Néant Vert a six ans d’âge

Néant Vert a six ans d’âge

Et voilà, six ans. 

Ah il est loin le temps où je faisais des critiques de Death Note avec un vocabulaire difficile et une grammaire pas toujours très pertinente. Aujourd’hui je fais des critiques de Psycho-Pass avec un vocabulaire primaire et une grammaire toujours pas très pertinente. Mais avec plus de lecteurs ! Et plus d’expérience !

Et j’aime les lecteurs ! Et l’expérience !

Le type a droite a les yeux qui derpent.
RANKA LEE ANNUELLE

Donc voilà que se termine la sixième année d’existence du blog, une sorte de sixième saison, en quelque sorte. La sixième saison de 24 Heures Chrono était pas terrible, par exemple, mais par contre celle de Buffy était bien. De toute façon rares sont les bonnes séries à dépasser le stade de la cinquième saison. Mais là n’est pas le plus important des débats, le fait est que non seulement ce blog continue tranquillement à vivre sa vie mais qu’en plus tout semble bien se dérouler pour lui.

Qu’est-ce que je retiendrais de cette partie 2012/2013 de l’histoire du blog ? Une certaine sérenité tout d’abord. La pression a définitivement disparue et écrire pour Néant Vert est redevenu pour moi un exercice « simple » comme aux débuts. Maintenant, aux débuts du blog je faisais tout et n’importe quoi et j’écrivais un article de maximum 300 mots tous les deux jours alors que là j’essaie d’écrire des articles plus riches et dont je peux être un peu fier. Si la pression a disparue, j’essaie néanmoins de ne pas me laisser aller et de proposer des articles un minimum pensés/amusants/riches. Et si j’aime toujours autant écrire, pour alimenter ce blog je dois au maximum essayer de trouver motivation, idée et temps libre. Ce qui n’est pas toujours simple !

Lisbeth - Sword Art Online. Par Yuihara
Lisbeth – Sword Art Online. Par Yuihara.

Cette année aura finalement été assez révélatrice puisqu’on peut la diviser en trois parties bien distinctes. Par exemple de septembre à janvier, j’avais beaucoup de temps libre ! Il faut dire que quand tu fais un travail de gardiennage, que tu es seul sur ton poste pendant huit heures cinq jours par semaine, à surveiller du rien, que tu as terminé les tâches à faire au bout d’une demi-heure et que le seul moyen de t’occuper est un ordinateur connecté à un Internet dont 4/5e des sites Internet sont bloqués, bah tu trouves dans la rédaction un moyen comme un autre de laisser le temps s’écouler plus vite et d’oublier que tu fais un travail dont tu ignores toi même l’interêt.

En six mois c’est donc 58 articles qui ont été écrits et postés sur Néant Vert. Ce qui est quelque chose de relativement intéressant dans le sens ou c’est presque autant qu’entre septembre et juin 2011 ! Et, surtout, c’est deux fois plus que les six mois suivants – c’est à dire de janvier à juin 2013. Mais oui c’est une donnée à prendre avec des pincettes puisque comme vous le savez, la quantité importe moins peu que la qualité mais je crois pourtant avoir su essayer de ne pas sacrifier quoi que soit de qualitatif lors de cette période.

Avec le recul pourquoi un tel boom ? Tout d’abord comme dit plus haut c’était le retour vers une vision plus divertissante de l’écriture puisque j’écrivais mes articles dans un contexte qui faisait du noble art de taper sur un clavier ma seule possibilité d’évasion.
C’est aussi une période d’expérimentations: j’y tente le concept hebdomadaire des Néant Sept avec des tops 7 hebdomadaires sur des thèmes riches et variés. Un concept que je lâcherais au bout de trois mois après m’être rendu compte que trouver des idées de top n’est pas si simple ! Et que, surtout, je me suis vite rendu compte que me forcer à écrire un article chaque semaine n’était pas ma tasse de thé. Je ne suis pas un garçon très fan de l’idée de me forcer à faire quelque chose…
Ensuite c’est une période où je découvre BEAUCOUP d’ouvrages dignes d’interêts et qui attirent mon admiration. Les Enfants Loups, Joshiraku, Jinrui wa Suitai Shimashita, la première saison de The Wire, l’AMV Enfer 2 et Cinq Centimètres Par Seconde: de septembre à novembre, les ouvrages d’interêt n’ont pas manqués de croiser mon chemin et j’ai toujours été très enthousiasmé à l’idée d’en parler.  Ca aide pas mal.
Enfin c’est une période ou j’étais émo donc ça aidait.

