Mangas & Animes

Symphogear XV épisode 2 – Im-pole ton style

Bon écoutez vous avez été au moins… une cinquantaine… à lire mon récap-retour sur le premier épisode de Symphogear XV donc je me sens plus, et on va dire que je vais faire de mon mieux pour poser mon sympho-flow sur ce sympho-blog après chaque visionnage d’épisode, et ce jusqu’à la fin de la diffusion. C’est ça ou je spamme Twitter, et je considère que la patience de mes followers n’est pas à trop mettre à l’épreuve (même si je pense que la moitié a déjà du mettre en muet tous les tweets avec le mot « Symphogear » dedans.)

Cela étant dit, voilà donc le second épisode de Symphogear XV. Il en reste déjà plus que onze, le temps passe vite ! Enfin, en théorie: le nombre d’épisodes n’a pas encore été « officialisé » mais vu que la tradition veut qu’une saison fasse 13 épisodes, et que y’a six blu-rays d’annoncés, ça ira pas jusqu’en décembre, on peut au moins être sûr de ça. Dans tous les cas, ayé, on a un opening.

Confession: je me le passe en boucle depuis une heure, j’attends que l’épisode sorte sur Crunchyroll du coup je m’occupe en écrivant l’intro de cet article et en regardant le générique parce que j’arrive pas à me concentrer sur quoi que ce soit. Donc là tous les commentaires que je vais faire c’est avant que je mate l’épisode.

Ca fait, quoi, trois semaines que je m’écoute Metanoia en boucle depuis la sortie d’un rip radio un peu pérave et c’est une chanson que j’aime énormément et que je préfère déjà à Testament et Vitalization. Mais elle me paraissait peu indiquée pour un opening. Mes craintes se sont révélées un peu fondées au final: je trouve que en tant que musique censée te foutre la hype pour la dernière saison fait un job bof. Autant je trouve que la chanson marche très bien sur toute sa première moitié, celle où les personnages regardent vers l’horizon en repensant aux personnes qui ont eu une importance dans leur vie, autant dès qu’on arrive au refrain-grosse baston, la chanson trouve un peu ses limites.

Cela étant dit, je boude pas mon plaisir, ça reste un opening sympa à mater, et je suis déjà en train de commencer à le timer pour Karaoké Mugen, j’ai peur de rien.

Dans des notes plus intéressantes, si on tâche de prendre des infos dans cet opening sur le contenu de la saison, ça confirme un peu certaines de mes attentes, et ça me surprend sur deux-trois aspects. Ainsi, tout connement, j’avais complétement oublié la relation Maria-Serena, et tout n’est pas encore conclu de ce côté là. Le fait que Serena apparaisse dans l’opening peut donc vouloir signaler qu’elle peut avoir un rôle intéressant à jouer malgré sa mort d’autant que, comme l’expliquait zoid sur Twitter (un des spécialistes anglopones sur Symphogear, connu pour sa compétence à trad plein d’éléments assez importants), qu’est-ce que chante Serena et Maria ? Une chanson nommée Apple. C’est quoi le nom de l’antagoniste de AXZ ? Adam. C’est quoi le second prénom de Maria ? Eve. Voyons voir, Adam + Eve + Pomme…. ?

Bref, la théorie du coup elle débouche sur le fait que Maria pourrait être plus qu’une expérimentation et peut-être avoir elle aussi un lien vers la malédiction de Balal, malédiction qui est une sorte de… péché originel. Ca me plaît bien, tout ça. D’autant que Maria et Serena sont aussi au centre de l’intro du générique, enfin ça me paraît évident que c’est elles deux. Pourquoi elles sont au milieu d’une salle de classe où jonchent des tonnes de masques à gaz ? C’est un autre point qui m’effraie autant qu’il me fascine.

(Edit: cette salle de classe fait référence à une salle de classe située à Pripyat, près de Tchernobyl, où errent à terre des centaines de masque à gaz. Vu que Maria et Serena sont ukrainiennes, le calcul est simple.)

