Mangas & Animes

Symphogear XV épisode 4 – Love Over Gold

Bonjour à tous ! Avant de commencer cet article, voici une petite idée en photo des conditions dans lesquelles sont écrites le récap de cette semaine:

Ok ça semble pas forcément ultra-clair parce que prendre des photos dans le noir c’est pas l’idée la plus géniale que vous pouvez avoir dans votre vie, mais en gros il est actuellement 1h10 du matin en Île-de-France et y’a une Nocturne Epitanime qui a lieu, et moi je me dis « quitte à écrire l’article, autant le faire en chantant des anisongs en même temps. » Allier l’utile à l’agréable. Rep à ça les créateurs de startup qui peuvent bosser que dans des Starbucks.

Donc voilà un épisode 4 encore une fois bien fat sa race, où y’a encore des tas de choses à dire. Un épisode vu dans la ligne 13 dans le trajet entre la soirée d’anniversaire que je fréquentais et Epitanime, et inutile de vous dire que j’étais à deux doigts de hurler dans le métro. Rassurez-vous: j’extrapole un peu et en plus je hurle pas vraiment en regardant des oeuvres. Même si là j’aurais eu des bonnes raisons de le faire.

Donc par quoi on commence cette semaine ? Pourquoi pas un peu parler de la transformation de la semaine, celle de Maria ?

Merci la 4G de me permettre de vous uploader la vidéo, vidéo qui a sans doute un interêt limité parce que vous lisez cet article en ayant déjà vu l’épisode donc cette transfo vous l’avez sans doute déjà vu vingt fois minimum. Mais vous savez quoi ? Je vous offre l’opportunité facile de la revoir vous gênez pas. Parce que, putain de merde, encore une excellente transformation ! Thématique gymnastique rythmique cette fois-ci mais dans une fluidité ahurissante: la corde devient les lames de Maria, et ça part en mode « attache-moi » avec les lames qui viennent l’emprisonner comme si elle était devenu Lady Oscar. Ptit vibe shojo des années 70/80, on aime.

Bref, Maria est passée de « maman du groupe » à « REINE » avec juste cette transfo. Allez, Maria, on espère vraiment que ça annonce que tu joueras un rôle central dans cette saison, ça fait depuis G que tu l’attends, à toi de saisir cette chance !

Bon et du coup, le reste de l’épisode ! Vous voulez mes impressions de la manière la plus brut possible ? Bon bah ça tient en un seul paragraphe, pas dur à écrire en chantant, par exemple, l’ending de Après la pluie:

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH PUUUUUUUUUUUUUUUUUUTAAAAAAAAAAAIIIIN.

Le cliff de l’épisode précédent annonçait déjà que la merde allait devenir réelle. Là au bout de dix minutes d’épisode, donc à la moitié, t’as déjà plein de trucs. A commencer par Hibiki et Miku que la réalisation continue d’empêcher d’être côte à côte, toujours séparé sur les plans par du mobilier. Aujourd’hui le coupable est une table. Fuck les tables.

C’est dommage parce que la discussion, pour une fois, est presque pas inquiétante. Hibiki se plaint de son taf comme un salaryman classique (« halala j’aimerais vraiment un peu de repos mais c’est vrai que mon taf est si important… »), Miku écoute comme une femme mariée japonaise classique (« hum hum oui »), propose d’aller faire du karaoké avec Tsubasa COMME AU BON VIEUX TEMPS (ça fait plaisir: les références à la saison 1) , tu penses que cette proposition pourrait mal tourner où prendre une tournure sombre plus tard dans l’épisode mais en fait non, Tsubasa elle refuse net 30s plus tard parce que LE CHANT NE LUI PERMETTRA PAS DE DEVENIR PLUS FORTE.

Ce qui l’aider à devenir plus forte ? Taper des flammes.

Avec son épée.