Inaba Himeko - Kokoro Connect par Butaneko
Inaba Himeko – Kokoro Connect par Butaneko

Par contre de janvier à juin ça s’est calmé, encore plus ces deux derniers mois. Explication encore plus simple: je prends la décision de quitter mon boulot et Nantes pour venir m’installer en région parisienne. Challenge osé puisque je n’ai ni boulot ni toit à long terme. Deux mois passés dans le chômage à envoyer 143 CV (oui j’ai compté une fois) pour des postes divers et variés. Quand arrive avril et avec elle un délai de plus en plus serré pour trouver un logement, je suis heureux de non seulement enfin décrocher un travail d’assistant administratif au sein d’une boîte d’experts en assurances, mais en plus de trouver en moins d’une semaine une colocation dans la région paisible de Marne la Vallée.

Du coup évidemment, le rythme a baissé: fini les longues nuits à mater des trucs pour ensuite en parler sur le blog ! Comme en plus je vis à une heure vingt de transports de mon boulot, je dois compter sur presque trois heures de transports par jour en attendant de mieux donc quand je rentre chez moi, rédiger un article de blog n’est plus spécialement ma priorité. Et puis beaucoup d’occupations à coté: mai c’est le mois ou traditionnellement mon temps libre est passé à préparer Epitanime pour l’asso Thalie. Et le fait aussi que j’écris beaucoup pour Minorin ! Et la vie sociale, forcément plus active à Paris que celle que j’avais à Nantes ou Caen !

En gros c’est une habile histoire de yo-yo. Cet été, mon rythme de post ne risque pas forcément de s’arranger puisque je passe à un travail en temps plein au sein de ma boîte. Mais, eh, qui sait ? Peut-être qu’une fois que j’aurais terminé l’AMV Déjà Vu et que tous mes keupins seront en vacances je n’aurais rien de mieux à faire que d’écrire partouttout le temps. 

6ans03
Les meilleurs personnages de Fire Emblem Awakening par erokosei

Donc oui, 2013 a été l’occasion de deux choses importantes: le changement de design en avril, avec surtout le passage de Dotclear à WordPress que cela a occasionné. Et oui, passer à WordPress change pas mal de choses pour gérer le blog: c’est plus léger, plus pratique, sans compter l’ouverture à de nombreuses possibilités, à des tas de designs, à une communauté internationale. Je ne critiquerais pas Dotclear parce que ça reste malgré tout un moteur de blog extrêmement riche et pratique mais qui a très mal vieilli depuis 2007. Je me souviens avoir installé WordPress en 2009 pour le blog de Tsumugi et avoir, à l’époque, ragé comme un putois sur ce moteur que je trouvais mal branlé et inutilisable. Quelques versions plus tard, WordPress s’est grandement amélioré et est, désormais, loin devant un Dotclear qui lui n’a pas évolué depuis cette même année 2009. Dommage !

Bon le point faible de l’opération c’est que beaucoup de liens des articles précédents sont morts à cause des changements d’url que ça a occasionné. Et du coup mon référencement google s’est cassé la gueule mais est-ce que c’est vraiment important ?

L’autre chose importante, c’est Minorin ! Blog communautaire spécialisé dans la chronique d’épisodes d’anime. Aujourd’hui une quinzaine d’auteurs, pas mal d’épisodes couverts et des stats qui dépassent celles de Néant Vert. A voir comment ça continuera sur la longueur mais c’est plutôt enthousiasmant, et j’espère pouvoir organiser des Prix Minorin l’an prochain, l’exercice est plutôt cool !