Autrement, on notera l’apparition de Finé dans cet opening (finissant de confirmer, après l’intro de l’épisode 1, qu’elle pourrait réapparaître, et vu que tout le SONG semble être impliqué à regarder vers elle, un éventuel retour pourrait être lié à sa forme « camouflée » de Ryoko), que Chris semble pleinement apaisée par rapport à la mort de ses parents (semblant nous permettre de conclure que AXZ était bien la conclusion de son arc personnel), que toute la famille de Tsubasa semble continuer à lui mettre le seum, et que Shirabe & Kirika ont toujours des trucs un peu inachevés vis à vis de leur relation envers Natassja.

Point positif également: pas de papa à Bikki, il est sans doute bel et bien mort en retournant sur sa planète, ouf. Mais en parlant de Bikki, au délà de son regard vers Finé on a quand même aussi elle qui poursuit la main de Miku (comme dans le générique de la première saison, aww) ce qui finit pas de m’effrayer. Heureusement derrière on me rassure en me la montrant avec une belle armure dorée, rappellant que son cosplay de chevalier d’or et de tueuse-de-divinité n’a pas été oublié, et rejouera forcément un rôle cette saison. C’est moi où elle a crée un poing à partir de son écharpe, d’ailleurs ?

Quelle belle gosse.

Enfin, dernier point que je vais tirer de ce générique: les trois antagonistes qui semblent montrer un peu leurs pouvoirs, et entre la cyborg qui tire avec ses doigts, la vampire qui se crée des gros pieds vener et la garou qui semble faire ce qu’elle veut avec sa valise, ça pourrait être fun.

J’aurais aimé aussi analyser l’image finale du générique – un scorpion qui rentre dans une douille – mais ça m’évoque rien, à part encore une fois un peu d’appréhension.

Donc voilà pour cet opening, je tape je tape, l’épisode est toujours pas sur Crunchyroll, je me sens comme un enfant le 24 au soir qui attends que les parents disent « le père noël est passé vous pouvez ouvrir les cadeaux. » Donc second truc que je peux commenter maintenant sans avoir vu le reste de l’épisode: la transformation de Kirika, dess

Bon deux choses évidentes à dire dessus:

  • C’est aussi ouf que la transformation de Hibiki
  • Wow, Kirika en quatre saisons elle est passée de gamine hyperactive à diplomée d’un Master Pole-Dance & Séduction

Je vais pas vous mentir que effectivement la transfo elle me donne des impressions étranges, dans le sens où Kirika je l’ai vu grandir au fur et à mesure de la série, et là dans sa transfo, y’a un aspect « sensuel » qui me prends à revers, parce que clairement c’est un angle que j’aurais jamais envisagé voir Kirika prendre. Du coup je suis là un peu en mode « elle est devenue grande pendant que j’avais le dos tourné » et c’est… étrange. Ca ne retire pas les grandes qualités de la transfo, loin de là, et même ce plan étrangement sexy d’elle qui fait claquer ses chaussettes pour faire apparaître son armure, ça fonctionne du tonnerre. C’est juste que dans cette saison 5, je pensais pas que la « sexy » du groupe ça aurait été Kirika :’).

Pour tout le reste, que voulez-vous que je vous dise ? ELLE FAIT DU POLE DANCE AVEC SA FAUX. APRES ELLE FAIT DU SURF AVEC SA FAUX. C’EST TOUT CE QUE J’AIME DANS SYMPHOGEAR.

La semaine prochaine, si on en croit l’ordre des singles, ça va être au tour de Shirabe. Je vais pas vous mentir, c’est un perso auquel encore aujourd’hui j’accroche moyen, mais je pense que y’a moyen que ça parte dans tous les sens niveaux fils, niveaux yoyos et niveaux toupies.

Bon, ayé l’épisode est sorti sur Crunchyroll France, temps pour moi de le mater, à partir de maintenant on spoile et je discute profondément de l’épisode. Allez, à dans vingt minutes.



… WELL FUCK.

Moi après l’épisode

Vous vous souvenez dans la dernière partie de mes ressentis de l’épisode 1, j’expliquais que j’espérais dans cette saison « le retour d’un concert de Tsubasa. » Du coup après l’opening on voit Tsubasa qui s’entraîne, on voit un plan sur une salle de concert donc j’étais déjà aux anges. Surtout que Maria allait se faire prendre également au jeu. Avant de commencer, est-ce qu’on peut en profiter pour signaler à quel point Maria en costume et lunettes de soleil, ça fait dégager quelques bouffées de chaleur ?

