Chronique AMV N°AG – Florence and the Machine, Kamichu et la vie est belle

Chronique AMV N°AG – Florence and the Machine, Kamichu et la vie est belle

Hop, chronique n°AG dans la série des chroniques AMV. Le principe est toujours le même: je fais découvrir quelques AMV qui claquent bien, j’en parle un tout petit peu et tout le monde rentre heureux à la maison. C’est la première « vraie » chronique AMV depuis septembre 2010, les trois derniers ayant été un peu spéciaux – l’un était dédié à l’AMV Hell 5, le second à l’AMV Enfer et le troisième aux AMV utilisant des musiques du groupe Mindless Self Indulgence. Je vais rester très timide néanmoins et en proposer que trois, mais trois qui m’ont vraiment déchirés la gueule.

Les deux premiers sont plutôt planants et envoutants, et par conséquent je vous conseille pour les apprécier à fond de les mater tard la nuit, avec un casque dans les oreilles et en plein écran. Le troisième est beaucoup plus rock et rythmé et peut donc s’apprécier à tout moment de la journée. Mais bon, si vous avez une vie et que vous devez vous coucher à 22h, c’est pas grave, prenez quand même donc la peine d’y jeter un oeil !

MAHOU SHOUJO REQUIEM

Ne regardez pas cet AMV si vous êtes en train de visionner Puella Magi Madoka Magica ou si vous avez prévu de le faire dans un avenir proche.


Mahou Shoujo Requiem

Anime: Puella Magi Madoka Magica
Musique: Florence and the Machine – Cosmic Love
Auteur: Shin
Télécharger

Ce qui rend cet AMV vraiment spécial, c’est définitivement la musique utilisée. Elle s’adapte de base extraordinairement bien à l’univers de la série Puella Magi Madoka Magica, et ça fait partir l’AMV avec des points bonus. A partir de là, Shin nous offre un montage très simple, a coup de découpages et s’efforçant de rajouter le moins d’effets et d’artifices possible. Et de manière très admirable, il réussit à éviter l’aspect fouilli assez typique de ce type de montage, avec un AMV qui réussi à bien retranscrire l’esprit de la série et à lui offrir une portée presque onirique. C’est vraiment un excellent exemple d’AMV « récapitulatif » – c’est à dire qui essaye de résumer une série de 13 épisodes en quatre minutes. Il n’essaie pas forcément de raconter une histoire où de passer un message, on sent qu’il se contente de s’amuser et de nous émouvoir avec une belle chanson et des belles images. Et ça fonctionne vraiment bien.

SHARING LIGHT

Spoilers Kamichu probables. (Je n’ai pas vu Kamichu je ne peux pas vraiment dire – en tout personnellement ça ne m’a pas trop gêné)


Sharing Light

Anime: Kamichu!
Musique: Keane – My Shadow
Artiste: Megamom
Télécharger

Celui là je l’ai maté et découvert durant la Japan Expo 2011, où il avait fini huitième du concours international que je m’efforce chaque année de ne pas louper. Et il m’avait directement tapé dans l’oeil ! Là encore c’est un AMV trèèèès simple dans sa construction, qui se révèle sans génie dans son montage et qui s’efforce surtout de véhiculer une émotion et une histoire, le tout encore une fois avec une chanson assez prenante même si votre ballade classique des années 2000. Ce qui, je trouve, est fait très bien même si je m’interroge un peu sur la longueur de cet AMV, qui y aurait peut-être gagné à couper un peu la chanson pour se réveler plus court, certaines images semblant être de trop. Mais bref ça ne nuit absolument pas à ce qui reste surtout un trip planant qui sera partagé par certains qui ne verront pas passer les quatre minutes trente et rejeté par d’autres qui de toute façon trouveront ça trop long au bout de trente secondes, pas difficile à résumer.

Mais définitivement le genre de clip qui prend une autre signification la nuit. Vous savez, quand vous êtes seuls, dans votre lit, le laptop sur les genoux et le casque sur les oreilles.

L.I.B.

Spoilers sur TOUT Full Metal Alchemist Brotherhood et, donc, sur le manga.


L.I.B

Anime: Full Metal Alchemist Brotherhood
Musique: Sixxx A.M. – Life is Beautiful
Artiste: Dn@
Télécharger

Vainqueur du concours Japan Expo de cette année messieurs dames ! Très clairement, on sent qu’un fan de FMA a voulu rendre hommage à ce qui est peut-être un des meilleurs shonen de la décennie écoulée et s’est fait plaisir avec cet AMV qui, avouons le, se révèle en plus être très agréable bien que très très rapide dans son déroulement. Les images restent rarement fixes plus d’une seconde et quand ça arrive, c’est pour mieux souligner leur importance. Alors on ne peut évidemment que constater qu’il est difficile de résumer un anime entier de 64 épisodes en 3mn30 et que du coup ça donne à l’AMV un aspect très très compact qui force une certaine « brutalité » dans le montage mais, eh, ça passe parce que les erreurs de goûts sont quasi-inexistantes.

Donc voilà pour cette fois, trois AMV qui spoilent relativement bien, j’en suis désolé auprès de ceux qui y vouent une certaine importance, mais j’essaierais de faire que de l’accessible la prochaine fois.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

5 réactions au sujet de « Chronique AMV N°AG – Florence and the Machine, Kamichu et la vie est belle »

N'hésitez pas à commenter l'article~