Not Safe For Work

Tony Taka – partie deux.

Reparlons un peu de Tony Taka, deux mois après l’article du 13 juillet qui est l’article le plus « cliqué » sur le blog. Étonnamment mes trois liens mégarotic/rapidshare que j’avais posté dans le dit article fonctionnent encore. Tant mieux \\o/. En bref, n’oublions pas que Tony Taka est un mangaka spécialisé dans l’hentai, donc les mineurs, vous cliquez pas sur « lire la suite », ou vous abandonnez tout de suite votre lecture. Ou bien n’allez pas au délà de l’image avec Rin & Saber. Nah. Voilà. Sinon je risque d’aller en taule. (et ceci est encore moins une raison pour continuer votre lecture, bande de sadiques è__é) – et promis un jour j’agrandirais un peu l’espace parce que ça fait un peu tout entassé je crains.

Dans cet article: – un avis sur l’OAV animé Sora no Iro, Mizu no Iro, et je parlerais un peu de deux doujinshi supplémentaires du monsieur, dont son dernier, avec qui je fournirais un lien.

RinSaber

Bon bref, je rappelle les trois liens de l’article précédent:

Pack de 54Mo contenant diverses images essayant de représenter au mieux « l’univers Taka » 😉
GRAPH I & GRAPH II. Diverses images du monsieur, que de la pose, rien d’hardcore, ni de très pornographique ^o^
Les CG du jeu hentai  »Sora no Iro, Mizu no Iro »

Voilà, ceci fait, parlons donc de Sora no Iro, Muzu no Iro, l’OAV 1. Puisque l’OAV 2 est prévu en février 2008 (j’en reparlerais si j’ai pas oublié), je n’en parlerais pas. En toute logique.

Donc bref, beaucoup de garçons sont amoureux de l’héroïne de SoraMizu, Asa. Ah, vous ne savez pas qui c’est ? Vous n’avez pas trainé sur un forum absolument génial durant le mois d’aôut si vous ne savez pas ça. Asa, c’est une jeune fille plus que physiquement mignonne et que j’exhibe un peu souvent sur les forums que je fais grâce de ma présence, c’est à dire, elle:

Ou en un peu plus gros ^o^

Donc voilà, vous voyez un peu la beauté de ce dessin, de ce trait, de ce physique. Je sais, être amoureux d’un dessin, c’est la honte suprême, mais j’assume, et vous ne pourrez pas nous séparer è__é. Donc bref, quand j’ai appris l’existence d’un anime hentai reprenant l’intrigue du jeu (que je n’avais pas capté -pour cause je n’y ai pas joué et je ne l’ai pas encore trouvé. En plus si c’est pour jouer à du japonais que je sais ni lire ni traduire… ^^;), j’étais content. Mais arf, comme rien n’est beau dans le meilleur des mondes, je suis tombé sur un artwork:

Et inutile de dire que de passer d’une Asa superbe et Tony Takienne à une Asa… euh… un peu plastique… ça m’a pas fait plaisir. Et surtout ça voulait dire que Tony Taka n’avait pas fait le chara design de l’OAV. Tant pis. Crotte. Bon bref. En effet, le chara design a été confié à un certain Kazuya Kuroda. Après recherche sur wikipédia, je fus surpris de voir que le sir s’est occupé de l’animation (key animator)… d’Evangelion. Et du chara design de l’anime Chrno Crusade, ce qui surprend d’autant plus, en fait. Ca prouve en tout cas un truc: y’a du people sur ce SoraMizu, et de l’argent. Avec un thème musical chanté, de l’animation travaillée, une grande variété de décors (au moins on se borne pas à chambre / salon / chambre) et un graphisme pas dégueulasse, cet OAV est au moins la preuve qu’on faire du hentai avec du budget sans faire du dégeu (apanage des hentai à fric – Bible Black et ses lavements, Bondage Game c.a.d. l’hentai qui a forcé plus d’un millier de personnes à dévorer leurs yeux pour ne plus voir, etc…) et en faisant du à peu près romantique et du à peu près conventionnel.

Là ou ce SoraMizu marche d’autant plus, c’est finalement pas ce « conventionnel », par ce simplisme, et par toute cette ambiance estivale qui se dégage du bouzin, faisant de cet anime une sorte d’incontournable du hentai. Ouais, carrément. Parce que parfois un truc sans viol, sans tentacule et sans dix minutes d’enquête/complot dont on a rien à branler (dans tous les sens du terme) c’est génial. Maintenant, passons aux captures, commentées par Amo. (par qui d’autre ça aurait pu être de toute façon ? Thierry Gilardi ?)


