. Si vous êtes mal installé et si vous êtes forcés de porter une putain de télé elle-même portée par un sac plastique qui cisaille les doigts (histoire vraie) ça peut être pesant. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à monter le plus tôt possible dans le RER, genre dans des stations comme Cité Universitaire ou Luxembourg. Car dès Chatelet et dès 8h30, le wagon sera bondé.
  • Autre moyen de s’y rendre SI ON A DU FRIC: prendre le bus qui part d’Opéra vers Roissy et à Roissy prendre le B dans l’autre sens. C’est aussi rapide mais c’est beaucoup plus cher d’une (9€50 le ticket du bus même si on économise 3 zones sur le ticket RER ça rentabilise pas des masses) et il est facile de se perdre à Roissy comme un con de deux. Puis le bus peut être plein de vrais touristes donc le confort est pas assuré. Mais en cas de grève de RER – genre comme en 2009 -, vous savez par ou passer.
  • Pour repartir, n’hésitez pas à attendre… De 18h à 20h c’est le rush et c’est l’enfer. Vous avez le droit de vous poser comme des gentlemens dans l’herbe autour du parc des expositions, discuter, faire de la guitare, fumer des joints, chanter Koumbaya et parler paix dans le monde en attendant que la gare soit dégorgée.
  • Après si vraiment vous voulez partir dès 18h, je rappelle le tip du gros batard: prenez le RER vers Aéroport Charles de Gaulle, sortez à la station suivante, faites le tour de la gare, attendez le RER vers Paris et montez dedans, il sera en théorie encore assez vide donc vous pourrez looter les places assises et les négocier pour plus tard, si possible à prix coûtant.
  • Enfin protip final: essayez de ne pas prendre le RER bondé avec des foutus sacs Ki-OOn. Vous savez ces sacs de 3 mètres de large qui sont certes très pratiques pour mettre le plus de trucs dedans mais qui sont juste ignobles tellement ils bouffent de la place. Si jamais vous faites l’erreur d’acheter deux mangas chez Ki-Oon et d’oublier de dire non alors oubliez l’idée, s’il vous plaît, de prendre le RER aussitôt après la fin du salon.
  • Y’a cinq ans, j’essayais de vous convaincre de pas venir cosplayé dans les transports mais en fait non c’est super cool, hésitez pas, ça illuminera les journées de tout le monde.

 

Manger / Boire / Survivre

Voilà le moment ou je me prends pour votre mère.

 

Ce qui va arriver si vous faites l'impasse.
Ce qui va arriver si vous faites l’impasse.

 

  • L’eau. L’EAU. Oui vous pouvez vous la jouer hardcore sauvage et vous contenter d’aller boire directement au robinet des toilettes mais venez pas vous plaindre quand vous aurez l’herpès. Faites pas les cons: mettez une bouteille d’un litre dans votre sac. Ouais un litre. Au moins. 50cl ça le fera moyen et c’est con de pas boire quand vous vous dites « mais non je vais pas boire, je vais pas gâcher mon eau, je vais attendre d’être encore plus déshydraté. »
  • Pour le manger, faites comme vous voulez mais dites vous que la bouffe sur place est 1) chère 2) pas facile d’accès, avec des longues queues si vous avez faim en même temps que tout le monde. Ma méthode perso c’est de manger des Figolu toute la journée, ce qui est en plus très pratique parce que vu que personne en veut, j’ai pas à partager. Mais vous pouvez aussi vous préparer votre tupperware avant de partir, si vous êtes un guerrier. Je ne sais pas si la bouffe sur place vaut son prix vu que je n’y ai jamais gouté mais… vous pouvez tenter.
  • Pour se poser et s’asseoir entre deux marathons, il y’a de la place un peu partout… Privilégiez évidemment les grands espaces, ne vous posez pas en plein couloir ou sur les cotés du « couloir de la mort » qui relie Comic Con et Japan Expo. Enfin bref, soyez pas stupides, je vous fais confiance, vous avez lu 1680 mots sans sourciller jusqu’a présent.

 

Se repérer à Japan Expo

Cartes customisées, cliquez dessus pour plus de clarté:

JapExMap01 JapExMap02

 

Que faire à Japan Expo 2013 ?

Y’a toujours un ou deux teubés pour vous dire que la Japan Expo est un grand supermarché sans âme mais ces mecs là n’ont pas de cervelles. Il faut évidemment savoir dans quoi on s’engage et il est évidemment primordial de bien inspecter les programmes à la recherche de choses intéressantes à faire/voir. Partez du principe que si vous passez tout un après-midi à trottiner dans les sections boutiques sans trop savoir quoi faire vous avez perdu et votre ticket n’est absolument pas rentabilisé. L’idéal est d’être curieux. Il faut pas avoir peur de se poser, d’aller vers l’inconnu si il le faut. Méfiez vous du sentiment très traître de « ce truc m’intéresse mais ça me force à me poser une heure et demie et ça peut risquer de me bloquer des choses de rester une heure et demie au même endroit » qui au final nuit à l’amusement.

