Jeu Vidéo

Sonic 4 Episode I – Mini-blasphème pour mini-jeu

C’était vraiment pas prévu. Effectivement hier soir j’ai fait un article sur Sonic & Sega All-Stars Racing et là, bam, un article sur Sonic 4 Episode I. Hum. Je viens en effet de passer l’après-midi dessus (je n’avais rien de mieux à faire, je l’avoue) et après trois ou quatre heures de jeu je l’ai bien terminé, bien parcouru et je peux donc vous donner mon avis sur la question parce que ça me semble super important. Du coup tant pis si je fais deux articles à la suite dans le même thème, surtout que du Sonic vous devez vous en bouffer à la truelle avec la sortie de Generations. Mais, eh, en parlant de ça, amazon m’annonce que je recevrais le jeu mercredi et pas jeudi ! Ca se fête !

Sonic406.jpg)
Du coup, voilà une capture d’écran de Mawaru Penguindrum pour ceux qui en ont rien à foutre de Sonic.

Hum bref. Sonic 4. Alors c’est un jeu sorti il y’a près d’un an, développé par DIMPS, dédié aux plates-formes dématérialisées et, oui, qui se revendique comme la suite « directe » de Sonic 3 & Knuckles. Inutile de dire que l’héritage est un peu casse-gueule et les attentes élevées autour d’un tel titre. Parce que merde, Sonic 4 ! C’est pas Sonic Rush, c’est pas Sonic Adventure, c’est pas Sonic Poinpoin ni Sonic Gestapo, mais bel et bien Sonic 4 ! Wow, on hésite à trouver c’est quoi le plus gros défaut de ce titre: son aspect incroyablement prétentieux (« nous, DIMPS, on va faire un jeu dans la continuité des jeux Sonic Team des années 90 »), une recherche un peu vaine de chatouiller dans le bon sens du poil le nostalgique du hérisson, les attentes que cela crée, la pression qui s’abat sur un studio de développement qui n’avait rien demandé, le découpage en épisodes ?

Bon, ok, vous avez raison, le titre éblouit mais on doit pas en oublier le jeu en lui-même. Et là voilà le problème: il n’est pas vraiment bon ! Parce que oui, un bon Sonic 4, ça aurait gêné personne, on est bien d’accord. Mais… le jeu est pas non plus extrêmement mauvais ! A titre personnel, je suis loin de le trouver aussi mauvais qu’avait pu l’être Sonic Heroes ou bien Sonic 2006 et si je ne peux pas vraiment le conseiller à qui que ce soit, je pense qu’il pourrait être tout de même intéressant d’exposer en quoi Sonic 4 n’est pas la merde que j’attendais.

Sonic404.jpg

Attention: vu que j’ai juste retenu aucun nom des niveaux du jeu, je passerais mon temps à les appeler par le nom de leur équivalent Megadrive.

Tout d’abord le jeu est extrêmement court: je considère que si en quatre heures vous avez pas fini le jeu c’est qu’il y’a un gros problème. Il se compose en tout de douze niveaux normaux et de cinq niveaux qui ne sont simplement que des boss. Ca fait court certes mais je m’y attendais. Il est aussi long que le premier Sonic ou que Sonic 2 au final, même si ici la progression est facilitée par le fait qu’il y’a des sauvegardes entre chaque niveau et donc pas vraiment la peur de recommencer le jeu à zéro à cause d’un game over. C’est pas vraiment un défaut, dans le sens ou le jeu mise beaucoup sur le principe que les joueurs vont vouloir refaire les niveaux de fond en comble. Non, là où on peut commencer à être plus critique c’est sur cette idée étrange qu’a eu Sega de vouloir faire des niveaux de Sonic 4 des « hommages » aux niveaux des deux premiers Sonic (ici en l’occurrence Green Hill, Labyrinth Zone, Casino Night et Metropolis.) Alors ok je surkiffe ces deux volets et je suis content de retrouver Metropolis mais il apparaît étrange de faire d’un épisode qui se veut une suite un esprit autant porté sur l’hommage ! Et ça rend le fait de jouer à Sonic 4 d’autant plus pathétique maintenant que Sonic Generations est sorti, ce qui relègue le jeu à une espèce de bêta-test et lui fait perdre quasiment tout interêt de fanservice !

