Mangas & Animes

Notes bizarres, autistes et explosives

Et comme tous les trois mois, nous y voilà. La nouvelle saison d’anime. Celle ou on découvre tous les nouveaux animes, ou on s’enthousiasme pour de la nouveauté toute belle et toute fraîche dont on aura oublié une bonne partie un an plus tard. Eh, là par exemple il m’a fallu un peu de temps pour repenser à Angel Beats alors qu’on parlait que de ça y’a deux ans et demi. Je juge pas, c’est fun après tout. C’est un moment ou tout le monde a un avis et ou des discussions se créent, ou tout le monde essaie de deviner dès le premier épisode quels seront les animes qui marqueront, quels seront ceux qui créeront chez eux un profond ennui ou lesquels créeront un raz de marée de hentai de qualité au prochain Comiket.

Le hasard faisant bien les choses, j’ai donc un avis sur quatre séries qui viennent de débuter. Pour trois d’entre eux je ne me base que sur le premier épisode. Donc attention, voilà mon avis éphémère sur quatre animes qui pourront à l’avenir soit me surprendre, soit me lourder, soit m’enthousiasmer, soit me décevoir, soit me permettre du fap de qualité grâce au prochain Comiket.

Notes01.jpg
Ma plus grosse attente de cette saison était l’adaptation par David Production du manga Jojo’s Bizarre Adventure. C’est un manga qui existe maintenant depuis un paquet de décennies et que j’avais découvert y’a deux ans quand on m’avait permis de feuilleter les tomes français relatif au troisième arc et j’avais tout de suite accroché: l’univers était ultra barré mais en même temps se prenait totalement au sérieux et offrait un mélange qui détonnait et savait restait en mémoire. Puis, surtout, j’avais adoré ces références incessantes à l’histoire du rock avec des personnages aux noms géniaux comme Dire & Straits, ou Speedwagon. N’ayant pas eu l’opportunité ces deux dernières années de me mettre à en lire plus, j’ai été assez séduit par cette adaptation, d’autant qu’on y trouvait David Production derrière. David Production c’était Ben-To l’an dernier et Ben-To avait réussi à m’emballer grâce à une technique qui accompagnait parfaitement une histoire mi-sérieuse mi-débile. Du coup, hey, pourquoi pas ?

Constat ? Le premier épisode m’a rendu tout fou. Le second aussi.

Tout est là: des épisodes remplis à ras bord d’événements et de rebondissements en tout genre ; un aspect graphique unique et non dénué de qualité ; des doubleurs investis ; deux génériques ultra mémorables dont un qui, putain de merde, UTILISE ROUNDABOUT DE YES PUTAIN QUOI ; toujours cet aspect over the top qui s’assume complétement et est jouissif à regarder ; des personnages complets et charismatiques. C’est juste giga emballant. C’est mon rendez-vous dominical assuré.

Autre bonne surprise: BTOOOM!!

Notes03.jpg

Pas beaucoup d’attentes sur celui-là par contre. Le manga me disait trop rien (il est pourtant sorti en France) et ma principale motivation était surtout de voir un truc « à la » Battle Royale parce que ok j’avoue j’aime toujours voir des types se battre pour leur survie et depuis Mirai Nikki et Fate/Zero j’ai plus ma dose d’élus qui se battent pour leur survie. Du coup, Btooom, allez, pourquoi pas. Tentons le coup.

Et bah j’ai vraiment bien aimé. Faut juste tolérer le héros qui se montre parfois scénaristiquement ultra stupide. C’est à dire que, bon, mettre dix minutes à tilter qu’on a sur soi des bombes à minuterie, c’est aussi supportable à regarder que se prendre la tête et à la taper sur un mur sur le rythme de la batterie d’un titre de Cannibal Corpse. Mais à part ça on a un univers intriguant, un potentiel très intéressant avec les différents types de bombe, l’attrait habituel d’un Battle Royale, un cadre paradisiaque agréable. Encore beaucoup de questions sur les règles du jeu et on en sait au final peu sur les autres personnages donc hâte de voir le second. Possible que ce soit l’anime à rebondissement qui va m’emballer ces six prochains mois

Par contre, lol les noms de tennismen qui servent de nom pour les meilleurs joueurs du jeu

Enfin, bref, c’est toujours cool d’être agréablement surpris par un premier épisode, sachant que l’autre premier épisode d’anime que j’ai regardé sans rien savoir ni sans préjuger, c’était Chuunibyou Demo Koi Ga Shitai! et… là, totalement bof.