OH BOI. Demande moi de vider mon sac sur la table <3.

Toute la première moitié de l’épisode, en règle générale, c’est du good old Symphogear, dans tout ce que la franchise peut faire de fun et de drôle. Très content de voir Kirika et Shirabe devoir gérer seules la protection d’un porte-avion américain, et de le faire en faisant usage de leurs jouets, de leurs faux, et de leurs poses savamment travaillées. Pour la première fois on rencontre un des membres de la clique des méchants, elle paraît pas si forte face à Kirika et Shirabe, doit même se retirer de manière un peu précipitée, bref tout va bien. Kirika en profite même pour changer sa faux pour deux petites lames afin de pouvoir combattre dans des espaces étroits, je crois que c’est la première fois que ça arrive si j’en crois mes souvenirs, on s’amuse pas mal quoi. Surtout que juste avant, Hibiki venait se prendre de la part de Chris sa mandale-traditionnelle-de-début-de-saison, on reprend nos bases, c’est comme si on était au milieu de AXZ, à l’ancienne.

Notez que Hibiki fait un geste METAL en se faisant taper, ce qui est évidemment logique quand tu fais taper par Chris

Avant le concert, j’étais même encore plus heureux parce que petite apparition du grand-papy Tsubasa, il se conduit toujours autant comme un pur connard, débarque de nulle part pour dire au SONG « vous auriez du faire si, et puis ça », bref, classique discours de twittos frustré, qu’il aille se faire niquer, mais l’importance de la scène c’est rappeler la fragilité des relations du SONG avec le reste du monde, que tout le monde est prêt à les lâcher n’importe quand et que, comme d’habitude, les américains sont des connards. Si pendant toute une partie de la saison, on se la joue Permis de Tuer, avec le SONG qui se retrouve obligé de virer « indépendant » et traqué par le Japon, les USA et l’ONU, ça offrirait pas mal de fun.

(D’autant que on le rappelle, le Japon, les USA et tutti quanti, ils projettent d’aller sur la lune. Donc dans tout les cas, révisez votre géopolitique symphogearienne.)

BREF LE CONCERT COMMENCE ET JE SUIS HYPE.

La chanson est cool !

Tsubasa et Maria sont au top !

Le public est à fond !

L’animation est au top, c’est vraiment une très belle scène de concert, animé avec soin !

Pendant toute la chanson j’étais en train de me dire que d’un point de vue scénographie y’avait un aspect « hommage » au concert de Tsubasa et Kanade au début de la saison 1. Ici beaucoup moins d’extravagance par rapport aux concerts de G et de GX (pas de micros-lames, par exemple), juste une emphase sur les deux chanteuses au milieu d’un espace gigantesque et grandiloquant. J’avais même un petit peu d’émotion parce que dans ma tête, à ce moment-là, j’étais en mode « awww du coup ça va permettre une bonne fois pour toute à Tsubasa d’exorciser ce qu’il s’est passé pour elle au tout début de la série. »

Et là, lol, je vous avoue que je m’attendais pas vraiment à la suite de l’épisode. Enfin, je m’attendais pas à ce qu’ils poussent l’hommage à l’épisode 1 de Symphogear aussi loin.

L’Original
La Suite Que Personne N’A Demandé

Je sais pas forcément trop quoi dire d’intéressant sur tout ça… la séquence parle d’elle-même…

C’est cinq minutes encore plus dures à voir que le concert de la saison 1 déjà parce que c’est encore plus inattendu (enfin… j’aurais du le voir venir dès l’annonce du concert…) mais surtout parce qu’ils vont vraiment plus loin sur tout: les gens s’y font littéralement découper, on les voit tous mourir sans la moindre gêne. Dans la saison 1 ils se transformaient en carbone et chialaiient, ici on met bien l’emphase sur le génocide qui est en cours dans ce stade. Quand les mecs se bloquent comme des cons aux portes de sortie, on fait bien en sorte de nous montrer un Alca-Noise qui débarque pour faire un tir groupé, histoire de. Ici y’a du sang partout, ça charcle, ça démembre, ça découpe des corps, et pour autant y’a toujours le même sentiment de desespoir. C’est plus choc.