Puis il y’a cette hypocrisie un peu agaçante qui consiste à refiler à chaque niveau un nom pourrave – Green Hill n’est pas Green Hill mais « Splash Hill » par exemple. Il est évident que Sega, avec ce postulat ridicule du recyclage des niveaux MD, s’enferme tout seul dans une spirale de l’échec qui contamine un peu tout le reste du jeu. Comme si ils ne croyaient pas du tout une seconde à ce qu’ils faisaient. Car oui, l’aveu de ces noms de niveaux alternatifs c’est que c’est plus des imitations que des hommages. Youpi la bonne ambiance.

Sonic402.jpg

Mais le bon côté… c’est que les niveaux parviennent tous à sortir de leur carcan et à offrir des véritables nouveautés par rapport aux niveaux d’origines, en y ajoutant pas mal de nouvelles idées. Alors ces idées sont parfois très bonnes (particulièrement tous les rajouts faits au niveau Casino Night comme les cartes qui offrent des bonus quand elles sont retournées) et parfois extrêmement discutables (là j’ai en tête la souffrance des passages dans Labyrinth Zone à devoir rouler sur une boule, à la Glover) mais on ne peut pas nier que DIMPS a essayé d’apporter des choses et des idées. J’ai particulièrement aimé l’idée de décliner le niveau en trois versions à chaque fois. Par exemple le première acte de Labyrinth Zone est « classique », le second se passe dans le noir et le troisième se passe en grande majorité sous l’eau. Chaque acte se démarque toujours du précédent et là aussi c’est encourageant, même si là encore certaines idées sont très bien vues (le 3e acte de Metropolis avec sa perceuse qui te pourchasse) tandis que d’autres n’auraient jamais dues être imaginées (le Labyrinth Zone qui se passe dans le noir est, hélàs, extrêmement insupportable) !

Mais malgré tout je veux mettre l’emphase sur le fait que ce jeu ne se repose jamais sur ses lauriers et qu’il est encourageant de voir les concepteurs essayer d’insuffler une âme à chaque acte, faire en sorte qu’ils se démarquent tous l’un de l’autre, et là dessus difficile de leur jeter la pierre. Non, le vrai problème c’est que pour une bonne idée, t’as une idée de merde, quasiment. Autre exemple de cet état de fait: les Special Stage, nécessaires pour obtenir les émeraudes du chaos. Ceux-ci s’inspirent des Special Stage du premier Sonic en fusionnant 2/3 éléments de ceux de Sonic 2 (grosso modo on doit errer dans un labyrinthe tout joli en récoltant X rings en X minutes et en évitant des obstacles) et sont tout à fait agréables à jouer, en offrant un challenge particulier. Problème ? Pour y accéder il faut avoir 50 Rings en finissant un niveau, et si on loupe un Special Stage (qui se révèlent vite SUPER CHAUDS) on est gagnant pour se retaper un niveau en entier, et rares sont ceux qu’on finit vite… où avec 50 Rings, les développeurs AIMANT foutre des pièges de grosse pute deux secondes avant la fin ! Bref, les Special Stage sont biens… mais la méthode pour y accéder est naze ! C’était déjà naze dans Sonic 1, ça l’est toujours dans Sonic 4 !

Mais bref. L’autre chose à souligner et qui est une qualité indubitable du jeu c’est son aspect graphique: j’ai trouvé le jeu globalement très agréable à l’oeil et toujours lisible (ce qui est pas toujours le cas de la démo de Sonic Generations par exemple), ce qui est une bonne chose. Sonic 4 est inattaquable sur ce plan là, et m’a toujours paru fluide: j’ai pas souvenir de ralentissements.