Notes02.jpg

Le nouveau Kyoto Animation a au final le même souci que j’ai eu avec Hyouka. On a là encore une performance technique exceptionnelle. C’est fluide, c’est beau, ça poursuit le détail comme un chien affamé poursuit un rôti de boeuf, tout est impeccable et parfois assez original. Et en soit ce premier épisode se laissait totalement regarder: c’était assez drôle et le postulat de l’anime, basé sur les délires d’adolescents, est vraiment intéressant, d’autant que ça me parle un peu, j’avais un peu cette tendance à vivre dans un mondre à part à l’époque de mon collège…

Mais voilà, ce n’est pas intéressant, ce n’est pas motivant à regarder. Hyouka, j’avais laissé tomber après six épisodes parce que je décédais juste d’ennui devant ces intrigues qui n’avançaient pas. Et j’ai peur que Chuunibyou ne parte dans cette même direction. Y’a rien à objectivement lui reprocher à cet épisode. Mais ça m’a juste pas donné envie. Ca n’a pas crée le moindre désir et putain qu’est-ce que l’héroïne principale est insupportable. A l’image de ce générique juste épileptique qui est une erreur artistique qu’on a pas vu chez Kyoto Animation depuis l’ending de la seconde saison de Clannad. Bref, je regarderais pas la suite, ça c’est déjà sûr.

Alors qu’au contraire, un anime a su me motiver à regarder la suite et à lui donner sa chance malgré un premier épisode assez « moyen », et c’est Robotics;Notes !

Notes04.jpg

Donc troisième de la série des Trucs;PointsVirgules après Chaos;Head et, surtout, l’excellent Steins;Gate, Robotics;Notes reprend un peu ce postulat d’apologie des progrès et découvertes scientifiques de fou, le tout mélangé à un peu de fantastique pas giga scientifique mais très bien intégré. Dans ce premier épisode on a donc le quotidien d’un club de robotique composé de deux membres qui doivent construire un giga robot avant l’exposition universelle de 2019 de Tokyo. Et voilà un peu tout ce qu’on a pour le moment comme indications de ce quoi racontera Robotics;Notes. Donc je suis sorti de ça un peu frustré. Car au final malgré le personnage de Akiho qui m’a ultra séduit parce que c’est, comme habituellement, cet archétype de fille énergétique et un peu fofolle que j’affectionne, et un aspect technique irréprochable, je n’ai pas trouvé de choses vraiment enthousiasmantes.

Après, je me suis souvenu que le premier épisode de Steins;Gate était pas forcément plus emballant. On y trouvait plus d’enjeux mais pas forcément le moindre indice que ça allait être aussi bon. Robotics;Notes je pars donc en confiance, d’autant que j’attends l’interruption du fantastique dans cette histoire moderne à l’univers déjà bien posé. Donc j’attends la suite avec plaisir.

Donc hop, voilà. 3 animes que je compte suivre de manière hebdomadaire, un anime que je sais déjà que si je continue je vais saturer et être rageux. Donc tout va bien de mon coté.

Sinon..
Je me baladerais à Japan Expo Centre les deux jours cette année. Vous me verrez sans doute souvent chez BulleJapon, quand je ne couvrirais pas les conférences pour le Journal du Japon. Je m’attends à un bon week end de ce coté là o/.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

4 commentaires

  • tom le chat

    « Hyouka, j’avais laissé tomber après six épisodes parce que je décédais juste d’ennui devant ces intrigues qui n’avançaient pas »

    Dommage que tu ais abandonné Hyouka si tôt. Ce que j’ai trouvé amusant au contraire dans cette série, c’est la disproportion du traitement très sérieux des investigations par rapport à l’objet des « mystères » relativement bénins.

    Mais ce qui m’a le plus surpris dans Hyouka, surtout venant de Kyoto Animation, c’est l’amertume qu’on sent monter derrière l’apparente légèreté de la série : par les petits actes de cruauté ordinaire qui se dévoilent au bout de certaines enquêtes (le lycéen bouc-émissaire livré en pâture par ses pairs aux autorités, les véritables motivations d’Iris et de l’équipe du film pour faire appel aux héros) mais aussi par la personnalité trouble de certains personnages (ça donnera l’un des meilleurs épisodes de St Valentin – plus amer que sucré – qu’il m’ait été donné de voir).

    Si j’osais une comparaison avec des séries précédentes de Kyo-Ani, je dirais que Hyouka est au moins du niveau de Haruhi d’un point de vue narratif : même si le scénario de Hyouka est à priori moins sophistiqué, les personnages sont par contre beaucoup plus fouillés et les thèmes abordés plus profonds.

  • Mian

    @Nefka Oui, tu dois avoir vu Steins;Gate pour le plaisir. A part ça pour l’instant, les seuls liens que j’ai décelé entre Robotic;Notes et sa grande soeur, ce sont quelques clins d’oeil et les titres débiles-mais-trop-cool-parcequ’on-est-Japonais. Tu peux y aller sans crainte.

  • Ryogi

    Je suis étonné de ne pas voir Psycho-pass dans cette liste d’animés bien sympa, quand on sait que c’est le réalisateur de Mahou Shoujo Madoka★Magica ! ( Vivement le 3 ème film )
    Mais par contre je suis d’accord avec toi Jojo’s c’est à suivre de très près, et je pense aller lire les mangas

N'hésitez pas à commenter l'article~