« Fais tes prières, flamme. »
« … Et surtout repose en paix… »
« PUTAIN QUOI T’ETAIS MORTE POURQUOI TU REVIENS !? NIQUE TA FLAMME !? »

En parallèle, ça avance pas mal du côté de Fudô et de Noble Red. Noble Red se dit « allez on va faire des examens chelous sur le bracelet », Fudô débarque en mode « lol c’est mon matos vous faites pas sans moi, et en bonus j’ai ramené des personnes à buter, c’est la maison qui offre. » Le mec, quel crevard jusqu’au bout, c’est beau. Mine de rien, en quelques minutes on a pas mal d’infos intéressantes à prendre et de sentiments qui se dégagent. Le plus gros reste que lol, le bracelet peut uniquement être porté par un humain quasi-divin. Sinon lol t’exploses littéralement. Bref, inutile de vous dire que Fudô quand il dit « j’ai déjà joué ma carte suivante, rep à ça les futurs boloss », il veut dire « je sais exactement quelles sont les deux seules meufs sur Terre qui pourront enfiler ce bracelet, je vais créer encore plus de désespoir et sans doute séparer un couple parce que c’est mon kif de bâtard.« 

J’aimerais que ça soit un screen de lui qui brûle en enfer mais non il pose juste dans les flammes COMME UN GROS ENCULÉ DE MERDE

Plus largement, je commence à accepter doucement l’arc de rédemption des Noble Red, où en tout cas cette explication logique de leurs actes à base de « Fudô les tient par le sang, elles veulent juste survivre et elles font les pires choses qu’on leur ordonne juste pour rester en vie. » Bon, ça pardonne pas le massacre de 100 000 spectateurs d’une salle de concert, mais au moins c’est une explication assez juste, assez logique, et ça rajoute un aspect tragique supplémentaire à ces trois personnages.

D’ailleurs, tout l’épisode fini de mettre un peu plus de clous sur le cercueil des Noble Red: humiliées par Fûdo, leur seul logement détruit, puis ensuite battues par Hibiki quand bien même elles ont utilisées leur attaque ultime, il semblerait que les Noble Red ont montrés l’étendue de leur puissance, et ne peuvent plus être une menace pour quiconque à partir de maintenant. Il faudra donc voir leur cheminement: révolte contre Fûdo, sacrifice pour aider les Gear ou bien… salvation par le SONG ?

Le truc important à retenir c’est que malgré ses ambitions et sa volonté, Hibiki, au final, dans GX et AXZ n’a pas sauvée ses ennemis. Carol est morte, les alchimistes de AXZ également, bref elle n’est jamais parvenue à sauver les personnes qu’elle affronte, ce qui commence à légèrement lui peser si on en croit cet épisode. Et je compte même pas la mort de Finé dans la saison 1 ! C’est profondément marquant pour Hibiki qui croit en la redemption et au fait de sauver les gens en leur parlant, pas en les tuant… La logique voudrait donc qu’elle parvienne enfin à déjouer cette streak dans laquelle elle s’enferme, et qu’elle contribue à « sauver » les Noble Red, malgré leurs actes affreux.

Plus largement, beaucoup de fun sur le court affrontement entre Vanessa et Hibiki. Hibiki, dans la saison 1, savait mettre Chris dans l’embarras via ses questions parfois gênantes sur le champ de bataille, et pour la première fois quequ’un parvient à enfin venger Chris en mettant Hibiki encore plus dans l’embaras. Comment ?

AVEC LA PROMESSE IMMEDIATE D’UNE VISION DE GROS SEINS

Hibiki, Disaster Lesbian en chef

J’aime bien comment Noble Red essaie continuellement de se battre en visant les « points faibles » de chaque héroïne. Pour Tsubasa c’est BUTER SES SPECTATEURS ET LUI FAIRE REVIVRE SON PLUS GROS TRAUMA, pour Hibiki c’est LES GROS NICHONS. Deux salles, deux ambiances.

(Même si je pense qu’elle est plus en mode « oh putain, si Miku sait ça je suis tellement morte », ce qui est une autre source de peur et de terreur parfaitement légitime.)