Sonic401.jpg
Ca c’est exactement une mauvaise idée par exemple.

Bon jusque là j’ai été gentil avec le jeu, va falloir commencer à être un peu agressif critique. Alors déjà la musique est une PURGE, et ça c’est vraiment inattendu de la saga Sonic dont même les pires épisodes parvenaient à fournir une OST de ouf (l’OST de Sonic Heroes) ! Mais non, c’est des thèmes qui sont soit super insupportables (le thème de Casino Night m’a drillé les oreilles putain), soit insignifiants au possible ce qui est pro bl é ma ti que. Attention je le répète en gras italique souligné: problématique. Parce que merde, un Sonic qui foire sa musique c’est comme un type sans diplôme qui est analphabète: il ira pas loin dans la vie ! Mais bon, ok, soyons tolérants, après tout les OST des jeux DIMPS (qui, et je le rappelle que maintenant, ont aussi fait les Sonic Rush) ont jamais vraiment brillées, alors c’est normal… mais crotte quand même ! C’est con que dans 20 ans, on se rendra compte que Sonic 1 avait des musiques de ouf, que Sonic 2 avait des musiques extraordinaires, que Sonic 3 avait des musiques divines et que Sonic 4 a des musiques composées par un poulpe qui court sur un clavier. Ouch !

Mais encore ça ça pourrait aller. Non, le vrai gros gros problème c’est le gameplay. Il est vraiment lourd ! Et c’est totalement le cas de le dire: j’ai eu l’impression de contrôler un gros camion pendant tout le jeu tellement Sonic peine vraiment à donner l’impression d’aller vite et de faire les choses avec fluidité, et pire, j’avais parfois l’impression que Sonic réagissait aux commandes avec genre une demi-seconde voire une seconde entière de décalage, ce qui ajoute à un sentiment de lourdeur général. Non c’est vraiment le gros problème du gameplay et celui qui ruine vraiment tout parce que jamais on a vraiment le sentiment de contrôler son personnage et ça devient extrêmement problématique dès lors qu’on se frotte à des speedruns, qui sont parfois ruinés, du coup, par les demandes pas naturelles du tout exigées par la maniabilité. Il m’a fallu une demi-heure de jeu pour comprendre que si mon attaque tourbillon semblait lente et peu agile c’est parce qu’au moment de la faire il fallait BOURRINER le bouton A ! Paie ton naturel, avant tu faisais bas+A tu avais ton attaque rapide comme l’éclair ! Pourquoi maintenant faut faire bas+ A A A A A ? Brrfft.

Et le pire, c’est que là où je déteste habituellement l’homing attack – l’attaque introduite dans Sonic Adventure qui permet à Sonic de sauter directement sur un ennemi automatique locké -, elle est ici parfaitement intégrée et je finis par avoir du mal à m’en passer. Même si celle-ci parfois se déclenche pas quand on le veut – ça m’est arrivé bien trop souvent de vouloir faire une homing attack et de voir Sonic en avoir rien à foutre et foncer dans l’ennemi comme un taré, et y perdre tous ses anneaux. Mais au moins, contrairement aux opus 3D, la homing attack vous propulse pas dans le vide… c’est un mieux !

Sonic403.jpg

Autre défaut: le niveau final. Terrifiant de flemmardise. Les développeurs vous proposent ainsi comme combat final… de vous retaper tous les boss du jeu avec des variantes ultra négligeables ! SUPER ! Et après, un vrai boss final… qui est le Mécha Robotnik de la fin de Sonic 2 en beaucoup plus résistant ! SUPER ! D’ailleurs les boss en général sont un peu une blague puisque ce sont exactement les mêmes que dans les niveaux originaux, avec heureusement quelques petites variantes qui font passer la pilule. Difficilement mais elle PASSE.