D’autant que, c’est con à dire, mais ça fait longtemps, depuis facilement G et la scène des gosses qui se font vaporiser, qu’on a pas eu autant de violence et de cruauté (de suffering) envers des personnages « innocents » dans la franchise. Je savais que XV allait faire souffrir les persos, mais je m’attendais pas à ce que des humains innocents se fassent dégommer au passage, avec un vrai focus sur eux dans la dureté de la scène. Et, je me sens presque mal de le dire, mais une scène de concert où tout le monde se fait dessouder, ça me rappelle des mauvais moments passés en 2015…

En même temps, oui, faut rappeler que c’est un monde dans lequel les humains « normaux », aussi, souffrent. Dans AXZ, on a eu le Val Verde à feu et à sang mais c’était lié, aussi, à une guerre civile qui n’avait pas forcément grand chose à voir avec nos héroïnes. Ici, ces personnes meurent à cause de l’intrigue de nos personnages, à cause de leur implication.

Et, en même temps, ça pose sévère le plan des antagonistes: toucher chaque héroine là ou ça fait mal, afin de compenser la différence de puissance. Ces trois ennemies semblent encore plus faibles que l’était le trio alchimiste de AXZ mais le fait qu’elles semblent vraiment être là pour détruire les Symphogear, et utiliser les méthodes les plus terribles, ça les rend d’autant plus menaçantes… et fait craindre le pire pour les autres héroïnes. Parce que, là, ok, pépère, on fait revivre à Tsubasa le pire jour de sa vie, mais en plus on lui tartine bien sa gueule avec son complexe d’inferiorité, complexe développé dans sa terrible et ignoble famille. C’est jackpot.

La souffrance de Tsubasa dans ce combat. Nana Mizuki est une grande chanteuse, vous le savez, mais c’est ce genre de scène qui rappelle que c’est aussi une grande comédienne de doubleuse. Cette rage du désespoir qu’elle exprime durant tout le combat, c’est incroyable. Ca rend encore plus dur une scène déjà compliquée à voir.

Oh, et on peut parler de la gamine qui se fait trucider ? Putain, j’étais devant la scène en train de me raccrocher à elle, et je me faisais déjà des plans de ouf genre « ça se trouve, elle va survivre comme a survécu Hibiki, peut-être devenir une sorte de nouvelle Hibiki… ? » Oui, je vous rappelle je suis toujours dans ce délire malsain de « pourra y’avoir un spin-off avec d’autres persos après XV » donc j’étais déjà en train de me faire des films genre ptet qu’elle serait l’héroïne. Non, lol, elle se fait supprimer, sacrifier afin de tuer mentalement et moralement Tsubasa. Ce qui a l’air de fonctionner vu la scène finale où Tsubasa lâche sa lame à terre.

Du coup, je disais dans mes « prédictions » de la saison que le trio d’antagoniste (faut que je leur trouve un nom, « le trio Fantastique » peut-être ? Les « Fantastique 3 » ? Après tout, elles représentent chacune différentes déclinaisons du genre fantastique) je les voyais bien rejoindre les héroïnes en cours de route, dans la plus grande des traditions du genre. Mais comment est-ce possible maintenant ? La vampire, à elle toute seule, elle a tuée 100 000 personnes juste pour blesser Tsubasa. Tu peux pas devenir « gentil » après ça, c’est mort, c’est fini. On est au délà de la méchanceté, on est ici clairement dans la cruauté pure et simple. Du coup leurs rôles sur cette saison, je suis super curieux de voir comment ça va tourner.

(D’autant que… on a pas encore expliqué une seule seconde leurs motivations. Là je pars du principe qu’elles ont voulu mettre Tsubasa mentalement HS pour affaiblir les gears mais, pour l’instant, on en sait pas plus !?)