Pas grand chose à dire sur la suite du combat contre Noble Red, si ce n’est que j’ai bien aimé les scènes qu’on nous montrait, que ce soit le petit instant de « vie quotidienne » des Noble Red à partager la même banquette en famille ou le petit moment passé par Hibiki dans son cabinet de soin à maudire son incapacité à sauver qui que ce soit. Emo Hibiki est parfois la meilleure Hibiki. Puis deux scènes idéales car elles vont trouver une résonance dans la suite de l’épisode où là mon gars là ma meuf quel pied.

Déjà tout commence quand on a le droit à une rediff de la transfo de Hibiki (toujours aussi parfaite), suivi de très exactement UN COUPLET parce que devinez quoi ? ATTERRIR SUR DES MINES C’EST UNE IDEE NULLE.

Quand tu te manges le petit orteil sur le coin de table x6

J’adore cette putain de scène parce qu’elle déjoue magnifiquement nos attentes. On voit nos héroïnes sauter de l’hélicoptère (la thématique de la saison), 50s de transformation, début de musique, on est parti pour de la baston et LOL NON IMMEDIATEMENT KO. C’est pas la première fois cette saison que les réals utilisent la méthode dite du « ON INTERROMPT NET LA MUSIQUE POUR MONTRER QUE LES HEROÏNES MANGENT », mais le faire aussi vite et aussi net, c’est aussi lol que « ah ouais c’est logique, beau jeu de la part de Noble Red. »

Après y’a tout le délire autour du labyrinthe de Dédale (où tous les couloirs mènent au milieu, zarb), les héroïnes dans la merde parce que Noble Red sont bien déterminées à utiliser le plan « REPETER LE MÊME COUP EN BOUCLE JUSQU’A MORT DE L’ADVERSAIRE » mais Hibiki va sombrer dans ses pensées et réinvoquer PUTAIN DE SAINT-GERMAIN

Ca faisait partie de mes envies exposées dans le billet lié à l’épisode 1 donc imaginez vous ma putain de joie de revoir Saint-Germain, même sous forme « je suis un fragment de ton imagination. » Et ça va escalader DANS LES TOURS PARCE QUE SYMPHOGEAR ALLAIT PAS JUSTE RESTER LA DESSUS EN TERME DE FANSERV.

(Pile à ce moment là, l’opening de la saison 1 résonne dans le karaoké donc inutile de vous dire que je suis bien bien bien.)

Parce que putain Hibiki elle est cool, Saint-Germain elle est cool, vous savez du coup c’est quoi THE COOLEST SHIT ?

PUTAIN DE HIBIKI AVEC UNE PUTAIN DE NOUVELLE ARMURE DORÉE QUI CHANTE HANASAKU YUKI EN DUET AVEC SAINT-GERMAIN ET QUI DEFONCE TOUT AVEC DES BRAS GEANTS QUI REMPLACENT SON ECHARPE.

FOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOUYAAAAAYAAAAAA.

Moi limite j’étais comme ça:

Millaarc ? ELLE DEFONCE. Elsa ? ELLE DEFONCE. Vanessa ? ELLE DEFONCE. Hibiki elle est là pour distribuer les poings dorés façon distribution de denrées de première nécessitée dans un camp de réfugiés syrien. Aucune hésitation, aucune retenue, ça défouraille dans tous les sens, le duet est MAGNIFIQUE, la forme Amalgame ? Première apparition, déjà toutes les promesses tenues ALORS QU’ON SAVAIT MÊME PAS SON EXISTENCE DIX MINUTES AVANT.

Allez, sublime petite référence à la s1, on peut clôturer cet épisode. Hibiki est à deux doigts de sauver tout le monde. Sauf que bon, lol, c’est le moment parfait pour le gouvernement japonais d’intervenir dans l’intrigue avec la subtilité d’une descente policière dans les locaux de Mediapart, puisque ayé, l’état s’est introduit dans le SONG et menace tout le monde d’une arme sur la tempe. Un peu comme dans The End of Evangelion, mais une version où tout le monde est vivant.