Maintenant deux gros points pour cette édition:

  • La salle karaoké est purement et simplement virée ! Choix incompréhensible, celle-ci étant habituellement bien fréquentée et se justifiant totalement dans une convention japanime. Ceux qui veulent chanter pourront le faire sur le stand BulleJapon, mais uniquement à des horaires bien précis. Enfin dans tous les cas il faudra se tourner vers des stands situés directement dans la convention, et qui seront évidemment moins… agréables à squatter. La petite salle d’avant était certes planquée mais elle était confortable et permettait de se lâcher sans être parasité par les bruits aux alentours. Une décision purement merdique de la part de la SEFA.
  • La salle dédie aux conférences disparaît également et devient la « Japan Expo Main Stage » qui cumulera conférences, projections et plein d’autres choses. Le choix se justifie un peu plus quand on pense que l’an dernier la salle conf était un peu… vide en permanence. Ah, voir Littardi parler de Tiger & Bunny devant 10 personnes dont 3 journalistes c’était un peu tristounet. Pas pour Littardi mais pour les journalistes. Il y’aura également une « Comic Con Stage » pour… le Comic Con. Les deux possèdent un planning assez intéressant. Maintenant j’ai hâte de voir combien de personnes feront la confusion entre les « stages » et la « main stage » parce que niveau choix de vocabulaire, la tâche est pas ultra facilitée.

En outre, la scène culturelle fait peur mais possède du contenu intéressant et riche à quiconque veut s’ouvrir un minimum.

Après évidemment ne vous basez pas que sur le planning: beaucoup de stands auront aussi leur propre planning et leurs propres activités à vous proposer. Aussi bien dans le secteur jeux & activités que dans le secteur jeu vidéo. Prenez une demi-heure pour repérer avant de vous figer un planning.

 

Acheter à Japan Expo

 

Votre destin
Votre destin

COPIER/COLLER DE L’AN DERNIER:

  • Vous faites tout à la CB comme un bourrin. En théorie tous les stands pro sont super heureux de recevoir votre CB donc ça devrait pas poser de soucis. En vrai ça va vous empêcher de choper des trucs dans la section fanzine ou, devinez quoi, peu de cercles se dotent de machines à lire les CB. Et je sais d’expérience que certains stands pro japonais peuvent demander de trèèèès longues démarches pour payer à la CB. Comptez dix/quinze minutes ou ils doivent appellers leurs banques, remplir des papiers, etc etc. C’est assez rare mais ça peut arriver.
  • Du coup n’hésitez pas à prendre pas mal de liquide sur vous ! Une centaine d’euros est un bon début… si vous pouvez vous le permettre évidemment. Prenez le à l’avance parce qu’évidemment LE distributeur unique du salon sera pris d’assaut comme en 1940. Donc voilà. En fait arrangez vous la réflexion en vous disant que sur place, quoi qu’il arrive, vous pourrez PAS retirer.

 

Donc oui le liquide c’est important. Surtout pour le coin fanzine qui, je le dis chaque année, est de plus en plus riche en qualité. REGARDEZ, UN STAND VA VENDRE KATAWA SHOUJO DANS UNE GIGA EDITION COLLECTOR A VINGT CINQ EUROS <333.

Bref, ne sous-estimez pas le coin fanzine.

Allez-y.

Sans à priori.

Parce que c’est un coin qui déchire.

 

Pour les stands pros, comme d’habitude: la contrefaçon, faites super gaffe. Evidemment, pas d’inquiétudes à avoir sur les stands d’éditeurs mais tous les stands qui vendent des goodies, méfiez vous. Ne soyez pas parano mais restez prudent. De toute façon je linke cet article comme chaque année.

 

 

Résume moi la liste des invités

Cette année c’est pas ouf alors je vais être cynique et péteux.