Enfin, évidemment, j’attends l’épisode 3 avec encore plus d’impatience désormais parce que y’a trois personnages dont j’attends vraiment de voir leur réaction:

  • Déjà, Tsubasa. Aoi Yuuki disait en interview que le perso allait être au centre de la saison, et comme son single arrive en dernier (donc on verra pas sa transformation avant au moins le sixième épisode), il me paraît évident que le personnage va traverser une longue période de doutes, voire même peut-être envisager d’abandonner le SONG et ses responsabilités ? Est-ce que son connard de grand père va en profiter pour la dégommer encore plus ? Comment elle va reprendre du poil de la bête ? Forcément, elle va se redresser et sortir de tout ça encore plus forte, parce que c’est comme ça que vivent les héroïnes de Symphogear: devenir plus fortes et plus grandes en surmontant les obstacles et les tragédies.
  • De l’autre côté on a Maria. Le personnage est elle aussi toujours omnubilée par son complexe d’inferiorité, et ne pas avoir réussi à sauver qui que ce soit dans son stade – ainsi qu’avoir vu sa précieuse partenaire toucher le fond – va aussi la transformer.
  • Enfin, Hibiki. Elle n’a pas pu être là pour agir quand se sont déroulés des événements extrêmement similaires à ce qui lui est, elle, arrivée et à détruit sa vie. Saura t-elle éviter de se culpabiliser pour ça ?

Bref, le prochain épisode ouvre beaucoup de possibilités pour la suite !

C’EST POUR CA QU’ON INTERDIT LES FLASHS DANS LES MUSEES, PUTAIN

Point « scène-post-générique », avec la momie qui se fait vaporiser à cause des rayons X, mais le bijou qui reste bien vivant, bien brillant, bien prêt à foutre la merde.

Voilà donc mon ressenti, mes théories et mes sentiments sur cet épisode 2. Je garde mes opinions sur l’ending pour le prochain billet, sachez juste que je pense que c’est un super générique et que là aussi il dégage des sacrés feels.

J’ai encore oublié de mentionner tout l’aspect technique et production, mais là aussi c’est un épisode qui envoie pas mal du lourd au niveau animation et mise en scène ! J’aurais pu croire qu’ils ont tout donnés sur l’épisode 1, et qu’ils auraient pu être moins ambitieux sur le second mais que ce soit les deux scènes de combats, celle de concert ou même l’animation des passages « lol-lycée-fun », c’est toujours de haute volée. Ils donnent vraiment tout pour cette saison, et je trouve ça tellement beau. En tout cas en moins de deux épisodes, j’en viens déjà à remercier Satelight d’avoir reporté la série d’une saison.

D’ailleurs, pour info, le Sakugablog a fait des « notes de production » pour l’épisode 1, et a donc déroulé le staff qui a rendu l’épisode possible. Je ne sais pas si ils le feront pour tous les épisodes, mais afin de prendre conscience de tous les talents qui travaillent sur cette ultime saison, c’est une lecture must-read. Sur cet épisode 2 travaillait ainsi entre autres Yousuke Kabashima, animateur extrêmement talentueux ayant entre autres bossé sur Precure, Gundam Build Fighters ou la transfo de Shirabe dans AXZ !

Enfin un ptit big-up à la trad français officielle par Crunchyroll, comme chaque semaine. « Death-olée » ? Mais quel éclair de génie !?

AUTRES TRUCS LIES A SYMPHOGEAR CETTE SEMAINE

Petite rubrique externe pas liée à l’épisode mais juste 2/3 infos Symphogear en complément.

Le single de Hibiki est donc sorti, ce qui permet d’écouter ALL LOVES BLAZING à fond les ballons. J’en suis à 33 écoutes depuis mercredi. Aucun regret. La chanson est vraiment top, je confirme que c’est définitivement ma Hibikisong favorite derrière Rainbow Flower !

La face B du single est… wow. Nommée Kimi Dake Ni, c’est une chanson assez posée, et qui est surtout Hibiki qui y parle de ses sentiments personnels. La traduction des paroles est disponible ici, mais je vous conseille évidemment d’attendre que la chanson passe dans l’anime. C’est jamais 100% certain qu’une face B soit dans l’anime, mais pour Hibiki c’est toujours une certitude. Donc à voir le contexte dans lequel elle le chantera, mais vu la force des paroles, ça sera sans doute lié à Miku et ça sera sans doute dans une scène forte.