Illustration officielle de Kujou Hinako, de Devil Survivor 2
Illustration officielle de Kujou Hinako, de Devil Survivor 2 – J’ai pas avancé beaucoup dans le jeu pour l’instant mais, eh, ce design est tellement cool.

 

Maintenant que tout ça est dit, qu’annoncer pour l’année prochaine ? Après un an de doutes et de questionnements internes, et maintenant libéré de nombre de tracas et de poids, avec un avenir financier un peu plus sain, je devrais pouvoir me replonger et me relancer dans des projets personnels qui me tiennent à coeur. Donc là je n’assure plus rien et je vais à mon rythme, tout en sachant que mon petit coté control freak fait que si j’ai pas fait cinq articles chaque mois, je me sens un peu mal. Donc y’aura au moins cinq articles par mois. Hourra !

Sinon, JLNV Crash Bandicoot n’est absolument pas abandonné et j’ai enregistré un épisode début juin – j’attends juste de trouver le temps pour le monter, le rendre et l’uploader.

Donc voilà pour l’avenir du blog. Wow c’était court.

Passons aux Prix Néant Vert annuels alors !

 

Prix Néant Vert 2013 de l’anime qui déchire

Joshiraku

6ans07

L’auteur de Sayonara Zetsubou Sensei qui s’amuse à offrir sa plume à une parodie de K-On. Hilarante, riche en enseignements et en leçons de vie, étrangement plus accessible que SZS tout en restant toujours très dur d’accès avec ses nombreuses références à la culture japonaise dans son ensemble y compris les scandales people. 

Malgré tout si vous prenez le courage de vous y mettre et d’assumer le fait qu’il va y’avoir des trucs que vous allez pas forcément comprendre immédiatement, vous avez une vraie pépite. Un vrai rythme, cinq personnages principaux attachants, le tout soutenu par une réalisation certes beaucoup moins folles que les shafteries de Sayonara Zetsubou Sensei mais qui sait mettre en valeur le contenu d’origine sans faire pour autant une adaptation planplan.

Bref, dur de le vendre mais je sais que chaque acheteur va se retrouver doté d’une joie immense alors JE CONTINUERAIS LA LUTTE.

2) Jinrui wa Suitai Shimashita – Comme Joshiraku: malin, drôle, personnalité unique. Plus inégal dans sa qualité globale avec quelques épisodes un peu moins passionnants que d’autres ce qui l’empêche de prendre la première place mais ce n’est qu’un détail insignifiant dans l’ensemble.
3) Psycho-Pass – Quel dommage que cet anime soit sévèrement handicapé par une technique au rabais (pour un noitaminA c’est un peu la honte) parce que niveau écriture et univers c’est du sérieux. Je l’ai terminé il y’a trois jours donc j’en reparlerais sans doute d’ici très peu mais pour moi c’est très solide.

Lauréats précédents: 

  • 2008: Sayonara Zetsubou Sensei
  • 2009: Higurashi No Naku Koro Ni
  • 2010: Durarara!!
  • 2011: K-On!!
  • 2012: Mawaru Penguindrum

Prix Néant Vert 2013 du jeu vidéo qui surbute

Fire Emblem: Awakening

6ans08

 

 

Ah lala j’aurais touché à Spec Ops The Line ou Bioshock Infinite, je pense que Fire Emblem Awakening n’aurait pas été à cette place. Mais, n’empêche, quel bouffe-temps hyper bien branlé ! C’est rare que je passe 50h sur un jeu, alors quand ça arrive j’imagine que je me dois de le spécifier et de le crier haut et fort. Ce qui fonctionne extrêmement bien avec Fire Emblem Awakening c’est clairement sa galerie de personnages, qui rend le jeu extrêmement attrayant et nous aider vraiment à nous happer dans le jeu. Chacunes de nos unités ont donc une vraie personnalité, un vrai design, des vraies spécificités et donc on ne s’amuse plus à les sacrifier pour le fun… Ce qui rend les parties en difficile classique vraiment intenses ! Et puis quel plaisir de pouvoir faire interagir ses personnages en dehors des combats, avec des scènes de dialogues souvent hilarantes, finissant de rendre nos personnages extrêmement attrayants.