  • Invité d’honneur Manga: Tetsuo Hara, l’auteur de Ken le Survivant. Je suis pas spécialement fan. Je pense qu’il compense.
  • Invité d’honneur Anime: Kawamori Shoji, cerveau derrière la saga Macross (mais aussi Aquarion ou AKB0048.) Ca m’intéresse beaucoup plus juste parce qu’en plus d’avoir participé à ce super film qu’est Do You Remember Love et bah il a crée le personnage de Ranka Lee, un peu, quand même. En fait c’est du coup le seul invité japonais qui m’intéresse cette année. Et juste pour Ranka Lee. Et un peu Zessica Wong mais ça c’est perso.
  • Invité d’honneur JRock: Nightmare. Les mecs qui ont fait l’OP de Death Note et de Claymore. Ouais, c’est tellement 2007.
  • Invitées d’honneur Idols: Cute. Je respecte pas la typographie officielle parce que je suis un vrai rebelle. Un groupe d’idol. Voilà.
  • Invités d’honneur Jeu Vidéo: 4 mecs de chez Square Enix totalement inintéressants. Bon ok y’a le mec qui a fait Final Fantasy XIII mais, bon, je veux pas juger du tout, mais c’est pas Sakaguchi il y’a 4 ans quoi. Puis y’en a un des 4 invités, son super truc à lui c’est de bosser sur Kingdom Hearts. Déjà qu’il devrait pas en être fier, alors si en plus ça lui donne le statut d’invité d’honneur.
  • Ototo invite Keito Koume, le dessinateur de Spice & Wolf et surtout le créateur des Pollinic Girl Attack. Mais si, vous savez, ce super hentai ou le pollen est remplacé par des filles à poil. VOUS SAVEZ CERTAINEMENT.
  • Kim Byung Jin, l’auteur de Jackals, un manga qui a commencé à paraître il y’a maintenant longtemps et que Ki-Oon parvient à continuer à sortir tout en maintenant une indifférence générale assez respactable.
  • Aya Oda, que le site de Japan Expo nous présente comme un des auteurs phares de chez Soleil. Effectivement, c’est une auteur qui a sorti des shojos qui ont marqués toutes les mémoires. Qui ne connaît pas par coeur Avoue que tu m’aimes ? Qui ne rêve pas la nuit d’être l’héroïne de Hakoniwa Angel ? Qui n’a pas déjà acheté en plusieurs exemplaires ses tomes de Beauty pour pouvoir prêter sa collec à ses amis ? Personne ? Ah, c’est ce que je me disais aussi.
  • Masahiro Ikeno, l’auteur de Malicious Code, futur manga de chez Komikku. Komikku ayant tendance à privilégier la qualité à la quantité, c’est intéressant.
  • Aki Akane, super connue dans le fandom Vocaloid pour savoir dessiner ET chanter. Moi je sais faire aucun des deux.
  • May’n qui, rappelons le, est celle qui chante les chansons de Sheryl dans Macross Frontier et est donc une grognasse par proxy. Maintenant j’en profite pour signaler que c’est beau de ramener Kawamori Shoji et May’n, de diffuser les films Macross Frontier mais si c’est pour oublier Nakajima Megumi, bah TOUT CA NE SERT A RIEN.
  • Le duo angela qui, rappelons le, à pour malédiction de faire des super musiques destinés à des génériques d’animes merdiques. Preuve par l’exemple.

Du coté Comic Con:

  • Des acteurs de second rôle qui ont joués dans Buffy. Y’a, euh, la maman de Buffy. Cordelia aussi. Et, euh, Alex. Mais si vous voulez les toucher, il va falloir payer autour de 200€. Environ. Je déconne tellement pas.
  • Les mecs de chez Noob qui devront normalement jeter de l’argent liquide dans le public si ils se souviennent d’où ils viennent.
  • Les mecs de chez Flander’s Company et Hero Corp, comme chaque année
  • Plein de dessinateurs. Dont David Finch.
  • RA Salvatore, qui est expert en Donjons & Dragons. Je crois bien.

 

Donc voilà, c’est pas pour ça que vous allez venir cette année. Normalement.

Vous dans la conv, face au regard jaloux de ceux qui n'ont pas été préparés
Vous dans la conv, face au regard jaloux de ceux qui n’ont pas été préparés

 

Donc voilà pour cette année. Je vous avoue être dans le rush donc c’est loin d’être ultra peaufiné ni complet mais j’espère que le minimum sera couvert.

Bisous o/.

 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

10 réflexions au sujet de « Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo) »

  1. Je vais casser le combo Figolu pour faire mon grammar nazi : « en attendant que la gare soit dégorgée » -> tu voulais dire « désengorgée » non ? u___u’

  2. « Je ne sais pas si la bouffe sur place vaut son prix vu que je n’y ai jamais gouté mais… vous pouvez tenter. »
    Pour avoir testé (une fois), il faut savoir que les vendeurs sur place sont adepte d’une pratique que l’on ne voit plus qu’en de rares endroits en France (le Mont St Michel et les Champs Elysées), pratique dite de « la double galipette ». C’est pas tant que ce soit dégueulasse et immonde, mais plus que… On te le fait payer environ deux fois et demie sa valeur. Je parle ici de valeur marchande sur un site touristique PARISIEN autre que celui sus-mentionné. J’ai mis des majuscules pour les pauvres naïf de régions qui trouverais surprenant d’avoir un menu sandwich + boisson + dessert pour un peu plus de 8,5 euros.
    Non, non, si vous m’avez bien compris, je ne parle pas de JE là. Là-bas, il faut compter le double pour le sandwich + boisson, mais sans le dessert. Et c’est considéré comme un menu.

    Quand à la qualité, ben… C’est peu en-dessous de la boulangerie de votre quartier. Ben oui, faut bien vivre ma bonne dame, c’est pas en achetant au détail qu’on va fournir la population éneaurme qui vient à JE.

  3. I am not sure where you are getting your information, but good topic.
    I needs to spend some time learning much more or understanding more.
    Thanks for magnificent info I was looking for this information for my mission.

N'hésitez pas à commenter l'article~