La scène comique de l’anime sur les difficultés que mesurent chaque jour les bimbos hentai à gros seins.


Admirez la frustration qu’on peut ressentir devant ce genre de captures. Bordel, mais on s’en fous des dos ouais è__é !


Un peu de déjà vu… moins bon que l’original quand même


Pourquoi dans les hentai elles disent toutes « Non… ne fais pas ça… » alors qu’à la fin elles finissent toutes par aimer ça. Tsss, les femmes sont vraiment des girouettes 😉 … Enfin bon à croire que « Don’t » est une invitation à le faire…


Le héros, cousin d’Ichimaru à en voir sa trogne. Mais sur lui, Luppi a beaucoup à dire:Merci Luppi.


« Arrête ! Je crois que Dieu nous regarde ! »


« Tu l’aimes ma grosse bouillie de pixels hein ? » (seule scène un peu yuri qui dure pas plus de 20s 🙁 )


**

Bon bref, SoraMizu est à mettre sur le disque dur des spécialistes, des déviants et de ceux qui aiment ça. Sinon, les autres, contentez vous de votre porno mégarotic avec des filles russes anorexiques qui se font baiser par des mecs bourrés 😉 . Vous pouvez télécharger ça ici en ddl… j’avais dl ça par torrent mais je ne trouve plus le dit torrent, ce qui vaudra sans doute un édit. Ah, oui, et c’est pixelisé… enfin bon bref, les japonais nous échapperont toujours 🙁 .

Bon bref. Au final c’est pas mal. On voit bien plus Asa que Natsume donc bingo, et seulement un mec sur les deux (ho). Je vous parlerais un peu plus tard de la version anime d’After, un autre jeu Tony Taka, un peu plus… oubliable.

Bref, passons sur les deux doujinshi maintenant: Entangle et Nekomini sortis respectivement fin 2006 et en aout 2007. Vous pouvez retrouver Nekomini via ce lien rempli d’amour et de volupté: http://hosted3.animetown.org/instantgallery/index.php?gallery=08-30-2007/T2%20ART%20WORKS%20Nekomimi%20Batoraa (copiez-coller le sur votre explorer :'(. )

Donc bref, Entangle est réussi (histoire de mi-volume très très très bonne, et images superbes):

Nekomini moins: peu d’histoire, un tour assez guère reluisant dans une sorte de lolita complex au sens propre du terme (13/14 ans :/, T2 heureusement ne s’amuse pas encore à faire des gamines) et rien de bien poutrant. Hélàs. Mais qu’importe, il y’a encore des images superbes, et là est bien le principal.

Donc voilà voilà voilà. C’était encore un sujet très culturel que je vous ai offert. Mais qu’importe, il fallait fêter ça pour l’audience exceptionnelle du blog \\o/ (232 visiteurs différents en 15 jours ^o^.)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

4 commentaires

  • Azarius

    «une sorte de lolita complex au sens propre du terme (13/14 ans :/, T2 heureusement ne s’amuse pas encore à faire des gamines)»

    Faux.
    Le terme a comme origine le roman Lolita, de Vladimir Nabokov, mettant en scène une fille de 12 ans. Ses déclinaisons, telle la fameuse terminologie japonaise du «lolicon»/«loli» réfère par extension à des filles plus jeunes ou aux caractères physiques juvéniles, à commencer par une poitrine plus ou moins plate. Rien de mal là-dedans ^^

    Il n’est pas dans mon habitude de corriger les billets web de qui que ce soit, mais appréciant moi-même les lolis dessinées par Tony Taka (oui, seulement les lolis «au sens propre/réel du terme»…), c’était trop fort.

    – un fan de h-loli

  • Aeh_10

    Ma foi, merci pour cet article, mais je pense que pour « Sora No Iro, Mizu No Iro », après une petite recherche perso, je pense qu’il eut été plus facile de mettre un lien vers mononoke-bt, vu qu’ils le proposent en torrent là bas, et qu’il suffit d’être inscrit, ce qui est gratuit 😀

  • Hentai

    C’est trop bon !!! c’est abuser les filles hentai ptain c pas possible je kiff a fond bravo a celui qui a fait ce manga alors celui la c’est le boss des hentai jvous jure… Hentai.org pas mal non pu

N'hésitez pas à commenter l'article~