Fire Emblem Awakening marquera donc particulièrement pour son gameplay simple et efficace, extrêmement riche sans être confus.

Dans un sens, difficile de ne pas y voir un Pokémon tactical RPG. On y retrouve les mêmes attraits, les mêmes plaisirs. Mais ma métaphore est peut-être osée.

2) Far Cry 3 – Malin, fun, riche en contenu et capable de faire cogiter le joueur. Une très bonne surprise.
3) Hitman Absolution – Hitman 2 était un de mes jeux Gamecube préférés et j’ai retrouvé en ce Absolution un digne cinquième épisode de la saga, très bien pensé, très attrayant et surtout extrêmement fun. 

Lauréats Précédents:

  • 2008: Persona 3
  • 2009: Persona 4
  • 2010: Umineko No Naku Koro Ni
  • 2011: Alpha Protocol
  • 2012: Fallout New Vegas

Prix Néant Vert 2013 du manga dont la lecture a des vertus médiciales

Molester Man

6ans09

 

Soyons objectifs: comparé aux deux mangas en 2e et 3e place, Molester Man est très clairement dans l’étage en dessous. Mais ces deux mangas en question n’étant pas terminés, j’attendrais les années prochaines pour en reparler et les mettre en avant. Par contre, Molester Man, c’est maintenant ou jamais.

Donc.

En 2010 je sacrais Onani Master Kurosawa comme mon best manga ever de 2009/2010. Dans ce manga amateur, l’auteur s’amusait à prendre un scénario ULTRA DÉBILE (un garçon dont la passion est de formenter des plans inutilement complexes pour pouvoir se branler dans les toilettes des filles après les cours) pour offrir peu à peu une vraie dissection de l’adolescence, de la vie lycéenne, des sentiments et d’autres choses sérieuses. Le tout était fait avec un ton juste et un univers qui passait parfaitement des rires aux larmes.

Molester Man c’est ce qui arrive avant que l’auteur en question fasse Onani Master Kurosawa. Prenant comme base l’histoire d’un topic 2ch ou un type raconte ses histoires romantico-rocambolesques avec plusieurs filles de son entourage, il nous raconte donc une histoire extrêmement mignonne en exhibant déjà plusieurs qualités qui seront précieuses dans Onani – dont principalement ce ton juste et cet humour efficace. Molester Man est un ouvrage court, fun, divertissant et riche en enseignements. Enfin j’exagère un peu sur ce dernier point, mais je pense que c’est le genre d’histoire qui peut parler à un célibataire.

Et puis voilà.

 

2) Samidare: Lucifer and the Biscuit Hammer – Je suis la parution française avec fidélité et loyauté donc là je vais acheter le tome 8 et je reviens. * Part le lire * AH OK OUAIS PUTAIN.

3) Bonne Nuit Punpun – LA DÉPRESSION 

Lauréats précédents:

  • 2010 – Onani Master Kurosawa
  • 2011 – Soul Eater
  • 2012 – Medaka Box

Prix Néant Vert 2013 de  la musique écoutée jusqu’a saignement des oreilles

Foster the People – Houdini

2) The Pretty Reckless – Make Me Wanna Die

3) Coldplay – Trouble

Lauréats précédents:

  • 2008 – Queens of the Stone Age – 3’s & 7’s
  • 2009 – Guns N’Roses – There Was A Time
  • 2010 – Lynyrd Skynyrd – Still Unbroken
  • 2011 – Supertramp – The Logical Song
  • 2012 – Dire Straits – Telegraph Road

Prix Néant Vert 2013 du meilleur catcheur de tous les temps de l’année

CM Punk

6ans10

 

Ah bah oui, quand on est champion pendant toute l’année sans interruption ça aide pas mal. Non en fait j’ai toujours autant rien à reprocher à CM Punk. Si évidemment son année 2012 a été moins ouf que son année 2011 (qui avait le Summer of Punk II, quand même), il a été solide tout le long de l’année, a balancé des bonnes promos, a offert un putain de bon heel-turn et a commencé à parader avec Paul Freakin’Heyman a ses cotés. 