(J’analyserais du coup en profondeur les paroles quand la chanson passera dans l’anime. Sachez juste qu’on est en plein dans les doutes, les troubles et les problèmes de communication du personnage de Hibiki, dans le prolongement de ses soucis qui étaient le centre de GX)

Y’a une page dépliante Symphogear XV dans le Newtype du mois d’août. Du coup j’ai amélioré ma déco chez moi:

Sur ce, je pense qu’on peut y aller ! Bref, un épisode totalement différent de la semaine dernière, qui marquera son monde, c’était pas mal mais plus jamais tu refais ça Symphogear, je suis pas venu ici pour souffrir, t’entends !?

(Accrochons nous quand même à ce doux visage débile pour reprendre pied ;_;.)

PS: je pose quand même la question des gens qui continuent à aller à des concerts de Tsubasa alors que t’as littéralement trois chance sur quatre d’y passer.

PS 2: Y’a un fossé entre « être en couple et heureux » et « être en couple, heureux, et se câliner en chute libre pour s’injecter mutuellement, et avec un sourire confiant et chaleureux, un liquide chelou permettant d’éveiller tes véritables pouvoirs »

TLDR – Trop pur pour nous

Post-scriptum numéro 3: Dans cet épisode, en scred: on sait enfin en quelle année se passe les événements de Symphogear (2045) et le concert a lieu, genre, le jour d’anniversaire de Nana Mizuki. SYMPA.


Addendum du mardi 16 parce que cet épisode nous a tous foutu dans un sale état

Bon oui, désolé y’a vraiment énormément de choses à dire sur cet épisode, et que ce soit dimanche ou lundi, j’ai tellement passé mon temps à gamberger dessus mais aussi à lire des théories fucked up sur Internet. Fucked up mais crédibles. C’est ça aussi le fun avec Symphogear: on peut théoriser comme des maboules parce que les chances que nos théories se révèlent réelles sont pas nulles du tout.

Dans tous les cas, ouais, je découvre ce que c’est de mater Symphogear à rythme hebdo, à l’époque de G, GX et AXZ ça m’aurait rendu vite timbré.

Alors, ok, par quoi on commence ?

Le logo, lol

Six ailes d’un côté, une seule aile de l’autre, et l’aile en question a deux couleurs: le violet et le bleu. Soit les deux couleurs des Gears de Miku et Tsubasa. Plus tard dans le même opening on a ce plan iconique ou Miku et Hibiki essaient de tendre leur main vers l’autre, Miku est à gauche, Hibiki à droite. Aw shit here we go again.

Encore une fois c’est pas le seul élément qui vient présager Miku en dehors du reste, donc inutile de dire que ça rend tendu.

Sur un autre point, dans les trucs que j’ai loupé au premier visionnage: ce moment de la transfo de Kirika où elle fait un « XIII » avec les doigts, bien explicité par un petit halo lumineux. Pourquoi XIII ? Parce que dans le tarot, c’est l’Arcane de la Mort. Et qu’est-ce qu’aime dire Kirika ? Death. Petit détail savoureux.

Depuis l’épisode 2 on a eu en général quelques infos sur comment ces transfo sont produites et, à priori, sur chaque transfo on a un animateur solo qui est fan du perso en question, et on lui donne presque carte blanche. Je dis presque parce que l’animateur qui a bossé sur Kirika (Yoshiyuki Ohkubo) a du refaire une bonne partie de son storyboard parce que son premier jet a été jugé « trop vulgaire. »

(Et comme je l’ai remarqué deux jours plus tard, Kirika faisait déjà du pole-dance à la toute fin de sa transfo dans AXZ. Elle s’est juste pas mal perfectionnée depuis deux ans.)

(Ou a juste regardé Panty & Stocking.)

Fourre-tout du reste des théories que j’ai pu lire ou voir

Alors, LA BALLE EN ARGENT ET LE SCORPION, OK ON A DEUX PISTES.