Bon bah inutile que ça ça va changer les choses grave. Sauf si le prochain épisode commence par Genjuurou et Ogawa qui se réveillent en mode « eh attends, je suis Genjuurou, et lui c’est un fucking ninja, à deux on peut se les faire. » Après je vois pas Ogawa sur l’image, il doit déjà être dans l’ombre ?

On notera quand même le style absolu de Genjuurou qui lève même pas les mains :’). Le mec jusqu’au bout il est à fond dans la classe.

Donc du coup deux possibilités:

  • Soit le SONG c’est mort jusqu’à la fin de les séries, et nos héroïnes vont devoir se la jouer rogue, façon Mission:Impossible. Agir dans l’ombre, en solo, sans le soutien de qui que ce soit. On peut même dans le parallèle imaginer le SONG continuer à exister mais devenir un nouvel outil à la solde de Fûdo: on peut envisager par exemple une intégration forcée de Miku dans les effectifs du SONG pour lui refoutre son Gear et lui faire enfiler un bracelet. Ce qui amènerais une situation assez tragique, vous en conviendrez.
  • Soit nos héros vont réussir à niquer les forces au sein du sous-marin, et devenir clairement indépendant du gouvernement japonais. Donc devenir rogue mais rester tous unis. Là aussi ça empêche pas Fûdo de recréer « son » SONG à côté pour y utiliser Miku et compagnie.

Bref, pas mal de possibilités et encore une raison supplémentaire pour attendre l’épisode suivant avec une méga impatience. Comme si « c’est Symphogear » donnait pas déjà assez la hype comme ça.

TEEEEELLLEEEEMEEEENNTT COOOOL

Donc bilan des courses, après seulement 4 épisodes:

  • C’est la merde au SONG
  • Miku ET Hibiki sont dans le colimateur du plus gros bâtard respirant l’air de notre planète (et je me rends compte que jusque là j’étais certain que ça allait être Miku qui allait devenir son outil mais… et si c’était pas plutôt Hibiki qui allait devenir sa cible ? Connaissant son sens du sacrifice, elle serait capable de le faire si jamais on lui disait un truc du genre « écoute si t’enfiles pas ce bracelet, ça sera Miku qui le mettra. » Et si du coup cela amenerait Hibiki en antagoniste « forcée » face à ses anciennes alliées ? Et si Miku remettait le Gear juste pour essayer de sauver Hibiki comme Hibiki l’a sauvé dans G ?)
  • Noble Red est quasi HS: elles ont abattues toutes leurs cartes, rien n’a été « suffisant » pour battre les Gear, elles vont donc devoir évoluer vers un nouveau rôle: lequel sera t-il ?

Putain, que 4 épisodes quoi. C’est ouf parce que le gouvernement japonais qui poignarde le SONG dans le dos je le voyais venir mais genre beaucoup plus tard. Que ça soit un événement qui arrive, ok logique, mais aussi tôt ? Une upgrade de l’armure de Hibiki ? Oui évidemment. A l’épisode 4 ? Ok mon gars, j’accroche ma ceinture, la montagne russe est même pas au tiers.

(News de la Nocturne: il y’a l’opening de Symphogear G qui a commencé, mais la connectique HDMI a coupé pendant 30s du coup on s’est fait baiser.)

Moi jugeant la connectique HDMI très très fort

Rien à rajouter ? Rien à rajouter pour cette semaine. A part évidemment le sourire de Hibiki, prenez-le, accrochez-le, il va vous aider à tenir la semaine et vous faire espérer que le cinquième épisode va bien se passer pour tout le monde:

Bonus: ce sourire de Miku, où elle fait une version positive de la Gendo Pose. Genre: « Hibiki, mon rayon de soleil, voudras tu monter dans le robot ? »
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Un commentaire

  • Yattoz

    J’étais pareil en matant l’épisode ! « OK la montagne russe mais on n’est qu’au tiers !! »
    Venir lire ton récap après chaque épisode c’est devenu très vite une petite habitude et c’est très cool, moi j’suis toujours le nez dans le guidon alors ça me plait bien d’avoir une plus large perspective juste après. Merci !

N'hésitez pas à commenter l'article~