Non, comment je peux pas donner la première place, hein.

2) Daniel Bryan – Ah mais oui parce que Daniel Bryan a été très bon aussi. Bon, là il semble bien parti pour avoir un ultra push stellaire mais faut néanmoins se souvenir que son année 2012/2013 c’est la fondation d’une tag team cultissime, puis six mois à être relativement négligeable avec Hell No. Divertissant, mais négligeable. Vous vous souvenez de cette période étrangement confuse ou Kane & Daniel Bryan semblaient échanger des tombés chaque semaine avec les Prime Time Players ?

3) AJ Lee – Meilleur match de Divas ever à Payback y’a deux semaines, séduisante comme jamais, General Manager plutôt cool, bonne personnalité, etc etc. Voilà, bam. 

Lauréats précédents:

  • 2009 et 2010 – Chris Jericho
  • 2011 – Edge
  • 2012 – CM Punk

Prix Néant Vert 2013 du film qui fait plaisir là-dedans

Les Enfants Loups: Ame & Yuki

6ans11

 

Je crois que j’ai passé une bonne partie du film avec des larmes dans les yeux. C’était sans doute aidé par le fait que ce jour-là je m’étais levé à 6h30 pour aller bosser avant et que j’étais donc pété. NEANMOINS ça n’explique pas tout et je crois que le talent de Momoru Hosoda, qui signe de très loin ici son meilleur film, a beaucoup aidé. Une histoire simple, véritablement tous publics, mais qui est riche en émotions. Contemplatif sans être trop mou, beau pour les yeux sans être trop riche, aux dialogues bien écrits dans un film qui sait quand être muet, des personnes extrêmement attachants et le don de réussir à raconter une très belle histoire d’amour en à peine un quart d’heure.

Il est difficile de déterminer vraiment en quoi les Enfants Loups est un film exceptionnel. La seule chose certaine c’est qu’il l’est.

Contentez-vous de ça il est 3h du matin et je suis super pété. Si je remate le film là tout de suite je vais pleurer tout le temps.

2) Cinq centimètres par seconde – AH BAH EN PARLANT DE PLEURER TOUT LE TEMPS. Non, vraiment, j’ai été ultra touché par le film. Il faut dire que je l’ai maté au moment… idéal. 45 minutes d’une beauté graphique ahurissante avec une histoire d’amour extrêmement… bien racontée. On adhère ou pas, moi j’étais collé du début à la fin.
3) Skyfall  – Je continue à offrir à ce film le titre de meilleur film 007 de tous les temps, sans le moindre doute. J’avais peur d’un abus de fanservice pour les 50 ans de la saga, celui-ci est finalement extrêmement bien dosé et, surtout, en retrait derrière un film extrêmement bien écrit, bien monté, bien joué et qui revisite l’univers de la saga d’une manière fidèle au travail de reconstruction opéré depuis Casino Royale. Et Daniel Craig risque vraiment de devenir mon Bond favori. Et je dis ça alors que je mate les films en boucle depuis presque 15 ans.