  • Une piste simple: Maria utilise de l’argent pour se battre et Miku est née le 7 novembre donc est de signe Scorpion. OH NON MIKU VA BUTER MAMAN.
  • Sinon, c’est éventuellement une référence à une divinité mésopotamienne nommée Tiamat, divinité liées aux océans (et plus largement aux « étendus d’eaux salées », donc ça compte les mers) qui a donnée naissance à 11 monstres après la mort de son mari Abzu (le dieu des eaux « non salées ») dont un scorpion.

En vrai, c’est encore très flou pour le moment mais ces deux théories sont rigolotes, d’autant que les océans pourraient jouer un rôle dans l’intrigue cette saison. (Beaucoup de choses pourraient jouer un rôle dans l’intrigue cette saison.)

FUN FACT DRÔLE: Le porte-avion dans lequel Kirika et Shirabe interviennent s’appelle le USS Thomas Whitmore, dans ma tête c’était un président US random, genre un des 20 présidents bien péraves qu’ils ont eus pendant le 19e siècle. Mais non, c’est le nom du président dans Independence Day. Putain qu’ils sont cons.

Je veux pas vous mettre le bad vis à vis de cette jeune fille morte mais sa coupe de cheveux était la même que Tsubasa. C’était une méga fan à ce point ;_;.

Le fait est aussi qu’on a oublié que Maria se battait avec des armes en argent et que la majorité de ses techniques impliquaient des ptites croix chrétiennes placées un peu n’importe où dans leur nom. L’argent c’est fort contre quoi ? Les vampires et les loups-garous. Aw shit Maria tu as le potentiel pour one shoter des antagonistes.

Ca tend à confirmer l’importance qu’elle va pouvoir prendre ses saisons, importance qu’elle mérite parce que comme j’ai dit dans l’article de l’épisode 1, je veux vraiment voir Maria regagner en force, en confiance et arrêter d’être la jobbeuse qu’elle est jusqu’ici. Donc en plus d’être un soutien moral à Tsubasa, je pense qu’elle va bien botter des culs.

Pour finir sur les Fantastique 3 (qui vont se faire botter le cul à coup d’argent), du coup on sait pas encore trop leur objectif donc inutile d’épiloguer, par contre c’est vrai qu’un autre truc dont on a pas encore bien saisi les implications c’est ce que Millaarc (la vampire) a balancé sur Tsubasa. Vous savez, le sorte de Geass qu’elle a utilisée, là. Sur l’instant, j’ai cru qu’elle avait juste scanné « le mental » de Tsubasa pour trouver ses faiblesses mentales et le faire immédiatement craquer, mais manifestement le nom de l’attaque veut qu’elle ait « gravée » un truc en Tsubasa. Une peur ? Des souvenirs oubliés ? Une nouvelle personnalité ?

C’est d’autant plus flippant que le terme japonais utilisé dans cette attaque est aussi utilisé dans les « keywords » (l’encyclopédie interne du lore de Symphogear, consultable sur les sites internet officiels des séries) liés… à la réincarnation de Finé. Les chances de voir Finé débarquer dans Tsubasa restent quand même faibles, mais le fait que l’opportunité est plus impossible me rend un peu stressé. J’espère que Tsubasa a une protection mentale solide et, si possible, une protection mentale qui ressemble à Kaname.

D’ailleurs, une dernière peur pour conclure cet addendum mais on a bien compris que les Fantastique 3 sont parties pour éventuellement s’attaquer à ce qui est le plus cher pour chaque Symphogear. Elles ont attaquées Tsubasa en plein concert pour lui rappeler le pire jour de sa vie, et du coup maintenant comment elles peuvent attaquer les autres, si créer des traumas est leur plan bien évidemment (ça se trouve, elles visaient juste Tsubasa) ? Pour Hibiki ça peut être simple de deviner leur cible (MIKU), idem pour Kirika/Shirabe (suffit d’attaquer l’autre membre du duo en solo.) Maria ? C’est plus flou. Chris ? Difficile de s’attaquer à ses parents morts… Par contre elle a l’air de beaucoup tenir à sa vie « normale » et sa vie de lycéenne / future étudiante universitaire…

Putain, si ça se termine sur l’école attaquée, fuck that shit :'(.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

2 commentaires

N'hésitez pas à commenter l'article~