Plus généralement, le level-design est pas forcément non plus la force du jeu… En fait je pense qu’il a été très travaillé pour les speed-runners et ceux qui veulent scorer, avec BEAUCOUP de raccourcis, de subtilités et caetera… Mais quand on se tape les niveaux en total casual ou en totale découverte on est parfois à la limite de l’ennui. Certains semblent s’étendre à l’infini pour pas grand chose, et il y’a toujours ce réflexe très maladroit de chez DIMPS de vous foutre des boosters partout ! Pourquoi ? Pas d’raison les boosters c’est cool !
Après c’est comme tout dans ce jeu: il y’a parfois des niveaux très bien fichus (Casino Night 2 / Metropolis 1) et d’autres qui vont font demander comment on peut y prendre du plaisir (Labyrinth Zone 1 & 2, Casino Night 3, Green Hill 3), bref c’est tellement inconstant que c’en est déstabilisant !

Et puis il y’a surtout ce problème moral. Le jeu s’appelle Sonic 4 mais ne propose pas Tails, pas Knuckles, pas les bulles élémentaires… Comment une suite proclamée peut s’amuser à proposer moins que les épisodes d’avant, et ce sans aucune réelle justification. Pourquoi Tails est plus là ? Pourquoi quand Sonic part dans l’espace il utilise une fusée et pas l’avion avec son copain renard dedans ? La Master Emerald, où elle est ? Putain je sais qu’on en a rien à branler du scénario et qu’on est là pour sauver des petits pioupious mais sans déconner quoi, c’est du foutage de trogne !

Sonic405.jpg

Bref, Sonic 4 est t-il un jeu de merde ? Finalement pas. Et ce fut ma principale surprise tout le long de cet après-midi. Mais est-ce que je vous le conseille ? Non. Où alors pendant une promo XBLA/PSN qui le fait à moitié prix, là oui, vous pouvez tenter la curiosité et vous pourrez constater que le jeu n’est pas la grosse daube infâme criée partout… mais ne vous attendez pas non plus à être surpris et découvrir un joyau sous-estimé par tous ! Non ça chez Sega ça existe déjà et c’est le génial Alpha Protocol !

Bon promis pas d’autres articles Sonic dans la semaine ! Sauf si Generations me déçoit BEAUCOUP !

Sinon vous me croiserez cette semaine aux Utopiales à Nantes dans la journée de dimanche, peut-être les autres jours ça dépend du programme…

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

3 commentaires

  • Zali L. Falcam

    Ouais, grosso modo je pense comme toi, et encore, même le gameplay, je m’y suis fait, mais globalement, le problème c’est que ça manque de charme. Y’a pas le petit plus qui fait que t’as envie de tout explorer, de le refaire cinquante fois et de l’aimer.

    C’est bien, Alpha protocol ? Je l’ai acheté pour 2€ sur Vapeur, mais j’y ai pas encore joué.

  • Akinori

    C’est bien les articles Sonic.
    Ce Sonic-là, c’était un jeu que j’avais rangé dans les must-have lorsqu’il y a eu la première annonce, et au final, je ne l’ai même pas pris. Me retaper les mêmes niveaux que dans les épisodes MD, non merci, à la limite, il y a toujours un Green Hill-like dans chaque Sonic, mais le reste… Et je suis peut-être un hérétique, mais j’ai toujours détesté la zone Casino, ce qui me donne encore moins envie. Mais le pire, le pire, c’est Robotnik, il est ridicule. Quand j’étais gamin et que je jouais à Sonic CD, Robotnik je le trouvais effrayant, moi! Là on dirait juste un clown qui gesticule. Et je parlerais pas du boss final qui fait franchement pitié. J’ai même pas pu tenir en entier les vidéos Youtube dans lesquelles je l’ai vu.
    Au moins, même s’il n’y a pas Tails dans celui-là, il n’y a pas les chao non plus, non? Cette saloperie qui te pourchasse dans Sonic Generations avec sa voix irritante et ses conseils CRITIQUES genre « si tu te fais toucher, tu perds tous tes anneaux », j’avais vraiment envie de sortir la tapette à mouche là.

N'hésitez pas à commenter l'article~