Lauréats précédents:

  • 2008 – 99 Francs
  • 2009 – OSS 117: Rio Ne Répond Plus
  • 2010 – Mon Voisin Totoro
  • 2011 – Redline
  • 2012 – Tintin: le secret de la licorne

Prix Néant Vert 2013 de l’opening bien cool de l’année

Jinrui wa Suitai Shimashita OP – Real World

 

2) Joshiraku ED

3) Sword Art Online OP2 – Innocence

 

 

Prix Néant Vert 2013 de la série télé tellement au dessus du reste qu’elle m’en rend tout fou de bonheur

Six Feet Under (saison 1 à 4)

6ans12

 

C’est après un long lobbying de Concombre Masqué que j’ai décidé d’accéder à sa requête qui était que je donne un peu d’attention à la série Six Feet Under. Cette série HBO du début de la décennie dernière (ciel, sa fin aura bientôt dix ans) raconte le quotidien d’une famille spécialisée dans les pompes funèbres, et comment ceux-ci gèrent la mort de leur père. Après avoir maté quatre saisons sur cinq… je préfère finir la cinquième avant d’en dire plus.

Mais c’est juste vraiment excellent.

Et je resterais vague.

2) The Wire (saison 1 et 2) – The Wire est cité régulièrement par pas mal d’internautes quand il s’agit de parler de séries de qualité… et après avoir vu les deux premières saisons et le début de la troisième, c’est vraiment difficile de ne pas affirmer que pas mal d’internautes ont raisons. Pas une série extrêmement attractive de visu (le quotidien des policiers de Baltimore, c’est à dire une des pires villes des USA), c’est super bien écrit, c’est passionnant, c’est riche en enseignements. C’est top.

3) Game of Thrones (saison 2) – Des gens meurent, des complots se mettent en place. Là encore c’est HBO. Bien écrit, personnages intéressants, univers riches. Bah oui.

Prix Néant Vert 2013 de la déception 🙁

SimCity

6ans13

J’étais tellement chaud pour ce jeu putain.

Le tout online a la limite je m’en battait les couilles tant que ça permettait des parties intéressantes en online en contrepartie.

Mais non, même pas. Parce que jouer en online à SimCity avec des vrais gens est quasiment impossible à cause d’un moteur de recherche de région déplorable.

Mais si il y’avait que ça.

Les petites cartes ? Ok, why not, si justement gérer une région dans son ensemble et considérer chaque ville comme un petit quartier était traité avec sérieux et application. Mais non, on remarque vite que le jeu n’est clairement pas fait pour ça.

Et puis tout le reste: possibilités limitées, gestion du budget ultra anecdotique car finalement beaucoup trop simple, évolutions des bâtiments ingérables, villes mal reliées entre elles, serveurs à la con, jeu mal optimisé.

J’ai laché 40€ parce que je voulais le voir pour le croire. Et bah je me sens triste et je retourne sur Cities in Motion 2 ou bien… SimCity 4 Deluxe.

Lauréats précedents:

  • 2008 – Guitar Hero III
  • 2009 – Parti Socialiste
  • De 2010 à 2012 – Pas de lauréats

Prix Néant Vert 2013 du personnage emblématique de l’année

Buratei Marii

6ans14

2) Kushieda Minorin

3) Les fées débiles de Jinrui wa Suitai Shimashita

Lauréats précédents: 

  • 2008 – Suzumiya Haruhi
  • 2009 – Ranka Lee
  • 2010 – Kotobuki Tsumugi
  • 2011 – Shiomiya Shiori
  • 2012 – Lilly Satou

 

 

 

Donc voilà. Comme d’habitude je vous remercie à tous et à toute de votre attention. Bon été à vous et à la prochaine o7.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

3 réactions au sujet de « Néant Vert a six ans d’âge »

  1. Fire Emblem est une des raisons (l’autre c’est Devil Survivor) qui va me pousser à acheter une 3DS malgré la crise…

    Quand au duo Bryan/Kane, c’est juste la meilleure tag team depuis…pff. Malgré les mois qui passent, ils avaient toujours autant d’alchimie. Et dès que Bryan pose un pied sur le ring, il a une pop de dingue…c’est plus sa popularité qui va pousser la WWE à le push (alors que Cena c’est l’inverse).
    Et pour moi, l’image de l’année, c’est Bryan entouré de Kane et de l’Undertaker qui lèvent le bras…

N'hésitez pas à commenter l'article~